creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Listes des aliments alcalinisants et acidifiants

Acidité1.jpg

17-signes-que-votre-corps-est-trop-acide

 

Article complémentaire  Equilibre acido basique

Pour Claude Bernard, le milieu intérieur dans lequel vivent les cellules , doit rester stable dans sa composition physico-chimique (taux de glucose, température, pH etc.) pour assurer les conditions d'une vie libre et indépendante. Ainsi, les êtres vivants , condamnés à un environnement hostile, recréent-ils à l'intérieur de leur organisme des conditions favorables à la vie des cellules qui les composent et peuvent ainsi survivre. Cette notion sera développée à la fin du XIXème par un physiologiste américain, Walter Cannon, qui forgera le terme d'homéostasie pour qualifier ce concept. (Source : site de Didier Pol)

 

Lorsque le milieu interne est trop acide l'organisme puise dans les minéraux des os pour neutraliser l'acidité, jusqu'à une certaine limite. Un excès d'acides entraîne toujours une déminéralisation !

 

L'équilibre acido-basique est une notion fondamentale qui fait partie de l'hygiène de vie quotidienne. Le maintient ou le rétablissement de l'équilibre métabolique est l'un des premiers objectifs de la médecine orthomoléculaire

Dans notre civilisation moderne, la tendance à l'acidification est générale. A savoir, un terrain acide, favorise les mycoses vaginales. Voir :  remede-efficace-et-naturel-contre-les-mycoses-vaginales

La malnutrition (mauvaise qualité des aliments et mauvaises habitudes alimentaires), la suralimentation, le stress, les pensées négatives, l'agressivité et les excès de toutes sortes .... favorisent cette acidification de l'organisme.

L’hyperacidité de l'organisme est l'une des causes principales de la plupart des maladies métaboliques !


Un excès d'acidification du sang étant totalement impossible, notre organisme dispose de "systèmes tampons" qui lui permettent de maintenir le pH du sang à sa valeur obligatoire, et pour cela, il va être obligé d'aller "piller" dans les autres organes pour y prendre les produits alcalinisants dont il a besoin.

Lorsque le niveau de calcium dans le sang diminue de seulement 3% au-dessous du pH idéal, le corps puise dans les substances minérales alcalines présentes dans les réserves : os, cartilages, dents, etc...
On comprend donc qu’après des années d'excès d'acidité, la déminéralisation s'installe, et que l’arthrose, l’ostéoporose ou des caries dentaires se manifestent, troubles étroitement liés à l'acidification de l’organisme.
Un excès d'acides entraîne toujours une déminéralisation !

En rétablissant l'équilibre "acide-base", on peut freiner la progression d'une arthrose ou d'une ostéoporose.

Pour régénérer un os ou un cartilage déminéralisé, il est indispensable de rétablir l'équilibre acido-basique, sinon la déminéralisation va continuer. Pour obtenir un résultat satisfaisant, une bonne hygiène alimentaire et hygiène de vie sont nécessaires, ce qui veut dire que chacun doit personnellement prendre conscience de la nécessité absolue d'améliorer sa nourriture et de son mode de vie afin de reprendre la responsabilité de sa santé en main.

Il y a certaines vitamines et minéraux qui aident considérablement à la restauration des tissus osseux et articulaires. Vitamine D , K , cuivre, magnésium, silicium est oeastrogènes.

 L’alimentation joue un rôle primordiale lors d’une fracture osseuse, il faut donc être vigilent si on veut que ça se remette beaucoup plus vite et plus solidement !

A l'inverse de ce que l'on pourrait croire il ne faut pas augmenter les apports en calcium. Au contraire, un trop fort taux de calcium dans le sang peut diminuer l'activation de la vitamine D. Du coup, le calcium circulant dans le sang sera mal absorbé par les os. Or, les laitages sont riches en calcium.

Le phosphore, associé au calcium dans les os, se trouve surtout dans les laitages et les viandes.

Ce qui fait que les protéines de ces mêmes aliments (on peut tout de même rajouter les légumes secs) sont également fournis pour aider à la réparation de l’os.

