creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

ADIEU MAUVAISE HALEINE !

02.jpg

 

Mauvaise haleine et hygiène buccale. 

Si votre hygiène de vie est mauvaise pour votre foie, abus de café, d’alcool et mauvais équilibre alimentaire, misez sur l'huile essentielle de pamplemousse réputée pour stimuler les fonctions hépatiques et biliaires, facilitant ainsi la digestion des graisses.  Vous pouvez sucez un comprimé d'huile essentielle de pamplemousse ou un petit morceau de sucre sur lequel vous aurez versé une goutte d'huile essentielle Le bicarbonate  après les repas pour réduire l’acidité. Et le matin, du citron dans de l’eau chaude avec du miel.  Mieux que de mâcher un chewing-gum toute la journée, pour une haleine fraîche,. Imparable !

Mais le plus souvent, la mauvaise haleine, est liée à un problème buccal.

Les odeurs  est le plus souvent liée à la fermentation qui laissent se développer des bactéries !  Des particules de nourriture coincés entre vos dents et qui pourrissent en une après-midi voir une nuit, voir plus si les interstices ne sont jamais nettoyés peuvent aussi être responsables d'une haleine de coyote. Et là, se laver les dents après chaque repas ne suffit pas. Je ne préconise pas le bain de bouche commerciale, plutôt diluez quatre à cinq gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans un verre d'eau et gargarisez-vous pendant une minute à chaque gorgée. Mais surtout occupez vous des interstices avec des brossettes  et lorsque vous êtes à l’extérieur utilisez le fil dentaire. Et pensez à décaper la langue !!!

 

90 % des mauvaises haleines sont simplement dues à une mauvaise hygiène buccale. 

 

L'initiative de cet article me viens d'une discussion avec une amie de longue date. 

 

Elle utilisait mille stratagèmes pastilles et autre pour cacher sa mauvaise haleine, persuadée qu'elle devait l'imputer à son foie. 

 

Je n'avais jamais eu l'idée de remettre en cause son auto diagnostique. 

Ni même de lui poser des questions sur son hygiène buccale. 

Un jour que je passait la nuit chez elle, elle me vit utiliser ma petite brossette et une spatule spéciale pour brosser la langue. 

 

Elle me posa des questions et nous en vîmes à approfondir le sujet. Les bains de bouche anti-bactériens utilisé régulièrement ne sont pas bon du tout. 

 

Je découvrit à ma grande stupeur qu'elle n'avait jamais utilisé ni file dentaire, ni hydropulseur, brosssette pour les interstices ou qu'elle ne se brossait pas méticuleusement la langue.

 

Tu devrais essayer lui dis-je peut être que les odeurs viennent tout simplement de là. D'ailleurs c'est très simple, je lui tendu une brossette neuve, passes toi la brossette entre les dents et sens. Tu va être fixée.

 

Bingo.

 

On n'imagine pas comment la fermentation de longue date des micro morceau d'aliments qui stagne ainsi entre les dents peuvent à la longue dégager une odeur infecte.

 

Et cette source bactérienne est d'ailleurs fort préjudiciable à notre santé, en plus d'être indisposante.

 

hygiene-buccale.gif

 

Notre bouche est un creuset de bactéries présentes en très grand nombre. Les parois dentaires, et la langue, sont leurs milieux de prédilection. Elles s’y agrippent et confèrent à ces derniers, un aspect qui dénote fortement leur présence, lorsque rien n’est fait pour stopper leur avancée. La langue devient blanchâtre, car chargées de déchets alimentaires en pleine décomposition. Cette décomposition à laquelle donne lieu l’action de ces bactéries, produit des acides qui détruisent l’haleine, et nuit à la santé, pas seulement buccale.


Le brossage des dents après les repas ne suffit pas. Il faut brosser  la langue et entre les dents. Ce n'est guère possible avec la brosse dent classique. Le file dentaire, c'est pas mal, mais le mieux sont les mini brossette spécialement conçues pour cela.

