creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

LE POUVOIR DES COULEURS

1.jpg

 

 

 

La couleur est du domaine du sensible et de l’émotionnel, elle est une vibration intimement liées à notre psychisme, la couleur est une force, car les couleurs ont un pouvoir.  Les couleurs expriment les principales fonctions psychiques de l’être, pensée, sentiment, intuition, sensation.

Nous avons tous des affinités ou répulsion particulière pour certaines couleurs. 

 Le premier caractère du symbolisme des couleurs est son universalité, non seulement géographique, mais à tous les niveaux de l’être et de la connaissance, cosmologique, psychologique, mystique, etc.

Les interprétations peuvent varier, comme le rouge, par exemple, auquel on attribue diverses significations selon les aires culturelles ; les couleurs restent, cependant, toujours et partout des supports de la pensée symbolique.

 

Sans titre-3.jpg

 

Voir l'article sur la  chromatherapie (cliquez)

 

Dans l'arc-en-ciel sept teintes prédominent, mais on peut y dénombrer plus de sept cents nuances différentes car il y a autant de couleurs que de radiations visibles, autant de couleurs que d'agrégats moléculaires qui tissent la réalité visible et sur lesquels se réfléchit la lumière. La classification commune (blanc, noir, rouge, orange, jaune, bleu, brun, violet, vert) n'est qu'une infime partie des nuances visibles. Les sept couleurs usuelles de l’arc en ciel ont été mises en correspondance avec les 7 notes de musicales, les 7 cieux, les 7 planètes, les 7 jours de la semaines (qui sont aussi en relation avec les planètes pour le français et l’anglais : lundi = lune, mardi = mars etc… Sunday = sun, Saturday = saturne), les 7 chakras.

Certaines couleurs symbolisent les éléments : le rouge et l’orange : le feu ; le jaune ou le blanc : l’air

Les couleurs chaudes : rouge, orange, jaune, favorisent les processus d’adaptation et d’entrain. Elles ont un pouvoir stimulant, excitant.

Les couleurs froides, bleu, indigo, violet, ont un pouvoir sédatif, apaisant.

Il y a lieu de tenir compte également de l’intensité et l’éclat. Claires et lumineuses, les couleurs produisent un effet plus positif, mais au paroxysme, produise une trop grande excitation. Mates et éteintes, leur effet est plus intériorisé, mais aussi devenir assez négatif. 

 

429866_521768651223351_920860262_n.jpg

 

Des vibrations de grains d'énergie venus du soleil ... 

  • « Il est sûr que, sauf anomalies visuelles, nous appelons bleus les objets qui émettent ou réfléchissent une lumière dont la longueur d'onde se situe autour de 47 nanomètres. Quant à la sensation que nous en avons nul ne peut garantir qu'elle soit la même : les analogies de structure de nos rétines, de nos systèmes nerveux permettent de supposer qu'il en est bien ainsi mais nous n'en savons rien, à proprement parler. La sensation fait partie du domaine privé, du domaine de la pensée. » D. Laplane, neurologue.
  • La lumière qui nous vient du soleil, est formée d'une multitude de grains d'énergie, appelés photons, ayant toutes les énergies possibles entre deux valeurs extrêmes.
    • Si l'argile des tuiles, la brume, les arbres, l'herbe... étaient de même nature chimique, c'est-à-dire formés des mêmes molécules nous ne percevrions aucune différence de couleur entre ces éléments. Mais ces diverses substances effectuent un tri parmi les photons lumineux qui les atteignent. Certains de ces photons, selon leur énergie, seront absorbés, les autres seront réfléchis vers notre oeil. Ce sont ceux-là que va recevoir la rétine qui transmettra au cerveau, par l'intermédiaire des neurones, une information qui, déchiffrée, deviendra sensation de couleur.
      • Exemple : un objet bleu est formé d'une substance qui, recevant de la lumière blanche, c'est-à-dire des photons de longueurs d'onde comprises entre 0,4 et 0,8 micron, absorbe tous les photons sauf ceux dont la longueur d'onde est voisine de 0,47 micron.
        Ces derniers sont réfléchis et absorbés par la rétine en arrivant sur l'oeil. L'information décodée au niveau du cerveau se traduira par la sensation « bleue ».
  • · Il n'existe donc pas d'objets de couleur, mais seulement des objets triant d'une certaine façon les grains d'énergie de la lumière, en absorbant certains et renvoyant les autres sur la rétine, qui transmet au cerveau un message lequel sera décodé sous forme de sensation de couleur.
    • La rétine, qui tapisse le fond de l'oeil, comporte des cellules qui sont sensibles aux radiations lumineuses. Ces cellules sont de deux sortes : les cônes et les bâtonnets.
      Il y a 7 millions de cônes et 130 millions de bâtonnets.
      Les bâtonnets sont responsables de la vision en noir et blanc ; les cônes sont seuls responsables de la vision colorée.

 

       · La couleur n'existe que dans notre cerveau

Suivant que notre environnement est gai ou triste (et les couleurs y participent) notre humeur se modifie, en miroir. L'automne avec ses tons de gris renforce l'impression de visages fermés rencontrés dans la ville.

« Le sanglot long des violons de l'automne,

Berce mon coeur d'une langueur monotone...»

  • · Les couleurs se révèlent essentielles à notre équilibre.

Chacune d'elle envoie sa vibration et porte sa propre force d'impact, sa charge d'influence, qui éveille inconsciemment certaines réactions nerveuses, psychiques et comportementales (un système nerveux ça ne sert qu'à agir).

 

cones.png

vision-couleurs

 

    • La couleur n'a pas de réalité physique. Elle est sensation et est perçue:

 

Physiologiquement, les couleurs ont des longueurs d'ondes

différentes, que l'on mesure en microns. La longueur d'onde

du rouge, par exemple, varie entre 650 et 800 microns,

celle du bleu entre 460 et 480 microns. Or les couleurs qui

ont les plus grandes longueurs d'ondes sont perçues plus

rapidement. C'est pour cela que le rouge crée l'impression

de "sauter aux yeux", alors que le bleu est plus apaisant.

Bien que l’on n'ait pas encore d'explications scientifiques

très claires, en pratique, la chromothérapie conduit à des

effets physiologiques. L'oeil n'est qu'un élément, essentiel

certes, mais qui fait partie intégrante d'un ensemble infiniment

plus complexe. Le transfert de l'image photographie par l'oeil 

jusqu'au cerveau, emprunte des voies qui sont successivement :

optiques, dans le globe oculaire, puis photochimiques au niveau

des cônes et des bâtonnets, enfin électriques, dans le nerf optique. 

Ces dernières informations vont être contrôlées, coordonnées

dans le " corps " et transmises jusqu'au cortex qui reçoit,

analyse l'image, utilise les zones frontales associatives qui -en

fonction des acquis mémorisés- vont tirer les conséquences

pour alimenter, en réponse, les comportements qui

  lui semblent nécessaires.

