creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

LA SPIRULINE

10 grammes de spiruline apportent autant que.jpg

La spiruline est une micro-algue commercialisée comme complément alimentaire en raison de sa richesse en minéraux et en vitamines. La spiruline existe sur terre depuis plus de 3 milliards d’années, elle était autrefois consommée par les Incas, les mayas ou encore les aztèques comme un aliment à part entière. Petit tour d’horizon des propriétésétonnantes de ce « super aliment »…

Parmi environ 1500 espèces d’ algues bleues, 36 espèces sont comestibles. La principale espèce utilisée pour fabriquer des compléments alimentaires est l’Arthrospiraplatensis, parfois appelée à tort Spirulina platensis.

 

La spiruline, l’algue magique

Considérée depuis des années comme un complément alimentaire sain et efficace par un grand nombre de personnes, convaincues par les résultats obtenus à la suite d’une cure, l’utilisation de la spiruline remonte toutefois à des temps très anciens.

  • Les Incas en consommaient déjà comme un aliment à part entière. Depuis fort longtemps, les femmes Kanembou au Tchad récoltent la spiruline, la font sécher pour la consommer avec du mil. La ration individuelle contient à peu près 10g de spiruline.

La spiruline vue au microscope

La spiruline, ainsi nommée en raison de sa forme spiralée, appartient à la famille des cyanobactéries filamenteuses ou microalgues bleu-vert. Cette cyanobactérie existe sur Terre depuis plus de trois milliards d’années et est vraisemblablement le micro-organisme le plus ancien de la planète ! 

Elle pousse naturellement dans des lacs en Inde, au Tchad ou au  Mexique ou Inde où les populations locales la consomment régulièrement.

La spiruline est commercialisée sous la forme d’une poudre bleu-vert déshydratée ou de comprimés. Selon son origine, elle renferme entre 55% et 70% de protéinesd’excellente qualité (grâce à leur proportion d’acides aminés).

 

Les algues

Wakamé, kombu, nori… ces végétaux marins vieux de plus d’un milliard d’années sont chargés de micronutriments (vitamines et minéraux) dont on continue de découvrir les bienfaits. Notamment ceux des alginates (utilisés comme épaississants, gélifiants, émulsifiants et stabilisants) et des fucoïdanes (composants du Limu Moui, algue des îles Tonga, dont la biochimie est proche du lait humain) qui protègent le système cardiaque en réduisant les graisses absorbées et la pression sanguine, avec un e! et anticoagulant. Elles stimulent l’immunité grâce à leurs propriétés antivirales antibiotiques : le wakamé par exemple, lutterait contre le virus de l’herpès et participerait à la protection du système digestif, cardiaque, circulatoire et immunitaire.

Les vertus nutritives de la spiruline

 

La spiruline contient également une quantité intéressante d’acide gras insaturé de la famille des oméga 6, de la chlorophylle (qui a une influence positive sur la fabrication deglobules rouges et purifie le sang), des minéraux et des oligo-éléments.

En effet, c’est le rôle de la chlorophylle, qui avec son noyau Hème (comme celui de nos globules rouges) est capable de chélater le Magnésium qu’elle contient (nos globules rouges contiennent du Fer, par du Mg). Cela veut dire qu’elle est aussi capable de chélater d’autres éléments, comme des toxines, et donc d’en « nettoyer » le sang. La phycocianine, composante exclusive de la spiruline, a elle aussi des propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaires déjà testées  (voir ci-dessous) qui font encore l’objet de recherches.

spiruline La spiruline contient les 8 acides aminés qui doivent impérativement être fournis à notre organisme. Plusieurs études montrent que la spiruline ou ses extraits permettent d’empêcher ou d’inhiber des cancers chez l’humain ou l’animal. En effet, la spiruline interagit avec le système immunitaire qu’elle contribue à stimuler. Les recherches montrent que la spiruline a aussi une action antivirale.

