creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Pour le calendrier chinois, c'est déjà le printemps

 

saisons-cinq-element.jpg

L'ENERGIE DU PRINTEMPS

 


En Chine, le point de départ de la saison « printemps » n’est pas le 21 mars, il débute au festival du printemps,  le premier jour du premier mois du calendrier lunaire ... entre fin janvier et mi février  (cela dépend des années car c'est en fonction de la lune). Juste avant, la terre « se repose ». C’est l’intersaison, c'est-à-dire la « 5ème saison » (correspondant à l’élément TERRE Rate-Pancréas et Estomac) qui se produit pendant 18 jours à chaque changement de saison. Le printemps arrive sous peu.


Le printemps appartient à l’énergie du Bois dont le principe est la mobilisation , l'extériorisation.
Les organes associés sont le Foie et la Vésicule Biliaire. En Médecine Chinoise ils supportent les tendons, la tonicité des muscles , la vue : Les yeux

L'émotion COLÈRE et le foie, voir : le-meridien-du-foie-et-la-colere


En hiver, si nous suivons le cycle des saisons et avons respecté cette phase énergétique de repos, nous avons renforcé l’énergie des Reins qui apporte la puissance de fond. Nous avons fait le bilan de l'année passée et préparé nos projets pour la nouvelle année qui s'annonce.

Le Printemps va nous apporter l’énergie pour sortir de la phase de repos et pour nous mobiliser dans les meilleurs conditions pour nos projets. L’énergie du Foie en équilibre sera à même de transformer les graisses accumulées pour les transformer en énergie disponible.

Comme l’ensemble de la nature autour de lui, l’Homme reprend racine au Printemps. 

Il se dresse comme un arbre nourri par l’Energie Yang du Ciel et l’Energie Yin de la Terre.

Ces deux Energies vont circuler en lui et alimenter les organes grâce à la circulation qui se fait dans ces canaux qui, appelés Méridiens, parcours privilégiés dans lesquels le Qi (Energie) circule en plus forte concentration.

 

Selon le Huong Di Nei Jing : "Le printemps est la saison de la montée de la sève : le ciel et la terre reprennent vie. Tout est en fécondation. C'est la saison pendant laquelle l'homme doit reposer son corps pour que l'énergie nouvelle puisse croître. C'est le moment de donner et non de retrancher, c'est l'heure de la récompense et non celle de la punition. Pour se conformer à lénergei du printemps, il faut nourrir ceyye nouvelle vitalité, si l'on viole ce principe, le foie en souffira."

 

Pendant le règne du bois au printemps, s'il y a excès d'énergie, le vent sévit, la rate sera atteinte en premier (le bois triomphe de la terre), les symptômes seront : diarrhée, manque d'appétit, grandement dansl es intestins (borborygmes), ballonnement abdominaux, troubles digestif. Puis le foie lui-même sera atteint, les symptômes seront : vertiges, douleurs aux côtés, vomissements". 

 

Pendant le règne du bois, si l'énergie est en équilibre, au printemps, la végétation pousse à profusion, le climat, en effet, est doux, le vent souffle paisiblement. le bois régit le foie dont les orifices extérieurs sont les yeux, la sécheresse lui est contraire (car le Poumon -métal qui correspond à la sécheresse lui est contraire (le Pomon métal qui correspond à la sécheresse triomphe du bois). le foie aime la saveur aigre qui nourrit les muscles. " 

"Si l'on viole l'énergie du Printemps, l'énergie des méridiens Shao Yang (triple réchauffeur et vésicule biliaire) ne prospérera pas comme le devrait en cette saison et des troubles appara^^itrons au foie". 

 

 

En dehors d'un déséquilibre important personnel, on dit toujours que les séances de Shiatsu incontournables sont à réaliser au printemps et à l'automne, pourquoi ?

Ces deux saisons sont celles ou le principe énergétique (Yin/Yang) s'inverse : Le printemps est la ré-extériorisation de l'énergie après la phase de repos de l'hiver, et l'automne au contraire est le retour à l'intériorisation de l’énergie après sa pleine expansion qui s'est produite en été. Et il est important que ces transitions se passent correctement pour maintenir l'équilibre énergétique global de notre corps.

Qi-Do Shiatsu à Montargis

 

 

3F2.jpeg

www.yang-sheng.org

 

Le F3 est un grand point de détoxification à travailler au printemps (le printemps commence en février dans le calendrier chinois). Le foie est facilement mis à rude épreuve par les excès variés, nourriture, alcool, médicament, mais les émotions aussi, la colère, l'impatience... Le F3 aide le foie à faire son travaille d'épuration et atténue les effets de l'intoxication : fatigue, yeux gonflés, maux de tête, gueule de bois, ballonnement.... 

