creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Méthodes naturelles pesticides et engrais

1012581_689152867793039_8027470972571937393_n.png

  associer les cultures

 

LA POLLUTION PAR LES ENGRAIS ET PESTICIDES CHIMIQUE EST UN FLÉAU. Il existe pourtant des méthodes naturelles efficace je vous en livre quelques unes. Dans une optique collaborative d'échanges constructifs, je vous invite à partager vos connaissances et compléter en ajoutant des commentaires. 

 Voir aussi : 

Insecticides naturels et sans risque !

 

(Cliquez)  Voici encore quelques répulsifs naturels

 et aussi :            17 techniques désherbant naturel

 

Purins, huile, argile, vinaigre … enfin reconnus comme alternative aux pesticides      Cliquez pour lire l'article

 

  fabriquer-propre-insecticide-naturel

 

375697_569664833104324_355444387_n.jpg

 

les-5-choses-quil-faut-penser-preserver avant de commencer son potager 

 

sel.jpg

Laissez tomber le Roundup on peut aussi bien utiliser du gros sel comme désherbant ! Lui aussi il STÉRILISE LE SOL, donc on peut avoir un résultat pour pas cher, et ça ne repousse pas avant un moment, surtout si on en remet de temps en temps, car attention, le sel pénétre dans la terre et la stériliser sur plusieurs dizaines de centimètres en tuant la micro-faune du sol et les amphibiens. Attention ou il est mis, car le sel peut également affecter les arbres qui le captent via leurs racines et l'accumulent. Certains mettent du sel dilué dans du vinaigre.

 voir : Des plantes qui dépolluent les soles

  

Mais si les mauvaises herbes vous embêtent ? Si c’est le cas, voici quelques conseils utiles pour faire un désherbant « green » respectueux de l’environnement.

Les ingrédients indispensables pour votre désherbant naturel : 5 litres d’eau, environ 1 Kg de sel et un peu de vinaigre. Dans la préparation totale, le vinaigre doit avoir une concentration de 30% pour assurer l’efficacité du mélange.

 

Préparation : commencez par dissoudre dans un seau de 5 litres d’eau- chaude – 1 kg de sel. Bien mélanger, puis ajouter le vinaigre et amalgamer le tout. A ce stade, vous avez votre désherbant. Il est efficace parce que le vinaigre est très puissant pour tuer les mauvaises herbes.

 

Après une semaine, vous devriez avoir les premiers résultats: l’amarante, le cirso, le prêle ou bien les mauvaises herbes plus courantes devraient disparaître progressivement.

Comme suggéré parfois, composer le désherbant uniquement avec de l’eau et du sel ne garantie pas l’efficacité du produit.

 

Pour la préparation du vinaigre, il vous faudra deux litres de vin de bonne qualité (il doit contenir peu de sulfites) à conserver pendant un mois dans une bonbonne à petite ouverture.

La mère de vinaigre, au départ une pellicule fine et translucide, s’épaissit petit à petit pour ressembler à une masse visqueuse constituée par la prolifération des ferments acétiques.

Cette matière souche, sorte de moisissure, agira comme catalyseur dans le processus de formation du vinaigre. Le vinaigrier doit être tenu dans un endroit sec et à une température d’au moins 20°C. Faites respirer votre vinaigre en soulevant le bouchon du vinaigrier de temps à autre.

 

 

Désherbant 100% naturelle (cliquez)

 

Chaque plante a son ennemi public numéro un.

 

Les techniques écologiques existent pour remplacer les produits devenus conventionnels par l'industrie et l'agriculture intensive mais néanmoins néfastes pour notre santé et notre environnement. La nature sait se défendre d'elle même si on lui en donne les moyens, beaucoup de plantes, de fleurs, d'arbres, de fruits, de légumes ... sont complémentaires et ainsi se protègent les uns les autres des menaces. Un végétal fort sera plus solide face à son agresseur.

Pour le vaincre sans utiliser de pesticides, faites confiance aux remèdes naturels des jardiniers. Sans danger ni pour la nature, ni pour vous. Pourquoi s’en priver ?

 

L’ail : Son ennemi est la graisse. On la reconnait à la pourriture des caïeux et aux feuilles qui jaunissent. Pour éviter ce problème, ne plantez avant tout que des gousses saines. Ensuite, il est important d’effectuer la rotation des cultures. Votre terre est-elle aussi bien drainée ?

La carotte : Son ennemi est l’oïdium qui prend la forme d’une sorte de feutre blanc qui recouvre les feuilles. De manière préventive, vous pouvez les traiter avec du purin d’ortie. Sinon, il faut supprimer les parties atteintes et les traiter avec un peu de soufre.

 

Inutile de chercher des produits chimiques et pesticides pour se battre contre certains nuisibles. Certains animaux sont prêts à vous donner un coup de main, pour rien !

Les vers de terre vous dégoûtent ? Vous avez tort. Ils passent le plus clair de leur temps à aérer le sol et l’enrichissent grâce à leurs déjections riches en humus. Lorsque vous travaillez la terre, n’hésitez pas à le faire aux heures chaudes. A ce moment-là, les vers s’enfoncent au frais dans le sol.

Vous souhaitez trouver des vers de terre pour qu’ils s’occupent de labourer en profondeur votre terrain ?Arrosez le sol le long d’un mur, de brou de noix, voire de vinaigre. Très rapidement, vous aurez plus que nécessaire de vers.

 

Les crapauds ne cachent pas de princes charmants mais sont de gentilles bêtes qui se délectent de limaces. Autant dire que si votre jardin en possède, gardez-les.