L’effet anti-cholestérol de la spiruline

Une étude japonaise menée sur 30 patients ayant des taux de cholestérol et de triglycérides ainsi qu’une tension élevés et recevant 4,2 g de Spiruline tous les jours pendant 8 semaines sans changer leur régime alimentaire montre que les taux précédents et leur tension ont tous favorablement chuté.  (la spiruline : l’anti-cholestérol 

 

La spiruline, un effet de radio-protection et anti-cancer

 

La spiruline contribue à ralentir le vieillissement de la peau grâce à ses molécules anti-oxydantes (acide gamma-linoléniques, phycocyanine, tocophérol, carotène, sélénium et zinc) qui empêchent la formation de radicaux libres. De plus, les acides gamma-linoléniques de la spiruline apportent souplesse, élasticité, et donc douceur à l’épiderme.

De plus, la paroi de la cellule de la spiruline est très mince, contrairement aux algues de mer : les nutriments sont donc rapidement et complètement absorbés par le corps et facilement assimilées par des enfants et personnes âgées.

Le goût d’algue, typique de la spiruline, n’est pas apprécié par tout le monde. Dilué dans de l’eau, ce goût d’algue prédomine. Mais mélangé à du jus de pommes, par exemple, ce goût disparaît.

  • Parmi ses multiples vertus, la spiruline peut aider à maigrir dans le sens où elle sert de complément dans un régime. La spiruline permet de modérer l’appétit grâce à lachlorophylle qu’elle contient.

 

La spiruline vous fait du bien

 

L’activité purifiante de la spiruline pure permet une évacuation rapide et efficace des polluants et de l’acide lactique. Elle permet de ce fait une augmentation de l’énergie et une récupération plus rapide après un entraînement ou une compétition.

 La spiruline, un dopant naturel

 

Véritable concentré d’énergie, la spiruline par son apport en fer, en vitamine B12, en bêta-carotène sera donc d’un grand intérêt pour les sportifs(ves) notamment sur le plan de l’oxygénation des muscles, les acides gras essentiels intervenant quand à eux dans l’intégrité des cellules, indispensable au bon fonctionnement du système immunitaire.

 

Le rôle de la phycocianine

 

Des chercheurs Chinois ont démontré que la phycocyanine, ce pigment protéique respiratoire unique à la Spiruline, intervient au niveau de la moelle osseuse, siège de l’érythropoïèse, en stimulant l’évolution et la différenciation des cellules souches des lignées sanguines rouges et blanches (2). Cette découverte est corroborée par une expérience japonaise après la bombe de Nagasaki et une autre, russe, après l’explosion de la centrale de Tchernobyl.

 

La spiruline contre les radiations !

 

Les patients japonais de l’hôpital Saint Francis à Nagasaki ont été traités par le Dr. Tatsuichiro Akizuki avec une diète stricte composée de riz brun, de miso, d’algues wakamé et combu, et de spiruline, qui les a sauvés (3).  En Bélarussie, entre 146 000 et 1600 000 enfants traités avec 5 g de Spiruline par jour pendant 45 jours à l’Institut of Radiation Medecine à Minsk  ont vu leur taux d’irradiation chuter !

 

La spiruline, un substitut à la viande

 

Quelquefois présentée comme un « aliment miracle », la spiruline est pour ses adeptes une solution contre la faim dans le monde.  Chez nous, la spiruline est un aliment idéal pour les régimes végétariens du fait de sa teneur élevée en protéines.

En effet, cette micro-algue a démontré son efficacité contre la malnutrition des enfants, notamment grâce à sa teneur exceptionnelle en protéines contenant les principaux acides aminés indispensables à l’organisme.

  • Une des protéines de la spiruline est la phycocyanine (15% du poids total de la spiruline), une association de protéines avec des pigments hydrosolubles.

 

La spiruline, une algue de fer

 

La spiruline est un important gisement de fer (de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois

plus que le germe de blé !), un minéral présent essentiellement

dans les aliments d’origine animale comme la viande, les abats, le poisson.

C’est pourquoi la spiruline est très intéressante pour les végétariens les sportifs,

anémiques, femmes enceintes et adolescents en phase de croissance,

populations exposées au risque de manque de fer.

 

Diminuer sa consommation de viande et adopter la spiruline

 

La spiruline est encore plus riche en protéines (55 à 70%) que le soja (35 %) !

Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi le steak de la mer.

