creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Projet Eco-indépendance citoyenne

8 appréciations
Hors-ligne
Des produits naturels sont éliminés des listes de médicaments, d'autres du rang de pesticide ou autres rangs curatifs ou préventifs (comme le purin d'ortie par exemple, qui élimine les limaces) sous prétexte, qu'aucune étude ne PROUVE que c'est un pesticide...
OUI, mais justement, toutes les études ou presque, sont financées par les grands groupes pharmaceutiques ou agroalimentaires, qui semblent être les seuls à pouvoir les financer, car cela coûte cher. Ils financent aussi l'OMS les Fac de médecine... Mais jamais les études sur des produits naturels accessibles gratuitement par tout le monde, puisqu'ils ne peuvent pas gagner d'argent ensuite ou déposer de brevet (bien qu'ils essaient de déposer sur des plantes, comme Nestlé en ce moment, ou sur l'eau aussi, toujours Nestlé), donc IMPASSE. Ils ne peuvent pas prouver, mais ils NE VEULENT PAS LE PROUVER ni que d'autres le prouvent puisque ce n'est pas dans leur intérêt financier et ils éliminent ainsi progressivement, toute forme de concurrence naturelle.
Les énergies ou combustibles plus écologiques ne sont pas développés car les lobbies n'y voient pas d’intérêts financier assez lucratifs.
Il faudrait inverser la vapeur, qu'ils ne puissent pas interdire tant que des études INDEPENDANTES, exemptes de conflit d'intérêts ne peuvent pas démontrer que ce produit dont les bienfaits sont attestés par l'expérience empirique et la transmission humaine n'est pas démontré comme fausse ! Le paradoxe, c'est que ces mêmes labos, vont consulter des peuplades primitives pour trouver des nouvelles molécules !!!!! Ils se basent donc sur les connaissances empiriques des anciens quand ça les arrange. Alors il faut maintenant que la connaissance empirique face jurisprudence et que nous financions des études indépendantes pour préserver nos produits naturelles.


Vous l'avez compris, les ennemis publics de notre temps, ça fait un moment que ça dure et qu'ils grossissent et prennent de plus en plus de pouvoir, ce sont les gros cartels, pharmaceutiques et agro-alimentaires, ceux qui nourrissent et "soignent" la planète, du moins ont la main mise sur le secteur santé, détiennent les brevets etc et font le trafique d'influence.

Le contre pouvoir, nous pouvons l'instaurer.
Des études coûtent chères. Nous avons besoin besoin aussi d'avocats compétents.

Nous travaillons : organiser un centre de recherche et de soutien indépendant, une organisation qui puisse faire la recherche sur ce que les grands cartels refusent de tester car ce n’est pas rentable pour eux et ainsi ils ne pourront les rejeter ces produits ou procédés utiles à la santé et à l'environnement et nous les enlever sous prétexte que l'efficacité n'est pas prouvée. Démontrer que les OGM sont dangereux et même les vaccins et autres.
Nous sommes 66 Millions de français.
Si 10% des français donnaient 1 Euros par mois, ça ferait 6 millions, 10 Euros, 60 Millions.... Sans compter si nous gagnons des procès contre les grands groupes. Faire des procès à tous ceux qui fabriquent du matos a durée délibérément limitée etc. Tous ceux qui spéculent sur notre santé. Il suffit d'en gagner un et cela fera jurisprudence. La voie sera ouverte.
Cette organisation,dont les acteurs seraient des chercheurs et avocats en partie bénévoles et aussi financée par LA MASSE, nous, les citoyens, car si chacun cotise, on est aussi riche que les grands groupes. Corine Goujet, Gilles Lartigot et d'autres, seront impliqués. Il nous faut agir pour notre bien et nous protéger de ce fléau des cartels. Pas de groupe financier impliqué, que des personnes co actionnaires, sans but lucratif. Le seul but est la protection du vivant, de la nature et notre protection.

Nous serions tous décideurs, sous forme de vote, pour les actions proposées. Le choix des études, les procès.

Ca suffit tout ça. Nous avons le pouvoir de renverser la vapeur, car nous sommes nombreux. Nous donnerons l'exemple aux autres pays, d'autres citoyens du monde viendrons grossir l'organisation, en puissance, en soutient, en moyens.

Qui est partant ?
Il faut faire une chaîne, parler du projet à tout le monde. Monter une structure, enrôler des chercheurs, des avocats, des comptables, des personnes éveillés et active pour le changement.

A nous de jouer.

Venez en débattre. Proposez.

Si on veut, on peut, let's do it !



3 appréciations
Hors-ligne
et louer un laboratoire pour faire des tests nécessaires , ça pourrait ce faire ?

1 appréciations
Hors-ligne
Oui let's go !!! On veut on peut ! Et pas de bras pas de chocolat !!! Soutenons une organisation citoyenne avec le soutien de scientifiques, chercheurs, médecins, avocats, journalistes, conscients et pouvant apporter les preuves et les conditions pour mettre en avant les solutions viables et mettre en application dans les domaines urgents et importants qui nécessitent toute notre bienveillance pour la sauvegarde du vivant naturel.
Le poids des lobbies, l’impact des conflits d’intérêts est trop lourd sur la décision publique.
Un nombre croissant d'articles de presse évoquant ce poids des lobbies, les incessantes affaires de conflits d'intérêts sur divers sujets et impliquant politiques hauts fonctionnaires ou experts mandatés, démontrent un gros doute sur le côté impartial des décisions sensées être démocratiques.....
Il nous faut changer ces modes de gouvernance afin de rétablir un équilibre global, à tous niveaux, alimentaires et semences disponibles, énergies, santé, protection du vivant etc...

8 appréciations
Hors-ligne
J'ai contacté un grand avocat d'affaire, il travaille pour des grands groupes, mais il a au font un grand coeur... des fois qu'il change de bord lol et il pourrait nous conseiller, j'ai un comptable a la retraite.
Il nous appartient à tous de chercher des personnes qui puissent nous aider à monter cet ambitieux projet.

Dernière modification le 07-05-2014 à 15:05:23

Dernière modification le 07-05-2014 à 15:05:26

3 appréciations
Hors-ligne


C'est un beau projet.
Je m'étonne que si peu de personne commentent et s'impliquent
tout le monde râle et quand de bonnes idées sont proposées, ou qu'il faut mettre la main à la poche, plus personne. Ca pour dépenser dans les futilités changer de portable tous les ans, avoir un interior design digne des magasin deco, et j'en passe... assurer son avenir et celui de ses enfants, en faisant de vrais efforts...Société de veaux d'or que la notre....
Bien du courage ma chère pour ce projet, je suis là, j'espère qu'il y en a encore beaucoup d'autres des gens responsables !
Bien cordialement.

Eco

2 appréciations
Hors-ligne


Merci, je fais circuler dans mes cercles de développement durable.
A bientôt pour mettre en oeuvre ce beau projet.
Namasté

André Christian Saintier
Président fondateur bénévole de l'Association D.D.A

1 appréciations
Hors-ligne
Pourquoi pas lancer ce projet sur Kisskissbank !! Voici un lien sur un exemple de projet en cours "Entre ciel et terre" une ferme éco-logique en permaculture sur ce site : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/entre-ciel-et-terre-une-ferme-eco-logique-en-permaculture?ref=similar

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :


Cochez la case ci-contre :



Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5365 autres membres