creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Alternatives aux MYORELAXANTS

douleurs-1.jpg

Pourquoi éviter les myorelaxants sur ordonnance ? 

 

 La dépendance à ce soulagement rapide sans effort peut s'installer. Et tous médicaments à des effets secondaires ! Outre celles inscrites sur la notice, n'oubliez jamais qu'une molécule chimique aura toujours un effet nuisible sur le foie et les reins. Les relaxants musculaires peuvent causer une toxicité hépatique aiguë comme bon nombre de médicaments. Par principe, il est préférable de privilégier les méthodes douces et naturelles; 
 Il ne faut prendre des relaxants musculaires que pour des périodes limitées en dépannage en cas de douleurs sévères et connaître d'autres alternatives est toujours utiles. Imaginez que vous êtes victime d'une douleur sans avoir de traitement à disposition !
A savoir, certains relaxants musculaires, tel que le carisoprodol, une fois assimilés, sont convertis par le foie en anxiolytique. C'est pourquoi les risques de dépendance physique et/ou psychologique à ce relaxant musculaire sont assez élevés. 
Dans des cas plus extrêmes et lors d'abus, les relaxants musculaires peuvent causer l’insuffisance cardiaque et paralysie. En raison de leurs effets secondaires, il est conseillé de ne pas conduire ou utiliser de machines et il est généralement conseillé de les prendre avant de se coucher...
 
Les relaxants musculaires conventionnels ne devraient pas être pris par les personnes âgées, les femmes enceintes ou toute personne souffrant de dépression ou ayant des antécédents de toxicomanie ou d’alcoolisme. Ceux qui ont des antécédents de toxicomanie ou d’alcoolisme ne devraient pas utiliser de relaxants musculaires, et les relaxants musculaires ne devraient jamais être mélangés à de l’alcool. Le carisoprodol (Soma) doit surtout être évité parce qu’il est associé à un risque élevé d’abus et à un potentiel d’accoutumance non observé avec d’autres relaxants musculaires.
 
D'autres parts, l’organisme s’habitue à la prise quotidienne d’un traitement,  relaxant musculaire pu autre, et si on le prend de façon prolongé, l'organisme devient dépendant du médicament pour fonctionner normalement. Si l’on saute une dose typique ou si l’on arrête complètement l’absorption, la personne est susceptible de présenter des symptômes de sevrage. 
 
Les relaxants musculaires deviennent encore plus problématiques et risqués lorsqu’ils sont utilisés en combinaison avec l’alcool ou cumulés avec d'autres substances, médicaments ou autres. 

 

Cela demande un état d'esprit que d'affronter la douleur autrement que par la prise de médicament. Et croyez-moi, le corps sait y faire face. c'est un véritable labo médical, qui secrète ses propres molécules, les endorphines. Si vous réagissez systématiquement à la douleur par la prise d'un cachet, le jour ou vous n'aurez pas accès aux cachets, le corps ne saura pas faire face !
 
Apprenez à utiliser les remèdes naturels, les plantes, les HE mais aussi la relaxation et les massages et les ajustements chiropratiques, pour obtenir un soulagement sans les effets secondaires indésirables. 
 

1. Huile d’arnica

En application locale, c'est un remède puissant pour diverses blessures inflammatoires et liées à l’effort.
 
Le thymol présent dans l’arnica est un vasodilatateur efficace des capillaires sanguins sous-cutanés, qui aide à faciliter le transport du sang et d’autres accumulations liquides et agit comme un anti-inflammatoire pour faciliter le processus normal de guérison et soulagement. L’huile d’arnica stimule également la circulation des globules blancs, qui traitent le sang congestionné pour aider à disperser le liquide emprisonné des muscles, des articulations et des tissus meurtris.

 

Appliquez sur la peau sous forme d’huile, de crème, de pommade, de liniment ou de pommade.

 
 

2. L’Intérêt d'un ajustements chiropratiques

 

Les techniques chiropratiques sont souvent très efficaces pour réduire la douleur et davantage que les relaxants musculaires, les recherches du College of Chiropractic de l’Université Life en Géorgie l'ont démontrées. Les chiropraticiens ou ostéopathes, aident la colonne vertébrale à retrouver son alignement. Lorsqu’il s’agit de douleurs au dos et au cou, les chiropraticiens peuvent soulager la douleur que vous ressentez en vous aidant à retrouver un alignement correct et sans douleur. Et la cause de la douleur est supprimée, plus besoin de traitement....

