creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Les effets des ondes des carillons harmoniques

1 effets des carillons .jpg

 

Pythagore a compris les liens étroits qui unissent la musique et le nombre, des liens que l’on peut désigner aujourd’hui sous le terme de « fréquence ». Pour Pythagore, des nombres « harmonieux » entre eux produisent des sons harmonieux entre eux.

Ses suppositions se recoupent avec les données de la science acoustiques contemporaine, mais ne sont hélas pas exploitées en Occident. Au système des "tierces successives" (était expliqué qu’un accord est harmonieux s' il est composé de plusieurs tierces successives), semblant élégant mais mais ne reposant sur aucune base acoustique : l’"atonal", qui se trouverait être en complet désaccord avec notre système physiologique de perception auditive, ou la recherche du hasard en musique, ce qui nous ramène au "son", puisque ce qui différencie le "son" de la "musique", c’est une notion de cohérence ou d’ordre, sans laquelle l’humain est perdu : le "cosmos" contre le "chaos", ou le geste créateur divin contre le "tohu-bohu", invivable parce qu’impensable. pour approfondir voir :  pythagore-et-la-musique

Comme Pythagore l'avait déjà formulé dans ses études harmoniques, les fréquences des carillons harmoniques sont perçues par le psyché et exercent des effets sur notre bien-être.

 

"L'oeil est le miroir de l'âme, mais l'oreille en est la porte". Proverbe indien. 

 

couleurs et son.jpg

Erratum c'est Baudelaire et non Victor Hugo

 

 

On pourrait mentionner aussi le chant diphonique (probablement d'origine chamanique dans le cas de la Sibérie ou de la Mongolie), ainsi que les instruments harmoniques, les musicaments, et toutes les recherches sur la voix et les voyelles, les mantras du monde entier...
Et à propos du LA 432Hh qui serait "meilleur" ou plus "spirituel" selon certains, voici un bon article sur le sujet :  Le La 432 Hz est-il un mythe?


Chaque ton génère la vibration d’innombrables harmoniques qui se structurent en une tonalité spécifique. Des intervalles s’ordonnent à partir du ton fondamental et constituent des fréquences intégrales. Les vibrations fondamentales font partie de la vie, la science moderne confirme aujourd’hui ce qu’avaient déjà reconnu les savants et les sages d’autres cultures et d’autres époques. Ces vibrations fondamentales peuvent être octaviées à volonté et se matérialisent, selon la nature et l’amplitude des ondes, par des couleurs ou des tonalités qui enrichissent notre perception visuelle ou auditive. Ces ondes, en quelque sorte déjà programmées dans nos cellules et nos gènes, font vibrer certaines cordes sensibles de notre corps et de notre esprit. Judicieusement mises à profit, les subtiles vibrations des harmoniques peuvent induire détente et guérison dès qu’elles sont correctement orientées sur les centres d’énergie de la fine matérialité de notre corps.

 

frequences.jpg

 

Ne dit-on pas, lorsque l'on éprouve une profonde sympathie, voir des sentiments profonds pour une personne,  "que l'on est en résonance avec elle", ou que l'on est "sur la même longueur d'onde" ?

 

La résonance est un phénomène fondamental qui s'applique à tout ce qui vibre d'une manière ou d'une autre.  Les ondes électromagnétiques, la lumière, le son, la matière sont composés d'atomes dont les électrons oscillent en permanence… mais aussi la pensée, les sentiments, les émotions  !

Il y a résonance quand deux ondes de même fréquence se rencontrent. Dans ce cas, l'amplitude (hauteur de la vague que forme l'onde) de chacune de ces ondes s'amplifie jusqu'à atteindre un maximum : la fréquence de résonance.

Ainsi :
– si deux sons de même fréquence se rencontrent, les ondes entrent en résonance : le volume sonore augmente vers un maximum d'intensité.
– si une onde rencontre une matière solide qui a la même "fréquence propre", sa structure moléculaire entre en résonance, jusqu'à la casser si l'amplitude dépasse les capacités d'amortissement du solide.

 

vibration.jpg

 

 Qu'est-ce que l'harmonique ?

En musique, l'harmonie est l'émission simultanée de plusieurs sons différents.

Dans la théorie de la musique occidentale, l'harmonie étudie la construction des accords,

les principes qui les gouvernent et leurs enchaînements ; on parle alors de l'aspect

« vertical » de la musique par opposition à la dimension « horizontale » (mélodie)

harmonie.png

wikipedia.org

L'harmonique à l'époque de Pythagore et jusqu'à Kepler, c'était de montrer que le monde

qui nous entoure est réglé par des nombres magiques qui le rendent harmonieux.