La vitamine K se trouve en quantité intéressante dans les choux, le persil, les épinards et la salade verte

On trouve de la vitamine D dans les produits laitiers enrichis. Mais, les sources naturelles les plus intéressantes se trouvent dans les poissons gras (huile de foie de morue, saumon, anchois, hareng, sardine, maquereau). De plus, si le temps le permet, l’exposition de la peau au soleil permet de synthétiser de la vitamine D.

Il y a des gélules d'huiles de poissons en pharmacie.

Le cuivre se trouve dans le foie, les coquillages et crustacés, mais aussi dans les poissons, viandes, produits laitiers. Ces derniers, apportant également protéines et calcium, ils sont particulièrement intéressants dans ce genre de situation.

Les aliments riches en magnésium sont, pour ceux qui aiment, dans les escargots, bulots et bigorneaux. Mais on en trouve aussi dans le chocolat noir, les amandes, les noix, les noisettes, cacahuètes ainsi que tous les fruits secs (abricots, raisins, bananes, pruneaux..)

Le silicium est principalement apporté par l'eau de boisson. On le retrouve également dans les céréales. Enfin, un aliment qui contient de grandes quantités est… la bière ! Mais elle reste à consommer avec modération ! (remplacer par de la levure de bière en paillettes (rayon diététique).

Notre alimentation est pauvre en magnésium, calcium, potassium du fait d’une insuffisance de produits végétaux. Ces oligo éléments sont pourtant basiques (pH > 7). A l’inverse, les produits protéiques et salés sont acides (pH < 7). Ce déséquilibre alimentaire provoque une difficulté au niveau osseux. En effet, le corps ne pouvant pas supporter un milieu trop acide, il va chercher les substances basiques dans le calcium des os. Du coup, cela fait du calcium en moins dans les os. Et avec, les difficultés à réparer les os, l’ostéoporose etc. Donc, une alimentation riche en produits végétaux paraient indispensables, et ce d’autant plus si un os est brisé. Parallèlement, une alimentation trop salée et trop animale peut ralentir la reconstruction osseuse

 

Le calcium, le fer, le magnésium, le potassium et le sodium sont les principaux minéraux alcalinisants. Les aliments qui ont une teneur élevée en ces minéraux sont considérés comme alcalinisants. La plupart des aliments ont des minéraux qui sont à la fois acidifiants et alcalinisants. Si les minéraux acidifiants sont en plus grande concentration, alors cet aliment est considéré comme acidifiant et vice-versa.

17-signes-que-votre-corps-est-trop-acide

Il faut également noter que même les hommes ont besoin d’œstrogènes dans la construction de leurs os. On trouve des oestrogènes naturelles dans le soja principalement (notez que les japonais ont très peu de problèmes osseux alors que leur consommation de laitage est extrêmement faible). On trouve aussi des phyto-oestrogènes dans les légumineuses, le fenouil, le céleri, le persil, les oléagineux, les graines de lin et les graines de courge. 

 

Lutter contre un excès d’acidification de notre organisme devrait être au tout premier plan de toutes nos préoccupations de santé

En testant votre pH urinaire, vous pouvez facilement déterminer si votre corps cherche à se défaire d'un trop plein d'acides.
En règle générale, vous trouverez un pH plus acide le matin (deuxième urine après le lever, fréquemment de l'ordre de 5,5 à 6,5), puis une valeur d'environ 6,5 à 7 à midi, pour terminer entre 7 et 7,5 le soir.
Cela veut dire que la nuit, votre organisme élimine l'excès d'acidité accumulé pendant la journée.

Mais ce qui doit surtout être pris en compte, c'est le pH des liquides intra et extra cellulaires, et des tissus de l'organisme. Hors analyses, ce contrôle peut être effectué par test énergétique.