 

757_couleur_6.jpg

futura-sciences.com



    Symboliquement, les couleurs sont associées aux phénomènes culturels les plus divers et les plus profonds: le noir pour le deuil, le vert pour l'espérance... Ces associations varient dans le temps et dans l'espace - ainsi le blanc est-il la couleur du deuil au Japon- mais elles restent très fortement ancrées dans l'inconscient collectif. La couleur, lumière distillée, s'est installée en nous portant son langage propre, celui de notre sensibilité, de notre subjectivité. Langage porteur de combinaisons infinies dont l'impact sur notre cerveau déclenche tout un processus de réactions bio-chimiques, physiologiques, et aussi psychologiques :

Psychologiquement, la couleur revêt une dimension psychologique.

Dans ce domaine la sagesse populaire dit que « les goûts et les couleurs ne se discutent pas», ce qui veut dire que « La couleur est en nous » Goethe, Traité des couleurs.

 

Votre corps a une vibration qui lui est propre : il entre particulièrement en résonance avec certaines couleurs, matières et formes.

 

q416nz6n.jpg

 

La vision est une sensation et elle ne se manifeste pas au niveau de notre oeil, mais bien au niveau de notre cerveau. La couleur produit sur notre être un effet qui lui est propre, effet auquel la mémoire affective mêle confusément l'expérience que nous avons de cette couleur. Les pouvoirs psychiques des couleurs sont reliés à l'éducation, à l'expérience, aussi bien qu'au lent cheminement de l'hérédité et de l'évolution humaine. Jung parle d’inconscient collectif, nous avons en effet des symboles communs qui nous régissent, la couleur en fait partie. Pourquoi la couleur pourpre transmet-elle l'idée de puissance ; le blanc la pureté et l'innocence ; le noir le deuil et la gravité ; le bleu du ciel le détachement des valeurs terrestres et la foi ? Les différentes monarchies se réclamant du "Sang Bleu " sous-entendaient que leur droit divin était un droit du sang, du sang de Dieu (le mot bleu était systématiquement employé pour Dieu, surtout dans les jurons : ventrebleu (ventre de Dieu), etc. "Une peur bleue", dérive du même sens. Notre mémoire a été formée dans l'enfance à tout un symbolisme des couleurs, transmis par nos gènes, notre milieu géographique et le groupe socioculturel. Nous associons les couleurs avec d'autres perceptions mémorisées.

couleurs et son.jpg

Désolée ce n'est pas de Victor Hugo mais de Baudelaire !

 

 Importantes dans le décor de notre vie quotidienne (murs, vêtements, bijoux, tissus), les couleurs

déclenchent quelque chose en nous. Il faut savoir en jouer pour se sentir bien, rendre heureux, séduire.

Mais savoir aussi que notre perception n'est pas celle des autres et que selon les personnalités, les couleurs peuvent être bénéfiques ou néfastes, agréables ou désagréables.

 La couleur intervient sur notre être en vertu de liaisons affectives qui nous viennent du fond des âges,  depuis la préhistoire. Inné et acquis.

Mais il existe aussi des adaptations personnelles qui expliquent des préférences individuelles.

Chaque être comporte ses gènes et sa personnalité. Les artistes nuances davantage les couleurs. 

 

voir aussi :  Pour-eviter-la-depression-saisonniere

 

3b.jpg

 

10386853_891405554208304_300733573795135253_n.jpg

           

  • Des auteurs qui se sont penchés sur le problème des préférences personnelles en matière de couleur après avoir fait une première étude en 1960 la refirent en 1980, vingt ans après, afin de rechercher si l'on allait constater des différences avec le temps et en fonction des changements dans la mode.
    • La différence entre les deux tests : le bleu est préféré dans des proportions identiques, mais le vert vient à présent en second, alors qu'auparavant c'était le rouge.
      • Le bleu est préféré par 40% des personnes ; Vert 17 % ; Rouge 12 % ; Jaune 6 % ; Orangé 5 % ; le reste des 100% étant constitué par des nuances de ces couleurs ou le blanc et le gris

L'explication est-elle sociologique ?

Le vert évoquait-il les vacances, la verdure, l'espérance dans le monde urbanisé et technique ? Considérant que l’urbanisation se développe à grand pas, sans doute la « verdure » nous manque…

 


ondes copie.jpg

 

L’impact culturel.

 

Quelques exemples de la dynamique des couleurs dans d’autres civilisations :

 

« Les Amérindiens de Californie du Nord parlant le maidu, n'ont que trois mots pour décrire le spectre des couleurs : lack (rouge), tit (vert bleu) et tulak (jaune-orange-marron).

La personne dont la langue est le maidu distingue consciemment trois catégories différentes de couleurs là où celle qui parle le français dispose de plus de choix et, par conséquent, d'une perception plus riche.

À l'inverse, les Esquimaux du Groenland possèdent une trentaine de termes pour nommer les variétés de neige là où nous n'en avons que très peu, et ils sont capables de percevoir ces trente qualités ; pas nous.» Cayrol .

 dalto.jpg

Dysfonction dans la perception des couleurs : Le daltonisme.

 

Chez l'homme les yeux sont des organes complexes qui peuvent distinguer des variations infimes de forme, de couleur, de luminosité et de distance. Le processus réel de la vision est effectué par le cerveau plutôt que par l'œil. La fonction de l'œil est de recevoir et transformer les vibrations électromagnétiques de la lumière en influx nerveux qui sont transmis au cerveau. Son fonctionnement et sa structure sont très particuliers et une anomalie au niveau de l'une des parties constitutives de l'œil donne naissance à de nombreux dysfonctionnements de la vision ou de la perception des couleurs dont le Daltonisme. Le daltonisme est une maladie répandue dans le monde et son apparition est due à une anomalie de la rétine. C'est un dysfonctionnement de la vision des couleurs, entraînant le plus souvent la confusion entre le rouge et le vert qui sont perçu tous les deux comme une teinte grisâtre. Cette dysfonction touche principalement les hommes.

 

1536680_1375441402716496_1517542214_n.jpg

 

 

 

Il existe en Suisses mais aussi à Lyon des Ecoles Internationale de Couleur Thérapie

voir :  http://www.bessential.fr/

 

 10671208_381383318686280_8733271047194422336_n.jpg

Bleu.jpg

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Positif : Il signifie toute vérité : la loyauté, la sérénité, la fidélité, la paix. C’est la couleur de la pensée, du mental, de l’intelligence et de la logique.  Conservateur, sérieux, calme, tendre,  sincère, féminin,  protecteur, froid et profond, voir insondable. Paix, sérénité, incommunicabilité, intuition, repli, réceptivité, intériorisation. évasion, liberté, pureté. Amour plein de fraîcheur, sincère et imaginatif. Spiritualisé, idéalisé, il peut aussi être dépassionné ou se confondre avec l’amitié.

