creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

► Technique de libération émotionnelle par acupression

LPE.jpg

Source image :  www.estelledaves.com

 

Le développement qui suit est intéressant. Le concept EFT se veut révolutionnaire mais il ne fait que reprendre les bases du principe de la médecine chinoise, du shiatsu et différentes autres approches corps-esprit. 

L' EFT ( Emotional Fredom Techniques) ou encore LPE (Libération Psycho Emotionnelle) : technique (technique de libération émotionnelle) est un procédé de soins  dont le postulat de base est que toutes les émotions négatives sont dues à une perturbation dans la circulation énergétique du corps et que son rétablissement suffit à les éliminer.

Cette approche part du principe que le mal-être provient d’un déséquilibre du flot de l’énergie à travers l’organisme et la technique vise à rétablir l’harmonie par le biais des méridiens de l’acupuncture chinoise dont EFT est une nouvelle version encore plus accès sur le somato-émotionnel. LPE focalise son attention  sur ces blocages d’énergie, apportant le bien-être dès leur suppression.   « Toutes les émotions négatives sont dues à une perturbation dans le système énergétique du corps ». Le flot énergétique rééquilibré, les émotions négatives disparaissent, supprimant les problèmes qui accompagnaient ce déséquilibre.

Le traitement se fait par acupression de points d'entrée ou de sortie de méridiens d'acupuncture situés sur le visage, le haut du corps et les mains, tout en se concentrant sur son problème. Cette stimulation va avoir une action régulatrice sur cette circulation énergétique qui, une fois l'obstacle éliminé, vous redonne les meilleures aptitudes possibles.

Cette méthode qui connaît un énorme succès auprès d'un nombre toujours croissant de professionnels de la santé mentale, peut aider face à toutes les situations dont le règlement nous confronte à des émotions limitantes. Voici différents types de problèmes que cette méthode permet de régler cor toutes les émotions sont concernées : Phobies, panique, anxiété, peur de parler en public, blocages créatifs, Dépression, solitude, désespoir, culpabilité, Fatigue chronique, insomnies, cauchemars, migraines, Syndrome post-traumatique, Perte de poids, arrêt du tabac. Cette méthode agit rapidement et les résultats sont permanents, sans médicament, sans appareil, indolore, facile à apprendre et à utiliser en auto-traitement !


EFT se résume à stimuler quelques points précis sur le visage, le haut du corps et les mains en même temps que l’on se concentre sur son problème jusqu’à disparition complète des sentiments négatifs qui l’accompagnent. La seule difficulté consiste à faire autant de séquences qu’il en faut pour supprimer à fond ces émotions "bouleversantes".


Les problèmes qu’EFT supprime couramment sont les phobies, les souvenirs tragiques, les besoins additifs, les sentiments difficiles, les croyances restrictives, les malaises et douleurs physiques.


Nous vivons dans un univers entièrement composé d’une seule et même énergie. Force primordiale qui imagine, engendre et relie tout ce qui existe dans la création.

Les situations dans la vie sont donc purement énergétiques. Au même titre que les croyances, pensées et émotions qui les engendrent. De ce fait les problèmes sont de nature purement énergétiques aussi. Ils proviennent d’une dissonance vibratoire entre ce que l’on a déjà dans la vie et ce que l’on préférerait avoir à la place. Ces deux forces n’arrivent pas à fusionner. La première repousse la seconde. Leurs vibrations ne s’accordent pas. Une disparité qu'EFT corrige, suscitant la santé, l’aisance matérielle, l’amour, etc… sans autres efforts à fournir.


frequences.jpg
L'on a en soi un allié qui est notre inconscient. Cet partie de nous-même est très  puissants et si nous en faisons notre alliée, elle peut  nous aider à traverser la crises de la vie plus confortablement.

Dans l’idéal son rôle consiste à mettre ses prodigieux pouvoirs à notre disposition pour nous réaliser. 


Nos conflits intérieures sont la source majeur de nos échecs.

Cette approche, même si elle s'inspire aussi de la psychanalyse,  ne s’attache pas à la cause profonde des problèmes en allant fouiller dans l'inconscient mais se focalise sur les blocages d’énergie qui y sont liés.