 

 


Quelques effets de l'excès d'acidité de l’organisme :

La liste des maux causés par un excès d’acidité chronique est interminable :

  • crises de gouttes, rhumatismes, arthrite, polyarthrite, arthrose, ostéoporose....
  • aphtes sur les lèvres et dans la bouche, fissures au coin des lèvres
  • renvois acides (régurgitations), brûlures d'estomac, ulcères,
  • calculs rénaux et vésicaux, - problèmes de peau (boutons, eczéma, herpès), varices
  • rhumes, sinusites, otites, bronchites chroniques - maux de tête et migraines
  • douleurs sciatiques
  • sensation de brûlure ou de démangeaisons de l'anus
  • crampes musculaires
  • une baisse du système immunitaire
  • de la fatigue, un manque constant d'énergie
  • de la frilosité, de la dépression
  • une sensation de membres lourds
  • de la nervosité, de l'irritabilité, etc...

equilibre acido basique.jpg

 

 

 


L’organisme peut s'acidifier de différentes manières :

  • Par notre mode de vie : pensées négatives, colère, violence, stress,
  • surmenage, manque de sommeil, fatigue, mauvaise oxygénation des cellules,
  • manque de mouvement, etc...
  • par la surconsommation d'aliments acides et/ou acidifiants
  • par un manque d'aliments alcalins
  • par les excès alimentaires en général

 

 Lors de la digestion des protéines d’origine animale, celles-ci sont transformées en acides urique, phosphorique, sulfurique, etc... qui, par la suite, seront éliminés par les reins. Lors d'une surconsommation de ces protéines, le corps n'arrive plus à suivre le travail d'élimination des acides.  Suite à une surcharge et une incapacité de neutralisation, ceux-ci seront stockés dans divers endroits de notre organisme : tissu conjonctif, articulations, muscles... avec pour résultat un encrassement lent mais sûr de notre corps. 

Toute nourriture de mauvaise qualité ou consommée en excès produira un bon nombre d'acides, avec le même résultat. C'est simplement une question de temps jusqu'à ce que les premiers symptômes de rhumatismes ou d'autres maladies apparaissent. 

La digestion se fait également dans un pH particulier suivant les aliments ingérés. C'est la seule, mais très importante raison des "associations alimentaire".  La digestion commence dans la bouche, avec la salive : pH neutre 7 à 8.  La digestion des féculents et hydrates de carbone se fait en milieu basique (pH 7 à 9), celle des protéines dans un milieu très acide (2 à 4). On voit donc que l'association hydrates de carbone / protéine (pâtes / viande) n'est pas souhaitable.  Le lait et les fromages sont très acidifiants et très incompatibles avec le pain et la viande. Citron, vinaigre, tomate et vin sont incompatibles avec les féculents mais compatibles avec les protéines...  La consommation quotidienne de viande est un excès regrettable, favorable au dépôt d'acide urique dans les articulations. Un cocktail quotidien de viande + produits laitiers et ou céréales ou amidon devient explosif au fil des années.


Les fruits, aliments essentiels, peuvent devenir dangereux consommés en mauvaise association.

Ils doivent toujours être consommés loin des repas, JAMAIS pendant un repas, ni en fin de repas (totalement incompatible). 


Une association très répandue mais particulièrement désastreuse pour les enfants chez qui elle provoque des désordres ORL importants (otites, rhinites, bronchites,

bronchiolites, angines) : un repas de féculents (riz ou purée par exemple) et un yaourt sucré en dessert. Le mélange féculent / yaourt est incompatible, et le mélange féculent / sucre est également incompatible. Produits laitiers et viande durant le même repas est très acidifiant. Mieux vaut consommer la viande avec des légumes. 


Cela donne une double incompatibilité majeure, et des problèmes ORL fréquents ... 

 

Parmi tous les aliments que nous mangeons , les protéines vont s'avérer particulièrement acidifiantes , quelqu'en soit l'origine, végétale ou animale.

Le soufre contenu dans les acides aminées qui forment les protéines , va, d'une part être utilisé par le corps , et d'autre part être relargué sous forme d'acide sulfurique (éxcédent de la ration alimentaire + métabolisme).
Un autre élément va générer de l'acidité dans le corps , c'est le phosphore. Tous système vivant contient des acides nucléiques , que nous absorbons dans notre alimentation. Ceux-ci, sont riches en phosphore. Comme pour le soufre, une partie sera éliminée sous forme d'acide phosphorique (Excédent de la ration alimentaire + métabolisme).

