creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

► Pourquoi la posture est essentielle à la santé et au bien-être ?

posture-1.jpg



La prise de conscience de l'importance de la posture, de la façon de se tenir et de respirer est essentiel. En effet, ces éléments son la base de notre qualité de vie, de la santé et du bien-être dans la mesure ou leur impact de son impact sur la morphologie et les fonctions physiologiques est primordial. Je vous invite à consulter l'article complémentaire sur le lien  les-effets-de-la-dynamique-posturo-respiratoire-sur-la-morphologie-et-la-sante

Dis-moi comment tu te tiens, je te dirai qui tu es 

 

Il est bien évident, que la façon dont on se tient, influence l'image que l'on donne de soi. Les épaules avachies, le dos courbé, vous positionne en victime, celui qui porte toutes les souffrances du monde sur ses épaule et qui courbe l'échine, prêt à recevoir des coups... 

Lorsque l'on se tient droit, les épaule relachées, les jambes légèrement écartés, les bras détendus, le buste en avant, sans excès (gonfler le buste c'est vouloir impressionner artificiellement, compenser un sentiment d'infériorité) en étant dans une attitude souple, c'est un indice d'ouverture et de bien-être. Au contraire, si on est recroquevillé sur soi, tordu, tendu, les bras croisés sur le torse ( verrouillage émotionnel, protection...) les mains dans les poches les épaules relevées, ce sont des signes de réticence, de fermeture...

 

Dans les pratiques sportives comme les arts martiaux ou autre, ou encore le yoga, le Qi Qong, le Tai chi, la pratique des postures ne fait pas qu' éliminer les tensions, les préoccupations du mental et fait circuler l'énergie. C'est aussi un entrainement de stabilité physique et psychique. Le corps est à la fois ferme et souple.

En Yoga, par exemple, certaines postures ont des effets extrêmement bénéfiques sur les organes internes. La posture du chat : assouplit toute la colonne vertébrale. Les organes sont massés et la respiration complète et profonde amène à une harmonisation intérieure. Le demi-pont : apporte tonification de la sangle abdominale. Ouverture du thorax et du plie de l'aine. Défatigue les jambes lourdes et apaise le mental. (Mise en garde pour les sujets qui souffre de douleur lombaire) La vidange : c'est une excellente posture d'élimination. Elle permet un drainage des intestins et aide efficacement les digestions lentes. Tenir la posture demande une véritable qualité d'attention et de concentration.L'équilibre : l'équilibre physique se trouve amélioré par toutes les postures d'équilibres. Toutefois, le silence mental nécessaire pour maintenir la posture développe également un équilibre psychique. La concentration est également très sollicitée et favorise un bon contrôle du corps. etc... 

 

Pour le quotidien, vous imaginez bien l'impact d'une posture sur la santé et le bien-être est énorme. Les personnes qui restent assis et avachies toute la journée sur un fauteuil par exemple... 

 

N’importe qui peut corriger sa posture, mettant fin au mal de dos, de cou, de hanche, de genou naturellement. L’alignement du squelette est primordial pour la santé. Il permet de vivre avec une sensation de bien-être, d’aisance, de demeurer souple et mobile tout le long de la vie.
La posture naturelle joue un rôle majeur pour la santé. Elle favorise la respiration profonde, maintient le tonus du plancher pelvien et soutient les organes internes.

 

notre posture influence notre cerveau

 

Avez-vous envisagé  que votre posture puisse influencer ce que vous ressentez ? Par exemple, se forcer à sourire amène t-il un sentiment de bien-être tout en diminuant le niveau de stress ressenti ?


• Influence du corps sur le cerveau

On connaît depuis plusieurs décennies maintenant l'influence de corps sur notre cerveau, qu’elle soient nerveuses ou hormonales. Mais nous sous-estimions cette influence.  On se rend compte aujourd'hui à quel point  le simple fait de d’adopter une posture dominante pendant deux minutes amène des changements mesurables dans la concentration de certaines hormones et l'impacte sur le comportements comme la prise de risque !