 

Pour voir le tableau des 5 éléments et les correspondances cliquez dur le lien : 

● Tableau des 5 éléments de la médecine chinoise

5_elements.jpg



L’élément : LE BOIS, le climat : LE VENT

Le printemps qui doit être normalement doux, est situé dans l’Elément BOIS ; le climat correspondant est le Vent. Quand la saison est en accord avec le climat tout est normal, mais les énergies peuvent parfois être déréglées et ces dérèglements peuvent être source de maladies. Il est impératif de se protéger du Vent et en particulier le point d’entrée du vent qui se trouve sous l’occiput (des 2 côtés) à la limite du cou et de la tête. Penser à porter un foulard, une écharpe, un col montant ou à défaut poser les 2 paumes de mains à plat à l’arrière de votre cou. En effet, le déséquilibre couramment relevé en cette saison est le « vent interne » ou vent du Foie ou Vent hépatique, provoqué par une chaleur interne déjà latente et accentuée par la montée de l’énergie Yang due à l’arrivée du printemps ; cet accès peut être aggravé par le vent climatique qui s’immisce dans le corps mais également par le stress, la colère, les émotions intenses ou les menstruations chez la femme. Cet énergie yang monte à la têtes ou forme de chaleur et les symptômes peuvent être : maux de tête, langue rouge ou enduit jaune. Plus prononcé ce déséquilibre peut donner lieu à des vertiges, paralysie ou des convulsions, mouvements tremblement de la langue, insomnie, coma, déviation de la bouche et des yeux, ou la déviation de la langue, mais aussi hémiplégie ou d’autres pathologies s’il est associé à de l’hypertension.

L’organe : LE FOIE

Les organes situés dans l’élément Bois sont le Foie et la Vésicule biliaire, susceptibles de subir des variations d’Energie sensibles. Ils ont été nourris pendant l’hiver par l’énergie du Rein. N’oublions pas qu’un des rôles essentiels de l’énergie du Rein est d’auto équilibrer, de réguler tous les autres organes. Et quand cette capacité d’auto-guérison, d’auto-contrôle est perdue, le corps va dans le sens de son autodestruction.

L’émotion : LA COLERE

L’émotion correspondant au printemps est la Colère. Presque toutes les révolutions les guerres, les révoltes commencent au Printemps, c’est aussi en cette période que de nombreux couples se séparent, on note une accumulation de peur, de frustration, d’épreuves, de tensions, perte de contrôle de l’énergie des Reins et tout bascule ; le Foie n’est plus contrôlé et les tics et T.O.C reprennent le devant de la scène.

 

emotions.jpg

Pour en savoir plus sur les émotions, une rubrique y est consacrée vous pouvez voir l'article : 

● Emotions et sentiments

 


Au printemps, deux cas de figure peuvent se présenter. 

=> La mère du Foie (donc le Rein) a été trop faible, elle ne donnera pas l’impulsion nécessaire au Foie pour se réactiver. C’est à cette saison que l’on note le deuxième pic de mortalité chez l’être humain. La sève n’a pas la force de remonter dans l’arbre et l’arbre meurt.
=> Le Foie est déjà excessivement « tendu », par des blocages, des stagnations liées à des colères intériorisées, cette montée physiologique du Yang du printemps peut provoquer un phénomène de cocotte-minute, de surpression.

Le risque est que le Yang monte en excès et mette le haut du corps en surchauffe. Colères intériorisées, frustrations excessives, régimes dictatoriaux… finissent par mettre en pression la cocotte-minute. C’est au printemps que l’on note un pic d’A.V.C et d’hypertensions.

Le Foie permet le stockage des éléments nutritifs et régule aussi l’énergie nécessaire à l’activité générale. Il détermine aussi la capacité de résistance à la maladie en débloquant l’énergie nécessaire aux mécanismes de défense en cas d’agression de la maladie. Par sa relation étroite avec le sang (stockage), il joue un rôle important dans le processus immunitaire. Il draine les toxines, règle la coagulation et régularise le métabolisme. Il détermine la qualité générale de l’énergie. Il joue un rôle important dans l’alimentation, la décomposition et la désintoxication du sang.

Au niveau physiologique le méridien est associé aux yeux, aux muscles, aux tendons, aux ligaments et aux organes génitaux. Des déséquilibres de l’énergie peuvent se traduire par des problèmes de vue, la jaunisse, de tendinites, des crampes musculaires. En effet un vide de sang du foie induit une malnutrition des tendons provoquant une contraction de ces derniers. Par ailleurs le Vent induit une sensation d’engourdissement et de blocage des chairs de la face.