 

On sait en psychanalyse que les situations éprouvantes provoquent le refoulement des affects (émotions). En fait cela se produit surtout si les instances psychiques ne sont pas reliées, c'est le cas des enfants et des personnes qui persistent à fonctionner en refoulant les émotions ou les souvenirs qu'ils ne parviennent pas à affronter ou gérer. Le refoulement n'est jamais total. Prenons une situation éprouvante, si je refoule, je ne peux mettre aux oubliettes de l'inconscient (en refoulant) que l'émotion que la situation provoque en moi OU le film, l'image de cette situation. 

Si je refoule l'émotion, il me reste un souvenir dont je peux témoigner sans ne rien éprouver tu tout... (toujours suspect...)

Ou bien, je peux avoir oublié complètement cette situation, qui va, par voie association, être attribuée à quelque chose par lequel je peux évacuer l'émotion, et quelque chose que je peux fuir et éviter. Cela constitue la PHOBIE.  

 

Avec cette méthode,   au lieu de partir de l'analyse intellectuelle, pour résoudre les blocages, on part ici du système énergétique. Quand les blocages énergétiques sont dissous, l'émotion source qui l'a produite est évacuée du même coup.

 Les événements traumatisants, trop choquants pour que l’on puisse les digérer normalement peuvent provoquer non seulement un refoulement, mais un blocage énergétique. A partir de cet instant les éléments évoquant l’un de ces événements réactivera le blocage ou les perturbations énergétiques qui lui est associé. 


Une séquence complète d’EFT s’effectue en moins d’une minute, et pour la version courte en une vingtaine de secondes seulement. Elles s’exécutent de la même manière en cinq étapes successives. C’est le nombre de points à stimuler qui varie entre les deux. 



Voici les cinq étapes d'une séance d'EFT :


1/ la concentration sur le problème.

2/ l’évaluation du degré de souffrance.

3/ la mise en scène pour faire momentanément tomber les barrières intérieures.

4/ la ronde de tapping accompagnée du phrasé de rappel pour garder le problème à l’esprit.

5/ la réévaluation pour prendre bonne note des progrès parcourus en fin de ronde.


La ronde de tapping suit un mouvement descendant qui va du visage aux mains. Vous pouvez utiliser n’importe quelle main pour tapoter les points voire changer de main en milieu de ronde, et stimuler les points sur le côté du corps qui vous convient le mieux et même changer de côté en cours de route si vous en avez envie. Il faut donner entre sept et dix petits coups sur chaque point suivant la longueur de la phrase de rappel (pas moins de cinq) mais il ne faut pas compter les battements durant la séquence, ce qui ne ferait que gêner la concentration qui doit se faire sur le problème.



            1/ sourcil : le point se trouve au début du sourcil du côté du nez.

            2/ extérieur de l’œil : le point se trouve sur l’os de l’orbite à la fin du sourcil.

            3/ sous l’œil : le point se trouve sur l’os de l’orbite à la verticale de la pupille quand on

            regarde droit devant soi.

            4/ sous le nez : le point se trouve au centre de l’espace entre le nez et la lèvre supérieure.

            5/ creux du menton : le point se trouve dans le creux entre la lèvre inférieure et la bosse

            du menton.

            6/ clavicule : le point se trouve à droite ou à gauche du « v » central qui joint les deux

            clavicules juste sous la bosse de l’os. le point se frappe du bout des cinq doigts plus

            fortement qu’ailleurs.

            7/ sous l’aisselle : le point se trouve à une dizaine de centimètres sous l’aisselle, là où vient

            se placer la bande latérale d’un soutien-gorge. l’on peut tapoter ce point du bout des

            cinq doigts.

            8/ sous le sein : le point se trouve juste en-dessous du mamelon chez les hommes et chez

            les femmes dans le même axe sous la masse mammaire.

            9/ pouce : le point se trouve à la base de l’ongle du côté extérieur de la main.

           10/ index : le point se trouve à la base de l’ongle du côté tourné vers le pouce.
 
           11/ majeur : le point se trouve à la base de l’ongle du côté tourné vers le pouce.

           12/ auriculaire : le point se trouve à la base de l’ongle du côté tourné vers le pouce.

           13/ point karaté : le point se trouve sur la tranche de la main entre la base de l’auriculaire

           et le début du poignet, l’endroit dont on se sert dans la pratique des arts martiaux pour

           trancher un objet d’un coup sec. L’on frappe ce point vigoureusement du plat des doigts

           de l’autre main.


