creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Méthodes naturelles contre les nuisibles

Les petites bêtes qui nous embêtent
Méthodes naturelles contre les nuisibles

 

stopinsectes.jpg

 

Il est préférable de ne pas tuer les insectes qui nous entourent pour préserver la biodiversité. La
plupart des volants ne piquent que lorsqu’ils se sentent attaqués. Il suffit souvent de ne pas faire de
gestes brusques et de ne pas paniquer pour qu’ils s’en aillent simplement.
Pourtant dans certains cas (enfant en très bas âge, personne allergique…), il est parfois nécessaire
d’essayer d’éviter les piqures, et/ou de limiter leur présence. Des moyens souvent simples, et surtout
naturels existent pour se protéger, sans polluer.
Passage en revue

 

LES VOLANTS 

 

Le moustique 

 

Aedes_albopictus_on_human_skin.jpg

 

Il existe 3000 espèces de moustiques dans le monde selon l’EID (Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen). Une quarantaine est recensée sur le littoral méditerranéen. La plus fréquente chez nous est le Culex pipiens.

En France, les moustiques piquent sans grande conséquence, sauf le moustique-tigre dont l’espèce a envahi les départements de Corse, des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, et du Var ces dernières années à la suite du réchauffement climatique. Cet insecte mesure jusqu’à 10 millimètres
et son corps est criblé de rayures blanches. Il fait l’objet d’une surveillance renforcée car il véhicule la dengue et le chikungunya. Ces maladies ne sont pas mortelles en général, mais elles sont à surveiller car il n’existe aucun traitement spécifique aujourd’hui. 

Dans le reste du monde, surtout en Afrique et en Asie, le moustique transmet le paludisme (500 millions de personnes affectées dans le monde selon l’OMS), la dengue et la fièvre jaune, les encéphalites virales, la fièvre de la vallée du Rift.
Ces maladies sont responsables de plusieurs millions de décès et de centaines de millions de cas par an à travers le monde.
Dans les pays les plus exposés (la Guyane par exemple), la lutte antivectorielle est privilégiée.

 

Seules les moustiques femelles fécondées piquent, car elles
ont besoin des protéines du sang pour nourrir leurs œufs.
Les femelles moustiques ne voient pas leur « victimes », mais
elles peuvent détecter certains paramètres jusqu’à plusieurs
dizaines de mètres de distance, surtout le matin et le soir.

COMMENT NOUS REPÈRENT-ILS ?

Un cocktail d’éléments va principalement guider ces insectes jusqu’à vous : le CO2 issu de la respiration.
Notre odeur : les moustiques sont attirés pas les odeurs de transpiration (plus particulièrement par l’acide lactique), et par celles qui peuvent être émises par les produits que vous avez utilisés pour vous parfumer ou vous laver, et par la chaleur que nous émettons.

 

Mosquito.jpg

 

Mosquito-2.jpg

 

 

fabriquer-propre-insecticide-naturel

 

Les insecticides (en prise ou en bombe) vendus dans le commerce sont la solution facile et la plus répandue pour lutter contre les moustiques. Ils sont présentés comme un article banal, mais les multiples messages d’avertissement présents sur les emballages montrent pourtant qu’ils sont loin
d’être des produits tout à fait comme les autres :
· Ne pas utiliser dans un espace confiné.
· Retirer ou couvrir les aliments non emballés, les appareils et les ustensiles de cuisine.
· Conserver à l’écart des aliments et boissons, y compris ceux pour animaux.
· Conserver hors de la portée des enfants.
· Retirer ou couvrir les terrariums, les aquariums et les cages et couper l’alimentation des pompes d’aquarium pendant la mise en service du produit ...
Il y a de quoi se poser des questions sur l’innocuité des ces produits ! Les molécules qui les composent (le DEET (Diethyl Toluamide), l’IR 3535 (l’Ethyl-Butylacetylaminopropionate), l’Icaridine et les pyréthrinoïdes de synthèse), toutes déconseillées d’utilisation pour les enfants en bas âge, les
femmes enceintes et les personnes malades ou âgées sont vraiment nocives pour la santé. Ces produits du commerce sont donc à éviter le plus possible. 

 

Il existe des moyens naturels simples et efficaces pour lutter contre ces insectes particulièrement agaçants.

