creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Le FLUOR EST TOXIQUE

01.jpg

 

J'ai fais ici un condensé de plusieurs articles, il y en a des tas sur la question.

 

De nombreuses études font un lien entre l'exposition élevée au fluorure et la réduction du quotient intellectuel (QI), les études démontrent la toxicité du fluorure sa capacité à causer des lésions au cerveau.

"Les preuves indiquant que cette mesure de santé publique n’est pas sécuritaire continuent de s'accumuler; c'est trop important pour qu’on puisse l’ignorer."
Dr. PHYLLIS MULLENIX
, Hôpital pour enfants, Boston, 1999.

 

On en trouve dans 42% des sels de table.

Une législation le rend obligatoire dans le sel des cantines scolaires depuis 1993.

On le trouve dans le Prozac, entre autres. Pourtant :

Le fluor est toxique pour l’Homme :(Mais tout est dans l'idée qu'on se fait de la dose toxique).

Wikipedia (la bible du conservatisme à tout crin), dit :

< 0,05 mg/kg/jour : bénéfique pour les dents (prévention de la carie dentaire) ;

Ca, c'est le discours officiel.

Le fluor est complètement inefficace dans la lutte contre la carie. Je l'ai découvert à mes dépends, ma fille est née à une période ou les pédiatres préconisaient des gouttes de fluor dans la bouche du bébé avant la pousse des dents. Par la suite ma fille ayant un émail pas tres blancs et très fins, on m'a dit que c'était à cause du fluor, ben merde alors ! Et voilà que je découvre qu'en cas de surdosage en fluor, la couche de minéraux de l'émail se désorganise, elle devient plus poreuse et augmente le risque carieux. On ne nous dit pas ça.... 

Et le reste est bien pire. 

Sur Wikipédia : en gros, le fluor est un poison hyper-violent, mais à petit dose ce serait très bon pour vous. Un peu comme l'homéopathie, en somme... 

Wikipedia :

2 mg/jour : risque de fluorose dentaire ;

10 à 40 mg/jour : fluorose du squelette ;

20 à 80 mg/jour : fluorose ankylosante ;

100 mg/jour : retard de croissance ;

125 mg/jour : altération rénale ;

200 à 500 mg/jour : dose létale

 L'utilisation de fluor dans les camps de concentration a été rapportée par Joseph Borkin dans son livre The Crime and Punishment of I.G. Farben (Le crime et la sentence de I.G. Farben) : « La Gestapo avait peu de souci de l’état de la dentition des enfants… leurs scientifiques avaient trouvé que le fluor pouvait rendre stérile et qu’il générait une calme soumission. »  de Joseph Borkin)

" Vous devriez le savoir maintenant, la fluoration utilise le fluorure de sodium, résidu industriel toxique de l’industrie de l’aluminium entre autres. Le fluorure de sodium interfère avec l’un des neurotransmetteurs les plus importants, l’acétylcholine. Notre organisme renferme beaucoup de sodium ce qui favorise la transmission "électrique" de plusieurs directives biologiques. L’acétylcholine joue un rôle important dans la circulation de données: dit simplement, elle met les interrupteurs à "ON", alors que la choline les remet à "OFF. "ON", notre cerveau pense et nos muscles se contractent, "OFF", nous pouvons nous reposer et relaxer. L’acétylcholine est un neurotransmetteur nécessaire au cerveau pour penser correctement et aux muscles pour répondre aux demandes physiques. Le système cholinergique travaille avec le sodium pour conserver une bonne conductivité dans le corps. L’acétylcholine favorise la concentration entre autre, qui est ni plus ni moins que le transport d’information, principalement sous forme d’impulstions électriques. Sans ce neurotransmetteur, nous ne pouvons penser clairement et notre cerveau se retrouve débordé d’une multitude de stimulis (normalement filtrés grâce à l’acétylcholine). Sa carence provoque l’insomnie également, étant maintenu éveillé par le moindre bruit.

Un produit perturbe totalement l’acétylcholine et c’est le fluorure de sodium. Ironiquement, l’EPA surveille étroitement les rejets industriels de ce produit, car on le sait très bien, déversé dans une rivière, ce fluorure tue tous les poissons. Mais l’EPA approuve son ajout dans l’eau des villes!!! L’eau fluorée ingérée agit directement sur la synthèse de l’acétycholine. Le Dr Richard Murry a indiqué que seulement 1 ppm de fluorure de sodium dans l’eau du robinet ou dans les produits en conserve, peuvent inhibé la synthèse de l’acétylcholine jusqu’à 61%. En ce qui concerne les sucres nécessaires au bon fonctionnement du cerveau, 1 ppm de fluorure inhibe la synthèse de la glutamine de 100%.

Ce même docteur a prouvé la relation directe entre le fluor et l’aluminium (intimement liés) et les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, deux maladies de dégénérescence du cerveau (toutes deux reliées à mal fonctionnement de la synthèse de neurotransmetteurs).