Aujourd'hui, nous avons le fameux nombre d'Or, mais à l'époque, ces nombres étaient

plutôt 2, 3/2 et 5/2. Ils avaient été déterminés il y a bien longtemps par Pythagore

sur la base des fréquences des notes musicales. Voyez plutôt :

 

harmoniques.PNG

Le principe de Pythagore était le suivant :

Si une corde de guitare de longueur L est tendue, elle vibrera en émettant un son (en noir sur le graphique).

  • Si je pince cette corde à sa moitié, j'obtiendrai une nouvelle note avec une fréquence double (en bleu sur le graphique), donc qui sera un Octave au-dessus. Cette note est en harmonie avec la première, car, lorsqu'on les fait sonner toutes les deux en même temps, l'interférence des deux notes ne crée aucun battement audible. D'ailleurs ces deux notes sont tellement en harmonie qu'elles ont le même nom ! Elles appartiennent juste à deux octaves différentes.

  • Si maintenant je pince cette corde aux 2/3, j'obtiens une note qui est une quinte au-dessus. Pincer la corde aux 2/3 revient en fait à la pincer aux 1/3, donc multiplier la fréquence par 3, puis réloigner le pincement deux fois plus loin, et donc diviser la fréquence par deux. Au final, la fréquence est donc multipliée par 3/2, soit 1,5. Cette note obtenue (en Orange) est aussi en harmonie avec la première. L'intervalle des notes de cette harmonique est donc appelée la gamme de Pythagore et a été utilisée comme gamme de référence pendant très longtemps. C'est d'ailleurs elle qui a donné les notes des cordes des violons qui sont séparées par un intervalle de quinte juste.

  • Enfin, si je pince cette corde aux 2/5ème, j'obtiens une note une tierce au-dessus. Avec le même principe que précédemment, nous voyons que cette nouvelle note a une fréquence de 5/2 de la note de base et est en harmonie avec elle (courbe verte).

 

C'est ainsi que du temps de Pythagore, les harmonies dans le monde étaient principalement générées par les nombres 2, 3/2 et 5/2. Pythagore avait même émis l'hypothèse que les planètes tournant à des vitesses différentes, elles devaient certainement émettre des sons qui étaient tous en harmonie les uns avec les autres...

 

Bien entendu, les harmoniques avaient énormément intéressé Kepler qui tenta aussi de les retrouver dans le mouvement des planètes.

Source :  la-troisieme-loi-de-kepler

 

Pythagoras.jpg

Source : Pythagore

vers 580 av. J.-C. (Samos) à vers 495 av. J.-C. (Métaponte) (85 ans)

Une anecdote raconte que c’est  en passant devant une forge que Pythagore est séduit par un équilibre sonore engendré par la frappe des marteaux des forgerons sur les enclumes. En soupesant les marteaux Pythagore constate qu’ils pèsent respectivement des poids en relations proportionnelles (la moitié, le tiers, le quart…. du plus marteau le plus lourd)  et que ces proportions semblent gouverner les intervalles musicaux plaisants à l’oreille. Il teste ces proportions sur d’autres corps sonores.  En voici une représentation datant du 15e siècle : écoute des enclumes dans l’encadré en haut à gauche, expériences sur des cloches, des verres remplis d’eau, des cordes, des flûtes…

 

PYTHAGORE.jpg

Source :  Construction de l’échelle sonore occidentale

 

utiliser sons.jpg

Comment utiliser les sons pour bien se souvenir ?

Il existe des procédés phonétiques qui facilitent la mémoire. Ressemblant aux incantations d'un mage, « sajuma sove merlu » représente ainsi l'ordre ancien dans lequel étaient vus autrefois les astres, par leur première syllabe, SAturne, JUpiter, MArs, Soleil, VEnus, MERcure et Lune. De nos jours, les phrases qui permettent de se souvenir de l'ordre des planètes sont nombreuses. Citons par exemple Ma Voiture Te Mené Joyeusement Sur Une Nationale (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune). Guyot-Daubès, auteur de « l'Art d'aider la mémoire » (1889), cite aussi les jeux de mots et calembours comme moyens mnémotechniques. Ainsi, pour se rappeler les départements et leur chef-lieu, il propose des phrases clés amusantes comme « Albi-toi ma fille, il se fait Tarn » ! Extrait de Le Livre de la mémoire, Alain Lieury.

 

Le Reiki du Son est issu du Reiki Unitaire créé par Sélène et Cyrille Odon en 2002.