Une expérience de Amy Cuddy publiée en 2010 et résumée dans une conférence TED en 2012, part d’une observation éthologique bien connue dans le monde animal : que ce soit chez les chats, les loups ou les grands singes, lorsqu’un animal affirme sa dominance sur un congénère, il le fait en adoptant une posture qui le fait paraître plus gros, grand, ou plus fort. Et les grands primates humains que nous sommes en font tout autant. Ainsi, mettre nos mains sur nos hanches ou lever les bras au ciel après une victoire sont des postures universelles de dominance. À l’opposé, une position du corps recroquevillée, abattue, est un signe évident de soumission. 

• Posture de dominance

Cuddy et son équipe ont donc simplement demandé à des sujets de mimer ces postures pendant deux minutes et ont ensuite regardé si certains niveaux d’hormones avaient changé. Et si oui, lesquelles ? Celle que l’on sait le plus associées à la dominance dans le monde animal, soit la testostérone, dont le taux s’élève alors, et le taux de cortisol, baisse. Or les dosages avant / après la prise de posture dominante par les sujets reflétait exactement cela : hausse du taux de testostérone et baisse du taux de cortisole ! Au niveau comportemental : la prise de risque, bien connue pour sa corrélation positive avec le niveau de confiance, augmentait également. Quant aux sujets qui avaient adopté une posture de soumission avant les tests, ils ont, pour leur part, montré exactement les fluctuations inverses.

 

J'ai effectué un stage de posturologie en 2014.  J'ai fait psycho et j'ai eu l'occasion de d'étudier passer moi-même pas mal de test de personnalité pendant les travaux pratiques. Et bien je dois dire que jamais aucun test ne m'avais donner ce sentiment de décrire exactement comment je fonctionne ! Et la façon de déterminer mon fonctionnement à travers le corps, c'était tout à fait bluffant. 
En effet à partir de quelques tests physiques, de posture, de prédominance de chaîne musculaire, d'oeil moteur etc... Finalement on peut savoir quelles zones du cerveau et quelles hormones sont prédominantes. Et comme ces zones et ces hormones prédétermine notre mode de fonctionnement, on peut alors avoir un cliché assez précis de notre personnalité. 
Je suis de Type dopaminergique, avec un taux de dopamine très élevé. Mon profile comportemental était le suivant :
"Les W1 sont des intellectuels effervescents qui ont le goût du changement et de l'expérimentation. Ils sont particulièrement inspirés, rapides et ils font confiance en leur instinct dans l'improvisation. Originaux, créatifs, entreprenants et stratèges, ils cherchent avant tout le défi et l'aventure. Les W1 sont, de manière assez exclusive, des théoriciens, des concepteurs, dont le questionnement est stimulé par la difficulté. Ils se plaisent dans un cadre qui se conforme à leurs recommandations. Indépendants et neutres dans leurs relations, ils sont néanmoins confiants et bien disposés envers les autres qu'ils captent à la manière d'antennes. Ce sont des "apprivoiseurs" vigoureux et persuasifs qui vivent dans l'enthousiasme de la nouveauté.

 

 Voir :  evaluez-vos-taux-d-hormones-neurotransmetteurs-tests

Neuromedia.jpg

 

