creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Pour en savoir un peu plus sur mon cheminement

Mon cheminement n'a pas été linéaire, un peu sinueux par moment, mais j'avais tout d'abord une attirance diffuse pour un sens et un but à donner à ma vie, comme un idéal que je croyais difficile à atteindre, presqu' inaccessible. Mais je tendais vers... bien que tiraillée par mes doutes et mes peurs.

Il faut être courageux pour faire certains choix, pour faire fi des critiques et des reproches quand on choisi une voie qui semble hors logique, de cette logique qu'on nous impose et ne pas choisir la sécurité ou suivre le troupeau. S'incliner devant les injonctions du système. Comme s'incliner devant l'autorité des blouses blanche... Dire "Non" n'est pas aisé. 

Mais tout doucement je m'en rapprochais et je prenais confiance et puis finalement plus je m'en rapprochait et plus cela me semblait accessible et plus la métamorphose devenait efficiente.

J'ai tâtonné, je me suis égarée parfois, mais j'ai fini par trouver ma voie. Celle qui m'épanouie et dans laquelle je me sens libre, plus en accord avec ce que je suis et ce à quoi j'aspire au fond de moi.  

De toute façon, quoi que l'on fasse, il y a des avantages et des inconvénients, et cela peut être perçu positivement ou négativement. La majorité des gens veulent montrer du doigts, dévaloriser ce qui ne semble pas en accord avec leurs croyances, leurs valeurs ou leurs conceptions. Mais ces conceptions et valeurs ne sont, le plus souvent, pas les leurs, mais celles par lesquelles ils sont formatés, par le système ou par leur éducation et dont il n'ont pas su s'autonomiser pour devenir Soi ! Fonctionner selon nos propres principes, penser par eux-mêmes.

 

« Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité.  »

« Peu d'être sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont mêmes incapables d'arriver à formuler de telles opinions.  » A. Einstein

 

Sans parler de la recherche d'une perfection illusoire. Rien ni personne n'est parfait ou parfaitement innocent, parfaitement désintéressé, mais si nous étions totalement désintéressés, nous n'aurions pas tant de motivation à interagir avec autrui. Et si nous n'avions pas besoin des autres, nous serions soit a rester seul dans notre coin ou bien nous entre-tuer ! Même le besoin des autres, le besoin d'aimer ou d'être aimé est désigné comme malsain ! Nous vivons dans un monde ou l'on nous crée en permanence des besoins futiles et les besoins élémentaires sont dénigrés ! Nos nourritures essentielles ne sont pas simplement ce qui se mange ou se boit, nous avons besoin de nourritures affectives et d'échanges avec nos semblables. A mon sens c'est  vital, nous sommes des êtres sociaux. 

Et même lorsqu'on apporte du bien, on est jugé avec suspicion. On voudrait nous en ôter le mérite sous prétexte qu'on n'est pas "sauveur" pour rien. Bien entendu que nous ne sommes pas sauveur par hasard ! Et en quoi cela nous ôterait du mérite ? 

C'est de la sublimation au sens psychanalytique. On fait du beau avec du moche. On n'est pas médecin, psychologue ou guérisseur par hasard. Généreux et dévoué par hasard. Le besoin de réparer n'est pas malsain pour autant. En faisant du bien, on se fait du bien; Déjà, on restaure l'image de Soi. Et en trouvant comment réparer l'autre, à l'extérieur, on trouve comment se réparer soi, à l'intérieur. Des allées venues permanentes entre le dedans et le dehors. C'est cela l'altérité, on fait des vas et viens perpétuels entre soi et l'autre, en se sentant unis, connectés, reliés. Cela permet de se connaître et se comprendre mieux, ce qui permet de mieux connaître et comprendre les autres, et inversement. L’interaction constructive avec autrui nous élève et nous fait avancer dans notre développement et notre humanité.

Nos blessures peuvent nous détruire, nous pousser à détruire ou nous font grandir. Ha c'est sur, plutôt que vouloir réparer l'autre ( et soi) on aurait pu faire autrement, reproduire ou même faire pire! Les psychopathes (ce qui signifie en langage psy : inadaptés sociaux, je précise, car dans le langage courant on pense tout de suite à serial killer, qui sont les cas extrêmes d'inadaptés sociaux) eux aussi réagissent à leur blessures ! Qu'est-ce qui est le mieux ? Compenser ses blessures en aidant les autres ou en les détruisant par haine, colère ???? Idem pour le besoin de reconnaissance, s'il n'y avait pas ce besoin, il n'y aurait pas de génie !!! Etre célèbre, reconnu de tous, rentrer dans l'histoire, c'est  un énorme besoin de reconnaissance ! Une part narcissique aussi. Mais cela crée des artistes, des écrivains, des musiciens qui marquent leur temps, ou est le problème ?

Il faut de tout pour faire un monde, chacun à son rôle à jouer, il y a les précurseurs et ceux qui suivent, si tout le monde suivait ou si tout le monde était précurseur par exemple, ça ne pourrait pas coller ! 

 Alors, vouloir réparer l'autre, je ne vois pas ou est le problème dans la mesure ou c'est l'amour et la compassion qui triomphe sur la colère et la rancœur.  

 Voilà, rien n'est parfait, ni parfaitement innocent ou désintéressé, tout est double, selon ce qui les arrange les gens pointerons le bon ou le mauvais, pour se  justifier ou pour se donner bonne conscience ou pour se valoriser en dévalorisant les autres.

Etre soi n'est pas aisé dans un monde ou on nous demande de rentrer dans le rang. D'adopter les valeurs véhiculées par le système. De rêver à ce que nous dictent les média. Une job qui rapporte, de belles voitures (tout le monde en a au moins deux maintenant !!! ) une belle maison, jouer au Golf ... et tous les signes extérieurs de réussite sociale. Aujourd'hui il faut paraître et du coup combler un vide existentiel toujours plus grand. Parce qu'on peut bien se gaver de nutriments artificiels, si on n'absorbe pas les éléments essentiels à notre épanouissement, on restera toujours sur notre faim, et cela fait alors de nous l'esclave de nos désirs, un puits sans fond à remplir..... Qui ne nous nourri pas; 



09/12/2013
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6466 autres membres