Comme dans le reiki traditionnel, le Reiki Unitaire® canalise  l’énergie à travers l’imposition des mains et utilise des symboles pour diriger cette énergie.
Le Reiki du Son associe la voix et le chant des symboles. Cette vibration vient en synergie avec le travail énergétique pur pour un soin toujours plus en harmonie avec la demande du receveur. 
Pour en savoir plus :  tout-est-vibration

entrer-en-resonance _ Jacques Vigne

 

Les vibrations sonores, qu'elles soient musique ou bruit, résonnent dans notre corps.

RÉSONANCES CORPORELLES DES SONS

 

Autres liens :

Harmoniser la vie en accord avec les fréquences de la nature

 

les-mots-creent-les-mots-ont-une-vibration

 

"Méthode de vibrations phonétiques provocant une résonance spécifique

dans chaque organe vital : "TU YIN FA ". 
Les six sons d'auto-guérison relié aux 5 organes principaux et au Triple Réchauffeur selon le Tao,

nettoient les organes et dirigent le CHI vers l'organe vital correspondant.

 harmoniser-son-corps-par-le-son

 musique.jpg

 

Vous trouverez des carillons haut de gamme sur ce site :  www.carillons-eoliens-harmoniques.com

 

 

J'ai trouvé tous les modèles suivant chez Truffaut  et il y en a beaucoup d'autres

www.truffaut.com - carillons

1 carillon cercle.jpg1 carillon bois.jpg

 

1 carillon rond.jpg

 

1 carillon décoratif soleil.jpg

 

1.jpg

Pour aller plus loin

1) Quand la résonance "structure" : les figures acoustiques de Chladni

 

 

Quand la résonance "détruit" : La rupture du pont de Tacoma

 

Il est connu qu'un corps d'armé (chaque élément d'un tout qui ne fait qu'un...) qui marche du même pas, peut faire s’effondrer un pont. Lors de l'inauguration du Millenium Bridge des milliers de piétons ont intensifié l'oscillation "naturelle" du pont en cherchant à compenser leur marche pour ne pas être déséquilibrés… sans atteindre heureusement la limite de la capacité d'amortissement du pont.

Autre situation, après plus d'une heure de balancements qui ne cessent de s'amplifier, le pont de Tacoma s'effondre le 7 novembre 1940.  Le vent qui soufflait latéralement ce jour là, à 65 km/h, seulement, n'est pas directement en cause.  La "fréquence propre" de la structure du pont correspondait précisément à la fréquence de détachement des tourbillons.

 

 



 

 

Depuis une vingtaine d'année, les recherches dans le domaine de la biophysique à la suite notamment des travaux de Fritz Albert Popp n'ont cessé de mettre en évidence le rôle prépondérant des ondes électromagnétiques dans la communication intra et extra-cellulaire et la régulation des phénomènes bio-chimiques. Ces ondes électromagnétiques recouvrent différentes gammes de fréquences, allant des très basses fréquences aux micro-ondes en passant par le rayonnement lumineux.

Les interactions entre l'ADN et le rayonnement électromagnétique naturel permettent des
émissions photoniques de lumière cohérente qui constituent, à n'en plus douter, la base de régulation des mécanismes du vivant.

Très schématiquement, la communication cellulaire se déroule ainsi :
• Un signal est émis

Emission de biophotons par une algue
Acetabularia acetabulum. Biophotonic.de©
sur une fréquence précise par un premier groupe de cellules.
• Le signal se propage dans le milieu liquide.
• Un deuxième groupe de cellules, sensibles à cette fréquence, perçoit le signal.
• Le deuxième groupe de cellules se met à vibrer sur cette fréquence.
• La fréquence de résonance est atteinte, ce qui déclenche la réaction biologique ou chimique programmée.

Cette communication entre les cellules peut se faire à grande distance. Tout simplement parce que notre corps est composé aux 3/4 d'eau, milieu vibratoire privilégié, support de tous les échanges informationnels.

Les autres types de cellules "accordées" sur d'autres fréquences ne perçoivent pas ce signal et ne sont pas sensibles à son influence.

Pour prendre un exemple quotidien, la télécommande de votre clé de voiture ouvre à distance les portes de votre voiture sur un parking... mais seulement la vôtre.

Source :  geobio-logique.com

 

Les différents niveaux de conscience et leurs différents niveaux vibratoires.

 ondes humaines.jpg 

Ondes du cerveau humain

 onde-gamma.jpg

 Ondes gamma [25 à 65 Hertz]

Les sens, l’intellect, l’intuition, ou encore la mémoire sont synchronisés de façon harmonieuse.