Je suis un produit de l'école nouvelle ... C’est une approche éducative par la créativité et l'autonomie, le rapport à la nature sont très importants. Toutes les approches "carrées" sont exclues, on valorise le développement sensible, l’apprentissage par l’art, par le corps, on développe le sens critique.Sergueï Brin et Larry Page, les deux fondateurs de Google, Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, Jimmy Wales, le créateur de Wikipédia – et je ne prends que les plus connus – sont des produits des écoles à pédagogie nouvelle, (Montessori). Le fruit d’une pédagogie qui créé un environnement collaboratif, sans niveau, sans note, avec des classes aux âges différents, des apprentissages par longues périodes et auto-dirigés. On oublie souvent les écoles Freinet, sa pédagogie s'en rapproche beaucoup même si ce ne sont pas des écoles privées ! Je suis moi-même issues d'une école Freinet et niveau créativité, autonomie, ouverture d'esprit, curiosité intellectuelle, elle a pleinement rempli son rôle.
J'ai enseigné à l'étranger durant 9 ans, j'ai travaillé pour l'IBO, Organisation du Bac International. Un système pédagogique formidable. Mes enfants ont fait, l'un l'école anglaise et l'autre l'école américaine et de retour en France, dans le système "classique", la différence m'a sauté aux yeux. 
La tendance très marquée systématique de la très grande majorité des profs c'est de pointer la faute, souligner en rouge, humilier, punir dévaloriser, quand les copies sont mauvaises, c'est que les enfants, la classe, sont NULS ! Jamais un prof ne se remet en cause et se demande s'il n'a pas mal fait son travail et donc reprendre le cours et refaire passer un test. Non, il n'y a pas de seconde chance, on n'est pas là pour élever mais pour enfoncer ! Et bien ce formatage se retrouve, à mon sens, dans le milieu professionnel, que font les petits chefs ? Humilier, dévaloriser, pointer la faute.... 
Je suis convaincue que les méthodes éducatives imprègnent en profondeur et notre façon d'être et d'agir. Par ailleurs, les enfants ont naturellement la soif d'apprendre, pourvu qu'on les stimule. Ma fille était considérée NULE, par ses enseignants, dans le cursus français, dans lequel elle a commencé jusqu'en CE2. On s'y inquiétait dès la 3ième année de maternelle sur ses capacités et aptitudes à aller jusqu'au Bac !!! Elle se pensait la plus nulle de la classe ! Heureusement on a enchaîné avec une école américaine, les cours de science avec essentiellement de l'expérimentation concrètes l'ont passionnée, elle est devenue brillante dans cette matière mais aussi dans les langues ! Elle était valorisée sur ses points forts dont la créativité. Tout à changé ! Je n'ose pas imaginer si elle était restée dans le cursus français.... Je me souviens de l'instite de CE2 qui une fois m'a fait part de son étonnement, ma fille s'était distinguée en géométrie, j'ai dit alors, vu qu'elle était stigmatisée comme une élève "FAIBLE", j'espère que vous l'avez valorisée ! La prof m'a répondu : "Ha non, j'attends de voir la suite" !!! J'étais sidérée ! Pour humilier à la première occasion pourtant, elle n'attendait pas de voir la suite.....
De très nombreuses expériences ont été réalisées sur l'impacte de l'image que renvoie l'enseignant. 
Lorsque les élèves sont valorisés "vous êtes géniaux, je n'ai jamais vu ça !!!" Ou à l'opposé dévalorisés "vous êtes trop nuls", il y a une corrélation parfaite sur les résultats !!! On le sait, et pourtant cela persiste !!! 
Je suis persuadée que cette chance d'avoir fait l'école Freinet m'a formatée.  

 

J'imagine ce que serait une société ou tout le monde est formaté ainsi.... Mais l'humain est malléable, il y a moyen de rattraper le coup !

 

• se forcer à sourire amène un sentiment de bien-être et diminue le niveau de stress ressenti.

Cette étude contribue donc à donner raison à ceux et celles qui insistent pour parler de « cognition incarnée » en ce qui a trait à nos processus de pensée. Et force est d’admettre, en plus, que ça fonctionne dans les deux sens. Cela rejoint d’ailleurs d’innombrables données qui vont en ce sens. Par exemple les études montrant que se forcer à sourire amène un sentiment de bien-être et diminue le niveau de stress ressenti.

Voilà donc des expériences à méditer la prochaine fois que vous aurez à passer une entrevue. Au lieu de vous tortiller de stress sur votre chaise, allez donc aux toilettes lever les bras au ciel et bomber le torse pendant pendant quelques minutes ! Et cela a également été testé. Et les candidat en question auraient fait meilleure impression par leur « présence » plus vraie…
Bruno Dubuc : Le cerveau à tous les niveaux ( quand-notre-posture-influence-notre-cerveau )

 

 

Le corps, comme toute construction, doit respecter les lois de la physique et de l’architecture.  La solidité de toute charpente, que ce soit un édifice ou des blocs à jouer, réside dans l’alignement vertical le plus parfait possible le long de la ligne de gravité.