 

Les fruits et légumes , sont plus souvent alcalinisants mais pas toujours.

 

aliments alcalinisants.jpg
 

Comment rétablir l'équilibre acido-basique ?

 

  • en diminuant l'apport d'aliments acides ou acidifiants.
  • en augmentant la consommation des aliments crus, tout en respectant sa propre capacité métabolique à l'égard des crudités.
  • en augmentant l'apport d'aliments alcalins.
  • en mangeant lentement, consciemment, dans le calme et en mâchant bien les aliments (ceci les rend plus alcalins).
  • en améliorant la qualité de vie par une recherche sur le sens de l'existence et celui de la maladie.
  • par des exercices de respiration, promenade dans la forêt ou en montagne.
  • par d'autres activités sportives et harmonieuses.
  • par l'apport d'un remède alcalinisant naturel (en cas de nécessité).
  • en suivant une cure de désintoxication une, deux ou plusieurs fois par année pour régénérer le corps et l'esprit.
  • Mais la première des choses à faire, est de choisir ses aliments dans la liste des aliments alcalinisants, d'éviter le plus possible tous les aliments acidifiants, et d'être très sérieux dans la continuité. 

 

 

 

Dans les cas d'acidité très prononcée, il peut être nécessaire de prendre certains produits naturels (plantes, minéraux) alcalinisants. Mais soyez très prudents avec les médicaments généralement prescrits pour lutter contre l'acidité, ils présentent en général une toxicité importante (métaux lourds).

On en revient toujours au principe de base : il n'existe pas de produit miracle pour rétablir un équilibre que vous avez détruit par vos mauvaises habitudes (alimentaires et de style de vie), mais une prise de conscience et une action sur le long terme.

L'oxygénation, la marche au grand air, l'exercice physique, les séjours en altitude, toute activité qui favorise le métabolisme en général et accélère le rythme respiratoire permet d'augmenter l'élimination des acides faibles et contribue ainsi à une désacidification de l'organisme.

Une journée au grand air provoque une acidification des urines, qui provient d'une part de l'augmentation du métabolisme musculaire, producteur d'acide lactique, et d'autre part de l'augmentation générale du métabolisme de base. L'oxygénation oxyde de nombreux acides tissulaires et permet de les éliminer par les reins.

Attention à la "cure de citron". C'est un excellent moyen de corriger une acidose chronique pour un organisme sain, mais elle ne sera pas favorable et aura même l'effet inverse (déminéralisation) chez une personne ayant un métabolisme lent ou affaiblit.

 

Liste des aliments acides ou à caractère acides (c'est-à-dire directement repérables au goût)
Ces aliments sont acides en eux-mêmes car il contiennent de nombreux acides dans leurs tissus. Mais ces substances acides ne demeureront pas nécessairement sous cette forme lorsque le corps les utilisera.

  • le yaourt, le lait caillé, le fromage blanc peu égoutté
  • les fruits pas mûrs (moins il est mûr plus il est acide)
  • les fruits acides: baies, agrumes, certaines variétés de pomme, de cerise, de prune, d'abricot
  • les légumes acides: tomate, rhubarbe, oseille, cresson
  • les aliments lacto-fermentés (choucroute)
  • les jus de fruit en général
  • les boissons sucrées industrielles
  • le miel, les sirops
  • le vinaigre, la moutarde

Liste des aliments acidifiants ou aliments producteurs d'acides
Le caractère acide n'est pas décelable au goût. En apparence ils semblent parfaitement neutres ou basiques. Ces aliments sont toutefois acidifiants car, lors des transformations qu'ils subissent dans le corps au niveau digestif ou cellulaire, ils libèrent de nombreux acides.