Des grattes langue, j'en vois aussi rarement dans les salles de bain. Pourtant c'est fort utile. 

 

Il existe plusieurs types de modèles, le mien est le suivant, il a l'avantage d'avoir deux faces, l'une qui frotte avec une brosse, et l'autre qui racle. On ne peut pas racler efficacement la langue avec une brosse à dent classique ! Vous remarquerez que les implantation ont un sens à l'usage ! 

 

Certaines brosses à dents ont une lamelle de caoutchouc centrale qui est adaptée. Il existe aussi des brosses spéciales langue. 

 

langue ssurface.jpg

 

langue au.jpg

 

tonguecleaner760_demonstration.jpg

 

6719-large.jpgBioderma-Photoderm-Antiage-1448.jpg

 

model2.jpg

 

Voici un lien mode d'emploi :   tongue-cleaner

 

Je mets de temps en temps un peu de bicarbonate de soude sur la brosse pour frotter la langue. 

 

Pas plus d'une fois par semaine vous pouvez aussi mélanger un peu de jus de citron avec du

bicarbonate de soude afin de faire une pâte. Elle blanchi les dents. Ne répétez pas trop

souvent l’opération car ça peut attaquer l'émail et du coup  produire l'effet inverse, jaunir... 

Recette curcuma bicarbonate et huile de noix de coco sur ce lien :  blanchir-vos-dents-naturellement

 

Voici des modèles de brossettes inter dentaires, si vous avez les dents serrées entre elles, prenez surtout le diamètre le plus fin. 

 

2091.jpgbrossettes-interdentaires-tepe-rose.jpg




dentaid-interprox-plus-mini-conique-brosse-interdentaire-6-pieces.jpg  espace inter curaprox.jpg

Le modèle avec un manche est plus pratique. 

 

 

On peut les emmener partout ou bien du file dentaire pour dépanner. Mais il n'est pas aussi efficace que les brossettes.  

 

               dentalyon-fiche-information-conseils-prevention-fil-dentaire.jpg  fil_dentaire_0 (1).jpg




A la maison, ce qui est fort utile, car en plus de bien nettoyer l'interstice des dents, ça masse les gencives, c'estr l'hydropulseur, il existe beaucoup de modèle. Un jour j'était tombé sur un système tout simple, non électrique et je ne l'ai pas acheté sur le moment, pensant le retrouver, je le regrette, je n'en ai plus jamais retrouvé par la suite. Un tuyau se fixait au robinet avec un embout, en ouvrant le robinet à font on provoquait la pression et l'embout faisait pulser un jet. Petit appareil facile à transporter, si vous en trouvé, faits les moi savoir, je suis preneuse. 

 

Airfloss-Jet-Dentaire-Hydropulseur.jpg

On a souvent un bain de bouche dans son armoire à pharmacie. Or, on ne sait pas forcément dans quels cas s’en servir. Evidemment, ils ne remplacent pas le brossage des dents.

Les bains de bouche sont utiles pour soulager les "petits bobos"

Leur formule contient en général des actifs antiseptiques.  Ils s’utilisent donc en complément, après la “séquence brosse à dents”. Utilisez les contre irritations, inflammation, aphtes, etc. Attention à bien laisser agir le produit 30 secondes en bouche avant de le recracher ! Bon à savoir aussi : les bains de bouche (à quelques exceptions près) ne s’adressent pas aux enfants de moins de 6 ou 7 ans.

A chaque type de problème correspond une formule de bain de bouche.

Les formules antiseptiques : 

Elles contiennent des actifs fortement dosés contre les germes, parmi lesquels on retrouve surtout la chlorhexidine et l’héxétidine.

Principaux produits : Alodont, Eludril, Givalex, Hextril, Paroex, Prexidine…

Dans quels cas les utiliser ? Ces produits traitent les infections et les inflammations de la muqueuse buccale. Ils sont également recommandés après une chirurgie dentaire pour prévenir le développement de “mauvais germes”.