Si vous empilez des cubes les uns sur les autres, bien alignés, ils tiennent parfaitement en équilibre sans compensation de force. Si vous en décalé un, un autre ou des autres, devrons se décaler pour compenser. 

Ainsi, replacer une vertèbre, isolément, ne rime à rien, si l'ensemble n'est pas réajusté, la structure va retrouver un équilibre bancal. C'est aussi simple que ça.  

Vous comprendrez à quel point l'alignement est primordial et combien il est utile de consulter un ostéopathe. 

 

Voir :  les-differents-types-d-osteopathie

La posturologie 

La posturologie est une discipline relativement jeune, elle étudie la position de l’homme dans l’espace : son équilibre, sa stature, son aplomb, sa stabilité, etc. Elle prend en compte aussi bien la capacité de demeurer en équilibre sur ses pieds que la symétrie du corps ou la perception visuelle de l’horizontalité. Ce n’est pas une thérapie à proprement parler, mais plutôt un outil d’analyse ou de diagnostic de l’état de santé, un peu comme la radiologie.

Selon les posturologues, beaucoup de problèmes de santé  peuvent découler de problèmes de posture qu’on avait, jusqu'alors, du mal à diagnostiquer de façon précise. Ses applications, tant en médecine classique qu’alternative et complémentaire, sont multiples et variées. Les physiothérapeutes, les podologues, les neurologues, les oto-rhino-laryngologistes, aussi bien que les chiropraticiens, les étiopathes et les acupuncteurs, voire certains optométristes et dentistes, peuvent faire appel à la posturologie dans le cadre de leur pratique.

Pour se tenir debout, l’homme doit lutter contre la gravité et continuellement rechercher l’équilibre. Pour conserver sa verticalité, il doit sans cesse adapter son corps à son environnement en fonction des signaux extérieurs reçus par ses capteurs sensoriels situés dans les yeux, la colonne vertébrale, l’oreille interne et les pieds. Ces signaux sont transmis au cerveau qui, à son tour, envoie des messages aux diverses parties du corps afin que celui-ci « s’adapte » au fur et à mesure aux nouvelles situations. Si l’information reçue par les capteurs n’est pas traitée correctement, la posture s’avérera inadéquate, ce qui pourra entraîner des dysfonctionnements, voire des douleurs chroniques, dans certaines parties de l’organisme.

 

Autrement dit, un corps qui « lit » mal son environnement enverra des signaux trompeurs au cerveau. Ce qui créera une confusion dans tout l’organisme. Par exemple, un problème aux yeux fera qu’on percevra la ligne d’horizon comme étant inclinée. Les pieds peuvent aussi donner la fausse impression que le sol est en pente. Selon les posturologues, les ajustementset les compensations du corps devant ces situations peuvent être à l’origine de toute une série de malaises. Ils affirment, de plus, avoir constaté qu’une occlusion anormale (le contact des dents supérieures et inférieures) pouvait avoir une grande influence sur l’équilibre, probablement à cause d’un lien avec le centre de l’équilibre situé dans l’oreille interne.

 

Les posturologues mettent donc particulièrement l’accent sur le rôle des yeux, des pieds et de l’occlusion des dents dans les problèmes reliés à la posture. Ils croient qu’on a sous-estimé leur importance en comparaison, par exemple, de celle de l’oreille interne. C’est pourquoi, pour un mal de cou, on pourrait finalement vous envoyer chez l’optométriste ou le dentiste. Ces dernières conclusions, fruits d’observations cliniques, n’ont toutefois pas été confirmées par des recherches scientifiques rigoureuses. Par contre, en tant qu’outil de diagnostic, pour évaluer la capacité d’une personne à conserver son équilibre, la posturologie est reconnue par la science. Plusieurs études ont confirmé l’utilité, la fiabilité et l’efficacité des appareils de posturologie en ce domaine

 

Lorsque le corps n’est pas aligné, ce sont les muscles extérieurs qui doivent se tendre et se crisper

afin de retenir le corps, pour ne pas qu’il tombe, soit par en avant, soit par en arrière.

