creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Le cerveau dans tous ses états de conscience

Les états modifiés de conscience pt.jpg

Si vous souhaitez recevoir ce visuel au format A4 plastifié (frais d'envoie compris)

Etats modifiés de conscience
Prix : 6.00 €

 

1743454_637194629677410_826187663_n.jpg

 

Si nous avions en permanence des capteurs reliés à un ordinateur pour mesurer les ondes de notre cerveau, (électroencéphalogramme ou EEG) nous pourrions constater que nos états de conscience varient. C'est en mesurant les fréquences de nos ondes cérébrales (en hertz) que nous l'observons. 

 

51380995.jpg

 

Certaines techniques ou pratiques permettent de passer volontairement d'un niveau d'onde à un autre, c'est un exercice pratiqué par les chamans ou les moines bouddhistes. Les uns avec l'aide de plantes psychotropes (ayahuasca, iboga, champignons hallucinogènes...) ou sans besoin de substances externes, puisque le corps est une véritable usine chimique capable de fabriquer ses propres psychotropes.   

Les différents états de conscience modifient notre perception. En cas de danger mortel ou de choc émotionnel nous pouvons même basculer dans un état dit de mort imminente (EMI) un champs d'étude qui progresse... 

 

Résultat de recherche d'images pour "localisation cérébrale des ondes delta"

Il est possible de se mettre en situation d'hypnose spontanée afin de ne plus ressentir la douleur, ou encore des personnes ont la sensation de quitter leur corps physique, de se dissocier. Les états extatiques, les transes, la méditation, la sophrologie, sont aussi des états modifiés de conscience ou le sujet avoir l'impression de ne faire qu'un avec l'univers. 

L'IRM sur  le cerveau d'une personne pratiquant le yoga nidra permet de constater que les cortex visuels et somatosensoriel (toucher) sont davantage connectés au système limbique (qui gère les émotions). 

 

 

 

Onde cérébraleBande de fréquence
Delta Inférieur à 4 hertz
Thêta 4 à 7 hertz
Alpha 8 à 15 hertz
Bêta 16 à 31 hertz
Gamma Plus de 32 hertz

Des études démontrent que les pensées négatives tout comme les pensées positives influencent significativement notre fréquence.

Les pensées négatives diminuent notre fréquence en moyenne de 12 MHZ.   Les pensées positives élèvent notre fréquence en moyenne de 10 MHz.

L’augmentation ou la perte progressive d’une vigilance (corporelle, sensitive, ou encore mentale) de la conscience, trouve un parallèle entre « le ralentissement de l’activité cérébrale » et « l’accès à de nouveaux états de conscience »

 

L’électroencéphalogramme (EEG), comme l’imagerie par résonnance magnétique fonctionnelle (IRMfsont deux techniques permettant de mettre en évidence l’activité du cerveau.

Des millions de cellules nerveuses communiquent entre elles dans notre cerveau, en émettant des minuscules impulsions électriques. Cette activité peut être enregistrée comme des ondes cérébrales en plaçant des électrodes sur le cuir chevelu, et en amplifiant les signaux et en les affichant sur un écran d’ordinateur, nous pouvons observer les différents types d’ondes émises par le cerveau à l’aide d’un électroencéphalogramme (EEG). L’activité cérébrale est généralement différenciée par quatre types d’ondes à fréquences distinctes : beta, alpha, thêta et delta, correspondant à la rapidité de l’oscillation (fréquence) des ondes cérébrales. Comme c’est désormais démontré, l’activité des ondes cérébrales est également associée à des états mentaux. 

 

 

 

 

Gamma et Beta corresponde à des états de veille

 

ondes gamma.jpg

Les sens, l’intellect, l’intuition, ou encore la mémoire sont mis harmonieusement

et synchroniquement à l’œuvre. L’émission de ce type d’ondes, à oscillations

rapides, reflèterait en quelque sorte la pleine conscience à travers l’être.

La production d’ondes gamma témoigne d’une intense activité neuronale et

mentale. On retrouve l’apparition de ces ondes rapides pendant les phases

de création, lors de la résolution de problèmes, ou encore lors d’une attention

soutenue.  Ondes des activités courantes, mais aussi les ondes par lesquelles

se manifestent le stress et la panique. Les ondes cérébrales passent au bêta

pendant les courtes périodes de sommeil avec du rêve (sommeil paradoxal),

comme si les activités du rêve étaient des activités diurnes.