Au niveau psychologique, peut apparaître un tempérament impatient, prompt à la colère, rigidité mentale et physique.

La saveur : ACIDE, la couleur : VERTE

Les règles des saisons s’appliquent tant dans le choix des aliments que dans la préparation et la cuisson des plats.

En Médecine Traditionnelle chinoise, la saveur est une notion qui dépasse la simple appréciation gustative ; elle est considérée comme ayant une influence distincte sur chaque organe. Chaque saveur d’un aliment guide l’essence de cet aliment vers l’organe correspondant. La saveur acide est dirigée vers le foie pour le tonifier, mais trop d’acidité fatigue le foie, blesse le cœur et nuit à la Rate.

Chaque saison émet une vibration lumineuse différente qui colore la matière qui en est l’extension matérielle. Chaque aliment apporte sa note de couleur et contribue à stimuler l’appétit et à créer l’harmonie autour d’une table. Au printemps la constellation des étoiles diffusent la lumière verte qui donne sa couleur aux plantes, aux arbres, aux légumes verts, aux pousses et qui engendre l’énergie « tiède ». Le vert, expression des énergies naissantes stimule le corps vers l’expansion, l’activité, améliore la fonction digestive, la circulation du sang.

Au printemps, les cuissons privilégiées sont les ébullitions rapides de légumes verts, les légumes et les viandes sautés à la poêle (peu de gras), les poissons à la vapeur ou à l’étouffée, les soupes légères, les condiments et aromates de saison.

Au printemps, le Foie reçoit le yang céleste et la lumière verte ; c’est pourquoi il ne faut pas abuser des aliments printemps-bois (acides) pour ne pas surstimuler le Foie qui est déjà énergisé par le Yang céleste ; pour les plus courants : tomate, gésier de poulet, moules, truite, persil, ail, ciboulette, coriandre, échalote, agrumes, olive, amandes, dattes, céleri, épinard, fromage, foie d’animal, poulet…

LES POINTS à travailler :

Les 2 points les plus faciles à trouver et à travailler sur le méridien du Foie sont «F2 et F3» qui se trouvent successivement côte à côte entre le gros orteil et le second (cf image). Ces 2 points sont travaillés en dispersion (vibrer, tapoter), de préférence sur le pied droit.

 

pt accu foien.jpg


tong.jpg




Si vous souhaitez voir l'article sur le méridien du foie cliquez : 

le-meridien-du-foie-et-la-colere

 

Si vous souhaitez voir l'article  : ● FOIE : 3 huiles essentielles réputées pour leur capacité à détoxifier et/ou renforcer le foie

 

1558514_666481410058008_1470918860_n.jpg

 

DIETETIQUE DE PRINTEMPS

printemps.jpg


Pour nous prévenir des dérèglements du printemps , le maître mot est celui de tempérance.
S’il faut bien entendu «vivre cette saison» en s’imprégnant de cette énergie , il ne faut cependant pas se laisser emporter par elle. Tempérer cette énergie du foie peut passer par tonifier le poumon (dont une des fonctions est de contrôler l’énergie du foie) par des exercices de respiration et de relaxation, des promenades (plus pertinente ici que des joggings) dans la forêt ou à la campagne où l’on prend le temps d’observer et de ressentir cette nature qui s’éveille (en s’attardant devant une plante qui surgit de la terre, en admirant la couleur des cerisiers en fleurs, etc.). Sur plan un plan émotionnel, n’hésitons pas à cultiver les vertus que sont patience et la gentillesse pour faire face aux états colériques qui peuvent nous envahir en cette saison.

La diététique du printemps
Cette énergie du foie correspond au mouvement du bois qu’il faut savoir accompagner d’une alimentation adaptée. Ainsi, la diététique du printemps consiste à :

• Préférez la saveur Doux à la saveur acide (pour soutenir la Rate et éviter l’excès du Foie).
• Évitez les excès de nourriture et de boisson.
• Favorisez les légumes verts.
• Favorisez les viandes légères, le poulet, le poisson.

