creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

L'EAU, quand elle vient à manquer...

 eau-1.jpg

 

L'eau, l'air, c'est l'essence de la VIE.

Un bien commun si précieux.

 

  

En France en 2022, une centaine de communes se sont retrouvées privées d'eau courante, en raison de la sécheresse. 

Cette situation risque de se banaliser. Le manque d'eau pourrait bien devenir un enjeu majeur.

Nous en entendons parler depuis bien longtemps, mais cette fois, nous approchons du moment fatidique oú l'eau viendra à être rationnée. C'est déjà le cas dans certaines régions comme en témoigne un article du journal "Le monde" (voir plus bas). 

 

Il nous reste quelques années pour nous préparer. Trouver des solutions à l'échelle individuelle et collective, à petite et moyenne échelle. En France il y aura toujours de l'eau, mais pas forcément au moment où nous en aurons le plus besoin. Comme vous l'avez constaté, le climat se dérègle et la succession de sécheresse et de pluies diluviennes pose problème.  Les nappes phréatiques peinent à se remplir, même en Bretagne.

Il est néanmoins possible, de stocker l'eau de pluie. Recycler les eaux grises. Afin de ne jamais manquer d'eau durant les sécheresses. Utiliser cette eau pour arroser, laver le linge, pour l'eau des toilettes, voir même pour se laver.... 

 

Les humains ont trop majoritairement cette fâcheuse tendance à privilégier soit, simplement leur intérêt personnel. Ou bien celui de leur famille, celle de leur clan, de leur caste, voire de leur Nation, au détriment de l'intérêt général. 

 

L'eau est l'une des ressources les plus essentielles à la vie. Quand elle viendra à manquer cruellement, les plus favorisés seront les premiers servis et ils ne l'économiseront pas pour en laisser aux autres. Certains cours d'eau sont même détournés dans certains pays !

 

Nous vivons dans un monde avide qui se cannibalise dans sa quête de pouvoir et d'orgueil.

A l'échelle individuelle, c'est à nous de prendre les devants, mais il nous appartient aussi d'être solidaires. De nous unir entre personnes conscientes et de bonne volonté, créer des alliances  pour affronter  le temps des divisions pour la survie. Il existe des solutions pour ne pas dépendre exclusivement de l'eau de ville, qui sera immanquablement rationnée.  

 

rivière de la faim.jpg

 

Pierre de la faim : les récentes sécheresses en Europe ont rendu visibles les « Pierres de la faim » dans certaines rivières Tchèques et Allemandes. Sur les rives de l’Elbe, qui débute en République Tchèque et passe par l’Allemagne. Déjà en 2018, lors d’une sécheresse, ces pierres de la faim étaient réapparues. Elles étaient marquées pour signaler le danger de famine d'un niveau aussi bas.  
 
Celui-ci, dans l'Elbe, date de 1616 et dit : "Si tu me vois, pleure"
 « Avant 1900, les sécheresses suivantes sont commémorées sur la pierre : 1417, 6161, 1707, 1746, 1790, 1800, 1811, 1830, 1842, 1868, 1892 et 1893 ».
 

Andrea Toreti, chercheur principal au Centre commun de recherche de la Commission européenne, a confié lors d’une conférence de presse le 9 août, que la sécheresse actuelle était la pire depuis 500 ans. Il a ajouté qu’il y avait « un risque très élevé de conditions sèches » au cours des trois prochains mois.

 

Selon l’Observatoire européen de la sécheresse, 47 % de l’Europe se trouve dans des conditions d’avertissements de sécheresse. Et 17 % supplémentaires sont en état d’alerte, ce qui signifie que la végétation est stressée.

 

D’autres vestiges du passé on refait surface et témoignent de la sécheresse record que nous traversons. Le fleuve Pô en Italie a dévoilé une épave de la Seconde Guerre mondiale en juin, alors que le niveau de l’eau était au plus bas.

 

Le fleuve a également révélé une bombe de 1 000 livres de la même époque. « La bombe a été découverte par des pêcheurs sur la rive du Pô en raison d’une baisse du niveau de l’eau causée par la sécheresse » avait annoncé un responsable local à Reuters.

Les experts ont pu l’enlever en toute sécurité.