Qu’en attendre exactement ? Un soulagement du gonflement des gencives ou un apaisement de la douleur en cas d’abcès. 

 

Précautions : ne pas poursuivre le traitement au delà de quelques jours (ou selon avis du dentiste en cas de dent arrachée ou autre). Vous risquez de perturber l’équilibre de la flore buccale et de provoquer une mycose.

 

Les formules protectrices, anti plaque dentaire, contre les caries

Elles ont pour mission de renforcer l’émail des dents et de le rendre plus résistant aux attaques acides.  Personnellement, je n'y crois pas. C'est à mon sens du marketing, un bon brossage est très efficace. 

 

Les produits rafraîchissants pour l'haleine vendus en supermarché masquent (provisoirement) la mauvaise haleine sans en attaquer la cause.

Pour en finir avec la mauvaise haleine, il faut en traiter l'origine. Si l'hygiène n''est pas en cause, la mauvaise haleine n'est généralement pas un problème local, situé dans la bouche. Elle peut être provoquée par une digestion incomplète dans l'estomac et la fermentation d'aliments dans les intestins. Les infections à champignons (candida albicans), les accumulations de métaux lourds, l'indigestion, un dysfonctionnement des reins ou du foie et même des désordres pulmonaires sont des causes possibles. 

Des composés sulfuriques s'accumulent dans vos viscères, et votre corps s'en débarrasse en les évacuant par les poumons, et donc par l'haleine. 

Heureusement, ce problème peut souvent être traité grâce à de simples produits naturels dépourvus de tout danger pour l'organisme.

 

 Et si ce n'est pas l'hygiène buccale qui est en jeu 

 

Un test médical qui mesure les gaz présents dans le souffle

La preuve en est qu'il existe un test médical qui consiste à mesurer les gaz expirés dans le souffle pour évaluer l'origine des problèmes digestifs

L'entreprise japonaise Toshiba a récemment mis au point un dispositif qui mesure le taux de molécules présentes dans l'haleine, telles que l'acétaldéhyde, le méthane, l'acétone, pour aider au diagnostic de certaines maladies. 

  • Beaucoup d’hydrogène révèle un problème dans l'intestin grêle, causé par une mauvaise assimilation des sucres rapides, lactose (le sucre du lait) ou fructose (le sucre des fruits, des légumes et des légumineuses) ;

  • Beaucoup de méthane est un signe de fermentation excessive dans le côlon, du à une digestion ralentie ;

  • Un test révélant une acidité traduit un problème de vidange gastrique (l'estomac a du mal à se vider).

On ne peut éviter cette circulation des gaz car c'est physiologique. C'est ainsi que l'être humain est fait. Se brosser les dents est alors aussi inutile que de mâcher du chewing-gum. 

En revanche, il est indispensable de faire quelque chose. Pour soi-même d'abord, parce que la mauvaise haleine est un signe sûr que quelque chose de profondément anormal se passe dans le système digestif. 

Mais aussi pour les autres, je ne vous fais pas de dessin, aujourd'hui non plus... 

Des intestins malsains, ce sont des maladies qui se préparent

Lorsque certaines bactéries indésirables pullulent dans les intestins, cela crée un dérèglement local aux conséquences majeures. 

Les bactéries en surnombre font fermenter excessivement le bol alimentaire, favorisant l’apparition de polypes, induisant des carences en nutriments, affaiblissant l’immunité. 

Mais les dégâts causés par les fermentations digestives vont bien au delà des troubles digestifs ! Ils sont reconnus aujourd’hui comme la principale source de nombreuses pathologies : les rhumatismes, le surpoids, le syndrome métabolique, la sclérose en plaques, et même l’autisme ou certains cancers [1]. 

La seule solution efficace est de traiter l'origine du problème : la fermentation malsaine dans les intestins. 

Et c'est là que la médecine par les plantes a des solutions admirables, qui prouvent à quel point Dame-Nature avait vraiment tout prévu : 

Dame-Nature a tout prévu

Dans le nouveau numéro de Plantes & Bien-Être, le Docteur Donatini fait le point sur les plantes qui viennent à bout des problèmes digestifs. 