C’est pour cette raison que les muscles extérieurs sont souvent si tendus, que ce soit ceux du dos,

des épaules ou des pieds. Le corps prend toutes sortes de zig-zags pour compenser le manque

d’alignement. Par la force de la gravité, il se tasse et apparaissent alors raideurs et douleurs.

 La correction de la posture est l’unique solution Lorsque les muscles extérieurs n’ont plus

à soutenir la posture, ils peuvent alors se détendre, redevenir souples et élastiques,

ce qui permet une véritable liberté et amplitude des mouvements.

 (Source :  www.passeportsante.net-posturologie )

 

 Voir :  www.posturoception.com

 

postu.jpg

 

 

Voir aussi :  Video sur FB

www.posturologie-formation.com

 - sante-ce-que-notre-posture-revele

                  - la-posturologie-pour-soulager-le-mal-de-dos

video sur la formation posturologie

 

 

L'image inconsciente du corps se reflète dans la façon de se tenir.  La fille de Dolto, Catherine Dolto-Tolitch  qui  rencontra  Frans Veldman, fondateur de l'haptonomie, et se consacra à pratiquer puis enseigner l’haptopsychothérapie. Dans cette pratique d’accompagnement des parents lors de la grossesse et les bébés pendant la première année de leur vie on s'adresse directement aux enfants, animée par la certitude qu'un enfant qui comprend mieux grandit mieux et se développe mieux. lJ’ai eu l’occasion non seulement de pratiquer l'haptonomie lors d’une de mes grossesse et constater les effets sur l’enfant à naître et son développement mais j’ai découvert une forme de thérapie qui s’inspire de l’haptonomie. Durant ces séances, j’ai vu mon corps s’exprimer comme jamais il n’a eu l’occasion de le faire dans les thérapies par la parole et j’ai réalisé alors à quel point les thérapies par le corps pouvaient être efficaces et rapides.   J’ai creusé dans cette direction. Pour réaliser ensuite, à travers la convergence en ce point, 

De nombreuses disciplines corps-esprit et énergétiques convergent en ce point : l’importance du centre, de tous points de vu. L'image inconsciente du corps se reflète dans la façon de se tenir et lorsque l'on parle du centre, on ne précise pas toujours que la sécurité affective de base se situe au niveau du ventre et à la base de la colonne. 

Le centre, c'est toute cette zone  bassin, périnée, avec toute sa dimension osseuse, coccyx, les ischions : ces petits os sur lesquels on est assis. La conscience des ischions donne la résonance.

TOMATIS insistait concernant la position d'écoute du thérapeute, I’ important d'avoir le bassin en équilibre et la colonne dégagée, ne pas croiser les jambes , pour que la vibration se passe de l'oreille jusqu'à la base. Il est très important : de se soutenir et pouvoir résonner. Si nous nous fermons au niveau du bassin, si nous fermons les ischions en croisant les jambes notamment, nous ne pouvons écouter quelqu'un au niveau affectif, et raisonner avec lui au niveau affectif. 


Vous noterez que cette zone  correspond au chakra racine. Les « fondations ».