 
 
Il ne faut plus faire l'autruche, sans pour autant se laisser envahir par la peur.
Nous pouvons trouver des solutions. Il est encore temps. Mieux vaut prévenir que guérir.  

 

Un article "Le Monde" récent relate des conséquences des excès, malgré la sécheresse. La régie des eaux d'une commune du Var a décidé de sévir. Le rationnement d'eau s'opère par le biais d'un dispositif  installé sur le compteur. 

Au-delà de 150 litres par jour et par personne, et après le signalement d'un dépassement, si aucun effort n'est fourni pour réduire la consommation, le débit est diminué d'office au moyen de ce dispositif. 

 
L'article cite l'exemple d'une maison oú la consommation était de 1 500 litres par jour : en période de sécheresse, elle est censée être limitée à 150 litres par personne. Les personnes sanctionnées étaient 3...mais avec une grande piscine... A trois, la famille n’aurait pas dû dépasser les 450 litres par jour. Dans la ­garrigue, des villas pompent parfois plusieurs dizaines de milliers de litres par jour.
Les nappes phréatiques sont au plus bas et l'heure est grave.
La région, les mairies mettent en place des mesures de plus en plus coercitives pour tenter « de repousser le pire », c’est-à-dire la coupure totale.
Les agents de la « régie " tentent de faire appliquer l’arrêté municipal.
Le problème, c’est que pour 90 % des gens qui font attention, il y en a 10 % qui ouvrent grand les vannes, sans état d'âme... 
Seul un partage équilibré de cette précieuse ressource permettrait de décaler voire d’éviter les coupures. 
Le service des eaux surveille la consommation hebdomadaire des habitants.
Sur un document Excel, à chaque compteur, une ligne : nom, adresse, nombre d’occupants, dont chiens et chats. Et, bien sûr, la quantité de litres utilisés.
Si la limite est dépassée, la case s’affiche en rouge. Dans ce cas, après un rappel d’usage, les techniciens se déplacent pour « pastiller » le compteur : en plaçant un bout de plastique de la taille d’un jeton de Caddie, percé d’un trou de 2 millimètres. Ce qui réduit de six fois le débit.
De quoi prendre une douche et cuisiner, mais pas en même temps.
Une amende de 1 500 euros par semaine est prévue en cas d’abus malgré l’installation du dispositif. Pour les plus gros consommateurs, le jeton est percé d’un millimètre seulement.
Une villa, connue pour son jardin en jungle ­tropicale et l’utilisation tous les étés, de 100 000 litres quotidiens, en a fait les frais, début juillet.
Avec un passage pour l’eau d’un millimètre de diamètre, difficile « de faire ­n’importe quoi". C’est le seul moyen de limiter "ceux qui s’en fichent royalement de payer des amendes », estime le maire. Selon ses services, il reste encore 600 à 700 villas à « pastiller ».
 
Et puis il y a ceux qui sont persuadés « de faire attention », alors que le compteur explose, d’autres sont carrément de mauvaise foi, refusant d’admettre qu’ils consomment 1 740 litres par jour. 
Dans les villages varois des habitants se sont mis à appeler les policiers municipaux pour dénoncer les voisins quand l’herbe est plus verte ailleurs. Près de Fayence, une villa somptueuse où la princesse Diana était venue se remettre de son divorce pose de gros problèmes à la régie : elle pompe à elle seule 23 000 litres d’eau par jour. Mais le propriétaire, caché derrière une SCI, est injoignable, et les techniciens n'osaient pas s'y rendre seuls. Ils ont finalement posé une pastille, le 8 août, en présence du maire.
 

 

eau planete.jpg

Voici ce que représente l'eau potable sur cette terre. 

la moitié de l’humanité consomme de l’eau de qualité douteuse.

2.6 millions de personnes meurent chaque année du manque d’eau potable. 

 

À plusieurs endroits dans le monde, la situation devient d’ailleurs ubuesque. Au Mexique,  dans certaines zones arides, le coca-cola est même moins cher que l’eau. Peu importe s’il faut six litres d’eau pour produire un litre de soda. Et peu importe si la surconsommation du soda  pose un gros problème de santé publique. 

 

 

En 1945, 70% des communes rurales ne disposaient pas encore de  l’accès à l’eau du robinet. Il a fallu attendre la fin des années 80 pour que la quasi-totalité des communes françaises soient reliées au réseau. 