Nous sommes en train de mettre la dernière touche à cette édition avant de l'envoyer en impression mardi 26 mai, à la première heure. 

Vous y découvrez des remèdes efficaces mais très peu connus : le Dr Donatini aborde en particulier le cas du mycélium de champignon qui assainit les intestins, ainsi que des différents mélanges d'huiles essentielles à prendre selon l'origine des problèmes digestifs (dans l'estomac, l'intestin grêle, le colon, ou les trois). 

Il vous informe du régime à suivre pour corriger vos problèmes et vous donner les dernières informations sur les probiotiques. Pour 30 à 40 % de patients, ils accentuent le risque de problèmes bucco-dentaires, la prise de poids et le reflux. Il vous dit qui est concerné et comment savoir s’il faut ou non, prendre des probiotiques en cas de troubles digestifs. 

Ces informations sont, à mon avis, indispensables à connaître. 

Source :  Sante Nature Innovation




Un tube digestif sain

La première règle est de nettoyer votre tube digestif. Mangez plus de fibres solubles, comme le psyllium, dont vous pouvez prendre une cuillère à soupe dans un verre d'eau matin et soir afin de nettoyer votre côlon. 

Buvez régulièrement de l'eau. Attention, je n'ai pas dit de vous gorger d'eau comme le recommandent les autorités sanitaires, qui voudraient nous transformer en plantes vertes tropicales.

L'excès d'eau est mauvais pour la santé, vous drainez de précieux minéraux dans vos organes. Par contre, boire un grand verre d'eau le matin, 10 mn avant le petit-déjeuner, est une excellente façon de purifier vos reins. Pendant le reste de la journée, un verre d'eau à chaque repas, et une tasse de thé vert deux fois par jour suffisent amplement, à moins bien sûr que vous ne fassiez un exercice physique intensif ou que vous ne viviez dans un pays chaud.

Vous observerez d'autant mieux ces deux premières règles que vous choisirez des aliments qui contiennent des fibres... et de l'eau : un exemple évident est la salade verte, mais vous avez aussi les fruits, les légumes crus, les pousses et les fèves.

Une bonne flore intestinale

Votre tube digestif, pour bien fonctionner, a besoin d'une flore intestinale de qualité. Ce sera le cas si vous y cultivez de bonnes bactéries, en consommant régulièrement des « probiotiques », bactéries qui portent ce nom parce qu'elles sont « favorables à la vie».

Prenez quotidiennement un supplément de lactobacillus acidophilus disponible dans les magasins bio ou consommez des produits qui en contiennent comme le kéfir. Ces bonnes bactéries faciliteront votre digestion et élimineront les mauvaises bactéries qui produisent des gaz nauséabonds. 

Facteurs aggravants

L'ail et l'oignon, qui contiennent beaucoup de composés sulfurés, provoquent une mauvaise haleine.

Les nombreuses personnes qui digèrent mal le lactose (le sucre du lait), peuvent avoir une mauvaise haleine quand elles consomment des produits laitiers.

Une mauvaise hygiène buccale n'améliore rien : l'accumulation de plaque dentaire, les caries, les maladies de gencives, et les débris d'aliments qui pourrissent entre les dents sont des facteurs aggravants.

Vous pouvez donc améliorer les choses en agissant sur ces facteurs. 

Une fois que vous aurez fait tout ça, vous aurez traité le fond du problème. Maintenant, cela ne suffit pas forcément en toutes circonstances. Et c'est là que j'ai une information vraiment utile.

Votre maman avait raison !

Vous vous souvenez que votre maman mettait généralement une bonne dose de persil dans ses plats contenant beaucoup d'ail (salade de champignons de Paris, escargots...).

C'est que le persil contient énormément de chlorophylle, ces pigments verts qui donnent leur couleur aux feuilles et aux plantes.