 

 

ondes beta.jpg

Les oscillations 15-30 oscillations (ou vagues) par seconde (Hz) correspond au

rythme du cerveau dans l’état normal d’éveil propice à la réflexion, la résolution

des problèmes consciemment et une attention active orientée vers le monde

extérieur. Pour se concentrer, lire et comprendre ce que vous lisez actuelle-

ment, vous êtes dans un « état bêta ». Elles sont présentes aussi en phase de

tergiversation, rumination, préoccupation anxieuse.

 

Le passage des ondes THETA à ALPHA correspondrait à l’état onirique.

 

ondes alpha.jpg

Lorsque vous êtes vraiment détendu, votre activité cérébrale se ralentit pour

aller vers les ondes plus douces de l’alpha. Source d’énergie créatrice,

libéré des angoisses vous êtes en mesure d’éprouver la  paix et le bien-

être. L ‘«état alpha» correspond aux prémices de la méditation qui vous

permet d’ accéder à la richesse de votre potentiel créatif qui se situe en

dessous de votre conscience (dans votre inconscient). C’est la passerelle

qui mène à des états de conscience plus profonds. Elles représentent un

état de conscience lorsqu’on a les yeux fermés. Ondes émises lors de la

relaxation légère et de l’éveil calme.

 

ondes theta.jpg
 

Au stade supérieur de la relaxation et de la méditation, vous entrez dans « l’état thêta », où l’activité du cerveau ralentit jusqu’à la limite du point de sommeil. Thêta met en avant une réceptivité accrue, une mise en place de l’imagerie onirique, de l’inspiration et parfois des souvenirs oubliés liés au même état de bien-être refont surface. Cela peut aussi vous donner une sensation de « flotter » ou de vous sentir soit très léger ou bien très lourd. Vos perceptions conscientes changent et vous accédez plus facilement à votre plein potentiel. Theta est l’un des royaumes les plus insaisissables et extraordinaires que nous pouvons explorer. Il est également connu comme l’état crépusculaire que nous avons seulement lors d’expériences fugaces quand nous nous élevons depuis les profondeurs des ondes delta au réveil, ou à l’inverse lorsque nous dérivons vers le sommeil. En thêta, nous sommes dans une sorte de rêve éveillé, hyper réceptifs à l’information au-delà de notre conscience normale. La méditation thêta réveille l’intuition et d’autres compétences de perception extrasensorielle, tel que le troisième oeil. On les observe principalement chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte. Elles caractérisent également certains états de somnolence ou d’hypnose, ainsi que lors de la mémorisation d’information. celles de la relaxation profonde, atteinte notamment par les personnes expérimentées. Régénération. (régénération –méditation profonde)

 

Les ondes DELTA correspondent à un état inconscient.

 

ondes delta.jpg
 

C’est l’activité cérébrale la plus lente de toutes les ondes cérébrales, elle est détectée pendant le sommeil profond et sans rêve. Elle est aussi parfois observée chez les méditants expérimentés. Fréquences jusqu’à 4 Hz, normales chez le très jeune enfant

 

 

Pendant un état inconscient, (par exemple le sommeil profond), les ondes lentes delta sont dominantes, alors que les ondes bêta de haute fréquence sont plus répandues au cours d’activité consciente et éveillée. Tout ceci est d’un intérêt majeur pour nous, cependant, ce sont les ondes alpha et thêta qui sont associées à la relaxation profonde et à la méditation. Donc ce sont elles que l’on veut obtenir pour des séances de méditation, d’hypnose ou d’auto-hypnose.

Les ondes cérébrales et les machines à méditation ?

 

Fréquences         Longueur d’onde

0,1-3 Hz              100000 Km à 1000000 km

3-30 Hz               10000 km à 100000 km

30-300 Hz           1000 km à 10000 km

 

hyperconscience-les-ondes-cerebrales-du-cerveau-et-niveau-de-conscience

 

 

Les messages subliminaux et les sons sont des fréquences difficilement perceptible par nos oreilles mais captés par notre cerveau. 