Voici une liste d’aliments bénéfiques à consommer au printemps et à l’été
(tout en maintenant la règle qu’on ne consomme les fruits et légumes qu’au moment de leur saison) :

• Légumes : Asperge, Artichaut, Aubergine, Carotte, Choufleur, Concombre, Courgette, Épinard, Haricot vert, Oignon, Petits pois, Poivron, Pissenlits, Radis, Salade, Tomate
• Fruits : Abricot, Banane, Cerise, Figues, Fraises, Kiwis, Melons, Nectarines,Pastèque, Pêche, Prune
• Céréales et légumineuses adaptées: Blé, Épeautre, Orge, Millet, Soja
• Produits animaux adaptés: Fromages légers (plutôt chèvres et brebis), Poissons maigres, Viande très peu grasses, Volailles

Mode de préparation des aliments : le sauté court (de légumes ou de viandes), la cuisson à la vapeur ou à l'étouffée (poissons, légumes). Préférez les condiments comme l’ail, l’échalote.

L’hygiène de vie pendant le printemps consiste à préparer l’été, qui sera la phase de plus grande dépense d’énergie. Le printemps est la saison du foie qui aime les drainages, il est donc bon à cette période d’envisager une cure de
désintoxication de cet organe grâce à des plantes comme le pissenlit, l’artichaut, la radis noir, le romarin, ou bien à l’aide de tisanes ou de produits prévu à cet effet que l’on trouve désormais facilement dans le commerce (magasin bio) ou plus simplement avec du jus de citron (3 ou 4 gouttes de citron frais dans un peu d’eau le matin durant une ou deux semaines). On peut aussi penser à de courtes périodes de jeûne. Faites le nettoyage à l’intérieur comme à l’extérieur. Évitons dans tous les cas, tout ce qui peut mettre le feu aux poudres : le lait, le beurre, le fromage, les yaourts, le chocolat, l’alcool, le café.

 

Source : 

https://www.facebook.com/Vospointsacupression

 

plantes-foie.png

 

Pourquoi une femme sur 10 est atteinte d’un cancer du sein en occident en comparaison avec 1 sur 10 000 en Chine? Les Chinois ne consomment pas de produits laitiers. Le nom familier du cancer du sein en Chine est « La maladie des femmes riches » car elles mangent de la glace ou du fromage comme à Hong Kong. Les études en épidémiologie commencent également à mettre en évidence le lien entre lait et cancer.

Pour lire l'article cliquez sur le lien :  ► Le lait

 

Si vous souhaitez voir le tableau des sources de vitamines cliquez : 

► TABLEAU des VITAMINES

Si vous souhaitez voir l'article sur les épices cliquez : 

► Bienfaits miraculeux des épices

Si vous souhaitez voir l'article sur les aliments germés cliquez : 

Les graines germées, des aliments santé

Si vous souhaitez voir l'article sur le pouvoir du SOUFFLE cliquez : 

► Le souffle

 

printemps (1).jpg

LE CORPS, COMME UN JARDIN

 

La médecine chinoise a élaboré, à travers les siècles, une approche qui met l'accent sur l'alimentation, l'exercice, l'hygiène de vie, l'harmonisation de nos activités avec celles des autres, l'adaptation à l'environnement, etc. Elle a conçu la diététique énergétique chinoise (Shi liao), différents exercices de santé (Tai Ji Quan, Qi Gong), les massages thérapeutiques (Tuina), l'herbologie (Ben Cao) et l'acupuncture, qui est la thérapeutique chinoise la plus utilisée en Occident. Cette médecine chinoise insiste pour que chaque personne intègre dans sa vie quotidienne les principes de santé de chacun de ces domaines. Mais avant toute chose, elle insiste sur la nécessité pour l'être humain d'être en harmonie avec l'univers. Il est donc essentiel et même vital pour chacun de donner un sens à sa vie.

C'est en observant le monde qui les entourait que les Chinois ont imaginé une compréhension originale de l'univers basée sur les concepts d'Énergie, de Mouvement dynamique (Yin/Yang) et sur l'interdépendance de l'être humain avec son environnement. Ces concepts organisés sous forme de lois sont à la base de la théorie médicale chinoise et permettent de comprendre le fonctionnement de l'être humain dans ses aspects physiologiques et psychologiques.

Mentionnons que tous les termes se rapportant à la médecine chinoise débutent par une majuscule, parce qu'ils font référence à des concepts énergétiques et ne doivent aucunement être assimilés aux concepts occidentaux reliés aux mêmes termes. Par exemple, le Foie ne doit pas être confondu avec l'organe connu en anatomie et en physiologie occidentale. Le Foie, en médecine chinoise, a des rapports étroits avec l'Utérus et le Sang et est rattaché à un aspect fonctionnel qui diffère totalement de celui de la médecine occidentale. De même, les termes empruntés à la nature, tels que le Vent, le Froid, la Terre, le Feu, n'ont rien d'allégorique et représentent des notions très précises.