Symbolise l’espace, la dimension verticale, donc l’ascension, bleu clair au sommet, bleu sombre à la base.

Le bleu est la couleur du yang ou du yin selon la nuance.  + il est lumineux + il est yang.

Le bleu clair est lié à l’intuition , les bleu foncés la suspicion ou des faculté de visionnaire.

Présage : Opportunité, vaste champ de possibilité, retournement de situation, manque d’originalité.

influences bienfaisantes

ouest

 

Effet psychologique

L’effet de couleur froide est psychologique.

Inspire à la paix et l’introspection. Incommunicabilité. Intuition, repli, réceptivité. Apporte tranquillité favorable à l’inspiration, l’intuition. Couleur calmante.

Tendance vers l’idéalisation, l’euphorie. Réserve, pudeur. L’effet de couleur froide est psychologique.

développe le sens musical

 

Effets physiologiques

 

Calme et apaise. Ralentissement des fonctions physiologiques : abaisse la tension musculaire, la pression sanguine, calme le pouls, diminue le rythme respiratoire. Plus apaisant que le vert.

fournit une évasion sans prise sur le réel, une fuite qui peut s’avérer déprimante.

le traitement de l'ictère prénatal en lumière bleue ;

Le bleu, apaise le système nerveux, guérit les poumons et agit favorablement sur les yeux.

La lumière bleue offre une protection et vous aide à manifester rapidement vos besoins.

 

Remarque

 

Le pigment le plus recherché a toujours été le bleu d’outre mer. « Le bleu rappelle tout au plus la mer et le ciel ; C’est la plus immatérielle des couleurs, la nature ne la présente généralement que faite de transparence, c'est-à-dire, de vide accumulé, Et c’est aussi la plus froide des couleurs après le blanc, et dans sa valeur absolue la plus pure. Des qualités fondamentales du bleu dépend l’ensemble de ses applications symboliques. Appliquée à un objet, la couleur bleue allège les formes, les ouvre, les défait. Une surface passée au bleu n’est plus une surface, les mouvements et les sons, comme les formes disparaissent dans le bleu, s’y noient, s’y évanouissent. Immatériel en lui-même, le bleu dématérialise tout ce qui fait corps avec lui. Il est chemin de l’infini où le réel se perd dans l’imaginaire. Le bleu assombrit, bleu nuit,  est le domaine du rêve, ambiance d’irréalité ou de surréalité. Le bleu n’est pas de ce monde, il suggère une idée d’éternité tranquille, de plénitude. Son mouvement pour un peintre comme Kandinsky, « est à la fois un mouvement d’éloignement de l’homme et un mouvement uniquement dirigé vers, son propre centre, qui, cependant, attire l’homme vers l’infini et éveille en lui le désir de pureté et une soif de surnaturel » (Kans). Depuis toujours liée à l’idée de lointain, d’élévation, de rêve, de sagesse, d’infini, d’éternité, de gravité supraterrestre. Couleur du firmament, exprime les grands espaces,

Les égyptiens considéraient le bleu comme la couleur de la vérité.

En héraldique le bleu se dit azur. Dans la mythologie de l’Inde, Vishnu devient bleu lorsqu’il apparaît sous la forme de son avatar Krishna. Dans le bouddhisme tibétain, le bleu est la couleur de Vairocana, de la sagesse transcendant, de la potentialité – et simultanément de la vacuité, dont l’immensité du ciel bleu est d’ailleurs une image possible. La lumière bleue de la Sagesse du Dharma-dhâtu (loi, ou conscience originelle) est d’une éblouissante puissance, c’est elle qui ouvre la voie de la libération.

Couleur du 5ième chakra, le chakra de la gorge.

Complémentaire : orange

Thème : Informatique, high-tech, médecine

VERT.jpg

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Symbolise la nature, du printemps, de la jeunesse, la justice, la croissance, l’immortalité (plus précisément les rameaux verts) le renouveau  ou l’immaturité.

Couleur de l’espoir. (Lauriers vert de l’espérance).

Compréhensif, confiant, tolérant, enveloppant,  rafraîchissant.

Kaki : mesquinerie, agressivité, jalousie

Couleur yin.

Elément : l’eau et bois

 

Effet psychologique

 

Reposant,

Calme l’esprit.

Donne de la patience, romantisme. Adaptabilité.

Equilibrant,  aide à la guérison.

Peut être source d’inspiration pour la musique et la poésie. Stimule l’activité spirituelle.

Versatilité.

 

Effets physiologiques

 

Tonifie, calme l’excitation, couleur sédative. Abaisse la pression sanguine, Soulage migraine et névralgie. Efficace dans l’insomnie. Plus.

Fonction de sensation.

La couleur verte émeraude est absorbée par le corps comme un puissant agent de guérison.

Remarque

 

Le vert est l’éveil de la vie qui part du rouge et s’épanouie dans le vert.

La profondeur du vert, selon Kandinsky, donne une impression de repos terrestre et de contentement de soi. Compromis entre rêve et réalité. 

Entre le bleu et le jaune, le vert résulte de leurs interférences chromatiques. Valeur moyenne médiatrice entre le chaud et le froid, le haut et le bas, est une couleur rassurante, rafraîchissante, humaine. Le vert est tiède. « Se mettre au vert » exprime une cure de santé.

Le drapeau de l’Islam est vert et cette couleur constitue pour le musulman l’emblème du salut, et le symbole de toutes les + hautes richesses, matérielles et spirituelles, dont la 1ière est la famille. Vert était, dit-on, le manteau de l’envoyé de Dieu, sous lequel venaient se réfugier, en cas de danger, ses descendants directes, Fatma, sa fille, Ali, son gendre, et leur 2 enfants, Hassan et Hussein. Al Khadir, ou Khirs, l’homme vert est le patron des voyageurs, il incarne la providence divine.

Couleur complémentaire : rouge.

Couleur du 4ième chakra, avec le rose, le chakra du cœur.

Thème : Nature, loisirs

Présage : insouciance, pensée pleine de rêve et d’illusion, fuite de la réalité, désir de moment magique.

 

Rouge.jpg

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Symbole du feu et du sang, force vitale

 impulsive et généreuse, jeunesse fougueuse, ardente et provocante, santé, richesse.

Puissance, notoriété, gloire, interdiction, danger

Sympathique, chaud, vigoureux, stimulant et excitant.

Couleur yang

Elément : le feu

Symbolise la dimension horizontale, plus clair à l’orient, plus sombre à l’occident.