 

3. Huile de cannabis

Les cannabinoïdes peuvent s’avérer utiles dans la modulation de la douleur en inhibant la transmission neuronale dans les voies de la douleur. L’huile de cannabis soulage la douleur chronique et l’inflammation, c’est pourquoi elle est parfois utilisée comme traitement naturel contre la fibromyalgie. Si vous utilisez de l’huile de cannabis, assurez-vous qu’elle est achetée par l’intermédiaire d’une entreprise réputée qui vend des huiles pures et testées en laboratoire.

 

4. Huiles Essentielles

L’huile essentielle de menthe poivrée est, entre autres vertues, un excellent analgésique naturel et relaxant musculaire. Il est particulièrement utile pour soulager les muscles endoloris, les maux de dos et pour faire fondre un mal de tête tendu.
 
Des études montrent que l’HE de menthe poivrée appliquée par voie topique soulage la douleur associée à la fibromyalgie et au syndrome douloureux myofascial. Il suffit de diluer l’huile essentielle de menthe poivrée dans une huile végétale (comme le jojoba ou la noix de coco) ou une lotion non parfumée et de l’appliquer sur la zone à traiter.
 
L’HE de citronnelle aide à améliorer la circulation sanguine et peut donc soulager les spasmes musculaires et les maux de dos. L’encens et les huiles essentielles de cyprès sont également excellents pour réduire l’inflammation et améliorer la circulation sanguine, ce qui aide à réduire la douleur et les spasmes.
 

5.Relaxation - Massage

Bien entendu, la relaxation permet de relâcher les muscles et les massages font circuler le sang, réchauffe la zone (l'inflammation aussi, réduire l'inflammation à tous prix n'a pas de sens, puisqu'elle a un but, c'est de guérir la zone à problème, on enrayera une inflammation seulement si elle devient chronique). L'inflammation et la douleur vont de paire. La douleur est un signal, il faut l'écouter et agir en conséquence,  le corps vous dit d’arrêter d’utiliser cette partie du corps pour qu’il puisse commencer le processus de restauration des tissus, et permettre la guérison.
Un relaxant musculaire sur ordonnance dissimule la douleur et vous permet de vous déplacer au-delà du point de confort du corps, ce qui peut prolonger la douleur et même la faire se propager dans le corps.
Une étude clinique randomisée menée en 2011 auprès de patients cancéreux de Taïwan portant sur les effets de la massothérapie sur les douleurs musculaires et la relaxation. Les chercheurs ont découvert que la massothérapie améliorait définitivement la gestion de la douleur osseuse et musculaire chez ces patients, mettant en évidence les effets relaxants du massage sur les muscles. 
 
Lorsque vous obtenez un bon massage sur la zone à traiter ainsi que sur l’ensemble de votre corps, relâchant la tension et soulageant la douleur. Si vous souffrez de spasmes ou de douleurs musculaires chroniques, il est idéal de vous faire masser au moins une fois par mois ou plus. Plus votre niveau de stress est élevé, plus vous êtes susceptible d’avoir des tensions musculaires et des douleurs qui nécessitent un massage régulier. Vous pouvez aussi investir dans un appareil de massage, selon la zone à masser, c'est une alternative envisageable sans doute moins onéreuse. 
 
 

6. Évitez certains aliments

Le sucre et l'alcool sont pro-inflammatoire et augmente la douleur.
La caféine est déshydratante et peut augmenter l’inflammation. Limitez-vous à une seule tasse de café par jour, ou réduisez complètement votre consommation si vous le pouvez. Ou remplacez par la ricorée. 
Les gras trans : Ces graisses augmentent l’inflammation et la douleur.
Excès de calories : L’embonpoint favorise les maux de dos.

Voir aussi  liste-d-epices-plantes-et-aliments-anti-inflammatoires

 

7. Sel d’Epsom et magnésium

Les signes de carence en magnésium comprennent les douleurs musculaires, la fibromyalgie et les crampes aux jambes. Immergez-vous dans un bain au sel d’Epsom, vous augmentez votre taux de magnésium interne, qui est essentiel au bon fonctionnement de vos muscles et éviter le besoin de relaxer vos muscles.
 
En général, des niveaux élevés de magnésium aident à réduire l’inflammation globale du corps, car une faible teneur en magnésium a été associée à une protéine C-réactive plus élevée, un marqueur de l’inflammation dans le corps. 
Voir cet article complémentaire sur le sujet de  l’assimilation du magnésium (cliquez)
 

8. Repos limité 

Plus que le repos, cherchez avant tout à vous détendre, mais évité le repos complet et permanent. Si la douleur n’est pas trop invalidante, continuer de bouger gentiment pour garder réduire l’inflammation causant la douleur. Faites vos activités quotidiennes normales à un rythme plus lent et plus doux si nécessaire. Une activité bien dosée accélérera en fait votre temps de récupération en activant la circulation sanguine. (Les massages aussi et l'inflammation sert à cela ne l'oubliez pas, alors soutenez l'effort du corps plutôt que lui compliquer la tâche).  
 