L’émission de ce type d’ondes, à oscillations rapides, reflète la pleine conscience de l’être. La production d’ondes gamma témoigne d’une  intense activité neuronale et mentale. On retrouve l’apparition de ces ondes rapides pendant les phases de création, lors de la résolution de problèmes, ou encore lors d’une attention soutenue. Favorise le processus de liage perceptif, un état d'alerte maximal qui est aussi celui de la manifestation du stress et la panique, nous permettant de réagir vite et bien, si le stress est ponctuelle (le bon stress sous tendu par une montée d'adrénaline). 

 

Etat de Présence

Conscience      – Activité mentale intense –

Cohérence      – Apprentissage / Création

Equilibre         – Sérénité

EHC                – Hyperconscience (voir Onde delta)

 

ondes beta.jpg

 Ondes bêta [12 à 25 Hertz]

Notre cerveau dans l’action, lorsque nous nous réfléchissons, nous apprenons. Notre cerveau fonctionne alors en plein régime. Elles apparaissent en période d’activité intense de concentration ou d’anxiété. Les ondes cérébrales passent au bêta pendant les courtes périodes de sommeil avec du rêve (sommeil paradoxal), comme si les activités du rêve étaient des activités diurnes.

 

Etat de vigilance

Conscience instinctive  – Défense / Nutrition / Reproduction

Conscience collective   – Notion de groupe / Association d’idées

Conscience de soi       – Ego / Mental / Libre-arbitre

 

ondes alpha.jpg

Ondes alpha [7 à 12 Hertz]

 Ondes émises lors de la relaxation légère et de l’éveil calme. Le sujet est alors assoupi, mais demeure très sensible aux stimuli extérieurs.

Mais également sans fermer les yeux en état de Détachement  de l’esprit ou en état de "Pilotage automatique". 

On a tous senti eu l’occasion de d’être en mode « déconnecté » du corps, lorsque notre  propre conscience se détache  d’une réalité sensorielle et corporelle. Vous êtes alors dans le mental et vous perdez contact avec le ressenti corporelle des sens, avec un niveau de vigilance  plus ou moins réduit, vous n'êtes pas vraiment "présent" à ce qui vous entoure. 

 En état Hypnotique           – La conscience au repos

En état méditatif              – Le lâcher-prise

 

 

ondes theta.jpg

Ondes thêta [4 à 7 Hertz]

Elles caractérisent également certains états de somnolence de relaxation profonde propice à la visualisation créatrice ou état d’hypnose, elle favorise la mémorisation d’information. Atteinte notamment par les personnes expérimentées en méditation profonde, elle permet la régénération. 

 

Etat d’Ouverture

Méditation       – Eveil / Brèves illuminations

Transe            – Elévation de la conscience, élargissement, expansion-

E.H.C.             – Expérience Hors du Corps –

 

ondes delta.jpg

Ondes delta [1 à 4 Hertz]

Plus la fréquence descend en dessous de 4 cycles par seconde, et plus nous sombrons dans des états s’approchant de la mort physique… Les états d’hyperconscience apparaissent à ce niveau. C’est dans ce lieu que les divisions cellulaires et la production de l’hormone de croissance apparaissent, d’où l’importance du sommeil. Etat de régénération. 

 

Etat de Contact

Rêve lucide                   – La conscience dans l’inconscient –

Somnambulisme            – L’inconscient dans la conscience –

Sommeil profond           – Nettoyage / Régénération –

Coma                           – Le monde inconscient –

E.M.I.                           – Expérience de Mort Imminente –

E.C.E                            – Expérience extraordinaire de conscience

EHC                             – Etat d’hyperconscience

 

 

Voir : les-etats-modifies-de-conscience

et aussi les effets des ondes des plantes et des arbres : 

capter-l-energie-positive-et-eloigner-les-mauvaises-ondes-avec-les-plantes

et :  diapason-therapeutique

 

C'est quoi un songpod ? J'ai découvert ce son lors d'une séance, j'ai adoré, j'ai eu très envie de me procurer cet objet... mais j'y ai renoncé car il est un peu cher, néanmoins, il est fait artisanalement. 
Le songpod est un instrument en métal qui produit un son doux et mélodieux lorsqu'on l'agite ou le choque avec un autre. Le son produit est celui d'un carillon, comme si de petites étoiles cristallines venaient nettoyer votre espace sonore.
Il est de forme ovoïde, léger il tient idéalement dans la paume de la main. Le songpod a été créé il y à 30 ans par une amérindienne, Amy Lee. Elle fait partie d'une longue lignée de femmes-médecine Iroquoises, elle soigne par les plantes. Amy fabrique artisanalement ces songpods, chacun a un son unique. Elle y met une intention particulière, ils sont emplis de 'Magic' comme elle dit

songpods-.jpg

www.mandalia-music.com

 


 

 



24/04/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5397 autres membres