Sud

 

Effet psychologique

 

Il induit l’affirmation de soi,  la sincérité, et la volonté, l’ambition, le plaisir. Peu engendrer une fatigue nerveuse. Stimule l’agressivité, la colère, l’égoïsme et la sournoiserie. Gde influence sur l’humeur des hommes. Crée des réactions émotionnelles

Sensation de chaleur purement psychologique.

 

Effets physiologiques

 

Vitalité. Accroissement des fonctions physiologiques : augmente la tension musculaire, la pression sanguine, le rythme respiratoire, la tension artérielle. Stimule l’activité mentale. Stimule les glandes sexuelles masculines. 

La couleur rouge est utilisée dans l'eczéma, les brûlures, les coups de soleil, la rougeole ;  les massages en lumière rouge facilitent la circulation sanguine pendant  le traitement.

 

Remarque

 

Le rouge est très important en chromothérapie. Couleur de la vitalité, de l’action, de l’exaltation,  de la passion, du désir ardent, du plaisir charnel, de l’impulsivité, l’excessivité.

Le nom d’Adam signifie le rouge, c’est la couleur de l’âme, du cœur, de la libido. La couleur de la science, de la Connaissance ésotérique interdite aux non initiés.

Le rouge est la flamme qui se consume, dévore ou détruit. Force vitale de l’Eros triomphant, la vertu guerrière. . Il peut aussi signifier la mort à travers le sang qui se répand.

Couleur du règne animal, l’instinct, le nom d’Adam signifie le rouge.

C’est la couleur du 1ier chakra, le chakra de base.

Présage : Pas question de timidité ou de rêverie, force pour conquérir, précipitation, domination, énergie provocation, libération, richesse, bonheur.

Thème : Publicité, médias

 

Pourpre.jpg

 

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Triomphant

Précieux

Haute spiritualité

Mystérieux, secret

Passion aveugle

Amour infernal 

Couleur yin.

La cruauté et la violence est associé au carmin, la nuance est mince

 

Effet psychologique

 

Calme, retient, incite à la vigilance, voir à l’inquiétude ou à la

Mélancolie

Egoïsme

Haine

Avarisme.

 

Effets physiologiques

 

Effet calmant bénéfique à l'endormissement. Une lumière rouge qui diffusera une leur pourpre donnera le signale à la rétine équivalent au couché du soleil et permettra la sécrétion de la mélatonine.

La lueur pourpre vous aidera également à élever votre conscience afin que vous puissiez avoir une perspective plus élevée sur les problèmes terrestres. 

 

Remarque

 

Dans le langage héraldique = « de gueules ».

Le pourpre est un rouge plus « mûr », légèrement violacé, il devient ainsi l’emblème du pouvoir qui vise à l’exclusivité. Cette variété de rouge était à Rome, la couleur des généraux, de la noblesse, des patriciens : elle devint par conséquent celle des empereurs. Ceux de Constantinople étaient entièrement habillés de rouge… Le code de justice condamnait à mort l’acheteur ou le revendeur d’une étoffe pourpre, c'est-à-dire qu’elle était devenue le symbole même du pouvoir suprême.

 

Orange.jpg

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Plus profond que le jaune, moins violent que le rouge, symbolise l’énergie et l’équilibre.

Sociable, Aimable, dynamique, créatif, tonique, positif. Extériorisation, jeunesse, instabilité, changement, mouvement.

L’excès peut engendrer l’orgueil

l'individualisme, la fierté.

Couleur yang.

Elément : le feu

 

 

Effet psychologique

 

Stimulant, porte à la joie.

Stimule la créativité, l’imagination,  l’enthousiasme et l’ambition. Donne l’impression de bien être, induit tempérance et raison,  l’harmonie des rapports affectifs

 

Effets physiologiques

 

Dynamise, apporte de l’énergie, santé, vitalité. Favorise la digestion.

La lumière orange est bonne pour le foie.

 

Remarque

 

Couleur vibrante. A mi-chemin entre le jaune et le rouge, l’orangé est la plus actinique des couleurs. Cette couleur symbolise tout d’abord, le point d’équilibre de l’esprit et de la libido. Cette équilibre, selon des traditions qui remonte au Culte de la Terre Mère, était recherché dans l’orgie rituelle qui était sensée amener à la révélation et à la sublimation initiatiques. Ainsi, en un sens l’orangé peut représenter la révélation de l’amour divin ou l’emblème de la luxure dans l’autre sens. On dit de Dionysos, qu’il portait des vêtements orangés.  Les moines bouddhistes portent également une robe safranée.

La pierre de Hyacinthe, de couleur orangé, étaient considérée comme un symbole de fidélité, on la retrouve sue la couronne des rois d’Angleterre ou elle symbolise la tempérance et la sobriété de Roi.

Couleur du second chakra.

Présage : promesse de croissance, de joie de vivre, d’enthousiasme. Sentiments forts et généreux, investissement relationnel.

Thème : Sport, divertissement

 

Jaune.jpg

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Idéaliste, philosophe Sociable, joyeux, spirituel, dynamique. Echange,  expansion, dispersion, superficialité. Tolérance, sagesse, jeunesse, éternité divine, force, patience. Le jaune, c'est l'ouverture, la clarté, la brillance, la noblesse.

Mais le jaune, à peine teinté, terni de brun, de noir ou de bleu, on le ressent désagréable, maladif, sale et pauvre.

 

Nord

Couleur yang.

Elément : l’air, terre

 

Effet psychologique

 

Bonne humeur, gaieté, joie, bonté, compassion, optimisme, force.

Stimule l’intuition, intellect et l’intérêt pour la science, l’idéalisme, l’action Extériorisation verbale.

Contrôle de soi, spiritualité élevée. Honnêteté, sincérité, Intelligence.

Le jaune rompu (en terme de teinte)  : Le jaune est alors la couleur de la trahison, de la jalousie, de la dépravationn la suspicion

On fait souvent l'amalgame entre ENVIE et JALOUSIE

La jalousie c'est la triangulation affective, on est jaloux des sentiments d'une personne que l'on aime pour une autre personne que soi.

L'envie concerne que ce d'autres ONT et que l'on n'a pas ou en moins bien.

Il y a plusieurs type d'envies, l'envie haineuse est du côté du jaune, l'envie bien assumée est plus du côté du rouge. 

Pour comprendre ce qu'est une envie assumée, je prends l'exemple du petit garçon, confronté à un autre enfant qui a un superbe jouet flambant neuf et qui suscite sa convoitise. 

Plusieurs réactions possibles :

Se rapprocher de cet enfant pour profiter avec lui de ce jouet. 

Faire tout son possible pour en obtenir l'équivalent et développer sa créativité pour se faire. 

S'approprier l'objet et en priver l'autre. 

Etre dépassé par la haine et détruire l'objet afin que l'autre enfant ne puisse jouir de ce dont il est lui-même frustré. 