 

Par ailleurs, près d’un million de Français reçoivent toujours une eau non-conforme selon l’association de consommateurs « UFC que choisir ».

 

Près de 90% des cours d’eau français sont pollués par des produits phytosanitaires. Les contrôles recherchent uniquement 206 molécules...

 

Si dans l’imaginaire collectif, l’eau en bouteille provient d’une source profonde et pure, dans les faits, il n’en est pas toujours ainsi.

Et pour cause, 25% de l’eau en bouteille proviendrait de l’eau du robinet retraitée par un fabricant pour être revendue. 

L’eau en bouteille est d’ailleurs avant tout une affaire économique puisqu’elle est mise à prix en moyenne 120 fois plus chère que l’eau du robinet. C'est même l'un des produits sur lequel les distributeurs font les plus grosses marges ! 

 

 

Voir aussi :   L-EAU-or-bleu-des-multinationales

 

 

 

"L’eau sera le pétrole du 21ième siècle" a dit Goldman Sachs et les grands groupes veulent leur part du gâteau. Il faudra choisir entre " le champagne pour quelques-uns et l’eau potable pour tous"  (citation de Thomas Sankara).

D'ici 2030 nous manquerons d'eau, nous approchons du temps de la guerre de l'eau en Europe, car la guerre de l'eau existe déjà dans les pays oú l'eau manque, et les multinationales veulent s'emparer du marché.

Celui-ci devrait impérativement rester public car c'est un bien indispensable à la vie.

 

En attendant, 20,2% d’eau gaspillée durant le cheminement. "A l'échelle nationale, environ 20% du volume d’eau potable introduit dans le réseau est perdu par fuites, soit environ un milliard de m3 par an", sans compter les habitudes individuelles, nous gaspillons l'eau sans compter.  

 

296328298_10223858603865611_8636842180772262567_n.jpg

 

COMMENT SE PREMUNIR DU MANQUE D'EAU A L'ECHELLE INDIVIDUELLE ? 

 

Outre cesser de la gaspiller inutilement, il est indispensable de songer sérieusement à récupérer les eaux de pluie voir aussi les eaux grises. 

 

Ce qu'on appelle les eaux grises, ce sont les eaux évacuées de la douche, lavabo, évier. 

 

Il existe un système de capteur d'eau propre (déjà utilisé dans un immeuble écolo à Grenoble). Voir le documentaire ci-dessous. 

 

 

Mais sans aller jusque-là, il est possible de dévier l'eau peu sale qui part normalement dans les égouts, à sa convenance dans une cuve sous terraine (ou pas, mais sous terre, c'est moins encombrant, on peut envisager une plus grande cuve)

Un tuyau annexe ajouté, est alimenté par une électrovanne ( reliée en courant alternatif) ajouté sur le tuyau d'évacuation.

 

Une électrovanne ou électrovalve est une vanne commandée électriquement. Grâce à cet organe, il est possible d'agir sur le débit d'un fluide dans un circuit par un signal électrique. À titre d'exemple, on trouve une électrovanne dans un lave-linge. 

 

L'astuce est de faire un syphon en guise de déviation,  orienté vers le haut.

En temps normal l'eau de l'évacuation circule toujours en pente très légère, et quand l'électrovanne coupe le circuit normal, l'eau est obligée de monter vers le syphon et s'évacue vers la citerne de récupération. 

Cette évacuation secondaire est a relier à la cuve de récupération des eaux grises (peu grise).

Il pourrait y avoir une cuve d'eau grise (un peu  plus sale), avec filtrage par bassins naturels. C'est plus difficile à mettre en oeuvre.

 

L'eau grise est utilisable après phytoépuration, ou plusieurs filtrages. On peut l'utiliser pour arroser.

 

Il faut une vanne anti retour pour la citerne. 

 

L'eau peu grise peut être utilisée pour l'arrosage, mais aussi la machine à laver, la vaisselle, et même la douche si elle est filtrée. Ce n'est pas rien ça économise beaucoup d'eau. 

 

Sans détecteur d 'eau propre (je vous tiens au courant dès que j'ai trouvé ou s'en procurer, j'ai découvert ça dans le reportage), en domotique, il suffit d'actionner sur le portable. Ou bien un bouton pour activer l'électrovanne. 