Localisé sous le périnée, ses fonctions sont : l’enracinement, la survie, la sécurité, bien-être, la vie physique, les liens à la, ce chakra nous relie au monde physique et à la Terre-Mère. Il est le siège de la Kundalini, l’énergie vitale. C’est le chakra de la base, avec le 1er chakra, on peut être bien dans son corps… ou pas. Le sentiment et les émotions, notre sensation d'être dans notre corps ou non. Du chakra racine dépend le sentiment de sécurité intérieur, le vécu de l'environnement affectif et familial, ordre et cohésion au sein de la famille et de la société A ce chakra est lié survie, instinct, famille naturelle, sentiment de sécurité et de confort, le sentiment d'être chez soi, à sa place.
Les expériences prénatales, de la naissance, et post-natales jusqu'à l'âge de 7 ans, vont avoir une influence sur la formation de ce chakra. Ces expériences influenceront toute la vie. Il est lié à la procréation, l’énergie créatrice, la volonté, l’aptitude à se défendre, au sens de l’odorat, aux Surrénales - glandes de survie, indispensables à l'incarnation, aux hormones Adrénaline et Noradrénaline. Aux organes : colonne vertébrale, os, dents, cheveux, tout ce qui est osseux et dur partie basse des organes (anus, rectum, jambes, pieds). Au système immunitaire (moelle osseuse, cellules sanguines). 
Les troubles alimentaires ont leur origine dans le déséquilibre de ce chakra (manger par compensation) et malgré toute compensation, persiste le sentiment de ne pas être rassasié. Cela génère des compulsions pour manger, travailler…

Huiles essentielles conseillées :

• Canelle

• Cèdre

• Clou de girofle (à éviter pour les femmes enceintes)

• Myrrhe

• Nar

• Patchouli

• Vétivert

• Tea Tree.

 

 Nous avons tous déjà connu la posture naturelle

Regardez le jeune enfant qui apprend à marcher, comme il se tient droit et comme ses muscles sont souples et élastiques. Pourtant sa tête est bien lourde pour sa grandeur. Il connaît intuitivement l’aplomb, l’art d’être debout, assis, de se mouvoir avec aisance, sans tension.

 

posture 2.jpg
image: Natural Posture for Pain-Free Living: The Practice of Mindful Alignment 

 

Avec le temps, l’enfant imite l’adulte. Il perd son aplomb. On cherche à lui enseigner la « posture correcte », sans se rendre compte que c’est une posture raide et inconfortable, sans aucun lien avec la posture naturelle.

 

L’adolescence et l’image de soi

 

posture-ado.jpg

La plupart des populations du monde, en particulier dans les régions rurales, conservent cette posture naturelle tout au long de leur vie, portant souvent de lourdes charges sur la tête et ce, sans connaître le mal de dos.

C’est tout à fait le contraire ici. Dans les pays d’Occident, 80% des personnes souffrent du mal de dos au moins une fois dans leur vie et pour plusieurs, ce mal est chronique. Les douleurs du cou, des épaules et des articulations sont aussi extrêmement communes, et sont dues, dans la plupart des cas à un mauvais alignement et aux mauvaises habitudes de notre vie moderne.

 

Et qui est le plus en forme ?

C’est la question que pose Kathleen Porter dans son livre Natural Posture for Pain-Free Living: The Practice of Mindful Alignment (Inner Traditions, 2013)  http://amzn.to/1iez2wf   Voici le lien vers son  site, rempli d’illustrations instructives : http://www.naturalposturesolutions.com/

 

Bienfaits de la posture naturelle 

posture.jpg

 

 

  • Le bassin prend sa position naturelle
  • Les hanches deviennent plus minces
  • Les muscles du plancher pelvien se tonifient pour mieux soutenir les organes internes
  • Le corps s’allonge
  • Les épaules sont détendues, posées sur un torse magnifique
  • Le ventre devient automatiquement plus plat car il s’allonge
  • La colonne vertébrale garde son allongement et le système nerveux est en santé
  • Les fesses sont plus hautes et plus fermes
  • Le cou est dégagé
  • La respiration est plus ample
  • La texture de la peau s’améliore
  • L’énergie est constante et rapidement régénérée
  • Le corps semble plus léger
  • On porte son corps avec une sensation de bien-être et de confort
  • On a plus d’assurance et de confiance en soi

(Source :  laposturenaturelle.com/alignement-postural )

 

La posture qui fait revivre et supprime les douleurs



Levez-vous et basculez votre corps doucement en avant puis en arrière, jusqu'à trouver la posture de détente totale. 

Votre colonne vertébrale doit être droite, les oreilles, les épaules, les hanches et les chevilles alignées sur une ligne imaginaire vous traversant de profil. 

Regardez vers le ciel, comme les mystiques qui essaient de communiquer avec une réalité cachée. 