Premier concept : tout est Énergie dans l'univers. La médecine chinoise s'intéresse aux mouvements chez l'être humain « vivant » : à ce dynamisme, cette énergie qui l'habite. La vie est mouvement; la mort, absence de mouvement. La santé est définie comme l'harmonie des mouvements à l'intérieur du corps humain. Quand l'Énergie abonde dans le corps, la pensée est claire et les réflexes vifs. Lorsque l'Énergie manque, on se sent faible, lourd et sans vitalité.

Deuxième concept : tout mouvement résulte des échanges entre deux forces opposées et complémentaires. Ces forces sont symbolisées par les termes chinois Yin et Yang. Elles s'opposent et se complètent à la fois, exprimant le dynamisme de l'énergie. L'expansion, le mouvement, la lumière, l'agitation, la chaleur sont Yang. Le repli, l'inertie, l'obscurité, le calme, le froid sont Yin. À la lumière et à l'activité Yang succèdent l'obscurité et le repos Yin. Le Yin doit succéder au Yang et le Yang au Yin; ainsi, l'équilibre est préservé et l'énergie vitale naît de cette harmonie. Si la force Yang domine, le métabolisme s'emballe et l'énergie circule trop vite; la personne est agitée et peut souffrir de palpitations, d'insomnie ou être irritable. Si la force Yang est insuffisante, l'appétit est faible et la personne risque d'être frileuse et fatiguée.

Troisième concept : l'être humain s'adapte constamment à son environnement pour survivre. Les Chinois classifient l'univers en cinq éléments (Bois, Feu, Terre, Métal, Eau), chacun étant associé à un mouvement énergétique et à un organe vital (Foie, Coeur, Rate/Pancréas, Poumons, Reins). Le Bois, par exemple, Mouvement d'expansion, symbolise la naissance et donc le printemps et tout ce qui lui correspond (la couleur verte, la germination, le renouveau). Il est aussi associé par analogie à une des fonctions vitales du Foie : la purification du Sang dans l'organisme. De plus, chaque organe vital est relié à l'une des cinq saisons (Printemps, Été, Fin de l'été, Automne, Hiver) ce qui permet à l'organisme de s'adapter à l'environnement par l'intermédiaire de l'organe concerné.

Prenons un exemple : en Été, une saison Yang, le corps s'active pour préserver sa fraîcheur interne. C'est grâce à l'activité du Coeur, qui permet l'évacuation de la chaleur et l'humidification de la peau par la sueur, qu'il s'adapte. Cette augmentation de l'activité de l'Énergie en surface se répercute sur le comportement : nous devenons plus animés, expansifs. Ce qui s'oppose à l'Hiver, saison Yin qui amène le repli sur soi : les pores de la peau se referment, le corps conserve précieusement sa chaleur, l'Énergie circule en profondeur.

Ainsi, le Yin/Yang nous permet de comprendre la dynamique de l'Énergie tandis que les cinq éléments nous dirigent vers le lieu du déséquilibre, nous permettant de retracer ses origines et de comprendre son développement. Le corps et l'esprit représentant un tout indissociable, chaque élément reflète une dynamique comportementale bien spécifique que nous appelons aussi tempérament.

À quel(s) tempérament(s) correspondez-vous? Nous vous invitons à le découvrir à l'aide du questionnaire qui suit. Vous pourrez ainsi mieux comprendre comment vous fonctionnez sur le plan psychologique et découvrir des outils pour être en harmonie avec votre environnement.

 

source :

//www.acupuncture-medecinechinoise.com/le-quotidien/le-quotidien-du-moment/

 

Je vous propose aussi : 

● Que manger selon les saisons en image

● REGULATEURS DE L'HUMEUR et ANTI DEPRIME

● Liste de plantes adaptogènes, contre le stress

 

Sur la page d'accueil en cliquant dans la barre noire, sur "ARTICLES" vous aurez la liste complète.

 

 

 

Recevoir 5 PDF 

LOT Médecine Chinoise

Lot des 4 saisons

Les éléments et émotions

Médecine Chinoise au printemps

Médecine chinoise en été

Médecine chinoise en automne 

Médecine chinoise en hiver

 

Pack MTC 5 fichiers
Prix : 10.00 €

 

 

8 visuels en 4 fiches recto verso.jpg

 

Recevoir 4 fiches recto verso (les 8 visuels ci-dessus) en A5 plastifiées 
Frais de port inclus
 
4 recto verso MTC
Prix : 11.50 €
 
 
14 fiches.jpg

7 fiches Saisons recto-verso
Prix : 21.00 €
 
 


08/02/2014
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6780 autres membres