Chaque fois que de l'eau coule, pour rincer des légumes, ou en fin de douche et que vous estimez que l'eau est relativement propre, vous ouvrez la vanne, sans oublier de la refermer sans quoi vous allez récupérer aussi les eau très sales. 

 

299864386_5682904025105786_15775316932774578_n.jpg

conso eau-1.jpg

 

 

Une bonne façon de récupérer un peu d'eau grise pour les toilettes

 

 

298381945_425293519621089_5832035913966034226_n.jpg

 

 

 

Bien sûr vous devez aussi récupérer l'eau de pluie et préférer une  citerne en ciment (cliquer sur ces deux liens pour voir des exemples) qui basifie l'eau de pluie. Elle a tendance à être un peu trop acide. Il suffit de faire partir un tuyau en 40 de la gouttière et l'acheminer vers la cuve. 

 

Cuve non enterrée 

e555b8f790_97564_03-834-01.jpg

 

r_cup_rateur_d_eau_de_pluie.jpg

 

D'autres alternatives sont possibles voici quelques exemples. 

61NmAhx1HCL._AC_SL1200_.jpg  Icone-Clôture-ecoleaumur.jpg

R (3).jpg huit-recuperateurs-eau-pluie-300-a-550-litres.jpg

 

reserv eau1.jpg

 

Ensuite il faut envisager une arrivée d'eau avec un autre circuit et une pompe pour utiliser cette eau dans la maison. 

Partagez toutes vos solutions, (il en existe toujours beaucoup) dans ce groupe  Vivre autrement - le monde d'après 

 

Tout cela est un investissement, mais cet investissement vous fera économiser l'eau et vous sauvera quand les restrictions deviendront coercitives pour nous tous.

 

Il y aura moins de nourriture s'il y a moins d'eau. Une serre bien gérée vous permettra de faire la culture de quelques denrées. Il est possible de fabriquer une serre avec de la recup de panneaux vitrés.

Plantez des framboisiers, des fraises, des pommes de terre ... tout ce qui pousse facilement (Fruits-et-legumes-qui-poussent-mieux-en-serre). Conservez du riz dans des fûts étanches en plastique avec cerclage. On en trouve sur le net. Achetez progressivement des conserves. 

Nous ne vivons pas à une époque sous développée. Des solutions sont à notre portée. N'attendez pas que les solutions viennent exclusivement de nos élus ou de nos dirigeants.

Une grande part nous revient à titre individuel. 

 

Que tout le monde face ou partage des tutos et s'entraide. Je peux ouvrir un sujet de forum dédié si vous le souhaitez ou bien retrouvons nous sur ce groupe :  Vivre autrement - le monde d'après

 

 

 L’eau est une ressource naturelle indispensable à la vie. C’est aussi une ressource que nous mettons en danger par de mauvaises habitudes (pollution, gaspillage).

Afin d’éviter de gaspiller l'eau il y a de nombreuses astuces à faire entrer dans sa routine quotidienne.

Le gaspillage de l’eau à la maison représente un coût écologique mais aussi un coût économique.

Pour ne pas gaspiller d'eau, il faut prendre quelques bonnes habitudes dès maintenant.

 

  • Préférer la douche au bain pour éviter de gaspiller l'eau (vous pouvez vous laver 3 fois au lavabo pour compenser un bain et ne pas trop remplir la baignoire évidemment si le bain est de l'eau recyclée vous serez moins coupable, partager l'eau du bain avec un proche, ensemble ou l'un après l'autre). 
  • Récupérer l’eau
  • Limiter les chasses d’eau pour ne pas gaspiller l’eau  il existe des chasses d'eau à 2 boutons mais vous pouvez aussi ajouter une bouteille remplie d'eau dans la chasse d'eau. Ou une brique pour limiter le volume d'eau. Et bien sûr faire un circuit d'eau grise recyclée. Les plus déterminés opteront pour les toilettes sèches. Il sera toujours temps d'en venir là à un certain stade. 
  • Éliminer les fuites
  • Limiter les arrosages au jardin (il est inutile d'arroser tous les jours et il est possible de mettre en place des procédés d'arrosage qui économisent l'eau ! Vous trouverez quantité de dispositifs et des tutos sur Youtube).

