creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Propriétés du mimosa

mimosa.jpg

Fiche Avril 2021

Voir toutes les fiches (plus de 200)
 

 

Le mimosa, originaire d’Australie, a été importé en Europe, et plus particulièrement sur la Côte d’Azur au XVIIIème siècle, par les Britanniques. Il est particulièrement recherché par les parfumeurs car il entre dans la composition des parfums, des eaux de Cologne et des eaux de toilettes. 

 

parfum.jpg

source  aroma-zone

 

Ses origines proviennent d'Amérique tropicale on le retrouve un peu partout dans le monde, il est très répandu dans le sud de la France, il apprécie la chaleur et les sols frais et humides, elle fleurit au mois de mars et embaume les différents jardins et paysages de ce jaune d'or, peut-être certains d'entre vous connaissent la Route du mimosa, une magnifique balade qui s'étend sur près de cent trente kilomètres sur la Côte d'Azur.


En France, nous offrons un brin de muguet le premier mai, en Italie, c'est un brin de mimosa qui est offert traditionnellement aux femmes, le 08 mars, qui est la journée de la femme.

 

Il est une légende romaine et grecque qui parle d'un berger du nom d'Iphis qui poursuivait avec assiduité une jeune et jolie demoiselle qui au moment crucial de succomber implora le Dieu Hymen (symbole du mariage) de lui venir en aide, et eu pour réponse d'être changer en mimosa (sensitive) échappant ainsi aux ardeurs du berger. 

 

mimosa1.jpg

 

De la famille des fabacées (fabaceae, anciennement et mimosacées), même famille que les acacias, son nom latin est mimosa pudica, appelée trompe-la-mort, herbe demoiselle, honteuse, Marie-honte, « Mimosa d’hiver » ou « Mimosa des fleuristes », mimosa pudique ou mimosa sensitive selon les espèces. Le mimosa est suivant les espèces un arbre de plusieurs mètres, un arbuste ou une plante rampante épineuse et dont la hauteur varie d'une quarantaine de centimètres à plus de un mètre de hauteur.  Les différentes espèces de mimosa se différencient également par la couleur de leurs fleurs,  jaune ou rose, le feuillage de la sensitive est particulier puisqu'il se ferme à la nuit tombée et possède aussi la faculté de se replier dans la journée si la plante se sent agressée.
 

Le mimosa est aussi une plante médicinale qui a de nombreuses propriétés intéressantes :

régénérantes, anti-oxydantes et préventives anti-âge, le mimosa stimule la régénération de la peau, tout en activant la réparation cellulaire

C'est aussi une plante sédative utilisée en homéopathie pour calmer les nervosités et traiter les troubles de l’insomnieles Mayas utilisaient déjà ses feuilles pour leurs capacités relaxantes et antidépressives.

En Amazonie, il est coutume de boire un thé fait à partir des feuilles pour traiter les troubles du sommeil.

Une variété de mimosas nommés sensitive permet également de soigner et de soulager les douleurs occasionnées par des brulures cutanées. Les populations amérindiennes des Caraïbes, des Antilles, durant l'époque des Aztèques, en Afrique, en Inde et en Chine utilisaient ses propriétés régénératrices cutanées en tant que remède des plaies et blessures, ainsi que pour enrayer les brûlures, d'une grande efficacité pour calmer la douleur, cicatrisée.

 

Elle a aussi des propriétés thérapeutiques antispasmodiques, diurétiques. En décoction, il était utilisé  contre le mal de gorge et la coqueluche, contre les douleurs dentaires, la toux et la bronchite.

 

 

 L’huile essentielle de Mimosa (Absolue de Mimosa) est très prisée pour le soin de l’épiderme, et plus particulièrement des peaux grasses. Elle est également connue pour son effet réconfortant, bénéfique pour les personnes stressées et anxieuses

  • Antiseptique
  • Dépurative
  • Anti-inflammatoire
  • Rend optimiste
  • Réchauffe
  • Réduit les angoisses
  • Traite les troubles du sommeil

L’huile essentielle de Mimosa (Absolue de Mimosa) n’est pas soluble dans l’eau, comme toutes les HE.