         Ce qui précède est la première partie de la ronde complète de tapping analogue à la

         première tranche de pain d’un sandwich. Voici maintenant la gamme du point gamut qui se

         place en son centre. C’est un procédé qui équilibre les deux hémisphères du cerveau,

         permettant au système énergétique de dissoudre plus facilement un blocage en cas de

         résistance.

         Il faut tout d’abord trouver le point gamut. Il se situe sur le dessus de la main dans le « v »

         formant la prolongation de l’auriculaire et du majeur. Cette zone se frappe du plat des doigts

         de l’autre main en même temps que l’on garde l’esprit fixé sur son problème tout au long de

         la gamme du point gamut qui s’effectue de la manière suivante :




           a/ fermer les yeux.

           b/ ouvrir les yeux.

           c/ regarder vers le bas à droite en gardant la tête droite.

           d/ regarder vers le bas à gauche en gardant la tête droite.

           e/ tracer un cercle complet avec les yeux sans bouger la tête.

           f/ tracer un cercle inverse avec les yeux sans bouger la tête.

           g/ fredonner de la gorge un petit air connu pendant trois secondes.

           h/ compter rapidement de 1 à 5.

           i/ fredonner la même chose à nouveau pendant trois secondes.



          Le milieu de la séquence achevée avec la gamme du point gamut, la première partie de la ronde

         se répète, stimulant à nouveau exactement les mêmes points de 1 à 13 (voir précédemment).


         La ronde abrégée ne comporte que les points d’intervention qui vont du visage au point sous

         la poitrine. Tout le reste est mis à l’écart sous gouverne de s’en servir en cas d’arrêt des progrès.

        Pour la séquence courte d’EFT vous suivez les étapes de mise en scène et d’évaluation normales

        mais ne tapotez plus que sur les huit premiers points :

 

 

energie mvt.jpg

les-emotions-qui-perturbent-notre-energie

 

Joie, bonheur, plaisir, excitation, exultation : Coeur, ralentir et détend le Qi.
Irritabilité, colère, rage, furie : Foie, provoque la montée du Qi.
Contemplation, absorption, dépression , tristesse, deuil : Rate, obstrue la circulaton du Qi.
Peur, crainte, terreur, se sentir menacé, persécuté, intimidé : Rein, provoque la descente du Qi.
Surprise, frayeur, alarme, choc : Coeur puis Rein, éparpille et perturbe le Qi.

Plus de détails théoriques sur le principe 

 

Les méridiens forment un réseau de canaux qui transportent l’énergie à travers tout le corps. Il y en a quatorze en tout. Douze passent par des organes et viscères dont ils empruntent le nom et se présentent par couples yin/yang de chaque côté du corps, symétriquement. les deux autres sont unilatéraux et ne suivent pas l’horloge des « marées » propre aux couples. Les points à la surface servent aussi de portails par lesquels l’énergie environnante pénètre dans le corps et en ressort dans un va-et-vient continuel.

Les méridiens forment un ensemble intimement uni. Chacun d’eux est le segment particulier d’une seule et même « rivière d’énergie » (aux nombreux affluents) qui s’enfonce et remonte à la surface du corps où elle change de polarité yin/yang. Les points de tapping d’EFT sont localisés à ces endroits d’inversion de polarité et dispensent un traitement complet de tous les méridiens. Du bon mouvement de l’énergie dans ce système de transport dépend la santé physique et émotionnelle. Un flot trop rapide, trop lent, rompu quelque part voire qui circule dans le mauvais sens est le fondement du mal-être.

Il faut vingt-quatre heures à l’énergie pour faire un tour complet du corps. Chaque tronçon s’effectue sur une durée de deux heures, période durant laquelle elle est la plus active. L'énergie est de nature yin quand elle traverse un organe (cœur, rate-pancréas, poumons, reins, foie) ou yang quand ce sont des viscères (gros intestin, intestin grêle, estomac, vessie, vésicule biliaire). Le méridien prend le nom de la localité qu’il parcourt en s’imbibant de la personnalité énergétique de l’élément (cycle des cinq éléments chinois) auquel il est associé et à qui il est attribué un couple organe/viscères :



- le bois gouverne le foie et la vésicule biliaire.

- le feu gouverne le cœur et l’intestin grêle (et de surcroît le couple maître cœur-yin/triple réchauffeur-yang).