 

 HE 31 Faire son baume.jpg

Voir toutes les fiches

 
Vous pouvez également aider à détendre les muscles en mélangeant quelques gouttes d’encens et d’huiles essentielles de cyprès avec une huile végétale (comme le jojoba ou la noix de coco) ou une lotion naturelle non parfumée et en appliquant le mélange sur la zone concernée.
 
 

Les meilleurs relaxants musculaires naturels

Romarin

Il a beaucoup de bienfaits pour la santé, en particulier pour la détente. Vous pouvez l'utiliser dans le bain, en diluant un peu de romarin pour soulager les crampes menstruelles ou les spasmes musculaires ou l'appliquer localement en HE en massages sur vos articulations. Les compresses chaudes sur les zones douloureuses ou enflammées réduisent les symptômes de l’arthrite.

 

P Douleur.jpg

Voir toutes les fiches

HE 31 Faire son baume.jpg

 

Valériane

Utilisée pour soulager la tension du cou. Elle a également un énorme effet sédatif pour contrôler les problèmes d’anxiété et de sommeil. Vous pouvez faire une infusion de valériane ou prendre des géules naturelles car cette plante a une forte odeur peu agréable.

 

Camomille

La camomille est une plante qui est utilisée depuis les temps anciens pour traiter de nombreuses affections, y compris les spasmes musculaires. Elle contient plus de 36 flavonoïdes qui sont des composés ayant des propriétés anti-inflammatoires. Vous pouvez faire un massage des muscles touchés avec l’huile essentielle de camomille pour soulager des spasmes. La camomille peut aussi aider à détendre les muscles endoloris.

 

Cataire

Plante indigène d’Europe, de la famille de la menthe, qui cultivée en Amérique du Nord et en Asie. Utilisée comme sédatif naturel et relaxant musculaire. Cela contribue à réduire le gonflement des articulations, soulage les maux de tête causés par la tension, guérit les blessures dans les tissus mous, entre autres propriétés.

 

Poivre de Cayenne

La capsaïcine, une substance trouvée dans le poivre de Cayenne est un myorelaxant naturel qui est habituellement recommandé pour les personnes qui souffrent de la fibromyalgie et l’arthrite rhumatoïde. Vous pouvez l’ajouter à la nourriture, comme dans cette recette ou vous pouvez trouver le poivre de Cayenne en capsules et en crèmes. Lorsqu’il est utilisé en crème, vous pouvez l’appliquer sur les zones touchées par des spasmes musculaires.

 

Radis

C’est une variante épicée utilisée depuis longtemps pour soulager les tensions musculaires, ce qui inclut également des crampes et des douleurs. Vous pouvez acheter ou fabriquer une huile essentielle de radis et faire un mélange avec de l’eau chaude pour un bain ou faire des massages avec.

 

Thym sauvage

Propriétés relaxantes des muscles. Vous pouvez en consommer en infusion et autant de tasses que vous voulez par jour.

 

Passiflore

Également connue sous le nom de fruit de la passion, ses pétales contiennent des phytostérols et des flavonoïdes, tous deux ayant des effets antioxydants. Elle contient également des alcaloïdes, des huiles essentielles et d’autres ingrédients pour un effet relaxant et anti douleur. Elle est utilisée contre l’insomnie, les contractions musculaires, le stress, l’anxiété, la nervosité, etc. Vous pouvez la consommer comme infusion.

 

Lavande

Possède beaucoup de propriétés intéressantes. L’huile de lavande est connue comme l’un des relaxants musculaires naturels les plus efficaces. Vous devrez masser la zone qui fait mal avec des mouvements circulaires afin d’augmenter le flux sanguin. Ensuite, prenez une douche chaude pour vous détendre l’esprit et le corps.

 

plus-saine-la-vie.com

 

Fiches dos et nerf sciatique.jpg

fiche étirement trapezes21 clair.jpg

fiche trigger points21 clair.jpg 

Recevoir les 9 fiches de l'article + l'article en PDF + l'article sur toutes les  plantes et aliments anti-inflammatoires

+ PDF   l’assimilation du magnésium 

Total 3 PDF et 10 fiches pour 10€

Pour tout imprimer chez vous

 

PDF + 10 fiches / MAIL
Prix : 10.00 €

 

 Merci de partager l'article 

 

DON
Prix : 2.60 €



07/03/2020
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9167 autres membres