creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Méridien du poumon P 3 (Tian Fu)

P-3.jpg

 

 

 P3.jpg

 

Méridien Poumon 3P.jpg

source  www.lesbonnesmains.com

 

Selon l’approche contemporaine de l’acupuncture chinoise, P 3 (Tian Fu)  est utilisé aujourd’hui pour clarifier la chaleur et diffuser le poumon (toux, l’asthme, dyspnée), pour rafraîchir le sang (épistaxis, hématémèse), pour disperser les indurations (goitre). A l'origine on l'utilisait aussi pour traiter des désordres psychiques. Il est aussi intéressant pour traiter d'autres troubles :

1- Pertes de mémoire

Pour cela, le Zhen Jiu Zi Sheng Jing (Livre de l’acupuncture et de la moxibustion pour aider la vie), le combine à DM 20 (Bai Hui), GI 11 (Qu Chi) et P 7 (Lie Que). Je pense qu’il agit ici grâce à l’une de ses spécificités : c’est un point « fenêtre du ciel ». Les points « fenêtres du ciel » d’après une observation de leurs indications dans les classiques, semblent faire descendre le Qi efficacement. Alors que P 3 (Tian Fu) fait descendre le Qi, P 7 (Lie Que) et GI 11 (Qu Chi) le font monter grâce à leur fonction de dispersion du vent externe (action ascendante et centrifuge). Ainsi, ces trois points favorisent une meilleure montée et descente du Qi dans la tête, en relais de DM 20 (Bai Hui) qui ouvre les orifices. Le tout permet une circulation accrue dans le cerveau et donc une nutrition plus efficace de la mère des moelles qui est reconnue traditionnellement comme étant le siège de l’intelligence.

2- Insomnie

Pour cela le Pu Ji Fang (Formulaire d’aide universelle) et le Zhen Jiu Ji Cheng (Synthèse de l’acupuncture et de la moxibustion), le combinent à Rt 1 (Yin Bai) et Rt 9 (Yin Ling Quan) pour une insomnie due à un double vide du cœur et de la rate. Là aussi, c’est la capacité de P 3 (Tian Fu) à permettre une meilleure circulation dans le haut du cœur qui est recherchée.

3- Tristesse

Contrairement à P 7 (Lie Que) comme nous le verrons plus loin, P 3 (Tian Fu) est cité par deux grands classiques pour traiter la tristesse : le Qian Jin Yao Fang (Prescriptions majeures de milles onces d’or) et le Zhen Jiu Zi Sheng Jing (Livre de l’acupuncture et de la moxibustion pour aider la vie). Mais à chaque fois, il est indiqué pour la tristesse qui s’accompagne de parole démentes et prescrit non pas à l’aiguille mais au moxa (50 à 100 selon le texte).

 

Source :  medecine-chinoise



14/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5365 autres membres