  • la viande rouge très alcaline qu'elle engendre la production de beaucoup d'acide dans l'estomac, dont considéré comme acidifiant), la volaille, la charcuterie, le poisson
  • le blanc d'œuf
  • le fromage (les fromages forts sont plus acides que les doux)
  • les corps gras animaux
  • les huiles végétales surtout l'arachide et les huiles durcies (margarine) ou raffinées
  • les céréales complètes ou non: avoine, .... et surtout le millet
  • le pain, les pâtes, les flocons et aliments à base de céréales
  • les légumineuses : arachide, haricots blancs, fèves, lentilles, etc...
  • le sucre raffiné blanc, les sucreries : sirop, pâtisseries, chocolat, bonbon, confiture, fruits confits, boissons sucrées
  • Attention, certains légumes comme l'artichaut, l'asperge et les choux sont producteurs d'acides et doivent être consommés avec des aliments fortement basiques comme les pommes de terre ou la châtaigne.
  • Lait (Le pH du lait est légèrement acide (pH compris entre 6,4 et 6,8 pour le lait de vache). Il est légèrement basique pour le lait humain avec un pH compris entre 7 et 7,5. L'acidité du lait augmente avec le temps. En effet, le lactose va être dégradé en acide lactique, ce qui permettra d'avoir un indicateur du degré de conservation. Pour cela, on utilise le degré Dornic (°D).

F R U I T S

 

 

 

 

 

Aliment

alcalinisant

acidifiant

Aliment

alcalinisant

acidifiant

 

Fruits acides

 

 

Fruits séchés

 

 

Ananas

x

.

abricot

.

x

citron

x

.

banane mûre

x

.

clémentine

x

.

figue

x

.

grenade

x

.

poire

x

.

groseille

x

.

pomme

x

.

mandarine

x

.

pruneau

.

x

orange

.

x

raisin

x

.

pamplemousse

x

.

 

 

 

.

 

 

 

 

 

Fruits mi-acides

 

 

Fruits neutres

 

 

abricots

.

x

melon

x

.

cerise

x

.

pastèque

x

.

fraise

x

.

.

 

 

pêche

x

.

Fruits oléagineux

 

 

poire

x

.

amandes sêches

x

.

pomme

x

.

noisettes

.

x

prune

.

x

noix sêches

.

x

raisin

x

.

pistaches

.

x

tomate

x

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

Fruits doux

 

 

.

 

 

banane

x

.

 

 

 

dattes

x

.

 

 

 

figues

x

.

 

 

 

pommes douces

x

.

 

 

 

raisin doux

x

.

 

 

 

 

Légumes

 

 

 

 

 

Aliment

alcalinisant

acidifiant

Aliment

alcalinisant

acidifiant

 

Faiblement amidonnés

 

 

Moyennement amidonnés

 

 

asperges

.

x

artichaut

.

x

aubergine

x

.

betteraves

x

.

brocoli

x

.

carottes

x

.

cardon

x

.

celeri rave

x

.

champignon

x

.

choux de Bruxelles

.

x

chicorée

x

.

échalottes

x

.

choux

x

.

navet

x

.

choux-fleurs

x

.

oignon

.

x

ciboulette

x

.

panais

x

.

concombre

x

.

persil

x

.

cornichon

x

.

petits pois frais

x

.

courge

x

.

pissenlit

x

.

courgette

x

.

rutabaga

x

.

cresson

x

.

salsifis

x

.

endive

x

.

A amidon concentré

 

 

épinards

x

.

chataignes

x

.

haricots verts

x

.

pommes de terre

x

.

laitue

x

.

topinambour

x

.

mâche

x

.

.

 

 

oseille

.

x

Lipides

 

 

poireaux

x

x

avocat

x

.

poivrons doux

x

.

olive

x

.

potiron

x

.

.

 

 

radis

x

.

Glucides

 

 

rhubarbe

.

x

miel

.

x

scarole

x

.

.

 

 

 

Aliments de compromis

 

 

 

 

 

Aliment

alcalinisant

acidifiant

Aliment

alcalinisant

acidifiant

 

Légumes secs

 

 

Produits laitiers

 

 

fèves

.

x

Lipides

 

 

haricots secs

.

x

beurre

.

x

lentilles sêches

.

x

crème fraiche

.

x

pois cassés

.

x

lait de vache

.

x

soja

x

.

lait humain

x

.