L’australien Ian E. Stephen en 1987 plublia un ouvrage dans lequel il révèla que les Allemands et les Russes utilisaient la fluoration car ils avaient découvert qu’elle rendait les prisonniers "stupides et dociles". Eustace Mullins, dans son livre "Murder by Injection", affirme que les autorités américaines étaient au courrant que les Russes utilisaient le fluorure de sodium pour produire des "moutons", des individus obéissants, incapables de penser (et cela non pas seulement pour les prisonniers, mais également dans plusieurs populations). Et il n’hésite pas à affimer que c’est une des raison que le début de la fluoration de l’eau potable fut approuvé par les autorités américaines en 1940 (en plus de permettre de "liquider" "à grand profit" des milliers de tonnes d’un résidu industriel toxique).
Selon le Dr Murry, une concentration de 1 ppm de fluorure est suffisant pour perturmer significativemetn la synthèse de l’aétylcholine. Il rend responsable les concentrations qui s’élèvent dans plusieurs municipalités jusqu’à 4 ppm pour : les échecs scolaires de plus en plus nombreux, le comportement flemmard des adolescents, la stupidité des membres des gouvernements, et la croissance de la mondialisation dont personne ne semble pouvoir arrêter " .

L’acétylcholine est l’élément cervical qui permet de se concentrer et de penser clairement. Ce neurotransmetteur nous permet de trier entre ce qui est important et ce qu’il ne l’est pas, de déterminer ce qui est trivial, logique. Il est à se demander combien de verres d’eau fluorée boivent quotidiennement certains de nos dirigeants…

RÉFÉRENCE: Sodium Fluoride: the Obedience Drug,
Stephan Cooter, Ph.D. Document PDF (160 Ko)

http://presselibreinternationale.com/fluor/fluor_controle_esprit.html

 

J'ai trouvé cela sur ce lien, mais il en existe plein d'autres sur le sujet. 

http://fonzibrain.wordpress.com/2009/08/31/du-fluorure-de-sodium-etait-ajoute-a-leau-afin-de-rendre-les-humains-steriles-et-forcer-les-prisonniers-des-camps-de-concentration-a-demeurer-dociles-et-les-usa-font-pareil-aujourdhuiet-cela-d/

 

http://www.additifs-alimentaires.net/doc/additifs_caches/fluorami.pdf

  http://www.choix-realite.org/4001/la-verite-sur-le-fluorure-de-sodium-fluor

 


FLUORURE & la GLANDE PINÉALE 


Durant les années 1990, on a découvert que la glande pinéale est un site majeur d'accumulation de fluorure dans le corps - avec des concentrations de fluorure plus élevées que dans les dents ou dans les os.

Des études animales subséquentes ont démontré que l'accumulation de fluorure dans la glande pinéale peut réduire la capacité de celle-ci à synthétiser la mélatonine, une hormone qui agit lors du déclenchement de la puberté. On a trouvé que les animaux traités au fluorure démontrent un taux réduit de circulation de mélatonine ainsi qu'un déclenchement précoce de la puberté. Les scientifiques qui ont mené ces études ont conclu :

"L'utilisation sécuritaire du fluorure est finalement basée sur l'hypothèse selon laquelle l'émail des dents en formation est l'organe le plus sensible aux effets toxiques du fluorure. Les résultats de cette étude suggèrent que les pinealocytes (les cellules de la glande pinéale) pourraient être aussi susceptibles au fluorure que l'émail en formation" (Luke 1997).

Le fait est que les effets du fluorure sur la glande pinéale n'ont jamais été étudiés, ni même suggérés avant les années 1990. Ceci met en évidence le manque flagrant de connaissances qui sous-tend les politiques actuelles en matière de santé et de fluoration.

 

Source : http://www.qve.qc.ca/afq/neurone.htm

 

Actuellement les villes américaines se battent avec des succès grandissants pour se débarrasser du fluor dans l'eau de leurs villes.

Cette petite animation est en anglais, sous-titrée en anglais : mais les dessins sont tellement explicites que vous la comprendrez facilement : elle est très drôle, si on excepte le sujet.

http://naturalnews.tv/v.asp?v=42652...

On y apprend que plus le taux de fluor est élevé, plus le QI des enfants baisse, et inversement, entre autres révélations terrifiantes.

 

Le fluor est aussi toxique que l’arsenic, le mercure et le plomb. L’EPA/NIOSH Hazardous Waste book, une référence sur les déchets toxiques, indique sous Fluorure de sodium : « Substance utilisée afin de produire des tissus cancéreux en laboratoire. Effets d’une surdose : brûlures, tremblements, faiblesse musculaire, maux de tête, difficulté respiratoire, vomissements, affecte les dents, les structures musculo-squelettiques,(…) mutations cellulaires. Irritant corrosif. Affecte la reproduction. Utilisé dans le nettoyage chimique, la fluoration de l’eau, en tant que fongicide et insecticide (…) ». De plus, les fluorures mis dans l’eau sont souvent contaminés par de l’arsenic, le plomb, l’aluminium et le mercure. Dans les aqueducs, le fluor corrode les conduits et installations d’eau potable et ces débris de corrosion contaminent l’eau. L’industrie de l’armement utilise également le fluor en tant qu’agent actif dans la composition d’armes chimiques tel que le gaz innervant mortel Sarin, tristement célèbre suite à l’attentat de 1995 à Tokyo, de même que dans l’agent orange. Lorsqu’en 1995 les Nations Unies inspectèrent l’Irak pour vérifier sil ne fabriquait pas en secret des armes chimiques, elles cherchaient : du fluorure d’hydrogène, du fluorure de potassium, du fluorure de sodium, du bifluorure d’ammonium, du biflorure de potassium et de la fluorine, couramment utilisés dans les pesticides en tant que poison. :  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-fluor-ami-ou-ennemi-100916

 

En France on fait toujours "comme si" le fluor n'est pas dangereux. 

http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/Fluor_et_sante_bucco-dentaire_situation_en_France.pdf



16/03/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7299 autres membres