Une des protéines de la spiruline est la phycocyanine (15% du poids total de la spiruline), une association

de protéines avec des pigments hydrosolubles. Plusieurs études ont montré que la phycocyanine a pour

effet de stimuler le système immunitaire et qu’elle joue un rôle dans la fabrication des globules rouges et blancs.

 

La spiruline est donc une micro-algue au contenu nutritionnel exceptionnel qui ne nécessite ni traitement,

ni cuisson, n’entraîne aucune pollution. Les qualités nutritionnelles de la spiruline en font une des meilleures

solutions pour l’avenir d’une alimentation saine et pour la sauvegarde de l’environnement.

 

 

source spiruline

 

 

 

ATTENTION : L'excès ou un terrain sensible peut causer des trouble endocriniens. 

 

 

 

 

Une étude scientifique démontre l'interêt de la Spiruline sur la performance et la perte de graisse


La nouvelle étude publiée dans la revue « Medicine and Science in Sports Exercise » montre que la spiruline est non seulement une source riche en protéines, en vitamines, en sels minéraux, acides gras essentiels et en antioxydants dont les propriétés de renforcement du système immunitaire sont éprouvées, mais elle peut également augmenter la durée de vos entraînements et la quantité de graisses que vous pouvez brûler. En support d’un régime minceur prendre la spiruline une demi-heure avant le repas avec un grand verre d’eau peut s’avérer utile.


Dans cette recherche, des participants modérément entraînés se sont prêtés à l'étude en double aveugle contrôlée par placebo. Chaque sujet a reçu de la spiruline comme complément alimentaire naturel ou un placebo pendant 4 semaines. Il leur a ensuite été demandé de courir sur un tapis roulant à environ 75 % de leur rythme de travail maximal, pendant 2 heures jusqu'à la limite de l'épuisement. La performance lors des exercices a été mesurée et des échantillons de sang ont été prélevés avant, immédiatement après et ensuite 1 heure, 24 et 48 heures après l'exercice. 

Les résultats ont révélé un net avantage chez ceux qui ont pris de la spiruline. 
La résistance à la fatigue après la course de 2 heures a été sensiblement plus longue après l'administration de la spiruline (2,05 minutes ± 0,68 minutes contre 2,70 minutes ± 0,79 minutes – une augmentation d'environ 25 %). Et l'autre bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent perdre des graisses -, les résultats ont montré que l'ingestion de la spiruline a considérablement augmenté le taux d'oxydation des graisses de 10,9 % lors de la course de 2 heures par rapport à l'essai placebo.
Certes, les experts ne sont pas parfaitement clairs quant à la manière dont la spiruline a induit cet effet, mais l'on estime que sa teneur en chlorophylle a amélioré les capacités de transport d'oxygène du sang, permettant ainsi aux participants de faire de l'exercice plus longtemps et d'oxyder plus de graisses


www.biostorenormand.fr

 

Voir aussi :  Bienfaits des algues

                    a chaque-algue-ses-bienfaits

 

 

 Spiruline Bio sur  anastore.com  

NA40_spiruline_bio.jpg

 

 

Le super aliment qui gobe le mercure

Si vous mangez régulièrement du poisson et des produits de la mer, voici une stratégie toute simple qui peut vous intéresser.
Il existe une algue, bien connue, qui a la capacité de se lier au mercure (et aux autres métaux lourds comme le plomb, le cadmium, etc.)

Elle s'appelle la chlorella.

La chlorella se vend (bon marché) dans de simples gélules, ou en capsules. Vous la trouvez évidemment sous forme bio.

Lorsque vous faites un repas de poisson ou de fruits de mer, donc, et que vous redoutez une augmentation des métaux lourds dans votre corps, vous pouvez tout simplement prendre une gélule de chlorella au milieu ou à la fin de votre repas.

Ainsi, directement dans votre estomac, avant même qu'elles ne soient absorbées par votre intestin, les molécules de mercure et autres métaux lourds se lieront à la chlorella et vous les éliminerez par la voie intestinale normale.

C'est un moyen simple, pratique et bon marché d'éviter que ne s'accumulent trop vite les métaux lourds dans votre corps. Et cela vous évitera de faire une véritable « chélation », dont les inconvénients pour la santé et le coût sont importants (voir plus loin).