 

LES PLANTES ANTI-MOUSTIQUE

 

 Le basilic, la lavande, les plants de tomates et plus généralement toutes les plantes très odorantes du jardin rebutent les moustiques. N’hésitez pas à en mettre en pots sur les rebords des fenêtres !

Les géraniums odorants (menthe, gingembre, mandarine, citron, rose, selon les variétés) ou Perlargonium ont la caractéristique de répandre une odeur lorsque l’on froisse son feuillage. Frottez-vous les mains, le cou, les bras, les jambes avec les feuilles de géranium (celui à la citronnelle est
particulièrement efficace, car les moustiques détestent cette odeur) pour vous protéger la peau, avant de dîner à l’extérieur ou de vous coucher, par exemple.
La Plante de Neptune est une curieuse plante aquatique qui a la réputation d’être un répulsif anti-moustique. Evoluant au fond de la mer du Nord, elle plait beaucoup par sa couleur vert émeraude très lumineuse. Sortie de l’eau, l’état de la plante dégénère jusqu’à produire certaines odeurs répulsives pour les moustiques, mais qui ne sont heureusement pas perceptibles pour l’Homme ou les animaux de compagnie. La plante Neptune s’entretient très facilement. Elle tolère un soleil doux mais ne supporte pas les rayons trop denses et trop directs. Meilleure exposition : mi-ombre. Inutile de l’arroser, puisque son efficacité est due à une dégénérescence, et non à son développement. Elle permet d’éloigner les moustiques sur 40m² pendant six ans ! Et en plus, elle est décorative.

 

Mosquito3.jpg

 

LES RAQUETTES ÉLECTRIQUES

C'est une arme redoutable pour tuer les insectes en plein vol lorsqu’ils rentrent en contact avec son tamis électrique rechargeable qui va les faire griller. Elle est efficace non seulement contre les
moustiques, mais aussi contre les mouches, guêpes et autres petits insectes volants. Elle ne pose aucun danger pour l’homme, les enfants ou les animaux de compagnie grâce à sa grille de protection et à son faible voltage. Certaines fonctionnent sur pile, d’autres sur batterie et sont donc rechargeables. Préférez donc ces dernières. La raquette anti-moustique n’utilise aucun produit
chimique, contrairement aux produits anti-moustiques traditionnels.
Et si malgré tout, vous vous êtes fait piquer, il reste encore les astuces naturelles et balsamiques pour soulager la douleur.

 

mosquito.jpg

 

Mosquito4.jpg

10402629_888654014484339_7576297429513057961_n.png

 

Autre astuce : Il suffit de couper un citron en deux et de piquer chacune des deux parties d'une quinzaine de clous de girofle sur l'écorce. Un demi-citron dans chaque pièce et vous êtes tranquille. La pulpe du citron prend une drôle de couleur brunâtre au bout de quelques jours ? C'est justement que ça marche. Il faut de toute façon remplacer les citrons au bout de deux mois car ils ne seront plus efficaces.

 

0a.jpg

Valable contre les mouches et mites (à mettre dans les placards

0.jpg

 

 

Astuce contre les petites bêtes dans les placards : Placez de petites coupelles ou des petits récipients remplis de liquide vaisselle ou de vinaigre : les insectes tomberont dedans.
ASTUCES POUR LIMITER LES DÉMANGEAISONS EN CAS DE PIQÛRE DE MOUSTIQUE
 
1. Le bicarbonate : mélangez 3/4 de bicarbonate de sodium avec un 1/4 d’eau. Imbibez un tissu de cette solution et appliquez sur la piqûre de moustique.

2. Le vinaigre : faites la même chose avec un tissu imbibé de vinaigre blanc (ou bien du citron) qui désinfecte et nettoie les plaies.

3. Les feuilles : prenez une ou deux feuilles de plantain («mauvaise» herbe très courante) ; malaxez-la entre vos doigts pour faire sortir le jus et frottez-en généreusement la piqûre avec la feuille et le suc. Faute de plantain, utilisez 3 plantes différentes (feuille de pissenlit, trèfle,
menthe) et frottez-les sur la piqûre : les sucs vont apaiser la démangeaison. L’ail a également des vertus balsamiques.

