creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

L'importance du champ magnétique démontrée par l'épigénétique

aimant-droit-limaille-3.jpgst2s20.gif

 

Image31.gif

 

Une intervention à voir absolument (cliquez) 

et cet article :  l-auto-guerison-mythe-ou-realite

 

 

 

 Contrairement au dogme central de la science et de la médecine conventionnelles qui voudrait nous faire croire que nous ne sommes ni plus ni moins que des automates génétiques ou des machines chimiques, Bruce Lipton, généticien de renommée internationale, pense que l'être humain n'est pas prisonnier de ses gènes ou de ses cellules étant donné que ceux-ci sont eux-mêmes le produit de l'environnement dans lequel ils évoluent. L'être humain aurait donc, d'après cette nouvelle compréhension de la biologie cellulaire, beaucoup plus de pouvoir qu'il ne le pense sur sa propre biologie et, par conséquent, sur ses fonctions corporelles.

A propos de Bruce Lipton

Bruce H. Lipton, PhD, est un leader mondialement reconnu de l'harmonisation de la science et de la spiritualité. Il a été invité à des centaines d'émissions de radio et de télévision, et conférencier principal lors de congrès aux États-Unis ainsi qu'à l'étranger.

Le Dr Lipton a commencé sa carrière scientifique en tant que biologiste cellulaire. Il a reçu son doctorat de l'Université de la Virginie à Charlottesville, avant de se joindre au département d'anatomie de l'école de médecine de l'Université du Wisconsin, en 1973. La recherche du Dr Lipton sur la dystrophie musculaire — des études utilisant des clones de cellules-souches humaines — focalisait sur les mécanismes moléculaires qui contrôlent le comportement cellulaire. Une technique expérimentale de transplantation de tissus, développée par le Dr Lipton avec son collègue le Dr Ed Schultz, et publiée dans la revue Science, fut par la suite utilisée en tant que forme nouvelle de génie génétique humain.

En 1982, le Dr Lipton a commencé à examiner les principes de la physique quantique et leur intégration possible dans sa compréhension des systèmes cellulaires de traitement de l'information. Ses études marquantes sur la membrane cellulaire ont révélé que cette couche extérieure de la cellule était un homologue organique d'un microprocesseur, l'équivalent cellulaire d'un cerveau. Sa recherche à l'école de médecine de l'université Stanford, de 1987 à 1992, a révélé que l'environnement contrôlait le comportement et la physiologie de la cellule au moyen de la membrane, et servait d'interrupteur aux gènes. Ses découvertes, qui contredisaient le paradigme scientifique établi, selon lequel la vie est contrôlée par les gènes, présageaient l'un des plus importants domaines d'étude actuels, la science de l'épigénétique. Deux publications scientifiques majeures, tirées de ces études, ont défini les liens moléculaires entre l'esprit et le corps. Depuis, d'autres chercheurs ont produit de nombreux articles validant ses concepts et idées.

L'approche scientifique nouvelle du Dr Lipton a également transformé sa vie personnelle. Il a approfondi sa compréhension de la biologie cellulaire, mis en valeur les mécanismes par lesquels l'esprit contrôle les fonctions corporelles, et conclu à l'existence d'une âme immortelle. Appliquant cette science à la biologie personnelle, il a découvert que son bien-être physique s'améliorait, et que la qualité et le caractère de sa vie quotidienne connaissaient une amélioration marquée.

 


 

 

CLIQUEZ SUR "YOUTUBE" si la video n'est pas visionnable depuis le blog 

 

Voici un article interne, prises de notes du livre :

► Résumé et extraits du livre du Dr Buce LIPTON "La biologie des croyances"

 

 

311.jpg

 

313c.jpg

 

319a.jpg

 

Nouveaux brins d’ADN constaté chez des adultes – Mutation de notre ADN en rapport avec des changements dans la conscience…

Praticien de médecine holistique au Centre Avalon de Bien-Etre, au Mount Shasta en Californie, le Dr Berrenda Fox possède des tests sanguins fournissant la preuve que certaines personnes ont réellement développé de nouveaux brins d’ADN.

Lors d’un interview, il a déclaré : « Des changements ont lieu, des mutations qui, selon les généticiens, ne s’étaient jamais encore produites ».

Il y a plusieurs années déjà, à Mexico City, une convention de généticiens venant du monde entier avait pour thème « le changement d’ADN ».

Nous sommes en train de faire un saut d’évolution, et pourtant la grande majorité de l’humanité n’est pas informée des changements qui ont lieu !

Mutation ADN et changements dans la conscience… 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi : 

L'ADN peut-être reprogrammé par les mots ! 

La physique quantique



08/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7050 autres membres