Céréales et dérivés

 

 

.

 

 

avoine

.

x

protéines maigres

 

 

blé complet

.

x

Caillé de lait sec

x

.

farine blanche

.

x

Fromage blanc

x

.

farine de maïs

.

x

Yaourt écrémé

x

.

farine d'avoine

.

x

.

 

 

fécule

.

x

protéines grasses

 

 

maïs

.

x

St. paulin

.

x

orge complète

x

.

conté

.

x

pain blanc

.

x

chèvre

.

x

pain complet

.

x

emmental

.

x

pâtes

.

x

gruyère

.

x

pommes de terre

.

x

.

 

 

riz complet

.

x

Oeufs

 

 

sarrazin

.

x

jaune

x

.

seigle complet

.

x

blanc

.

x

semoule

.

x

.

 

 

 Pour le cas du millet on a un indice légèrement acidifiant mais bien moindre que les autres céréales, et l'orge étonnamment, est presque neutre.

 

 

 

 

 

 

 

Aliment

alcalinisant

acidifiant

Aliment

alcalinisant

acidifiant

 

Substances animales

 

 

Divers

 

 

Viande de veau, boeuf

.

x

alcools

.

x

coeur de boeuf

.

x

cacao

.

x

cervelle

.

x

condiments

.

x

crustacés

.

x

épices

.

x

poissons

.

x

pâtisseries

.

x

volailles

.

x

sucre

.

x

 

 

Liste des aliments alcalinisants
Ils ne contiennent pas d'acide et aucune substance n'est produite par le corps à l'utilisation des aliments. D'une manière générale, les légumes et les fruits sont alcalinisants.

  • les légumes verts, crus ou cuits: salades, haricots vert, etc...
  • les légumes colorés: carotte, betterave rouge, etc... ,sauf tomate
  • les légumes feuilles, racines, tiges
  • l'ail
  • la banane mure
  • l'amande, la noix du Brésil
  • la pomme de terre
  • la châtaigne
  • les fruits secs modérément sauf l'abricot qui est acide
  • les herbes aromatiques: persil, ciboulette, thym, sarriette, origan, romarin, mélisse, menthe etc...
  • les graines germées, les algues
  • le jaune d'œuf
  • le soja et ses dérivés mais attention à la qualité du soja
  • l'eau minérale alcaline.

Aliments

Alcalinisants

Ail

 

XX

Avocat

X

Algues marines

xxx

Amandes

xx

Ananas

xxx

Asperge

xx

Aubergine

xx

Avocat

xx

Avoine

x

Banane

x

Betterave

x

Bicarbonate de soude

xxx

Bleuet

x

Brocoli

xx

Cannelle

xx

Céleri

x

Cerise

xx

Champignon

xx

Ciboulette

X

 

 

 

 

Citron

XX

Citrouille

xx

Concombre

x

Courge

 

 

 

Daikon

xxx

Eau minérale

xxx

Endive

xx

Figue

xx

Fraise

x

Framboise

xxx

Gingembre

xx

Graine de citrouille

xxx

Graine de lin

x

Graine de pavot

xx

Graine de sésame

xx

Graines de lin

x

Herbes

xx

Huile d'avocat

x

Huile de coco

x

Huile de foie de morue

xx

Huile d'olive

x

Huile d'onagre

xx

Huile hydrogénée

xxx

Jus d'ananas

x

Jus d'herb d'orge

xxx

Lait d'amande

xx

Laitue

x

 

 

Lime

xxx

Mangue

xx

Marron

xx

Mélasse

xx

Melon

xx

Melon d'eau

xxx

Miso

xxx

Moutarde verte

xx

Mûre

xx

Navet

x

Nectarine

xxx

Noix de cajou

xx

Œuf (le jaune)

xx

 

 

Olive

xx

 

 

Pamplemousse

xx

Panais

xx

Papaye

xx

Patate

xx

Patate douce

xxx

Pavot (Graine)

xx

Pêche

xx

Persil

xx

Poire

xx

Poivre

xx

Pomme

xx

Pomme de terre

xx

Pomme de terre douce

xxx

 

 