C'est un fait que la chlorophylle est un puissant déodorant naturel pour l'organisme. 

En 1950, le Dr. Howard Westcott, interne des hôpitaux, a publié les conclusions d'une étude qu'il a menée sur des patients anémiques, au cours de laquelle il a constaté que l'odeur de l'urine de ceux qui avait mangé de la chlorophylle était beaucoup moins forte.

Il a alors supposé que la chlorophylle atténuait la mauvaise haleine et les odeurs du corps, un fait qu'il a vérifié au cours d'un petit test sur ses confrères étudiants en médecine. 

Ultimement, il a constaté que les bains de bouche à la chlorophylle diminuaient fortement les odeurs des personnes ayant bu du jus d'oignon (une pratique heureusement peu répandue...)

Il n'en fallait pas plus pour déclencher un mouvement mondial en faveur des chewing-gums et des dentifrices à la chlorophylle.

Double effet de la chlorophylle

L'origine du pouvoir de la chlorophylle à combattre les odeurs corporelles est double.

D'abord, elle supprime les odeurs dans la bouche et dans la gorge. Mais ensuite, et surtout, la chlorophylle est fortement alcaline... ce qui veut dire qu'elle a un effet bienfaisant sur les voies digestives en régulant la production de bactéries et en détoxifiant le corps. 

L'activité détoxifiante de la chlorophylle dans le flux du sang a un effet purifiant sur tout le corps qui rafraîchit l'haleine.

Mais attention : beaucoup de personnes ont tendance à confondre menthe et chlorophylle. 

La menthe, ainsi que les bains de bouches à la menthe vendus dans le commerce, ne font rien pour combattre la mauvaise haleine. Ils se contentent de masquer l'odeur. Les causes internes du problème ne sont pas attaquées.

De plus, selon des études menées ces dernières années à l'Université de Sao Paulo, au Brésil, l'utilisation quotidienne de bains de bouche a une incidence sur : 

  • Le risque de cancer de la bouche ; 

  • L'érosion de l'émail dentaire ; 

  • L'augmentation de la sensibilité des dents. 

Mais l'aspect le plus gênant des bains de bouche est qu'ils peuvent aggraver vos problèmes d'haleine. Ceci parce qu'ils contiennent en général de l'alcool qui tue massivement les bactéries présentes dans votre bouche.

Sur le coup, cela améliore l'haleine, mais l'effet de long terme est que l'espace libéré est rapidement colonisé par de mauvaises bactéries. Le recours aux bains de bouche ne fait qu'accroître le cercle vicieux. 

La chlorophylle, elle, ne déclenche aucun effet domino de ce type, et elle a un effet positif sur la santé générale, puisqu'elle a aussi des vertus anti-cancérigènes, anti-oxydantes et anti-inflammatoires.

Elle contient aussi beaucoup de nutriments essentiels : vitamine A, C, E et K, acide folique (B9), fer, calcium et magnésium. 

Elle a un puissant effet chélateur, c'est-à-dire qu'elle se lie aux métaux lourds, comme le mercure, et les évacue de votre corps.

Sans surprise, vous trouvez beaucoup de chlorophylle dans les légumes verts et les algues. Le maté (tisane d'Amérique du Sud) est une des sources connues les plus riches en chlorophylle.

Et pour terminer...

Mâcher des graines d'aneth est une autre excellente façon d'atténuer la mauvaise haleine. C'est d'ailleurs une ancienne tradition en Inde que de manger des graines d'anis, dont le goût est proche de l'aneth, à la fin du repas. Vous pouvez enfin choisir de prendre des compléments alimentaires à base de chlorophylle : la dose standard est de 1 cuillère à café de poudre ou d'un comprimé de 100 mg par jour, après un repas.

Si vous choisissez de prendre un complément de chlorophylle sous forme liquide, comme la luzerne, il est possible de prendre jusqu'à 1 cuillère à soupe ou 500 à 1000 mg par jour. Le liquide doit être dilué dans du jus ou de l'eau. 

