creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Les bienfaits de l'ortie

1970795_656929331033259_2033761177_n.jpg

 

L'ortie (Urtica dioica L.) est une plante médicinale très efficace pour de nombreux maux. Elle a été utilisée en Europe depuis des siècles à des fins médicales sous différentes formes telles que décoction et cataplasme (associé à l'argile contre les douleurs de l'arthrite ou rhumatisme), consommation de feuilles séchées (pour combattre le rhume des foins, les racines ou le jus frais, d'extrait fluide ou de teinture alcoolique.  traditionnellement utilisée pour soulager différentes pathologies comme le rhumatisme, l'anémie, l'eczéma ou la néphrite. En lotion pour combattre l’acné, en bain de bouche contre les infections, apthes, gingvite, angine.  L'ortie favorise la lactation, la repousse des cheveux.

L'ortie est indiquée pour soulager les symptômes du système urinaire inférieur liés à l'hyperplasie bénigne de la prostate, augmentant le volume et le fluide d'urine. De plus, ses actions d'anti-inflammatoire et d'hypotenseur lui confèrent des propriétés cardioprotectrices. 

La racine d'ortie est très riche en nutriments : riche en vitamines A, B et C, et fortement minéralisée en fer, calcium, magnésium, potassium, phosphore, elle contient des polysaccharides, des stérols végétaux, des acides terpéniques, des acides gras, des lignanes et des polyphénols et le Silicium qui est le second élément (en fait un oligo élément essentiel pour l'organisme)  le plus abondant en présence sur l’écorce terrestre, malheureusement la culture moderne intensive conduit à appauvrir les aliments en vitamine, en nutriment variés dont  le silice. 

Vous avez peut-être entendu parler du silicium organique en opposition au silicium minéral. Le silicium est un minéral à la base. Il peut devenir organique si on lui ajoute un atome de carbone, c'est ce qui se produit ce lorsqu’il fait parti d'un organisme vivant tels que les plantes.

 Le silice est un anti-oxydant puissant du fait de sa structure électromagnétique singulière qui lui impose une recherche d'équilibre ionique. Cet oligo élément essentiel  joue un rôle prépondérant dans le métabolisme général de l'organisme : il intervient dans le processus de régénération des cellules en rétablissant l'équilibre ionique des cellules endommagées ou affaiblies et en relançant les échanges cellulaires. 

On le retrouve dans toutes les parties du corps : la peau, les cheveux, les ongles, les muscles, les tendons, les cartilages, les articulations, les vaisseaux sanguins etc...

Dans nos tissus, la concentration est supérieure à celle du fer ou du cuivre. Il potentialise notamment l'action du zinc et du cuivre et permet la fixation du calcium. La silice soutient également la synthèse de glucosaminoglycanes, qu’on trouve en abondance dans le cartilage, cet élément participe donc activement au processus de minéralisation des os.

 La silice participe également à la synthèse des fibres d'élastine et de collagène. Ces substances constituent les parois de nos artères pour préserver leur souplesse, facteur déterminant de la santé cardiovasculaire.

Le silicium est indispensable à la constitution ou reconstitution des fibres du derme, ce tissu qui se trouve sous la peau et la nourrit. La matrice extracellulaire du derme est constituée de fibres de collagène, d’élastine et de glycosaminoglycanes. Le silice renforce ce collagène, hydratant et raffermissant la peau, de même que la structure de la kératine pour les cheveux et les ongles. Le déficit en silicium peut entraîner des problèmes de peau ( psoriasis, rides, cicatrisation difficile, sécheresse de la peau...) de cheveux et d'ongle (chute, faiblesse...)  

 

Déjà que l'alimentation moderne contient moins de silice,  au file du temps, avec l'âge, le corps l'assimile moins bien. De plus en vieillissant, l'appétit diminue... 

 

 

L'ortie est très riche en silice !

 

Une fois chauffées, les feuilles d'ortie ne sont plus urticantes. 

 

Si vous ne voulez ou ne pouvez récolter et utiliser l'ortie directement, elle est très facile à trouver dans la nature, vous trouverez sur le lien ci-dessous un complément alimentaire  à base de racine d'ortie est titré à 0.8 % en stérols végétaux. 

 

ortie1.jpg


« Acheter complément à base de racine d’ortie – Anastore »

 

 

Dans le domaine du jardinage, le macérat d'ortie est fort utile. 

 

 

Comme le souligne ce mini reportage du journal télévisée, l'industrie des pesticide interdit de promouvoir le purin d'ortie comme pesticide... Aucune étude ne le démontre et l'expérience avérée des agriculteurs ne vaut pas. Seulement personne ne veut financer une étude puisque ce n'est pas RENTABLE !

 

Je pensais qu'à dosage modéré, le macérat d'ortie est un engrais. Mais à voir la seconde et la 3ième video il semblerait que ce soit le temps de macération qui fait la différence. 

 

 


 

Insecticide macération courte

 


 

Engrais macération longue

 


 

 



30/06/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5363 autres membres