Il ne faut surtout pas l’utiliser pure. Veuillez à ne pas en mettre sur les yeux et les muqueuses.

A tenir hors de portée des enfants.

L’huile essentielle de Mimosa (Absolue de Mimosa) ne doit surtout pas être ingérée.

Pensez à faire un petit test allergène avant de l’utiliser. Une goutte versée au creux du coude vous permettra de voir si vous la supportez sans soucis.

www.huileessentielle-bio.com

 

 Composants actifs

 

- mucilage 

- acides,

- tanins ou plolyphénols

- stéroïdes, un groupe de lipides dérivant de triterpénoïdes. Largement utilisés pour améliorer les performances sportives comme dopants.

- alcaloïdes,

- triterpènes

- flavonoïdes. 

 

Les tanins végétaux

Composés phénoliques solubles dans l'eau, ou plolyphénols : Leur action antioxydante a démontré de nombreux intérêts notamment dans la prévention et le traitement des cancers, dans les maladies cardiovasculaires, dans les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson…), dans les maladies ophtalmiques (DMLA, sécheresse…) ainsi que dans les maladies inflammatoires en général.  intérêt des Polyphénols pour la santé

 


 

Mucilage 

 

 

Alcaloïde 

 Indispensables à la vie, les 4 types de molécules de base qui constituent l’ADN, l’acide de la vie, sont tous des alcaloïdes, l’adénine, la cytosine, la guanine et la thymine.

En tant qu’anesthésique: les alcaloïdes tels que les endorphines (produits par notre cerveau) et la morphine bloquent les signaux de douleur qui atteignent les synapses dans le cerveau, apportant un soulagement à la personne souffrant de douleurs graves. 

Chimiquement, en tant que médicament, on retrouve les alcaloïdes dans la quinine et la chloroquine mais aussi l'artémisinine, préparé à partir d’un alcaloïde, et utilisés pour traiter diverses infections graves tels que le paludisme par exemple, le plasmodium, responsable du paludisme ayant finit par montrer une résistance à la chloroquine a été remplacé par l'artémisine. (cette catégorie d'alcaloïdes est présente dans le Pao Pereira, arbre du Brésil, utilisé depuis des siècles, de l’artémisinine.)

Les alcaloïdes tels que la metformine (diméthylbiguanide) produite artificiellement aident à soigner le diabète. La guanidine, que l’on trouve dans un arbuste connu sous le nom de Goat’s Rue ou Professor Weed, lorsqu’elle est isolée, est très efficace pour contrôler la glycémie chez les animaux. Mais est trop toxique pour être utilisée chez les humains. Ainsi, les chimistes ont commencé à essayer de trouver un traitement comme la guanidine qui était aussi efficace mais sans la toxicité.

 La vincristine et la vinblastine, présentes dans la pervenche rose (endémique à Madagascar), sont utilisées pour traiter certains types de cancer en empêchant les cellules de se diviser. La vincristine a contribué à faire passer les taux de réussite du traitement des enfants atteints de leucémie de seulement 10% dans les années 1960 à plus de 80% aujourd’hui. La vinblastine est souvent une composante essentielle de la chimiothérapie pour le lymphome (un cancer du système lymphatique).

 

Un  alcaloïde particulier qui agit contre plusieurs pathologies, inhibant la réplication des rétrovirus, tels que le VIH, interrompant la réplication de l’ADN déstabilisé (cancéreux) et ayant des propriétés antipaludéennes puissantes. Il est utilisé depuis des dizaines d’années comme anti-cancéreux, et des centaines d’années comme antipaludéen :

La Favopeireirine qui se trouve dans les extraits Beljanki en forme concentrée (Natural Source International Ltd). Cet alcaloïde en extrait concentré a été testé sur différentes pathologies avec succès.

