creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Ce qu'il faut savoir sur les protéines

fiche globale acides aminés.jpg

 

20 acides aminés.jpg

 

didac.free

 

A quoi servent les protéines ? 

 

Elles sont essentielles à notre organisme. Interviennent dans la constitution des os, des muscles, des cheveux, des ongles, de la peau, des hormones et neurotransmetteurs, des enzymes, des anticorps du système immunitaire. 

 

Certains nutriments (gras et glucides par exemple)  peuvent être stockés dans le corps et servir selon les besoins, les protéines ne fonctionnent pas ainsi. 

 


20% du corps humain, dont une grande partie de nos cellules, de nos muscles et de nos tissus, est composé de protéines, et par conséquent d'acides aminés.

 

 

Sur ces fiches le rôle spécifique de chaque acide aminé

 

Z1.jpg

Cliquez sur l'image pour voir plus près

 

 

 

 

Une carence en acides aminés peut entraîner une immunité réduite, des problèmes digestifs et une croissance ralentie, particulièrement chez les enfants, une perte de masse musculaire, faiblesse, des problèmes digestifs, la dépression, des problèmes de fertilité, moins d'énergie, ...

 

Le trop est aussi l'ennemi du bien. Un régime végétal, riche en protéines, ne cause pas de problèmes. Pour les protéines animales, c'est différent, et il est facile d'en consommer trop. La plupart des Américains mangent en fait près de deux fois plus de protéines qu’ils n’en ont besoin. 

La viande rouge, par exemple, contient beaucoup de gras saturés. pouvant induire les maladies cardiovasculaires ;  un diabète de type 2 ; provoquer des douleurs en cas d' endométriose, et le trop de viande et de produits laitier crée un terrain acide et donc inflammatoire, propice aux maladies

 

L’apport quotidien recommandé est de 0,8 gramme par kilogramme de poids corporel, mais pour des personnes actives ou très actives et  les personnes âgées, chez qui la perte musculaire survient plus rapidement, l’apport en protéines devrait être optimisé à 1,2 jusqu’à 1,5 gramme par kilogramme de poids corporel. Vous pouvez arrondir et considérer que si vous pesez 60 kg, vous avez besoin de 60g par jour pour une activité normale. 

 

 

Une protéine est constituée d'acides aminés.

Ils sont essentiels à la croissance, au bon fonctionnement et à la réparation. Chaque type d’acide aminé a différentes fonctions.

 

 

Il existe 20 acides aminés, dont 11 que notre corps peut produire. Neuf sont appelés acides aminés essentiels, seul la nourriture peut nous les fournir.

 

Lorsque des aliments contiennent les neuf acides aminés essentiels, on parle de protéines complètes.

Par exemple, les protéines de l’œuf de poule sont de haute valeur nutritionnelle, tous les acides aminés essentiels sont disponibles. Les protéines du blanc d’œuf sont très mal digérées à l’état cru contrairement au jaune d’œuf (le blanc ne doit pas être consommé même baveux). Une vingtaine de protéines a été jusqu’alors identifiée, elles présentent des fonctions biologiques diverses. Par exemple, l’ovotransferrine ou le lysozyme sont des antimicrobiens. L’avidine fixe la biotine (vitamine B8).

 

On peut trouver les acides aminés essentiels dans les aliments riches en protéines, que celles-ci soient animales ou végétales.

 

Les aliments qui contiennent certains acides aminés essentiels (mais pas tous) sont appelés protéines incomplètes. Les protéines végétales contiennent des acides aminés, mais beaucoup sont des protéines incomplètes. (C’est le cas des noix, des graines, des légumes et des grains entiers par exemples.) Néanmoins en combinant plusieurs aliments, on peut avoir tous les acides aminés constitutifs d'une protéine.  Donc, une grande variété d’aliments entiers riches en protéines végétales, et par la même occasion, beaucoup de vitamines et minéraux.  En aucun cas, il ne faut manger tous les jours la même chose, varier est indispensable à un bon équilibre alimentaire. 