Mais ma préférence personnelle est au remède de votre maman : le persil. Car si vous mangez des feuilles de persil avec votre nourriture, elles vont accompagner vos aliments tout au long de votre digestion, et ainsi produire leur effet rafraîchissant là où il faut, quand il le faut.

Le point de vue du Dr. Gérard Mégret*

Vous n'ignorez pas que le langage médical adore les termes pompeux et parfois même abscons.

« La mauvaise haleine » n'y échappe pas puisque nous l'appelons dans notre jargon l'halitose. Signalons que celle-ci n'est pas une maladie en soi mais un symptôme entrant dans le cadre dune maladie (comme la fièvre pour la grippe par exemple). 

A propos de cette mauvaise haleine, on ne peut souscrire à cette vérité première applicable à (presque) tous les domaines de la médecine : mieux vaut traiter la cause que ses effets.

Ses origines multiples (buccale, ORL, broncho-pulmonaires et digestives) vous ont été bien rappelées. Peut-être doit-on y ajouter un élément important qui nous est personnel et sur lequel notre action sera plus limitée : le pH (« l'acidité ») de la salive. D'autre part diverses études récentes ont fait état dune cause possible, plus difficile à mettre en évidence, mais que l'on peut alors traiter avec succès :l'Helicobacter pilori, une bactérie aussi responsable d'un grand nombre d'ulcères de l'estomac ou du duodénum. 

Mais avant d'en arriver à la fibroscopie gastrique commençons par appliquer les judicieux conseils qui vont été prodigués. 


Cette dernière partie de l'article provient de Jean-Marc Dupuis pour santenutrition@sante-nature-innovation.fr

 

 Voir aussi : Produits d'hygiène corporelle au naturel

 

 

 

 

Dentifrice maison 

 

 

Argile blanche bio ( 4.60 euros les 200 gr en magasin bio ), de l'eau , une cuillerée à café de bicarbonate de sodium alimentaire ( rayon sel en grande surface ou pharmacie, le grain est plus fin ) , quelques gouttes huiles essentielles ! c'est tout....

 

Ou encore : Bicarbonate de soude Alimentaire toujours et rajoutez une ( UNE SEULE) goutte d'Huile essentielle de citron ou de Pamplemousse(le Pamplemousse à éviter pour les personnes cardiaques sous traitements) mélangez une cuillère à café de Bicarbonate avec l'huille Essentielle. 

 

Pour ceux qui ont des gencives enflammées et qui saignent, l'Huile de Pépins de raisin (en Pharmacie ou en magasins bio ), vous pouvez vous frotter les gencives avec ce produit ou en rajouter dans votre dentifrice bio (DEUX A TROIS GOUTTES) suivant l'état de vos gencives, sauf pour les personnes cardiaques sous traitements!!!

 

 

 

Une autre recette dentifrice maison, économique (de Chantal Siennicki) :

Mélanger : 3 bonnes cuillères à soupe d'argile (on peut mélanger de la verte et de la blanche, prenez d'ultra fine, ventilée, pour ne pas rayer les dents).

 1 cuillère à café bombée de chacun des éléments suivants - sel de Guérandes fin, poudre de gingembre et bicarbonate de sodium- on ajoute environ 3 cuillères à soupe de glycérine végétale bio au moins pour obtenir une pâte assez molle, puis on met 3 gouttes d'huile essentielle (menthe - ou clou de girofle ou arbre à thé ou encore citron jaune, des huiles avec des vertus assainissantes pouvant être utilisées en interne et au gout qui vous convient).

A conserver dans un bocal en verre et l'été tenir au frais, la texture s’assécher. 

 

 

Le fluor est toxique, voir le lien :  http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-etats-unis-une-revue-medicale-reconnait-la-neurotoxicite-du-fluor-123046798.html

                                             Brosse a dent naturelle

                                                    Bouche saine au naturel

                                                     Une éponge à maladie

                                                     traiter-les-caries avec de l'huile de coco



21/05/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7868 autres membres