creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Les vertus du manganèse

Oligo-Manganese.jpg

 

Cet oligo-élément entre dans la composition et la synthèse de nombreuses enzymes indispensables à différentes fonctions de l'organisme tels que la synthèse du collagène, ou la superoxyde dismutase nécessite le manganèse pour être produite, elle permet à l'organisme de se défendre contre l'oxydation, (le stress oxydatif) et donc le vieillissement cellulaire. Il participe aussi à la synthèse et au renouvellement du tissu des articulations et des os, il permettrait de prévenir la déminéralisation des os et donc l'ostéoporose. Essentiel à la formation des os,  son déficit pourrait même être à l'origine de l'ostéoporose ! La perte de manganèse impliquant que le calcium ne colle pas aux os et pourrait causer l’ostéoporose, est la nouvelle théorie avancée par des chercheurs de l’Université de Castille-La Manche (UCLM) en Espagne après avoir étudié les bois de cerf. L’hypothèse a été publiée dans la revue « Frontiers of Bioscience »  source

Le manganèse est un nutriment qui joue également un rôle au niveau de réactions liées au métabolisme des acides aminés, des glucides et du cholestérol.

Le manganèse intervient dans les métabolismes des lipides, des protéines et des glucides. Il participe à la synthèse de l'insuline, hormone intervenant dans le contrôle de la glycémie après l'ingestion de glucides.

 Le manganèse fait partie de la catégorie des oligo-éléments, fonctionnant comme un activateur enzymatique : il joue le rôle d’un catalyseur dans la synthèse des acides gras, du cholestérol, des vitamines E et B1 et des acides aminés tout en facilitant le métabolisme des glucides.

 

Cet oligo-élément possède une proximité structurale proche du fer et d'ailleurs, les transporteurs qui s’occupent du fer dans l’organisme prennent aussi en charge le manganèse. Il faut retenir qu'il a aussi un pouvoir oxydant et neurotoxique en cas d’excès, tout comme le fer, il possède un tropisme pathologique pour les structures du cerveau qu’on appelle les noyaux du cerveau en cas d’excès ou d’accumulation. Si accumulation il y a, elle se localise dans les « noyaux gris centraux » qui sont à la base du cerveau à côté du thalamus (un autre noyau du cerveau). Ces noyaux sont impliqués dans les processus de mémorisation, de motricité et d’apprentissage. 

Ces noyaux sont proches de ceux impliqués dans le syndrome de Parkinson comme la substance noire (Locus Niger). Mais la substance noire n’est pas dans les noyaux gris centraux bien qu’elle ait quelques connections. La lésion de ces noyaux ou l’accumulation de manganèse dans ces noyaux (notamment celui que l’on nomme le Globus Pallidus) provoque le « manganisme », un syndrome ressemblant à celui du Parkinson. Dans le manganisme, les troubles moteurs n’apparaissent pas tout de suite. Il peut y avoir des troubles cognitifs ou psychiques au départ. A noté que le manganèse peut aussi s’accumuler dans la substance noire (la substance noire est une des parties lésées dans le Parkinson). source : 16-clefs-pour-comprendre-le-manganese-et-les-maladies-du-cerveau

 

Découvert au 19e siècle dans des aliments tels que le café, le thé, la betterave , la carotte… On ne découvre son importance dans l’activation de plusieurs enzymes qu'en 1903.

 

Il est dit essentiel, car non synthétisé par l'organisme et doit donc être apporté par l'alimentation à hauteur de 2 mg par jour. Environ 20 mg de manganèse sont répartis dans notre organisme dans les os, le foie, les reins. La carence se manifeste par des troubles nerveux ou osseux.

Peu d'aliments sont très riches en manganèse, mais ils sont très nombreux à en contenir un peu. Les plus intéressants sont les légumes verts, les céréales (blé, maïs, flocons d'avoine, pain complet...), les fruits secs (noisettes, noix, amandes...) les légumes secs (lentilles, haricots...), fèves de soja, le riz, les graines de citrouille ou pépins de courge, les huitres, les moules, ananas, framboises, épinards crus, le thé....

Une carence entraine des problèmes de peau (dermite squameuse) ainsi que de l’hypercholestérolémie (taux de cholestérol élevés dans le sang). 

 

On peut se suppléer avec des ampoules à prendre à jeun le matin par voie sublinguale (recommandé). Ou éventuellement 15 minutes avant un repas ou le soir au coucher, éloigné du repas.