 

Associer des légumineuses et céréales permet de disposer de protéines complètes. Cette association permet d’obtenir un taux d’assimilation de protéines de 30 à 50% plus important que si elles étaient consommées séparément. Il vaut mieux privilégier des céréales complètes au lieu des céréales raffinées dépourvues de nutriments. Opter pour au moins un mixed complet et raffiné de riz complet, quinoa, sarrasin, semoule, millet. Si vous avez des légumes avec c'est mieux, que du complet irrite le colon. 

 

Il existe quelques sources végétales de protéines complètes, dont le quinoa, le soja et les graines de chanvre, de chia et de citrouille. 

 

Autres exemples en combinant les aliments suivants 

  •  Haricots, grains entiers, certaines pâtes de blé entier, kamut et la céréale tef (histidine)
  • Lentilles, noix, graines, haricots, kamut et tef (isoleucine)
  • La leucine: haricots et courge
  •  Haricots et pois (lysine)
  •  Haricots, grains entiers, noix du Brésil et graines de sésame (méthionine)
  •  Haricots, graines de tournesol, noix, kamut et tef (phénylalanine)
  • Graines de lin, noix, lentilles, haricots, pois verts et patates douces (thréonine)
  • Flocons d’avoine, noix, graines, haricots et graines de lin (tryptophane)
  • L'arachides, champignons, grains entiers, haricots, pois non écossés, flocons d’avoine et kamut ( valine)

 

 

Des acides aminés "conditionnellement essentiels" signifie qu’ils jouent un rôle plus important en temps de stress ou de maladie. Ils comprennent l’arginine, la cystéine, la glutamine, la tyrosine, la glycine, l’ornithine, la proline et la sérine.

Les acides aminés conditionnellement essentiels peuvent être produits par le corps, mais leur production peut être ralentie dans certaines situations, telles que stress, anxiété, maladie....

DONC, lorsque votre corps subit un stress ou une infection, puisque la production d'acides amninés est inhibée et il est alors important d’aller chercher les acides aminés conditionnellement essentiels dans l’alimentation

 

 L’enchaînement des acides aminés confère à la protéine une fonction et une structure qui lui sont propres.

La composition en acides aminés des protéines animales varient selon le type de protéine. 

Par exemple dans le lait, c'est les caséines et les protéines présentes dans le lactosérum ( appelé « petit lait »)  la β-lactoglobuline, l’α-lactalbumine, la lactoferrine, la transferrine, les immunoglobulines  etc...

 

Lorsque nous consommons des protéines animales, c'est le métabolisme de l'animal qui a associé toutes les  acides aminées pour constituer les protéines qui nous mangeons. 

 

MAIS

 

Pour qu'elles puissent nous servir, le corps doit dissocier toutes ces acides aminées pour reconstruire ses propres protéines. 

 

On peut comparer à un collier de 20 perles et lorsque nous consommons des protéines animales, le corps dissocie toutes les perles du collier pour aller faire ses propres colliers dans notre organisme. 

 

Afficher l'image d'origine

 

La plupart des maladies liées au style de vie moderne comme l'obésité, le cholestérol, le diabète, l'insomnie, l'arthrite, mais aussi la perte de cheveux ou la formation accentuée de rides, sont attribuables à des troubles métaboliques de base dus à des carences en acides aminés.

Il est donc judicieux de lutter à la source contre ces manifestations, et de veiller à ce que les acides aminés essentiels soient disponibles en quantité suffisante dans l'organisme qui ne peut pas les stocker (contrairement aux glucides et aux lipides).

Il en résulte que toute carence, même infime, d'acides aminés (mais aussi de vitamines, d'oligo-éléments ou de minéraux) menace l'équilibre du corps et entraîne des désordres biologiques générateurs de diverses pathologies.

 

Même s'il existe des compléments en acides aminés, il  n'est pas recommandé de prendre des suppléments en acides aminés. Il est préférable de varier son alimentation pour obtenir le bon dosage et un produit sans aditif n'existe pas.... Pour exemple, l’acide aminé essentiel tryptophane (prisé à une époque puisque précurseur de la sérotonine) a pratiquement disparu du marché alimentaire, à cause des réactions négatives voir mortelles qu'il a engendré.

