creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

►Salutation au soleil

 

salutation au soleil.png

 

Le yoga est né dans la vallée de l'Indus, en Asie du Sud, il y a plus de 5000 ans. Les postures s’appellent des asanas, elles sont complétées de techniques de respiration et peut se terminer par une méditation. Le yoga apporte avant tout des bénéfices pour la santé physique et mentale. Les étirements ont des effets sur les méridiens du corps et donc sur tous les organes et même l’ensemble des systèmes. Il travaille la souplesse.  Les postures demandent de la concentration et la capacité de maintenir une pose, ce qui exige un effort musculaire intense, contrairement aux apparences le yoga tonifie les muscles en plus de les étirer. On d’ailleurs se blesser en pratiquant. Suivez donc votre propre rythme et respectez vos capacités. Ecoutez votre corps, faite la différence entre douleur et inconfort. Les crispations doivent être levées par le souffle et en décontractant vos muscles en conscience.

Soyez particulièrement prudent avec votre dos, en particulier si vous avez déjà un problème à ce niveau. Attendez 2 ou 3 heures après un repas pour pratiquer, l’idéal est à jeun, au levé.

Si vous souffrez de blessures ou d'affections médicales, évitez et demandez conseil à votre médecin.

 

Quant à la souplesse, elle se travaille, l’équilibre aussi. En Sanskrit le mot yog signifie « union ». La pratique du yoga se veut une union harmonieuse du corps et de l'esprit avec une prise de conscience de notre potentiel d'évolution. Le yoga peut apporter en plus, un état d’esprit, mais peu importe le nom de yoga, les étirements  sont nécessaires à notre être, regardez les animaux, ils s’étirent instinctivement. Par ailleurs, les étirements amplifient l’énergie, baisse la pression artérielle, réduit l’anxiété, renforce l’immunité, améliore la souplesse et le sens de l’équilibre et une meilleure amplitude de vos mouvements, une meilleure concentration, endurance, santé cardiovasculaire, tonicité musculaire, capacité respiratoire, un meilleur maintien et il permet aussi d’affiner la silhouette et aussi d'évacuer le stress en se relaxant par un petit moment de méditation.

Les étirements associés au travail du souffle et de la concentration amplifient l’énergie, baisse la pression artérielle, réduit l’anxiété, renforce l’immunité, améliore la souplesse, le maintien, le gainage et le sens de l’équilibre ainsi qu’ une meilleure amplitude des mouvements.

Les étirements amplifient la capacité de concentration,  l’endurance, la santé cardiovasculaire, la tonicité musculaire, la capacité respiratoire, cela permet aussi  de se relaxer et d'évacuer le stress tout en affinant la silhouette.

 

Notre corps a besoin d'être étiré. Voyez les animaux, ils s'étirent instinctivement.

 

Au levé, après une activité physique ou une station assise prolongée il est nécessaire de nous étirer.

 

Les bienfaits des étirements sont donc très nombreux, plus globalement ils permettent d'accroître l’énergie physique et mentale car les postures demandent de la concentration et la capacité de maintenir une pause exige un effort musculaire intense, contrairement aux apparences, cette pratique tonifie et assouplis muscles et articulations en profondeur. 

 

En  plus d’étirer les muscles, cette pratique les gainent, replacent les organes (évitant les organes descendus ou qui s'étalent dans l'abdomen distendu) en redessinant la silhouette.

 

Les mouvements en conscience permettent de relier le corps et l’esprit, cultiver  la forme tout en se régénérant, en libérant son plein potentiel  de vitalité et de créativité. Le rééquilibrage  provient également du fait que l'on apprend à être à la fois conscient, actif et détendu en même temps.

 

On contrôle tout à la fois, le corps, l’esprit et le souffle.  Apprendre à gérer le souffle est précieux et essentiel à la santé et à la gestion du stress, au bien être en général.

 

En acquérant le contrôle du corps, de l’esprit et du souffle, nous acquérons  le contrôle de nous-même et le lâcher prise du contrôle extérieur. 

voir cet article  ► Le souffle c'est la vie

En devenant souverain de notre mental,  de notre corps, nous devenons pleinement acteur de notre vie.

 Le souffle incontrôlé est dangereux. On peut voir comment des émotions,  des passions et des sentiments variés changent le rythme du souffle qui peut même échapper à notre contrôle lorsque nous sommes dépassés par les émotions telles que la colère, la passion ou la peur. N’ayant  plus, alors, le contrôle de nos paroles et de nos actes et donc, de notre vie.

 

Quand l'homme perd son contrôle sur lui-même, la première chose qu'il perd  est le contrôle du souffle.

 

Le souffle c’est la vie, la vie naît par l’inspiration,  se termine par l’expiration. Dans l'autre sens, les changements de l'état  psychique peuvent aussi être induits en conscience par le souffle.

 

En travaillant le souffle on influence notre état physique, mental, émotionnel.

 

L'inspiration est yin, l'expiration est yang. 

Dans le Qi Qong l'expiration se fait vers le haut et l'extérieur, l'inspiration vers le bas et l'intérieur. 

 

Les personnes agitées ou insomniaques doivent se concentrer sur l’inspiration et laisser l'expiration se faire naturellement, de façon légère, ainsi le yin sera renforcé et aura suffisamment de force pour contrôler le yang. (en effet c'est la mobilité excessive du yang qui provoque l'agitation et l'insomnie, elle peut être réduite par le travaille de la respiration ou la cohérence cardiaque (voir vidéo► Cohérence cardiaque et apaisement, anti stress simple) pour calmer la coeur et la circulation sanguine. 

Lorsqu'il y a excès de yang du foie, le yang à tendance à monter et s'échapper vers le haut (ce qui entraîne par exemple l'hyper tension artérielle, des colères, des maux de tête) ; dans ce cas il convient aussi de se concentrer sur l'inspiration et de laisser l'expiration se faire naturellement afin de calmer le yang et rééquilibrer le Yin. 

 

Les maux avec vide de Qi (très grande fatigue) doivent se concentrer sur l'expiration et inspirer naturellement. AInsi le yang Qi va se renforcer et tonifier le Qi. 

 

Les personne qui ont des ptôses (descentes d'organes) doivent se concentrer sur l'expiration et inspirer naturellement. Ainsi le Qi renforcé montera aider les organes à retrouver leur position initiale. 

 

Suryanamaskar-ou-la-salutation-au-soleil-etait-traditonnel.jpg

 

Autres mouvements du yoga

 

Yoga-Bikram-poses.png

 

 

Regardez comme c'est beau et cela donne envie deux vidéo pour le plaisir des yeux : 

● Le yoga c'est efficace, et c'est beau !

♥ Yoga à deux, encore mieux ;-)

 

Article pour l'entretient du dos : 

LE DOS EN FORME



07/03/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8129 autres membres