4. La chaleur : un principe simple veut que la chaleur inactive rapidement les venins et les sensations
douloureuses localisées. Si vous appliquez rapidement une source de chaleur au proche voisinage de l’endroit de la piqûre, la sensation de douleur sera atténuée sans pour autant provoquer de brûlure.
Utiliser de l’eau bouillante ou très chaude. Trempez un tissu dans l’eau chaude et tapotez la piqûre avec le linge chaud pendant une dizaine de secondes pour soulager l’irritation.
En camping emporter une lampe-torche, une loupe, et chauffez la zone piquée.
En fait n'importe quelle source de chaleur est utilisable.
Vous pouvez ainsi approchez un bout de cigarette allumée de la piqûre, cela sera très efficace.

 

Les hirondelles sont des prédateurs du moustique, mais c’est aussi une espèce menacée. En
installant un nid à hirondelle, vous pourrez contribuer à sa préservation et lutter naturellement
contre les moustiques. Les chauves-souris sont également de gros mangeurs d’insectes. Ne les
chassez-pas !

 

Les guêpes et frelons 

 

 download.jpgdifferencefrelon01.jpg

 

10312674_10201006875769117_7922815781142065520_n.jpg la région la plus

La région la plus touchée par l'invasion de frelon asiatique est  l'Aquitaine, et tout le sud de la France, mais aucune région ne sera épargnée même au nord de la Loire. Cela va en s'empirant d'année en année jusqu'en Belgique et Hollande.
En étudiant le cycle de vie de ce frelon, on s'aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre ce fléau. En effet, les nids construits dans l'année se vident de leurs habitants en hiver car l'ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l'hiver et meurent.
Seule les reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs, ... pour en ressortir courant février et commencer à s'alimenter. C'est à ce moment que nous pouvons agir.
En disposant des pièges dans nos jardins ou sur nos balcons en ville pour attraper ces futures fondatrices de nids: 1 reine = 2 000 à 3 000 individus
Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles d'eau minérale en plastique, de découper le tiers supérieur et de le retourner dans la partie basse; puis verser à l'intérieur 10 centimètres d'un mélange de bière brune, de vin blanc (pour repousser les abeilles), et de sirop de cassis.
Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi février à la fin avril. Après cette date les futures reines auront commencé à se reproduire.
Merci de votre lecture et à vos pièges ! L'an passé avec 1 seul piège à DAX (40)....... 72 frelons ont été éliminés
FAITES SUIVRE A UN MAXIMUM DE PERSONNES A LA CAMPAGNE
Pour ceux qui vivent à la campagnes, sachez que les poules en raffolent !

 

frelon-2004057-jpg_1776559.JPG

Frelon asiatique 

nid-frelon-asiatique-Vespa-velutina.jpg

Nid de frelon asiatique 

 

Il a beau être impressionnant, le frelon ne pique pratiquement jamais.

 

 

La guêpe est plus petite que le frelon et se distingue de l’abeille par sa taille étranglée. Elle raffole des repas en extérieur qui lui apportent sa nourriture sur un plateau. 
Elle est aussi attirée par les boissons sucrées et peut entrer dans les canettes.

La guêpe peut piquer à maintes reprises. Certaines personnes peuvent être gravement allergiques à leur venin et développer des réactions qui mettent leur vie en danger, en plus de la douleur (œdème de Quincke).

 

Lorsqu’une guêpe se sent menacée, elle envoie directement un signal à partir de phéromones
qui alerte ses congénères. Un essaim peut alors se former et attaquer. Ce qui est potentiellement
dangereux pour les adultes, mais surtout pour les enfants et les animaux. Attention, donc, avant
d’écraser une guêpe.


Lorsqu’on les laisse tranquilles, (évitez les gestes brusques), les guêpes et les frelons ne font pas d’effort particulier pour aller piquer les êtres humains. Mais les guêpes protègent leur nid et se protègent elles-mêmes avec véhémence, ce qui en fait quand même des occupants
indésirables dans nos maisons et nos jardins.