Il a été découvert par la suite que les décès n’étaient pas dû à la substance en elle-même mais plutôt aux agents polluants hautement toxiques qui avaient été intégrés au processus de production synthétique; en tous cas, de nos jours, le tryptophane se trouve rarement disponible en complément ! Mais il vous suffit de consommer des noix de cajou, amandes, arachides  ... 

 

Le tryptophane est essentiel dans la synthèse de la sérotonine ( l’hormone du bien-être). Ainsi les précurseurs de sérotonines naturels comme la simplicifolia ou la rhodolia doit être absorber avec des noix de cajou, amandes, arachides... 

 

Les acides aminés peuvent être utilisés comme traitement de certains maux, comme l’ornithine (Cure antiparasitaire, Cure du Foie...), l’arginine (Cure antiparasitaire...), la cystéine et la méthionine (programme d'élimination des métaux lourds). La lysine (herpès...), le tryptophane, l’histidine, l’acide glutamique et aspartique dans certains cas précis. Un naturopathe pourra sans aucun doute vous conseiller. 

 

 

LISEZ BIEN CE QUI SUIT 

 

Comme toujours le trop est l'ennemi du bien.

 

Un acide aminé en particulier est très présent dans l'alimentation car c'est un exhausteur de goût et il pousse à la consommation en déclenchant une faim compulsive. est très largement utilisé dans l'industrie agro-alimentaire (1 500 000 tonnes par an) et dans la cuisine asiatique (qui utilise 80% de la production mondiale en cet additif), notamment parce qu'il est peu coûteux et efficace pour renforcer le goût. Il fut inventé par un japonais. 

 

produits_glutamate.jpg

 

Le glutamate monosodique (couramment appelé glutamate) est l'un des additifs alimentaires (code E 621, mais se cache derrière à peu près 25 noms différents est un poison lent.   Irritant du tube digestif, entre autres maux. 

 

    Le glutamate est un acide aminé non essentiel, c’est-à-dire que notre organisme en produit lui-même.   Il est le neurotransmetteur excitateur le plus important du système nerveux central.  Son action est contrebalancée par les effets inhibiteurs du GABA dont il est d’ailleurs, le précurseur principal. 

          Lorsque l’équilibre est rompu et que la concentration en glutamate atteint un niveau excessif, il peut hyperstimuler les neurones et provoquer leur mort (Wikipedia)

 

De nombreuses études tendent à démontrer que le glutamate monosodique (GMS ou MSG),  administré à des rats à leur naissance, les rend systématiquement obèses et a pour effet de tripler la quantité d’insuline que secrète leur pancréas…  Une découverte très utile pour les scientifiques qui se penchent sur les tests d’études portant sur les régimes amaigrissants ou sur le diabète.  (Génétiquement, le rat ou la souris ne sont pas obèses. )

Quand on jette un œil sur les produits courants d’une épicerie, cet œil pourrait bien s’agrandir jusqu’à sortir de son orbite parce qu’il y en a partout, de ce glutamate : chips assaisonnées, soupes chinoises, sauces de Heinz, nuoc mam, sauces Kraft, ramen, soupes en boîte…  et j’en passe.  Tous ces produits n’inscrivent pas MSG, GMS ou glutamate monosodique, mais protéine végétale hydrolysée, monosodium glutamate, monopotassium glutamate, acide glutamique ou, plus subtile, plus difficile à identifier, caséinate de calciummaltodextrineextrait solide de laitextrait de levurefarine de sojaextrait de maltlevure autolysée,  gélatine alimentaireaccent,aginomotonatural meat tenderizer, etc.

Introduit dans l’alimentation américaine il y a plus ou moins 50 ans (en droite ligne venu du Japon où il venait d’être commercialisé), le glutamate est apparu en doses de plus en plus grandes dans les repas préparés, les potages, les collations et la restauration rapide, tous ces auxiliaires de la vie trépidante et surchargée que nous menons dans notre société post-industrielle et de consommation de plus en plus active.  Tous les restaurants de type “fast-food” utilisent généreusement le glutamate parce qu’il pousse les gens à manger davantage.  D’ailleurs, des études ont prouvé que les personnes âgées mangent plus si du glutamate est ajouté à leur nourriture, ce qui peut être un bien pour elle.  Mais qu’en est-il du reste de la population ?