Pourquoi les poissons et fruits de mer contiennent du mercure?

Dans les milieux aquatiques, le mercure élémentaire réagit pour former un composé organique toxique : le méthylmercure (MeHg). Présent à de faibles concentrations dans l'eau de mer ou les sédiments, le méthylmercure se concentre et s’accumule dans les tissus des organismes vivants tout le long de la chaîne alimentaire : c’est la « bioaccumulation ».
C’est la raison pour laquelle on en retrouve chez les prédateurs des niveaux supérieurs de la chaine alimentaire, que sont la plupart des gros poissons que nous consommons : thon, requin, brochet, espadon.

Quant aux coquillages, moules, huîtres, coquilles Saint-Jacques, homards et langoustes, ils filtrent l’eau de mer en permanence et retiennent aussi dans leurs tissus une partie des métaux qui s'y trouvent naturellement, ou parce qu'ils ont été rejetés par l'homme dans les océans.

Cela ne veut pas dire qu'il faille arrêter de manger des produits de la mer. Au contraire, malgré les métaux lourds, plusieurs études scientifiques ont montré qu’ils restent très bénéfiques à la santé. Ils apportent de bonnes protéines et des oméga-3. La consommation de poisson deux fois par semaine réduit notamment le risque de dépression de 25 % chez les femmes [1].

Mais prendre à chaque repas de produits de la mer une simple gélule de chlorella diminuera fortement votre absorption des métaux lourds présents dans ces aliments.

Pourquoi il ne faut pas laisser s'accumuler le mercure dans votre corps?

Le mercure est un métal lourd. Il est nocif pour le système nerveux. Or, lorsqu'il pénètre dans votre corps (par le tube digestif ou par la peau), il se fixe dans vos tissus adipeux (gras) dont, malheureusement, votre cerveau qui est constitué à 80 % de graisses.

Il exerce ensuite des effets délétères en bloquant nos enzymes, entraînant des problèmes neurologiques. Il est particulièrement dangereux sur le cerveau du fœtus et a récemment été associé à l'hyperactivité [2].

C'est un inconvénient qui ne va faire qu'empirer dans les années qui viennent, du fait de l'accroissement des polluants dans les mers et océans.

Toutefois, il faut se garder (comme toujours) de tout catastrophisme.
Si une véritable intoxication au mercure est possible, et est à prendre très au sérieux, elle est aussi beaucoup plus rare qu'on ne l'imagine. Comme elles sont rares, elles sont aussi plus difficiles à diagnostiquer par les médecins, qui ne s’alarment que si l’intoxication est flagrante, par exemple avec un enfant qui casse un thermomètre au mercure et le porte à sa bouche ou dans le cas d’un accident industriel.

La chélation (élimination des métaux lourds) efficace contre les maladies cardiaques:

Néanmoins, il a aussi été prouvé scientifiquement aujourd'hui que la chélation entraîne des bienfaits pour la santé, en particulier contre les maladies cardiaques.

Lors d'un congrès organisé par l'American College of Cardiology à San Francisco, des chercheurs ont présenté les résultats d'une étude sur 1 700 personnes dans laquelle la chélation des métaux lourds a amélioré de manière significative la santé de personnes ayant déjà connu un accident cardiovasculaire. Le responsable de l'étude, le Dr Lamas, a déclaré lors du congrès : « Nous avons transformé ce qui était une thérapie alternative douteuse en réelle science et avons eu des résultats étonnants. »

Mais ces protocoles de chélation nécessitent l’utilisation de molécules chimiques, capables d’aller attraper le mercure dans les cellules graisseuses où il est piégé. En attrapant le mercure, ces médicaments éliminent aussi les nutriments. C'est pourquoi il faut toujours accompagner une chélation d'une prise de multivitamines et minéraux.

Dans l'étude citée ci-dessus, seules les personnes qui ont suivi une chélation tout en prenant des multivitamines ont réellement réduit leur risque d'un nouvel incident cardiovasculaire (diminution significative du risque de 26 %) [3].

Mais dans tous les cas, l'idéal est d'éviter d'en arriver là.