Le calcium ainsi que les phytates présents dans les légumineuses, les noix et graines ainsi que les produits céréaliers à grains entiers diminueraient l’absorption du manganèse. De plus, des réserves de fer basses, entraîneraient l’augmentation de l’absorption du manganèse.

 

La synergie d'oligoéléments Manganèse et Cobalt est préconisée dans les dysfonctionnements du système neurovégétatif et la régulation des troubles circulatoires, aussi bien artériels que veineux (engourdissement et fourmillement des mains et des avant-bras, lourdeur des jambes, crampes, varices, grosse variation de la tension artérielle).

 

 

Les besoins en manganèse

Le corps humain contient entre 12 et 20 mg de manganèse, répartis principalement dans le foieles reins et le pancréas. S'il est indispensable, cet oligoélément ne doit pas être ingéré au-delà de 2,5 mg/jour chez la femme adulte et de 2,8 mg/jour chez l’homme adulte.

 

Il est sans danger pour les femmes adultes enceintes ou allaitantes, à des doses inférieures à 10 mg par jour. De même pour les enfants de 1 à 3 ans en quantités inférieures à 2 mg par jour ; pour les enfants de 4 à 8 ans en quantités inférieures à 3 mg par jour ; maximum 6 mg pour les 9 à 13 ans, et moins de 9 mg pour les 14 à 18 ans.

ATTENTION si la limite Supérieure Tolérable (UL) de 10 mg par jour est dépassée, l’oligo-élément peut devenir neurotoxique. C’est la raison pour laquelle, en France, la teneur limite dans l’eau potable est fixée à 50 microgrammes pour éviter tout problème. Si vous êtes amené à utiliser ce minéral, il est donc important de suivre à la lettre les instructions fixées dans la posologie recommandée.

source

 

Toxicité

L'inhalation répétée de poussière de manganèse (exploitation minière, fonderies, métallurgie) induisent un risque de perturbation au niveau su système nerveux central pouvant se manifester par la maladie du Parkinson. De plus, les personnes atteintes de maladies chroniques du foie, les gens prenant des suppléments alimentaires de manganèse ainsi que les nourrissons atteints d’une maladie hépatique cholestatique qui reçoivent aussi des suppléments sont plus à risque d’un apport trop élevé en manganèse. La toxicité du manganèse provient principalement d’un environnement contaminé.  Source

 

Le dioxyde de manganèse de couleur noire est le premier a avoir été découvert dans l'Antiquité. Il donnera d'ailleurs son nom à la ville de Magnésie du Sipyle qui, à l'époque, en vend en grande quantité. Ce n'est qu'à la fin des années 1770 que le manganèse pur sera extrait du dioxyde de manganèse par J. G. Gahn. Une poudre blanche très soluble dans l'eau et qui devient rose-rouge une fois hydratée.

Au 18 ème siècle on utilisait le dioxyde de manganèse pour fabriquer du chlore, puis peu à peu son utilisation s'est étendue à la métallurgie puis à la botanique, puis enfin à la thérapeutique.  Il est employé pour fabriqué des piles, des engrais, ou pour obtenir du dioxyde de manganèse. Source

 

 

Sources de manganèse :

 

Présent en grande quantité dans les aliments d’origine végétale, les amandes et les noisettes sont une très bonne source. Le riz brun, le thé, les graines de soja ou de citrouille, les légumes secs ou verts à feuille en sont une bonne source également. Tout comme l’ananas, la myrtille et le gingembre.

D’autres aliments d’origine non végétale en contiennent aussi tels que : les huîtres, l’huile de krill, le cartilage de roussette et les moules.

 Aliments Teneur en manganèse en mg pour 100 g
Pignons de pin 8,2
Graines de pavot 6,7
Flocons d’avoine 4,7
Noisettes 3,9
Ananas frais 3,6
Boulgour de blé cru 3,3
Cacao en poudre 3,2
Riz blanc étuvé cru 2,5
Noix de Saint Jacques crue 2,4
Semoule de blé crue 2,3
Pois chiche cru 2,3
Noix, amandes 2,1 à 2,2
Châtaignes crues 2,2
Haricots blancs crus 1,9
Moules crues 1,8
Pâtes complètes crues 1,8
Pain de son 1,6
Müesli aux fruits 1,6
Pain complet 1,4
Épinards crus 1,3
Mûres, framboises 1,2
Fèves fraîches crues 0,5
Thé vert ou thé noir 0,2

 source 

 

Zttoligo.jpg

Recevez ces 32 fiches par mail dont les nouvelles 

32 fiches nutriments par mail
Prix : 6.00 €



22/03/2023
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1962 autres membres