 

Les premières études constatant les effets secondaires du glutamate datent de 1978 ! Les chercheurs scientifiques et les fabricants de produits alimentaires connaissent depuis très longtemps les dégâts que peut causer à notre santé la consommation systématique et excessive de glutamate.  Pour vous en convaincre, il vous suffit d’introduire “MSG Obese” sur Google et vous tomberez sur de très nombreux articles et de très nombreuses études médicales sur le sujet…

 

Cet acide aminé faisant fonction de neuro-transmetteur, déjà présent dans le cerveau et qui joue sur les hormones et les neurones.  Il est essentiel dans le processus de mémorisation et d’apprentissage.  Le problème est qu’il y a une différence de structure moléculaire entre le glutamate naturel biologique et la molécule chimique de synthèse, purifiée, n'a pas exactement le même effet. Ingéré à doses répétitives et régulières, ce produit de synthèse est un toxique. 

Même en pharmacie, dans plus de 200 médicaments courants, on trouve du glutamate sous les appellations suivantes :  huile de ricin ou de soja hydrogénéeglutamate de sodiumglutamate monosodiqueacétylglutamique acidearginine glutamateglutamate calcique,glutamate de magnésiumglutamique acideantisthène glutamique vitamine Cglutadouzeglutavene

 

  En fait, quand notre sang chargé en glutamate vient irriguer notre cerveau, il atteint nos neurones. 

         A ce moment-là, ceux-ci laissent alors entrer massivement calcium, sodium, eau, bien au-delà de nos  possibilités physiologiques, provoquant une brutale dépolarisation* qui les tue.  En mourant, les

neurones relâchent massivement le glutamate qu’ils contiennent.   Celui-ci va alors exciter d’autres

 neurones, qui meurent à leur tour, et ainsi de suite, par effet boule de neige.

         Les doses de glutamate ingérées par les enfants sont parfois si élevées, qu’administrées oralement à un jeune animal, ces mêmes doses entraîneraient la destruction pure et simple du système nerveux central.  Il faut savoir que le cerveau des enfants n’a pas de protection contre le glutamate et son développement intellectuel peut être mis en danger par les influx nerveux incessants que ce produit

provoque de façon désordonnée.   Le glutamate peut aussi provoquer la calvitie ou l’acné.  Par ailleurs,

 un pourcentage élevé des rats de laboratoire nourris au glutamate sont atteints de cécité

         *Les cellules sont chargées électriquement d’ions positifs et d’ions négatifs (c’est la polarité) qui se

         repoussent ou s’attirent.  Le milieu intracellulaire et le milieu extracellulaire sont séparés par une

         membrane dite plasmique qui contrôle cette polarité et joue un rôle fondamental en termes de fonctions de la cellule.  L’intérieur de la cellule est de charge négative alors que l’extérieur est de charge positive.  La dépolarisation, c’est l’inversion de cette polarité, ce qui est le fonctionnement normal et habituel de l’influx nerveux.  Le problème, c’est que, sur-stimulé, ce processus de polarisation et de dépolarisation finit par ne plus fonctionner…  Le glutamate a donc le même type d’influence sur le fonctionnement neuronal que le sucre sur le fonctionnement du pancréas…

 

 

 

 

 

 

proteines.jpg

 

 

Source  www.selection.ca/cuisine/bien-manger

 

 

Mangez de la viande tous les jours, c'est cautionner l'élevage intensif en plus de nuire à sa santé et à l'environnement. 

 

Rimage.png

 

 

 

Zttoligo.jpg

Soutenir la création des fiches et recevoir ce lot de fiches par mail 

+ 2 PDF cet article +  celui sur les vitamines

21 fiches vitamines et oligo
Prix : 9.70 €

 

 

Comme vous l'avez constatez, le site  est très prolixe en articles,

ces articles demandent beaucoup de recherches. Pour maintenir la qualité et la quantité,

vous pouvez soutenir le blog en faisant un don de 2,70 Euros.

L'argent est versé sur un compte Paypal qui me servira à commander des livres,

avec ces livres, je fais des synthèses pour le site !

  

DON de soutien
Prix : 2.75 €



26/05/2022
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2097 autres membres