Pour en savoir plus cliquez sur le lien : 

generation-optimiste.com 

 

 

Remarque

 

Intense , violent aigu jusque la stridence, ou bien ample et aveuglant comme une coulée de métal en fusion, le jaune est la plus chaude, la plus expansive, la plus ardente des couleurs, difficile à éteindre, et qui déborde toujours des cadres où l’on voudrait l’enserrer. Les rayons du soleil traversant l’azur des cieux, manifeste sa puissance. « Le jaune a une telle tendance au clair qu’il ne peut y avoir de jaune très foncé. On peut donc dire qu’il existe une affinité profonde, physique, entre le jaune et le blanc. Kandinsky. (Kans).

C’est la couleur du soleil, de l’or, de la lumière, de l’amour rayonnant, rempli de chaleur, de gaieté, de force. Prête à donner d’elle-même, à commencer ou à recommencer une histoire d’amour, elle exprime la générosité. Le jaune est la couleur de la terre fertile. Dasn la Chine enseigne, pour assurer la fertilité des couples, le lit devait être paré de gaz ou de soie jaune. La couleur des épis mûrs de l’été annonce aussi déjà le l’automne, elle aussi annonciateur de déclin, de vieillesse, des approches de la mort, à la limite, le jaune devient substitut du noir, ils sont associés et complémentaires. Le jaune sépare le noir à la différenciation du chaos : la polarisation de l’indifférenciation primordiale se fait en jaune et noir comme yang et yin, rond et carré, actif et passif. Noir ou jaune désigne le nord pour les chinois.

Le jaune pâle, lunaire (ou terni) est le symbole de l’inconstance, de la jalousie, de l’adultère et de la trahison. On attribut à tort le jaune au trompé, alors qu’il est la couleur du « trompeur » comme en atteste bien des coutumes : La porte des traîtres était peinte en jaune pour la signaler aux passants au XVIe et XVIIe siècles. Le soufre luciférien, image d’orgueil de présomption, de l’intelligence qui ne veut s’alimenter que d’elle-même, entraîne perversion. La valeur négative du jaune est présente dans les traditions du théâtre de Pékin, les acteurs maquillés en jaune désignent la cruauté, la dissimulation, le cynisme (en rouge la loyauté et l’honnêteté), mais les costumes jaunes, sur le registre, désigne la condition sociale du personnage, princes et empereurs sont parés de jaune. Ce qui rend compte de l’ambivalence du jaune Kandinsky disait qu’elle est la plus divine et aussi la plus terrestre des couleurs. Certains peuples ont cherché le clivage du symbole dans la notion de matité et de brillance de la couleur (ce qui rappelle la distinction symbolique du blanc mat et du blanc brillant). C’est notamment le cas de l’islam où le jaune doré signifiait « sage et de bon conseil » tandis que le jaune pâle « trahison et déceptions ». La même distinction se retrouve dans le langage du blason qui valorise l’or métal aux dépends du jaune couleur.

Couleur du 3ième chakra, le plexus solaire.

Présage : capable d’éclaircir toutes les situations, même les plus confuses.

Thème : tourisme, divertissement

 

 

OR : Cette couleur améliore la santé mais Le jaune or est l'esprit de la Sagesse, il pousse à réfléchir, à méditer, à rechercher la sagesse en se montrant raisonnable et prudent. La lumière d’or devient parfois un chemin de communication à double sens, médiateur entre les hommes et les dieux. Le jaune d’or est bien l’attribut de Mithra en Perse et d’Apollon en Grèce. Le Om, verbe divin des Tibétains, a pour qualificatif zéré qui veut dire doré, l’œuf cosmique de Brama brille comme l’or. Etant d’essence divine, le jaune d’or devient sur terre l’attribut de puissance des princes et des rois, des empereurs, pour proclamer l’origine divine de leur pouvoir. Le jaune d’or est la couleur de l’éternité comme l’or est le métal de l’éternité.

 

 

Violet.jpg

 

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Le violet est l'esprit de toute puissance, de l'Amour spirituel. C'est l'esprit de sacrifice et du don de soi. C'est une couleur puissante et mystique qui protège l'homme.

Calmant, frais, féminin, tolérant, digne, profonde. Tempérance, Connaissance spirituelle et compréhension mystique. Conscience cosmique, connexion divine.

Triste, mystérieux, mélancolique, couleur des martyrs et du demi-deuil, mais aborde la mort en tant que passage.

Couleur yin.

Effet psychologique

 

Apporte l’apaisement.

Idéal pour la méditation, favorise l’apprentissage et l’enseignement intellectuel  ou spirituel, l’action réfléchie, a lucidité, la passion et l’intelligence, l’amour et la sagesse. Tempérance, docilité, obéissance et soumission.

 

 

Effets physiologiques

 

Agit sur le cœur est les poumons, les vaisseaux sanguins. Accroît la résistance des tissus. Augmente l’activité sexuelle de la femme, stimule ses glandes sexuelles.

Une lumière améthyste à l’effet stimulant du rouge et tonique du bleu.

 

 

Remarque

 

Plus profond que le bleu et plus calme que le rouge, évoque l’amour intellectuel et tranquille, l’ élévation, la finesse d’esprit, la délicatesse,  la sagesse, l’intuition, amour spirituel, mais aussi le manque d’encrage.

C’est la couleur du secret. Derrière lui va s’accomplir l’invisible mystère de la transformation. (représentation du moyen âge, Jésus-Christ porte la robe violette pendant la passion, mariage de l’homme terrestre avec L’Esprit céleste).

L’arcane XIIII du Tarot, nommé « La tempérance », représente un ange qui tient dans ses mains 2 vases, l’un bleu, l’autre rouge, entre lesquels s’échange un fluide incolore, l’eau vitale. Le violet, invisible sur cette représentation, est le résultat de cet échnge perpétuel entre le rouge chthonien de la force impulsive et le bleu célecte. Van Rijnberk commente cette lame en ces terme : «  On la considére en général comme le symbole de l’Alchimie. Il me semble qu’elle puisse indiquer également une transfusion spirituelle… L’influence exercée d’homme à homme par la suggestion, la persuasion, l’influence hypnotique, la domination mesmérienne, magique enfin… Le dogme de la transmigration des âmes ou de la Réincarnation semble exprimé dans cette lame d’une façon évidente. Il suffit de rappeler qu’en Grèce classique, l’acte de verser d’un vase dans l’autre est pris comme le synonyme de la métempsychose ». Remarquons que L’alchimie, et, d’une façon plus générale, la doctrine hermétique repose sur le shéme de l’échange perpétuel entre le ciel et la terre par le mécanisme de l’évolution – ou ascension – suivi de l’involution – ou redescente. C’est en d’autre termes le cycle du renouvellement périodique, mort et sublimation étant suivies de renaissance ou de réincarnation. L’arcane XIIII du Tarot, « par le jeu éternel des énergies de la matière, représente l’éternel recommencement. »

L’Extrême-Orient, non sans une remarquable finesse, interprète ce passage du rouge au violet dans un tout autre sens, purement charnel et qui signifie le passage de l’actif au passif, du yang au yin.