Si une personne a réellement été intoxiquée au mercure et que sa santé est faible, le protocole d'élimination, qui va brutalement “libérer” et “mettre en circulation” une quantité importante de molécules de mercure que l'organisme avait patiemment et savamment “isolées”, “enkystées” et rendues inoffensives… peut être dangereux.

C'est pourquoi l'approche que je recommande n'est pas l'approche brutale, la « chélation » intégrale qui va vous nettoyer profondément en quelques jours ou semaines de tous vos métaux lourds.

Eliminez votre stock de métaux au fil du temps et de façon douce
Notre organisme dispose d’une molécule naturelle capable d’éliminer progressivement le mercure.

Mais le processus est lent. Surtout, il est entravé par l’arrivée constante de nouveaux polluants.

D'où l'intérêt de limiter votre absorption de métaux lourds chaque fois que vous le pouvez.

C'est pourquoi je recommande la consommation régulière de chlorella, une algue qui a la capacité de se lier aux métaux lourds dans votre alimentation et de les entraîner hors du corps, en douceur. Vous permettrez ainsi à votre corps d’éliminer au fil du temps vos stocks de métaux.

La quantité de chlorella recommandée pour optimiser le phénomène est de 4 g, chaque fois que vous mangez du poisson ou des fruits de mer.

Attention au choix de votre chlorella

Attention à vous assurer du lieu de provenance de la chlorella car, dans la mesure où celle-ci attire les métaux lourds et les polluants, elle peut être facilement contaminée. C'est une plante qui nettoie la planète comme elle nettoie notre corps, donc elle ne doit être cultivée et conditionnée que dans les normes de pureté les plus strictes.

Assurez-vous donc d’acheter de la chlorella chez un vendeur de confiance qui accepte de vous fournir les fiches d’analyses techniques garantissant l’absence de polluants.

Posez ces questions à l'entreprise qui vous fournit la chlorella :

À quelle fréquence analysez-vous les lots de chorella ?

Avez-vous des certificats de respect des conditions de production en agriculture biologique ?

Est-ce de la chlorella issue d'un milieu naturel, ou de bassins artificiels (ceux-ci sont plus faciles à contrôler) ?

Le producteur vérifie-t-il la contamination aux métaux lourds ?

Des vertus supplémentaires

Les effets bénéfiques de la chlorella ne se limiteront pas à vous protéger contre les métaux lourds.

Il s'agit en effet d'une plante d'une exceptionnelle qualité nutritive. Après la dernière guerre, on a même cru qu'elle pourrait résoudre le problème de la surpopulation, mais sa production nécessite trop de soin, et est donc trop coûteuse pour qu'elle puisse servir d'aliment de base.

La chlorella contient 60 % de protéines et tous les acides aminés essentiels, ce qui en fait un excellent aliment pour les végétariens. De plus, elle est riche en vitamines B, en GABA (pour le moral), en folate, en vitamine B12 et en fer.

Ses vertus pour la santé sont très nombreuses. Elle serait efficace contre la fibromyalgie, ferait légèrement baisser l'hypertension, et pourrait avoir un effet préventif anticancer, selon des études sur les animaux [4].

Sources : extrait d'un message de Jean-Marc Dupuis

[1] Smith K. ongitudinal Associations Between Fish Consumption and Depression in Young Adults. Am. J. Epidemiol. (2014) doi: 10.1093/aje/kwu050 First published online: April 15, 2014

[2] Arch Pediatr Adolesc Med. 2012;():1-9.

[3] Lamas GA, et al. Randomized comparison of high-dose oral vitamins versus placebo in the Trial to Assess Chelation Therapy (TACT). ACC meeting 2013.

[4] Chlorelle, PasseportSante.net

 

ATTENTION

Si la chlorella absorbe les métaux lourds, elle  stagne dans les intestins, il est conseillé de boire du kefir pour l'évacuer. 

 

NA31_spiruline_chlorella.jpg

Un mélange spiruline Chlorella sur ce site

www.anastore.com

 

 Cette petite machine, telle une cafetière peut produire 10 litres de jus de spiruline aussi facilement qu’une yaourtière fabrique du yaourt… 

spiruline machine.jpgSpiruline machine1.jpg

 




15/05/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5397 autres membres