Les messages subliminaux deviennent des pensées induites. La pensée émet des ondes électriques, cette activité électrique cérébrale est mesurée sous forme de fréquences hertziennes. Voir :  messages-subliminaux

 

1625659_443007522492198_124729360_n.jpg

 

En 1940 le chercheur Gray Walter, neurologue, étudie l’effet sur le cerveau d’une lumière stroboscopique dirigée sur les yeux, à des fréquences de 10 à 25 Hz. Un des faits remarqués lors cette expérience fût que le cerveau (EEG) semblait « suivre » la fréquence de la lumière, en particulier dans les fréquences alpha et thêta. Cet effet est devenu connu comme l’effet de résonance. Un exemple familier est la tendance à glisser dans un état détendu ou onirique lorsque nous regardons un feu, c’est à cause du taux de scintillement qui se produit en moyenne dans la gamme alpha / thêta.

Ensuite, dans les années 60, on fait le rapprochement entre l’utilisation de fréquences Alpha et Thêta et la réduction de l’anxiété, une profonde relaxation physique et mentale, une augmentation du Q.I. et une plus grande sensibilité aux suggestions.

Plus récemment, le son a été utilisé pour produire des résultats similaires, en particulier en utilisant des sons bineuronaux. Cet effet, binaural, provient du fait qu’une oreille entend un son pur légèrement différent de celui que perçoit l’autre oreille. Le cerveau synthétise ensuite la différence entre les deux tons et engendre un état modifié de conscience avec une sensation agréable de lâcher-prise, le rythme des pulsations provoquant une « descente » en douceur.

 

Avec l’avènement de l’EEG (Électro-Encéphalo-Gramme), on a fait rapidement l’association entre l’activité globale du cerveau et l’état d’être de la personne à ce moment là.

 

Pour chaque ensemble semblable d’activités, le cerveau produit un ensemble similaire de fréquences.

 

On s’est également rendu compte que la production d’une fréquence donnée dans un état donné, était un phénomène réversible.

 

Si on induit une fréquence particulière dans le cerveau, celui-ci se met dans l’état habituel produisant cette fréquence.

Un exemple vous illustrera ce principe:

Lors d’une activité normale, en état d’éveil, le cerveau produit majoritairement des fréquences aux alentours de 15 à 23 Hz (1 Hertz équivaut à un cycle par seconde).

Lorsque vous vous endormez, votre cerveau ralentit ses activités et descend graduellement jusqu’au voisinage de 4 à 6 Hz.

Une séance de 30mn de méditation ou relaxation profonde, induira ce rythme à votre cerveau, qui, au bout du compte, mettra tout votre corps dans un état propice au sommeil, de façon naturelle (Voilà pourquoi le sommeil est alors si réparateur).

À la fin de la séance, vous vous trouverez dans un état somnolent, qui vous permettra de passer une excellente nuit.

 Plus vous pratiquez, plus l'état est facilement accessible. Et le phénomène de persistance, prolonge les effets de la séance bien après celle-ci. Des études montrent que les performances intellectuelles sont significativement plus élevées après une séance méditative ou de relaxation et même d'avantage qu'elle ne le sont après une nuit de sommeil. 

 

Voici quelques effets :

Amélioration de la qualité du sommeil. Soulagement de l’insomnie (sans fatigue ni effets secondaires). Diminution du stress et de la fatigue mentale. Amélioration de l’apprentissage et de la mémorisation. Augmentation des capacités de méditation. Augmentation de la capacité de créativité et d’imagerie  et visualisation mentale. Aptitude à la pleine conscience. Aide dans l’autosuggestion créatrice. Synchronisation des deux hémisphères du cerveau. Aptitude à la relaxation légère ou profonde. Amélioration de l’humeur générale. 

 

 

Notre cerveau émotionnel, dans lequel siège l’hypothalamus (chef d’orchestre de toutes nos glandes), envoie des messages au cœur pour  permettre à l’organisme de s’adapter au stress vécu en modifiant son rythme autant cardiaque que respiratoire : Il le fait par le biais du Système neuro végétatif qui comprend 2 voies: l’ortho sympathique et le para sympathique.  Notre système nerveux neuro-végétatif, que j’appelle « le pilote automatique »,procède donc de 2 deux fonctions :  l’une qui fait office d’accélérateur vers l’ensemble coeur-poumons, le système ortho-sympathique, et l’autre qui fait office de frein vers ce même système cœur-poumons, le parasympathique.

Il existe en fait le même dispositif dans l’autre sens : c’est-à-dire de l’ensemble cœur-poumons vers le cerveau.  C’est cela qui a été découvert par les chercheurs américains il y a une quinzaine d’années. Il donc existe une boucle ou arc réflexe entre le cœur et le cerveau.