Votre respiration est aisée et profonde. Vous poussez votre ventre en avant chaque fois que vous remplissez vos poumons. 

Vous atteignez la position debout idéale, celle où tous vos muscles sont détendus. Cette posture neutre permet également d'éviter de vous blesser. La majorité des blessures des tendons, muscles, ligaments et os vient de muscles tendus de façon asymétrique. 

Tout sentiment de fatigue disparaît, votre énergie revient, votre état de conscience s'améliore.
Les enfants apprennent cette posture debout idéale, dans les écoles japonaises. A l'âge adulte, ils continueront à faire des exercices de relaxation, debout, assis, couché, et des exercices de respiration profonde, collectivement dans les entreprises. 

Chez nous, 38 % des enfants ont une mauvaise posture, avec des conséquences néfastes sur toute la société, puisque le mal de dos (douleurs lombaires) est la première cause d'arrêt du travail. 

Il faut dire que personne ne leur explique ce que veut vraiment dire « bien se tenir ». Pire, nous apprenons aux enfants « bien élevés » à trop se tenir droit : creuser le dos lorsqu'on est assis est aussi mauvais que d'avoir le dos courbé. 

Le Dr Thierry Hertoghe consacre sa lettre du mois de septembre 2014 à ce sujet crucial : la bonne posture à adopter, que vous soyez debout, assis, couché, en train de marcher, de courir ou de nager. 

Il présente les différents problèmes apparaissant avec l'âge ou avec le surpoids, ainsi que les personnes qui ont le haut du dos trop courbé (hypercyphose) et le bas du dos trop creusé (hyperlordose). 

Le but de cette lettre est de vous permettre d'éviter les douleurs, les blessures et de vous sentir relaxé. 

Mais il faut savoir aussi, si vous faites du sport, qu'adopter la bonne posture vous permet d'économiser beaucoup d'énergie, et d'améliorer considérablement vos performances. 

Ainsi avec une bonne posture, il est possible de marcher plusieurs dizaines de kilomètres sans se fatiguer ni avoir mal, et de courir un marathon sans entraînement intensif. Le Dr Hertoghe explique dans ce dossier comment il a pu, à l'âge de 57 ans, courir un marathon par semaine et sans se fatiguer en changeant légèrement sa posture, et nager 6 kilomètres. 

Vous ne serez bien sûr pas obligé d'en faire autant. Mais imaginez que vous puissiez vous sentir plus jeune, plus fort, plus optimiste et créatif en adaptant simplement votre posture. 

Imaginez que vous puissiez mieux dormir en découvrant tout simplement comment vous coucher dans la position idéale. 

Pour ce dernier passage, source : Jean-Marc Dupuis pour santenutrition@sante-nature-innovation.fr)

 

L’influence du téléphone sur le posture et les douleurs associées (cliquez)

 


 

 

Article sur le langage du corps :  comment-ecouter-son-corps

ecouter son corps.jpg

 

Voir aussi : 

La meilleure des techniques pour coriger sa posture

Variabilité cardiaque, repère essentiel

Enracinement, ancrage, centrage

le-centre-energie-vitale-et-ancestrale-essentielle

Capter l'énergie des arbres

Le souffle c'est la vie

www.posturoception.com

 

 

L'exercice ci dessus n'est pas idéal. Sur la base de la position sur le ventre, je vous en propose un autre. 

Je conseil, d'avoir les bras "Ho les mains" à plat sur le sol. (toujours des angles droits). Mais on ne s'appuie pas sur les mains

pour se redresser.   On ne relève surtout pas la tête. On relâche les fessiers, pieds aussi, ils tombent.

Le bas du corps est donc décontracté. On ne va pas creuser le dos et l'effort sera léger,

on soulève peu le haut du dos, exercice de faible amplitude, l'effort part au

niveau du soutient gorge, pour les femmes, les hommes, c'est niveau L5,

milieu du dos. On maintient le ventre rentré. On inspire en thoracique et non par le ventre. 

 

DON
Prix : 2.50 €



19/09/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5365 autres membres