- la terre gouverne la rate-pancréas et l’estomac.

- le métal gouverne les poumons et le gros intestin.

- l’eau gouverne les reins et la vessie.

Pour plus d'informations voir :  Emotions et éléments en MTC

 



a) Le point sensible



Ce point par lequel débutent les séquences d’EFT (à moins d’avoir une préférence pour le point karaté) n’est pas situé sur le réseau des méridiens bien que sa stimulation contribue à les rééquilibrer en révisant leur polarité yin/yang. C’est un point situé le long du système lymphatique, dont la sensibilité dénote un engorgement qu’une stimulation régulière fait généralement disparaître. Ce point est utile à l’affranchissement des « inversions psychologiques », pactes instaurés avec le subconscient en faveur d’une protection nécessaire à un certain moment mais qui pose de sévères restrictions à présent.



b) Le point karaté



Méridien : intestin grêle (couplé au méridien du cœur).

Elément : feu.

Visée émotionnelle : autre point de choix (avec le point sensible) pour l’affranchissement des « inversions psychologiques ». De surcroît sa stimulation calme les appréhensions, l’anxiété, le trac, chasse les sentiments de tristesse et de découragement, le pessimisme, le manque de confiance (en soi, les autres, la vie, etc…) et libère du besoin de rester absorbé dans ses problèmes. Développe les capacités intellectuelles et améliore la perspicacité.



c) Sourcil



Méridien : vessie (couplé au méridien des reins).

Elément : eau.

Visée émotionnelle : libérations des peurs viscérales et de l’inhibition de l’action. Résout la stagnation et les frustrations. Développe la force intérieure, l’intuition, améliore le ressenti des émotions, donne de l’ambition et le courage d’effectuer les changements qui remettent sur le « droit chemin » celui qui permet d’exprimer librement ses talents innés.



d) Coin de l’oeil



Méridien : vésicule biliaire (couplé au méridien du foie).

Elément : bois.

Visée émotionnelle : libération des sentiments de rage, de haine, des rancunes obsessionnelles et du besoin de vengeance. Résout l’excessif et l’agité. Développe une vue juste sur l’ensemble des choses, améliore l’expression constructive de la colère, aide à prendre des décisions réfléchies, à mettre ses idées en pratique, à se tourner vers l’avenir fort des expériences passées.



e) Sous l’oeil



Méridien : estomac (couplé au méridien rate-pancréas).

Elément : terre.

Visée émotionnelle : libération des attachements excessifs, des soucis obsessionnels, des idées fixes. Résout le vide que l’on porte en soi, l’insatisfaction profonde, le manque de confiance dans l’avenir. Développe la juste expression des sentiments affectifs, améliore la bonne assimilation des expériences, ouvre l’esprit aux connaissances nouvelles, aide à donner et à recevoir de manière équilibrée et à se sentir profondément satisfait.



f) Sous le nez



Méridien : canal gouvernant (couplé au canal central). De nature yin il n’est lié à aucun élément mais gouverne tout le réseau yang des méridiens.

Visée émotionnelle : libération de la timidité, de la modestie excessive, de la honte de soi, des retenues maladives. Résout la gaucherie, la gêne de se montrer aux autres, la peur de parler en public. Développe le caractère et l’originalité personnelle, améliore l’aisance en société et donne l’audace d’exister à part entière sans se soucier de ce que les autres pensent de soi.



g) Creux du menton



Méridien : canal central (couplé au canal gouvernant). De nature yang il n’est lié à aucun élément mais gouverne tout le réseau yin des méridiens.

Visée émotionnelle : libération des sentiments d’échec et de culpabilité. Eloigne les regrets et les remords, résout l’accablement, la désolation et les tourments. Améliore les possibilités d’oubli et de pardon. Soulage du besoin de réprimer ceux qui ont fait du mal ou de se punir soi-même. Aide à accepter les choses telles qu’elles sont. Développe la volonté d’aller de l’avant.



h) Clavicule



Méridien : reins (couplé au méridien de la vessie).

Elément : eau.

Visée émotionnelle : libération des peurs qui empêchent d’avancer dans la vie et de vivre une existence paisible. Délivrance des névroses d’angoisse, des phobies (terreur de la solitude, de la foule, des hauteurs, etc…). Réduit l’épouvante, l’agitation et l’affolement. Prenez l’habitude de stimuler ce point du bout des cinq doigts quand une émotion forte vous submerge (une envie de pleurer, une grande inquiétude pour quelqu’un, une immense colère, une peur panique, etc…), vous effectuerez un rapide retour au calme.



i) Sous l’aisselle



Méridien : rate-pancréas (couplé au méridien de l’estomac).