 

 

Quinoa

x

Raisin

x

Raisin sec

x

Riz japonais

x

Riz sauvage

x

 

 

Légumes vert 

XX

Sel de mer

xxx

 

 

Tangerine

xxx

Thé au gingembre

x

Thé vert

xx

Vinaigre de cidre

xx

 

Selon les sources les classifications varient et j'en suis moi même affligée, des aliments figurent dans les deux catégories. Il est fort possible que les aliments pas franchement acides ou alcalins peuvent se retrouver dans l'une ou l'autre case.  Le degré d'acidité varie bien sur en fonction du degré de cuisson par exemple et selon la fraicheur. 

 

Si l'on consulte l'indice PRAL* des divers aliments elle offre une réponse scientifique aux désaccords éventuels.

Cet indice a été mis au point par deux chercheurs allemands, Thomas Remer et Friedrich Manz, qui ont rendu le produit de leurs recherches en 1995. La présentation de leurs méthodes est incluse dans ce document qui associe une liste d'aliments étudiés : PDF

PRAL signifie Potentiel Renal Acid Load, un indice d'alcalinité ou d'acidité des aliments, issu d'un modèle de calcul lui-même issu d'une évaluation du taux net d'excrétion acide des reins (NAE) et dépendant de données alimentaires.
 
Le site de Thierry Souccar est un bon indicateur.
Il remet certaines d’évaluations en cause ou alors les confirme mais en les clarifiant, en leur attribuant une valeur précise. L'indice permet donc un positionnement bien clair sur chaque aliment. Ainsi, les listes un peu grossières d'aliments (entre très à peu acidifiant ou alcalinisant) trouvent par là matière à confirmation ou remise en cause, et surtout à précision et réévaluation.
 

 

 

 

VOUS POUVEZ IMPRIMER 

Bouton d'impression en bas à votre droite, AU DESSUS DE LA ZONE COMMENTAIRE

 

Comme vous l'avez constatez, le site  est très prolixe en articles,

ces articles demandent beaucoup de recherches , de recoupements et de synthèses.

Pour maintenir la qualité et la quantité, il faut bien choisir ses priorités, si le site

rapporte un peu d'argent, ce sera viable, sans quoi je vais devoir y consacrer

moins de temps.  Ce ne sont pas les pub qui rapportent vu que les gens ne

cliquent pas beaucoup non plus ! 

Vous pouvez soutenir le blog en faisant un don de 2,50€.

L'argent est versé sur un compte paypal qui me servira à commander des livres,

avec ces livres, je nourri ma soif de connaissance et je vous en fais profiter

en faisant des synthèses pour le site !

  

lit livre.jpg

 

 

ATTENTION ! Je m'en sert comme ARME D'INSTRUCTION MASSIVE

POUR LUTTER CONTRE L'IGNORANCE ... 

SOUTENEZ MON ACTION !

arme d'instruction massive.jpg

La médecine officielle a dénaturé la notion de santé et de maladie en s'appropriant le pouvoir de guérir. Elle désinforme, infantilise, déresponsabilise Les gens courent chez le médecin pour un oui pour un non... et font une confiance aveugle aux médecins et à l'administration sanitaire qui, pourtant, sont complètement influencer respectivement, par les lobbies et les industriels. Exemple pour le lait, ils ont réussit à faire entrer dans la caboche de tout le monde, que le lait est indispensable à la santé, hors, à la base, c'était pour des raisons purement économique, il fallait écouler la surproduction laitière ! Le lobbying existe depuis longtemps.  Si nos grands mères avaient leurs remèdes, la génération qui suit devient complètement ignorante de tout ce que la Nature a mis à notre disposition pour nous soigner le plus sainement possible, sans contre effets dus aux molécules chimiques de synthèse.  

Il existe des scientifiques et des médecins qui ne se laissent pas manipuler et  possédant suffisamment de conscience pour nous informer correctement au lieu de nous désinformer. Nous sommes les artisans de notre santé, cette santé dont on nous a dépossédé. 

 

DON
Prix : 2.50 €



10/06/2015
82 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5380 autres membres