 

De mon rythme cardio-respiratoire part donc un arc réflexe automatique qui va équilibrer ( à condition que je entrainement) le cerveau émotionnel et donc l’hypothalamus. Et C’est uniquement par ma respiration que je peux avoir une action sur ce système neuro-végétatif responsable de l’harmonie au sein de mes fonctions endocriniennes( toutes mes capacités d’adaptation à la vie) et de l’harmonie au niveau de mon système cardio-vasculaire( régulation de la tension, entre autre) et par" ricoché" si j ‘ose dire, une harmonie au sein de mes émotions qui ne prennent plus le dessus, mais peuvent mieux être vécues et non subies. C’est en entraînant cet arc réflexe qui est initié par Ma respiration que je vais pouvoir équilibrer toute ma physiologie et apaiser mes émotions: Je redeviens le Sujet de la Vie et non plus l’ objet…

À chaque battement de coeur, cœur et cerveau s’adaptent par l’intermédiaire de ces deux systèmes, ortho et parasympathique. Lors d’émotions positives et douces (une mère allaitant son enfant, une promenade dans un paysage reposant et calme, un sourire, le souvenir d’une personne aimée) cœur et cerveau fonctionnent en parfaite cohérence. Le rythme des pulsations est régulier. Autrement dit, les émotions positives nous permettent de mieux résister au stress. Et le passage par la respiration permet de reprendre un contrôle souple sur ce frein et accélérateur de notre organisme.

Ces découvertes ont ainsi prouvé l’importance de ces exercices sur" la gestion du stress"..et donc sur notre capacité à renforcer notre système immunitaire: car stress et immunité sont intimement liés;  Action également  sur l’équilibre cardio vasculaire.

  En effet, lors de ces exercices, il se produit entre autre sur le plan sécrétions hormonales, une augmentation de la DHEA et une diminution du cortisol; la DHEA est l’hormone de la « jeunesse » et le cortisol sécrété en trop grande quantité dans des périodes de stress est neuro et cyto toxique. On obtient ces résultats positifs pour la santé après 5 minutes seulement de pratique de cohérence cardiaque, et ce pendant 5 heures.… 

 

Les recherches scientifiques ont démontré ce que beaucoup de « sages » savent et pratiquent depuis longtemps : la force de la méditation, de la prière, de la relaxation, selon ses convictions personnelles.

Des études faites dans des monastères de part le monde et dans des cultures religieuses différentes ont toutes montré une meilleure santé immunologique et nerveuse chez lez moines, moniales et autres adeptes de ces pratiques de silence et d’intériorité.

La guérison nous vient d’abord de l’intérieur…

Le cœur qui se met à battre à 21 jours de création de l’embryon, avant même que l’ébauche du système nerveux ne soit complète, a préséance sur notre existence et sa qualité. Le souffle qui nous a « animés » dès la première seconde hors du ventre de notre mère était déjà initié par un battement cardiaque régulier, mis en place au début de notre conception. Le « cœur empereur » comme l’appelle la MTC étant un reflet de l’énergie céleste à l’intérieur de notre matière.( " l’homme Joie" ) En allant par le souffle, retrouver une paix au niveau de nos battements cardiaques, nous nous relions à cette énergie plus grande que nous, en nous, qui apaise toute peur et angoisse, et nous relie à notre essence.

  la-coherence-cardiaque-rien-de-plus-simple

 

Voir aussi les ondes émises par l'empathie et la compassion, cliquez sur le lien interne :

Les ondes du coeur 

 

coherence-cardiaque-et-apaisement-anti-stress-simple

 

L'effet des mauvaises ondes externes lien externe : 

effets-des-ondes-sur-les-systemes-vivants

 

Deux autres articles sur les ondes cérébrales, en anglais : 

brain-waves-deeper-states-consciousness

 

meditation-can-change-your-brain-structure

 

 

 

Voir aussi : exercice-pour-augmenter-la-concentration

                     Autre technique d'apaisement

Pour recevoir par mail l'article en PDF

PDF Etats modifiés de conscience
Prix : 6.00 €

 

Les états modifiés de conscience pt.jpg

 

Recevoir le visuel plastifié en A4 et l'article imprimé par poste

PDF + Visuel par poste
Prix : 8.00 €

 

Voir les fiches 

Fiches plastifiées à commander



21/03/2017
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6179 autres membres