Elément : terre.

Visée émotionnelle : libération des sentiments qui empêchent d’assimiler les nombreuses joies de l’existence. Réduit le pessimisme, le défaitisme, l’accablement, l’amertume, l’ennui, le renoncement et toutes ces idées qui répriment les plaisirs et la joie. Accroît la confiance en soi, donne de l’espoir en fortifiant les sensations de contentement.



j) Sous le sein



Méridien : foie (couplé au méridien de la vésicule biliaire).

Elément : bois.

Visée émotionnelle : libération du désarroi, de la confusion et des tergiversations intérieures. Réduit les doutes, l’irrésolution et l’étroitesse d’esprit qui condamnent à la stagnation, source de frustrations et de colère. Facilite la revue saine des situations avec une juste appréciation des faits. Aide à élaborer des plans d’action, à prendre des décisions importantes et à effectuer des changements en toute connaissance de cause.



k) Le pouce



Méridien : méridien des poumons (couplé au méridien du gros intestin).

Elément : métal.

Visée émotionnelle : libération des afflictions profondes, des peines qui tournent à l’obsession. Réduit la souffrance intérieure, l’inclination au malheur, les sensibilités extrêmes et la bonté à outrance (au risque de s’y perdre). Soigne les plaies intérieures laissées par des événements tragiques et les séquelles des sévices émotionnels qui ont été infligés. Délivre du besoin de conserver un souvenir dans la tristesse, ou de rester lié au passé par souci de châtiment.



l) L’index



Méridien : gros intestin (couplé au méridien des poumons).

Elément : métal.

Visée émotionnelle : libération intérieure par l’absolution des offenses. Réduit le besoin de ressasser les griefs et de rester accroché aux misères du passé. Elimine la rigidité de pensée et l’inflexibilité des rancunes. Facilite une clémence qui s’installe d’elle-même dès lors que ses plaies intérieures sont pansées. Un pardon que l’on s’accorde à soi-même aussi pour toutes ses fautes passées et erreurs de parcours.



m) Le majeur



Méridien : maître cœur/circulation-sexe (couplé au triple réchauffeur).

Elément : feu.

Visée émotionnelle : libération des sentiments d’infériorité et du manque de confiance en soi. Réduit l’esprit de soumission et les conformités de tutelle. Délivre du besoin de se tenir sous le joug des autres. Facilite l’indépendance et l’expression libre de sa propre personnalité. Donne de l’enthousiasme, excite les passions tout en protégeant des excès et soigne les problèmes liés à la sexualité.

L’annulaire est lié au méridien du triple réchauffeur (couplé au maître cœur) mais il est omis dans la séquence complète d’EFT car sa fonction est identique à celle du point gamut.



n) L’auriculaire



Méridien : méridien du triple réchauffeur ( couplé au maître cœur).

Elément : feu.

Visée émotionnelle : libère du besoin de se tenir en retrait tout comme de la nécessité de se faire remarquer à tout prix. Pour ceux qui feraient bien de sortir de leur trou pour améliorer leurs finances, se faire des amis ou dénicher l’âme sœur la stimulation de ce point réduit les peurs liées au grand monde d’où l’on puise toutes ses ressources matérielles et affectives.



o) Le point gamut



Méridien : triple réchauffeur (couplé au maître cœur).

Elément : feu.

Visée émotionnelle : délivre de l’emprisonnement dans lequel les certitudes enferment. La stimulation de ce point accroît les capacités à ouvrir son cœur (donner et recevoir de l’affection et de l’amour) et réduit les besoins d’isolement et de claustration conduisant à se sentir rejeté et abandonné des autres. Calme aussi les douleurs physiques et les sentiments dépressifs.

 

1796524_679247382114744_830205073_n.jpg

1795530_679272465445569_1982525393_n.jpg1958362_679272325445583_1167088277_n.jpg

 

Source :  https://www.facebook.com/Vospointsacupression

 

voir aussi : 

  comment-faire-sortir-les-emotions-de-leur-terrier-avec-un-oignon



07/12/2014
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5380 autres membres