Couleur du 6ième chakra, violet ou indigo, le 3ième œil.

Couleur du 7ième chakra violet avec le blanc, le chakra coronal.

Présage : Amour profond et durable, plus amical et bienveillant que purement physique ou sensuel. Maturité.

Thèmes : Art et culture

 

INDIGO :  C’est l’esprit de force, l’esprit de royauté. Il a les mêmes vertus que la lumière bleu, mais en plus élevé.  Inclinaison vers la sagesse, la spiritualité, la dévotion, la recherche d’harmonie avec la nature.

 

 

 Rose.jpg

 

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Romantique

Tendre, délicat, évoque le charme et la beauté, la volupté.

Tonique

Le rose exprime la nuance de l'Amour altruiste et de la tendresse.

Couleur yang.

féminin

 

Effet psychologique

 

Calme

Stimule légèrement selon son intensité.

Stimule le goût des plaisirs sous toutes ses formes.

Le rose agit sur l'intellect en sublimant les soucis et les pensées sombres de l'existence

 

Effets physiologiques

 

Effet calmant sur les agités. La lumière rose qui est énergie d’amour et perméable, laissera circuler l’amour auprès de vous dans la bulle et à l’intérieur de vous. C’est un bon choix de couleur si vous aidez ou conseillez quelqu’un étant dans de basses énergies. 

Remarque

 

Entre le blanc et le rouge, le rose résulte de leurs interférences chromatiques.

Le mélange des deux représente sans doute un harmonieux compromis qui trouve son expression dans une féminité épanouie à travers la tendresse, la délicatesse, le charme la beauté et la volupté qu’il évoque. 

Par ailleurs « rose », en langue française, est homonyme du nom de la fleur. La rose en occident est un peu comme le lotus en Asie, le narcisse en Grèce. La rose est une fleur celtique vivace et fière non dépourvu d’épine. Cette fleur est, elle aussi, intimement liée à la féminité et à l’amour pur et plus encore, au don de l’amour. En mystique musulmane, un Saadi de Chriraz, pour qui le jardin des roses est celui de la contemplation : « j’irai cueillir les roses du jardin, mais le parfum du rosier m’a enivré ».

La rose est aussi le symbole d’une renaissance mystique, de régénération aussi du fait de la parenté sémantique du latin « rosa » et « ros » qui veut dire, la pluie, la rosée (symbole de régénération). C’est ce symbole qui fait que l’on dépose des roses sur les tombes dans certaines cultures.

La rose d’origine était blanche, en se piquant à son épine, une goutte de sang lui donna la couleur rose.

Présage : séduction, sensualité, légèreté, laisser-aller, cachotteries.

 

Brun.jpg

 

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Symbolise l’humilité humus = terre) et pauvreté (d’où la robe brune des moines) Exprime la terre, ce qui est fixe et concret. Connecté à l’énergie des racines, il stabilise en profondeur. Conservateur, rigide.

Stable, durable, mais aussi, inertie et stagnation.

Associé à la couleur des excréments.

Triste, ennuyeux, lourd

Couleur yin.

Elément : la terre

 

Effet psychologique

 

Vibration lente et lourde ; Produit une dépression si utilisé seul ou à haute dose.  Fermeture d’esprit, désir de possession, amour de la matière. Reposant en touche légères.

 

Effets physiologiques

 

endort

 

Remarque

 

Le brun n’évoque pas la fougue ou la passion mais plutôt la sagesse, la timidité, un coté paisible, sur la défensive.

Le brun se situe entre le roux et le noir, mais tirant sur le noir. Il va de l’ocre à la terre foncée. Cette couleur est avant tout la couleur de la glèbe, de l’argile, du sol terrestre. Il rappelle aussi la feuille morte, l’automne, la tristesse. Il est une dégradation et comme une mésalliance des couleurs pures (mixer toutes les couleurs donne toujours du marron).

A utiliser avec précaution, doit être ravivé par d’autres couleurs plus toniques.

Présage : réflexions, cherche à construire des bases solides, évolution lente mais très sûre.

 

 

Noir.jpg

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

 

Couleur de la nuit et du mystère, symbolise le temps, la mort, le deuil,  les forces nocturnes, négatives et involutives, les ténèbres, l’angoisse, la confusion et le désordre, l’ignorance.

Sobre, fidèle, passif, triste, déterminé, pessimiste, chasteté.

Passage, promesse de renouveau.

Univers instinctif primitif (qu’il s’agit d’éclairer, de domestiquer pour canaliser ses forces et sa grande richesse vers des objectifs plus élevés).

Couleur yin

Elément : la terre, l’eau

 

Effet psychologique

 

Employé seul : déprimant, peut être rassurant car neutralise  les émotions, induit la passivité, l’acceptation, l’état principiel de non manifestation

Mélancolie, pessimisme, affliction, malheur.

 

Remarque

 

Contre couleur du blanc, le Noir est son égal en valeur absolue. Comme le blc il peut se situer aux 2 extrémités de la gamme chromatique, en tant que limite des couleurs chaude comme froides ; selon sa matité ou sa brillance, il est l’absence ou la somme des couleurs, leur négation ou leur synthèse. Il absorbe la lumière et ne la rend pas, ainsi, symboliquement il est plus souvent entendu sous son aspect froid et négatif, il est associé aux ténèbres, au néant l’obscurité des origines, le retour au chaos indifférencié.   En ce sens il se rapproche de la signification du blc neutre et vide.  Dans ce sens, le noir exprime la passivité absolue, l’état de mort. Il est donc couleur de deuil, mais d’une façon plus accablante que le blc (qui indique une absence destinée à être comblée une vacance provisoire.) le deuil noir est un deuil sans espoir « la perte définitive, la chute sans retour dans le néant » écrit Kandinsky. Couleur de la condamnation, le noir devient aussi la couleur du renoncement à la vanité de ce monde, d’où les manteaux noirs qui constituent une proclamation de foi dans la Christianisme et l’Islam.

Couleur de deuil en occident, le noir est à l’origine le symbole de la fécondité, dans l’Egypte ancienne, en Afrique du nord : c’est la couleur de la terre fertile et des nuages gonflés de pluie. On considére aussi que le noir est le grand réservoir de toutes choses, sombre comme des eaux profondes qui contiennent un capital de vie latente. Ce noir revêt le ventre du monde, la grande obscurité gestatrice dans laquelle opère le rouge du feu et du sang, symbole de la force vitale.