 

 

 

 

EAU copie.jpg

 

 

La production de viande de bœuf induit un coût environnemental bien plus élevé que celle de volaille, de porc ou de toutes autres sources de protéines animales, révèle une étude publiée dernièrement aux États-Unis.   Cliquez pour voir l'article

Le comparatif d'eau nécessaire pour élever bœuf, porc,  volailles (les chiffres varient quelque peu selon les sources en fonction des conditions d'élevage. C'est le ratio moyen qui compte)

 

 

10505434_698581140177184_5821034288903580697_n.jpg

 

 

Le PDG de Nestlé, voudrait privatiser l'eau.  Il affirme que l'eau est une denrée et qu'il est normal qu'elle ait un prix. Et l'air que nous respirons, ne voudrait-il pas nous le faire payer aussi  ?

14000 inspirations par jour à multiplier par 7 milliards d'êtres vivants sur terre, ça en fait du chiffre ça pour ceux qui ont un compteur à la place du cœur !!!!

Une chose est SURE, c'est que l'eau est précieuse, elle n'a pas de prix, mais elle ne devrait appartenir à personne. Son conditionnement, la main d'œuvre et les infrastructures pour la préserver peuvent avoir un coût. Mais pas l'eau qui se présente spontanément dans la nature. 


La première chose à faire est de la préserver. Les pesticides et polluants variés l'altèrent. On en retrouve aussi dans l'air, en plus de dénaturer la terre et les aliments. 

Les détergents, les produits d’entretien et d’hygiène, qui dans la majorité des cas contiennent quantités de produits chimiques (POP), les molécules des médicaments et perturbateurs endocriniens, qui ne peuvent être filtrés et se retrouvent dans toutes les eaux, même minérales... Sans parler des particules de plastiques...


Il me semble essentiel et URGENT d'agir pour changer nos façons de cultiver, de produire, de consommer. Plus on pense en terme de rendement et de rentabilisation, plus on fait n'importe quoi.

Plus on confie cette tâche à des grosses entreprises, qui n'aspirent qu'à grossir, plus on est confronté à des priorités qui vont à l'encontre du consommateur, du vivant et de la préservation.

 

Plus on pense en terme de rendement et de rentabilisation, plus on se condamne. 

 

Il faut cesser de la gâcher cette eau. Il serait fort judicieux que notre modernité technologique nous serve en ce sens.

Si chaque robinet était muni qu'un économiseur d'eau, un capteur par exemple, comme dans certains lieux publics oú l'eau cesse de couler dès que nos mains ne sont plus détectées. Et puis que toutes les salles de bain soient équipées de pomme de douche à fragmentation des gouttes pour faire couler moins d'eau à la fois. Une lumière variable selon le temps passer sous la douche etc. 

 

281206515_173279418463819_4597722868196807842_n.jpg

Terre humide - Terre normale - Terre sèche et dure

secheresse2.jpg

 

  Video

 

Quand la terre est asséchée et dure, les trombes d'eau qui tombent sont mal absorbées par la terre !!! Mais il nous est possible d'en récupérer 

 

 

 
  

 

 

 

 

La qualité idéale de l'eau pour la santé est définie par trois critères établis par Claude Vincent (Pour plus de détails : http://www.bronzetzen.com/bio-electronique-1.pdf ) :


- le PH,


- l'oxydoréduction rh2 potentiel de oxydo-réduction, la neutralité est  à 28, 
au dessous on dit qu'ils sont réduits (riche en hydrogène moléculaire)
au dessus on dit oxydé. Sont dits riche en oxygène.
- La resistivité nous donne la concentration en ion.  S'exprime en Ohmes.

 

1) excès d’acidité systémique, soit une baisse du pH au niveau des cellules, tissus et organes (rupture de l’équilibre acido-basique, apprécié par la mesure de pH, ou potentiel hydrogène)

 

2) attaques des radicaux libres, hyperproduction de radicaux libres et rupture de l’équilibre entre les radicaux libres et les substances anti-oxydantes qui les contrôlent (stress oxydatif, apprécié par la mesure de rH2, l’hydrogène relatif ou potentiel électronique)

 

Le résidu à sec (on trouve ces valeurs sur toutes les étiquettes) est un repère, plus la valeur est basse mieux c'est pour la santé:

voir le lien :  www.electrovie.ch

 

Une eau idéale :  www.roseedelareine.com

 

Le système de filtrage est important.