 

Certains alcaloïdes sont extrêmement toxiques.

 

Par exemple, L’aconitine, trouvée dans l’arbuste Aconit, agit au niveau du  cerveau et du cœur humains. Cela le rend extrêmement mortel. Les symptômes de l’intoxication par l’aconitine (dus à l’ingestion de racines ou de tubercules d’aconit) comprennent une faiblesse musculaire, des picotements, des engourdissements, des battements cardiaques irréguliers, une pression artérielle basse, des vomissements, des nausées et des diarrhées.

 

Ou encore, la plante appelée Belladone, qui ressemble à des bleuets, produit un alcaloïde extrêmement  toxique appelé atropine.

Les chirurgiens peuvent utiliser l’atropine comme sédatif pour des interventions de courte durée ou pour dilater les pupilles afin d’obtenir un accès facile à l’arrière de l’œil. Il agit également comme antidote contre certains types d’empoisonnement. Certains pesticides et gaz neurotoxiques attaquent le système nerveux parasympathique et l’atropine peut contrer cet effet mortel en bloquant les récepteurs activés par ces toxines.

N’oubliez pas : la dose est le poison. Même trop d’eau peut être mortelle.

Des médicaments puissants ( des substances utilisés à des fins récréatives) sont également des alcaloïdes. La méthamphétamine est également un alcaloïde. 

source 

 

Les triterpènes

Les terpènes et les substances qui dérivent, comme les triterpènes, sont en partie responsables de l’effet adaptogène des champignons. En raison de leur structure chimique, on a recours à eux dans toutes les maladies pour lesquelles l’on utilise habituellement des hormones stéroïdes comme la cortisone.

Les triterpènes ont un effet positif sur les :

  • Inflammations
  • Allergies
  • Maladies virales (inhibition de la transcriptase inverse dans le VIH et l’EBV)
  • Maladies hépatiques (protection du foie)
  • Cancer (cytotoxique et anti-angiogénique)
  • Impuissance
  • Hypertension artérielle L’ECA (enzyme de conversion de l’angiotensine) est inhibée ; l’ECA a un effet vasoconstricteur indirect
  • Augmentations des taux de cholestérol et de triglycérides (inhibition de la biosynthèse du cholestérol et réduction du cholestérol LDL
  • Tendances à la thrombose (antiagrégant)

Les triterpènes du Polypore (polyporustérone A et B) ont un effet antioxydant et anti-hémolytique sur l’hémolyse par voie chimique. 

Source

 

Les flavonoïdes

 

Les premières propriétés reconnues des flavonoïdes sont d’ordre biologique. Ils possèdent des effets veinotoniques. Ils contribuent au renforcement de la résistance capillaire. Ils ont aussi une action antioxydante.

On les trouve dans les fruits et légumes mais aussi dans le chocolat ou le vin (rouge, surtout). Leur étude connaît un regain d'intérêt depuis qu'on leur prête, notamment, des propriétés anticancéreuses mais aussi des effets dans le domaine cardiovasculaire.

Les flavonoïdes ont été mis en évidence par Albert Szent-Györgyi, un Hongrois qui reçut le prix Nobel de Médecine en 1937 pour avoir isolé la vitamine C. Avec plus de 4.000 composés, les flavonoïdes représentent une gigantesque famille d'antioxydants.

Ils sont particulièrement abondants dans les aliments comme le raisin, les pommes et les poires, ainsi que dans des boissons dérivés aussi diverses que le thé, le cacao ou le vin. Ils sont réputés pour protéger contre différentes affections chroniques (maladies cardiovasculairescancers) et sont utilisés dans le traitement de la crise hémorroïdaire ou des jambes lourdes. 

Source

 



13/04/2021
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2472 autres membres