Le noir brilant et rougeâtre est le « noir moreau » des coursier de la tradition populaire russe, symbolisant l’ardeur et la puissance de la jeunesse. Le hei chinois évoque à la fois la couleur noire et la perversion et le repentir ; le noircissement rituel du visage est un signe d’humilité, il vise à solliciter le pardon des fautes.  D’innombrables pèlerins vénèrent des vierges noires dans toute l’Europe. Si le noir est attaché à l’idée du mal pour les hindou, c’est à travers l’ignorance qui retarde ou contrarie toute évolution (référence au concept d’ombre de Jung) il faut vaincre en soi, pour accomplir sa propre métamorphose, notre pire ennemis est l’ignorance qui nous trahit à chaque instant.

Thème : cinéma, art et culture.

 

La mariage noir/blc est une hiérogamie ; il engendre le gris moyen, qui, dans la sphère chromatique, est la valeur du centre, c'est-à-dire de l’homme. Entre ombre et crépuscule, entre tiédeur et froideur, symbolise la neutralité, l’austérité ou la stabilité. Symbolise le conflit de forces, la dualité intrinsèque de l’être et de l’univers. L’alternance de l’obscurité et de la lumière, de la faiblesse et de la force, du sommeil et de l’éveil, etc.

En extrême-Orient, la dualité du noir et du blanc est, d’une façon générale, celle de l’ombre et de la lumière, du jour et de la nuit, de la connaissance et de l’ignorance, du yin et du yang, de la terre et du ciel. Pour les hindou, cette dualité est celle des tendances tamas (descendante ou dispersive) relatif à Civa (blanc) ;  ou sattva (ascendante ou cohésive) relatif à Vishnu (noir). Mais on souligne l’interdépendance des opposés, la manifestation extérieur du principe blanc apparaît noir et inversement.

Présage : manque d’enthousiasme, recherche d’équilibre, secret, réflexions, difficulté à se livrer.

 

 

Blanc.jpg

Caractère psychologique et mots clefs, symboles

 

Symbolise l’aube, la pureté, la blancheur virginale, l’innocence, la pudeur, l’intemporalité, les forces diurnes, positives et évolutives.

Couleur de la révélation, de la grâce, de la sagesse, intelligence, conscience épanouie. .

Pur, froid

Mystique

Couleur yang.

Elément : l’air, métal

Est et ouest

 

Effet psychologique

 

Ouverture d’esprit, idéal élevé, sagesse, fidélité totales, indécision, inaccessibilité.  distance mentale, quête d’absolu, insatisfaction, solitude, vide.

Remarque

 

Comme son opposé le noir, le blanc peut se situé aux 2 extrémités de la gamme chromatique. Absolu et n’ayant d’autre variation que celles qui vont de la matité à la brillance, il signifie tantôt l’absence, le vide, tantôt la somme des couleurs. Il se place ainsi tantôt au départ, à l’origine, tantôt à l’aboutissement de la vie, ce qui lui confère une valeur idéale, asymptotique. Mais l’aboutissement de la vie est aussi un moment transitoire, à la charnière du visible et de l’invisible, et donc un autre départ. Le blanc - candidus – est la couleur du candidat, celui qui va changer de condition  Le blanc, encore plus froid évoque symboliquement l’autre monde, l’au-delà, sous entendu, « après » la mort… La plus part des peuples en ont fait la couleur de l’Est et de l’Ouest, les 2 points cardinaux extrêmes et mystérieux d’où le soleil, astre de la pensée diurne, naît et meurt chaque jour. Le blanc dans les 2 cas est une valeur limite, couleur de passage, il est d’ailleurs la couleur privilégiée des rîtes de passage, par lesquels s’opère les mutations de l’être, selon le schéma classique de toute initiation : mort et renaissance. Le blc de l’Oest est le blanc mat de la mort, qui absorbe l’être et l’introduit au monde lunaire, froid et femelle, il conduit à l’absence, au vide nocturne, à la disparition des couleurs diurnes. Chez les Celtes, les druides étaient vêtus de blanc qui s’applique à ceux qui ont une mission exceptionnelle à remplir, les rois, les poètes, les religieux (le pape, la communiante), la mariée, les anges... Le blanc est la tonalité lunaire. C'est le reflet de l'Absolu. Elle revêt le triomphe des élus. Dans l'Apocalypse: "Celui qui vaincra, sera vêtu de Blanc ". Le blanc signifie la virginité, la pureté, la justice et son triomphe, mais également le froid avec la neige qui recouvre tout et donne une atmosphère de désert et d'infertilité. Kandinsky : « Le blc parfois considéré comme une « non couleur » est comme le symbole d’un monde ou toutes les couleurs en tant que propriétés de substances matérielles, se sont évanouies. ;. Le blc sur notre âme agit comme le silence absolu. Ce silence n’est pas mort, il regorge de possibilités vivantes ? C’est un rien plein de joie juvénile ou, pour mieux dire, un rien avant toute naissance, avant tout commencement. On ne peut mieux sans la nommer, décrire l’aube. »

Le blc de l’Est est celui du retour : le blanc de l’aube, vide encore de couleur mais riche de potentiel de manifestation dont microcosme et macrocosme se sont rechargés pendant leur passage dans le ventre nocturne, source de toute énergie. L’1 descend de la brillance à la matité, l’autre monte de la matité à la brillance.   Ds toute pensée symbolique la mort précède la vie. La naissance est une renaissance. Le blanc est primitivement la couleur de la mort et du deuil. C’est encore le cas dans tout l’Orient, ce le fut aussi longtemps en Europe,  notamment à la cour des rois de France. Il se rapproche de la symbolique de l’or, on retrouve ces 2 couleurs  sur le drapeau du Vatican.

Couleur du règne minéral. Attribué au soleil, synthèse des couleurs, symbole d’un mélange, du passage entre deux états ou deux moments.

Présage : absence de chaleur, absence de passion, timidité, promesse.

 

 

émotion carte.jpg
 

 

Sans titre-1.jpg

 sur ce lien externe :   http://www.testcouleur.com/testcouleur.php

 

et aussi :  

                  Quelles couleurs résonnent en vous ?

 

 

cercle-chromatique (1).jpg

 

 

 

Chroma-thérapie 

 

Chroma-thérapeute 

Qu’est-ce que la colorpuncture ?

 1503306_790742534272887_859651293_n.jpg

 

 Voir  effet-kirlian

 

Esogetic ColorpunctureTM est une évolution révolutionnaire dans la cure holistique et une disciplines curatives alternatives les plus populaires de l'Europe actuelle. Le créateur de Colorpuncture est un scientifique allemand qui a conduit sur 25 ans de recherche empirique intensive pour développer ce système de cure unique. La Colorpuncture implique de concentrer la lumière colorée sur des points d'acuponcture (et autre) sur la peau afin d'activer des impulsions curatives puissantes dans nos corps d'examen médical et d'énergie.

Comment ça marche ?