Certaines eaux sont trop minéralisées et le corps n'assimile pas une trop grande quantité de minéraux inorganiques en une prise.

 

Donc, en premier lieu l'eau la mieux adaptée pour la santé est l'eau faiblement minéralisée.

Les plantes les assimilent mieux en les transformant par photosynthèse. Et nous assimilons plus facilement les minéraux venant des végétaux. 

 

Ainsi ne vous préoccupez pas de boire de l'eau non minérale pourvu qu'elle soit saine à la consommation. 

 

Pour se faire ils suffit d'une bonne fontaine purificatrice de type Berkey, Doulton ou autre marque. 

 

 

 

 

L'osmose inverse filtre et élimine le surplus de minéraux et 90 % des contaminants de l'eau et restitue une eau faiblement minéralisée. On peut ensuite dynamiser l'eau (ré-énergiser l'eau en fait) générer des ondes biologiques et des ions négatifs (ions d'hydrogène négatifs) 
ET selon nos besoins ciblés, on peut ajouter des longueurs d'onde particulières qui correspondent à certains minéraux. communiqué à l'eau. Ce qui n'est pas vraiment une forme ionique mais un oligo élément à l'état naissant.

 

3e.jpg

 

Voir l'article sur l'équilibre acido-alcalin alimentaire : L'équilibre ACID-BASIQUE

 

Eau légèrement acide  ou eau alcaline?

 

Les différents paramètres à prendre en compte : 

- La neutralité de l'eau est aux alentours de 7,35 pH neutre. Les pH inférieurs à 7,14 sont acides et supérieurs sont alcalin.


- rH2 = potentiel d'oxydoréduction. Neutralité est à 28. Donc le rh2 inférieur à 28 sont dits réduits ( riches en hydrogène moléculaire) et supérieur à 28 (riche en oxygène) dits "oxydés".

 

- La réductibilité qui nous donne la concentration en ion. La concentration en ion s'exprime en Holmes,

 

Pour l'acidité on compte les ions oH+ (protons) 

Pour le basique oH- 

Pour l'alcalin : les bicarbonates

       

Quel est l' enjeu économique des eaux minérales ?


La France produit 5, 5 milliards de litres d' eaux minérales par an, (valeur 1998) contre 30 millions en 1938. 
Les Français buvaient 27 l/an/habitant en 1963, mais près de 100 l/an actuellement (un peu moins que les Allemands et les Italiens). Le thermalisme se pratique dans une centaine d' établissements avec 550 000 curistes et un chiffre d' affaires de 7 milliards de francs.
 
Les eaux sont embouteillées dans 49 usines et représentent une valeur de 2 milliards d' euros (environ).
L' enjeu économique pour un produit donné par la Nature, qu' il est interdit de traiter, aiguise les appétits des Grandes Sociétés : Danone prend la plus grande part du gâteau (Evian, Badoit, Arvie, Hépar, Salvetat, Talians, Volvic...), Nestlé se contente de Perrier, Contrex et Vittel, et Castel garde Vichy et St Yorre. (Le jeu des ventes ou des regroupements d' entreprises peut modifier cette répartition).
La France exporte 25 % de la production d' eaux minérales. 

 

REFERENCES OFFICIELLES

Les limites de qualité des eaux destinées à la consommation humaine, sont précisées par décret n° 89-3 du 03.01.1989 modifié.
Il traduit en droit national, les directives européennes des 16 juin et 15 juillet 1980 (n°80-778).
Une nouvelle directive communautaire 98/83/CE du Conseil du 03.11.1998 (Journal Officiel des C.E du 05.12.1998) doit être transposée en droit interne dans un délai de deux ans. Elle n' est pas encore en usage en France. 
 
 
 
 
 
Cette tour capte l'eau atmosphérique 
 
 
ici ce sont des filets
 
Valise contenant tout le nécessaire pour déssaler l'eau de mer
 
 
Il existe des solutions !!! 
 
 
299883267_5812333685457506_3208409442664245588_n.jpg
 
 
 

PENSEZ A PARTAGER, vous êtes mes ambassadeurs !

 
 


16/08/2022
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2097 autres membres