 

Le frelon ressemble à une énorme guêpe. Il mange aussi bien des fruits, que de la viande ou d’autres insectes. Il est rare d’en voir rôder autour de votre table, même si vous mangez à l’extérieur. Il ne pique pratiquement jamais.

guepe.jpg

 

 

1. Comme avec les moustiques, l’application immédiate d’une source de chaleur sur la piqûre
permet de neutraliser la plus grande partie du venin. Si vous focalisez les rayons du soleil sur
l’endroit piqué quelques instants à l’aide d’une loupe par exemple, l’effet du venin sera annulé.
2. Frottez l’endroit piqué avec des remèdes naturels :
- l’ail, endort la douleur et fait fuir les insectes

- appliquez une feuille de pissenlit 

- vinaigre blanc ; tamponnez la zone de piqûre avec du vinaigre blanc pur. Il possède des propriétés apaisantes contre les démangeaisons
et les piqûres.

 

La fabrication et l’installation d’un piège à guêpes et à frelons est un moyen simple et facile pour éviter l’utilisation d’insecticides.
Nous l’avons testé dans un composteur infesté de guêpes, et ça a marché !


a. Matériaux nécessaires pour fabriquer un piège à guêpes : une bouteille d’eau en plastique ; un peu de substance sucrée (de la confiture ou de la mélasse).

b- Mode opératoire :
- coupez le goulot de la bouteille d'eau
mettez de la mélasse, du sirop, de la confiture, ou de la bière au fond de la bouteille
confiture au fond de la bouteille.

Placez l’autre partie de la bouteille, goulot vers le bas, dans la première moitié remplie et positionnez le piège à l’endroit souhaité. Les guêpes sont attirées par les odeurs sucrées au fond de la bouteille,
mais ne peuvent pas ressortir une fois qu’elles ont franchi le goulot renversé.

 

piege-a-guepes.jpg

 

L'abeille une espèce menacée 

 

1309510-Abeille.jpgProtégeons les abeilles copie.jpg

 

Les pollinisateurs sont globalement en régression sur toute la planète, et tout particulièrement dans les régions industrialisées et d'agriculture intensive.
Le nombre et la variété des pollinisateurs influent fortement sur la biodiversité végétale et inversement. Il a été récemment montré que la production de fruits et graines augmente dans les écosystèmes ou jardins présentant la plus grande diversité de plantes et de pollinisateurs. 
De plus, si l'on examine deux ans après leur plantation un ensemble de plantes variées, il reste environ 50 % d'espèces de plantes en plus sur le site où la diversité d'insectes est la plus élevée, par rapport à celles pollinisées par un ensemble moins varié d'insectes.

 

Les abeilles sont les grandes perdantes de la lutte contre les insectes volants. Elles sont victimes de croyances tenaces :
Ne les confondez pas avec les guêpes ! Elles n’ont pas la taille étranglée, et sont plus foncées que
les guêpes qui s’habillent en jaune vif et noir.

La plupart des abeilles ne vivent pas en colonies, mais seules. Les abeilles dites « solitaires » représentent plus de 80% de la population totale des abeilles.

Dans le monde des abeilles solitaires, vous n’apercevrez ni reines ni ouvrières, mais seulement des mâles et des femelles, tout simplement. Elles apprécient nos jardins où elles sont d’excellentes
polinisatrices, et tuent bon nombre d’insectes ravageurs. Une double action, très appréciable !
Toutefois, ces charmantes petites abeilles sont actuellement en déclin, notamment à cause de l’usage outrancier des pesticides.
Pour les naturalistes, il s’agit d’un constat des plus alarmants de ce XXIe siècle, car l’Homme dépend beaucoup de ces espèces pour les cultures agricoles et horticoles.

 

En raison de la destruction croissante des abris naturels, les abeilles solitaires disposent de moins en moins de sites de nidification et d’abris pour se protéger de l’hiver.
Un nichoir peut leur être très utile dans un coin de votre jardin.
Certaines abeilles solitaires s’approprient rapidement les nichoirs créés par la main de l’Homme et conçus spécialement pour les accueillir.

 

 

75 % des cultures dépendants des insectes pollinisateurs. 

Fabriquer des nichoirs à abeilles 

 

Exemples de nichoirs : 

 

img_25971_0.jpg     Nichoir-Abeilles-solitaires-2.jpg


Agir-Osmia2009.JPG



 

Suite très prochainement

 



15/05/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8222 autres membres