Esogetic ColorpunctureTM emploie la lumière pour guérir. La lumière est subtile en effet, rapide et pénètre profondément dans toutes cellules du corps. Récemment, un biophysicien de renommée mondiale a écris ce qui suit  au sujet de la lumière : « We know today that man is essentially a being of light. And the modern science of photobiology ... is presently proving this. In terms of healing ... the implications are immense. We now know, for example, that ... light can initiate, or arrest, cascade-like reactions in the cells, and that genetic cellular damage can be virtually repaired, within hours, by faint beams of light. We are still on the threshold of fully understanding the complex relationship between light and life, but we can now say, emphatically that the function of our entire metabolism is dependent on light “Dr. Fritz Albert Popp, Biophysicist

Les scientifiques découvrent maintenant que la lumière est réellement le milieu par lequel les cellules communiquent et il est à la base même de beaucoup de fonctions de corps. Dans un traitement de Colorpuncture, des fréquences de la lumière colorée sont concentrées sur la peau à l'aide d'un outil tenu dans la main d'ACU-lumière  avec les tiges de verre interchangeables spécialement conçues et fabriquées à la main qui émettent différentes couleurs de lumière par un bout focalisé. Chaque couleur se compose de différentes fréquences de longueur d'onde de lumière et communique donc l'information énergique différente. Les traitements incluent un ensemble spécifique de points dans un ordre en utilisant un modèle prescrit de couleurs. Pendant que la lumière est absorbée par la peau et profondément transmise le long des voies ou des méridiens énergiques dans le corps, elle stimule la communication intracellulaire qui a un effet curatif.

Colorpuncture est également un système curatif holistique puissant qui offre une nouvelle manière unique d'atteindre les racines mêmes de beaucoup de problèmes de santé. Il est conçu pours’ adresser aux origines non-physiques de la maladie aussi bien que ses symptômes physiques. Les traitements légers, doux et précis vise à ouvrir et libérer le trauma émotif ayant bloqué l'information spirituelle qui sont souvent à la base de nos maladies. Les patients relatent non seulement de changements de leurs corps, mais un ressenti émotifs améliorés et de sens plus clair de la direction de la vie après des traitements. La Colorpuncture a un impact sur la motivation et les facteurs mobilisables mais inconscient, produisant de ce fait la santé physique la plus élevée.

Comment le bon traitement d'Esogetic ColorpunctureTM est-il choisi ?

Peter Mandel l’analyseur d'énergie de Kirlian qui détermine rapidement et exactement quel traitement sera le plus efficace pour le client. Ce système fournit  avant et après traitement, la photographie de la lumière émanant des doigts et des orteils du client. Les modèles et la densité de la lumière peuvent être employés pour évaluer exactement ce que le traitement de Colorpuncture est susceptible de reconstituer et équilibrer au  niveau du système d'énergie. Les photographies de Kirlian fournissent la rétroaction immédiate au praticien et une affirmation visuelle de l'efficacité de la thérapie pratiquée.

« Je dois dire que Peter Mandel est de loin le naturopath le plus créateur dans le pays : il a des idées complètement nouvelles ; il simplement ne prend pas de vieux concepts et ne les ajuste pas ici et là. Dans ma vue, il est un phénomène de génie qui, un jour, ira avoir un endroit dans l'histoire comme tous grands noms dans la médecine normale, comme Kneipp et Hahnemann, parce qu'il a révolutionné des méthodes curatives normales et les a placées sur un chemin moderne ». Josef Angerer, Naturopath, foncdateur de L’Ecole Naturopathic de Munich. Président de l’Association Allemande des Naturopaths.

La couleur curative est sans doute la thérapie du futur. « Nous ne connaissons aucune autre thérapie qui rétablit aussi rapidement et complètement les aspects émotifs, spirituels et physiques d'une personne comme Colorpuncture. C'est un outil merveilleux pour remettre à zéro et équilibrer le potentiel énergique de l'individu, de sorte que leur pleine capacité puisse être mise à profit dans l’épanouissement personnel. »  Dr. M. MERLIN, D.O.

De toute l'Europe les gens viennent à la petite clinique de Peter Mandel de Bruchsal en Allemagne . Ils viennent chez lui quand ils ont été prononcés incurables par d'autres praticiens curatifs. Ils alignent à sa porte au taux de 150 à 200 patients par jour et bon nombre d'entre eux repartent guéri !

Peter Mandel est un scientifique exceptionnel et un guérisseur naturopathic, un pionnier dans le développement de nouvelles technologies curatives. Il a étudié la naturopathie, l’homéopathie, l'acuponcture, la chiropraxie et le massage. Il a passé les 30 dernières années recherchant des énergies instructives et développant les systèmes et les thérapies à diagnostiques relatifs. Il a lancé un système diagnostique de la photographie kirlian appelé Energy Emission AnalysisTM, comme son système d'ACU-lumière Esogetic appelé par thérapie ColorpunctureTM. Il est l'auteur de beaucoup d'articles et publications scientifiques. Il est le fondateur de l'institut de Mandel pour la médecine d'Esogetic en Allemagne aussi bien que l'institut international de Mandel pour la médecine d'Esogetic en Suisse.

Peter Mandel a également une approche curative profondément philosophique et spirituelle. Il décrit son paradigme ou modèle de pensée  curative en tant que « Esogetics. » C'est la « fusion de la sagesse ésotérique de la vie avec les principes énergiques des processus de la vie. » Il croit que les racines de la maladie et de la douleur sont logés dans l’inconscient au point de réunion entre l'esprit et la matière.

Dr. renommé Fritz Albert Popp de biophysicien du monde a dit de Peter Mandel :

« Peter Mandel est distingué par un mélange explosif d'imagination et de réalisme. Ceci est clairement indiqué par sa recherche inlassable sur les mystères de la thérapie, par le développement des modèles pour l'arrangement l'organisation des structures vivantes et, enfin et surtout, par sa compassion pour d'autres et son engagement fort à aider ceux qui sont malades ».

 

 

Autre thérapie par la couleur : La chromathérapie

 

Voir :  des-outils-pour-harmoniser-vos-chakras

74507_349872725149607_924927237_n.jpg

 

 

 

 

A voir :

 

Les couleurs influencent-elles notre état émotionnel ?

 

A propos de l'énergie Chi

 

 

 

 

 

 Sans titre-2.jpg

 

 

Comme vous l'avez constatez, le site  est très prolixe en articles,

ces articles demandent beaucoup de recherches. Pour maintenir la qualité et la quantité,

vous pouvez soutenir le blog en faisant un don de 2,50€ ou plus via Paypal. 

 

DON
Prix : 2.50 €


Pour recevoir une version de l'article par mail

Vous pouvez aussi imprimer gratuitement l'article, voir tout en bas. 

PDF Pouvoir des couleurs
Prix : 6.00 €

 



15/03/2015
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5365 autres membres