Les lézards des murailles sont d’autres alliés au jardinier. Ils ingurgitent toutes sortes d’invertébrés. Il s’attaque aux moucheschenillesgrillons.

Les oiseaux ont la fâcheuse tendance de savourer vos graines en même temps que des insectes et vers. Offrez-leur de quoi se rassasier avec des haies d’arbustes à petits fruits comme le sureau. Ils viendront malgré tout se servir en insecte, ce qui est une bonne chose. Le rouge-gorge par exemple est un chasseur des plus offensifs ! Il attaque les larves, vers, fourmis, ou autres limaces.

 

a durée de vie a tendance à diminuer à cause des accidents de la route, mais le hérisson reste un des meilleurs pour dévorer les escargotsaraignées, vers, carcasses d’animaux. Il dort 18 heures par jour, d’où la nécessité pour lui de se nourrir abondamment !

Chassé par la majorité du public, la chauve-souris est capable de capturer 600 moustiques par l’heure, et dévore des tonnes d’insectes chaque nuit. Vous pouvez reconsidérer son rôle dans la biodiversité !

Vous pouvez donc tranquillement laisser de côté les pesticides ou autres produits nuisibles à la vie des insectes !

 

 

 

311053_308328685845684_154095962_n.jpg

 

Les larves de coccinelles adorent les pucerons. Elles peuvent même en manger jusqu’à 150 par jour, alors que les adultes ne peuvent pas aller au-delà de 100. Mettez-les à contribution entre mai et septembre.

 

         Le purin d’orties est un répulsif naturel

 

         Contre les pucerons et les acariens entre autres qualités. En effet, une macération d’orties sert aussi

         d’engrais naturel car il stimule la croissance des plantes et en fortifie ainsi les défenses naturelles.

         Ainsi le purin d’orties sert également en prévention de certaines maladies. Recette et utilisations.

        - pour soigner les plantes comme insecticide ou insectifuge
        -  comme fertilisant pour renforcer la résistance des plantes aux maladies.

 

         Des expériences menées en serre pendant 2 mois par un chercheur suédois datant de 1981 montrent

         que des cultures de radis, tomates, blé et orge ayant bénéficié d’une fertilisation avec du purin d’ortie,

         comparé à un engrais chimique de composition identique, ont montré la supériorité du purin d’ortie.

  •   La production de matière végétale fraîche mais aussi de matières sèches a été meilleure dans le cas de l’engrais purin : les racines des plantes produites avec cette méthode naturelle étaient plus développées.

 

         La fabrication du purin d’orties

 

  1.    Réunir 1,5 kg de feuilles d’orties et les hâcher menu : choisir des pousses jeunes
  2.    et non montées à graines.
  3.    Faire macérer ces orties en purée dans 10 litres d’eau , de préférence dans de l’eau de pluie.
  4.    Filtrer la macération qui est riche en azote ( N ), en minéraux, en vitamines et en oligo-éléments.

 

          Le purin est obtenu par fermentation :  c’est la phase de fermentation qui est importante et pas la

          phase de putréfaction. La durée de fermentation est dépendante de la température.

  •     Il faut brasser le mélange tous les jours.
  •     De nombreuses bulles remontent à la surface.
  •     Laisser fermenter approximativement 5 à 6 Jours à 30°
  •     14 jours à 20°
  •     21 jours à 5 °
  •     Au bout d’une 6 à 21  de jours de macération,  quand il n’y a plus de petites bulles qui remontent à
  •     la surface, la fermentation est finie et le purin est prêt à être utilisé.

 

          Le mois d'avril est la saison; Les orties communes poussent enfin sur les bords des chemins

          et au bord de l'eau.

 

002.jpg

 

 

 

plus de 250 fleurs sont comestibles

 

              L'alternance des espèces dans les plantations permet de lutter contre les nuisibles. 

               Par exemple les fraisiers sont préservés avec la ciboulette cerfeuil les aromatiques éloignent

               beaucoup d'insectes les fourmis les punaises etc..., la capucine attire les pucerons qui du

               coup préserve chou brocoli, courge, courgette, pomme de terre, radis, tomate etc... il y a des

               associations à éviter car certaines plantes se font concurrence...

 

1795667_875271815835252_7871520022196217168_n.jpg

 

 

Les bonnes associations dans le potager

 

  Les bonnes associations de plantes

 

Traiter le bois naturellement 

 

 

perma.jpg

 

qu'est-ce que la permaculture ?

comment-demarrer-un-potager-en-permaculture

 

permaculture.jpg

 

permaculture1.jpg

 merde.jpg

 

 Voir aussi :

Combien de temps laisser masserer le purin d'ortie

 

tomates-sans-eau-ni-pesticide-cette-methode-fascine-les-biologistes

 

Plantes pour dépolluer l'air intérieur

 

Plantes pour remédier aux sols pollués

 

Traitement bio contre les pucerons

grainotheque

 

grainesdetroc.fr

 

a-vos-graines-citoyens

 

troc et échange de graines et semences

 

En phase avec le LUNE

 

L'impact du CO2 sur la valeur nutritive des aliments

 

Osons-l-avenir-sans-pesticides

 

ce-qui-arrive-quand-vous-decidez-de-creer-votre-propre-securite-alimentaire

 

cultiver-potager-sans-entretien

 

5-conseils-pour-reussir-vos-salades

 

www.plantezcheznous.com (prêt de jardin sur toute la France)

 

www.pretersonjardin.com

 

10-plantes-legumes-pouvez-faire-repousser-indefiniment

 

potager.jpg



27/07/2014
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5365 autres membres