creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

La nouvelle définition du surdoué ou HPI

L'idée du surdoué c'était plutôt ça jusqu'ici

 

Résultat de recherche d'images pour "surdoué"

 

Source image

 

En fait, ce serait plutôt cela 

 

Image associée

 

Source image ( 8-differents-types-dintelligeance)

Les travaux des neurosciences démontrent que le cerveau des surdoués

n'est pas organisé de la même façon que celui des autres. 

Ils n'utilisent pas les mêmes ressources. Ils vont activer des zones différentes,

même un autre hémisphère et ils ont plus de connexions synaptiques 

 

La surdouance concerne les enfants et les adultes.

 

Résultat de recherche d'images pour "surdoué"

L’avenir se tourne vers les talents à la pensée globale, transversale,

audacieuse et visionnaire, ces profils qui observent le monde d’une autre fenêtre

 

Ils peuvent alors traiter plus d'informations en même temps. 

 

Ils ont une plus grande aptitude à la résilience (s'adaptent mieux)

lorsque le handicap de leur "différence" est surmonté. 

Autres caractéristiques : Empathie et altruisme,

les sens aiguisés, ils sentent ce que ressentent les autres.

Fonctionnement intuitif, ne savent pas faire autrement qu'au dernier moment. 

Aux aguets, sens de l'observation décuplé,

ils ne s'ennuient pas car ils s'interessent à tout.

Bien connectés à leur environnement, ce qui les rend précurseurs

et soucieux de trouver des solutions à tout

Ils donnent du sens à tout

Ils ont tendance à aller droit au but.

Ouverture d'esprit à 180° 

 

Le terme de "surdoué" fait référence à une intelligence au dessus de la moyenne, donc à partir de 125 ou 130.

Mais n'oublions pas que le resultat d'un test dépend avant tout de ses outils de mesure. Que mesure t-on au juste ?  

Dans le test classique de QI, on mesure essentiellement la logique, les capacités verbales (hémisphère gauche), la culture générale, mais pas l'acuité d'un raisonnement ou la "fulgurance créative" ou encore l'intelligence intuitive.

Une personne peut être "très douée" pour une aptitude en particulier (c'est parfois le cas des autistes) ou douée dans une moindre mesure pour beaucoup de choses à la fois. Nous pouvons comparer cela à un capital investit massivement sur une capacité ciblée, ou répartir ce capital sur divers investissements et donc fractionner. Le montant investit sur chaque cible est bien moins important par conséquent moins spectaculaire 

 

On parle aujourd'hui de "Haut potentiel Intellectuel", qui représenterait 2,5% de la population. 

 

Les personnes surdouées n'ont pas forcément une grande confiance en elles et ne se sentent pas supérieures aux autres. Certains pensent qu'être HPI est surtout un haut potentiel de souffrance, et d'autres avancent que les surdouées peuvent être très épanouis, pour nuancer, je dirais que tout dépend en fait de leur environement.  Se sentir différent dans son mode de fonctionnement peut être vécu comme un handicape si les parents ou les enseignants acceptent mal ces "différences". Il y a pourtant bien des avantages à tirer de telles « différences » et les valoriser fait bien sur toute la différence dans la façon de le vivre. 

Et il existe de multiples contextes ou le vécu d'une forme de "supériorité" intellectuelle peut poser problème. Un conflit de loyauté par exemple. Vous avez peut-être déjà entendu parler de la fidélité sociale, lorsqu'une personne est issue d'un milieu défavorisé, par fidélité, elle aura du mal à sortir de son milieu, c'est comme le désavouer, ou désavouer ses parents. Il en est de même pour l'intellect.

L'entourage, malgré lui, pourra donc engendrer des "impuissances acquises", qui sont des barrières purement psychologiques.

Idris Aberkan évoque ce concept, une personne intelligente, peut très bien avoir été formatée, en 3 mn, à se croire débile sur un terrain particulier, tel les mathématiques par exemple et alors le message de son cerveau face aux chiffres : "N'essaies même pas!" .... 

 

Pour ce qui est de l'ego, la personne à haut potentiel n'a pas un ego surdimentionné selon Bétrice Millêtre, sa réussite ne visera sans doute pas de briller dans la célébrité .

Comme le souligne Monique de Kermadec, le potentiel intellectuel n'est pas à lui seul un critére de supériorité dans la mesure ou ce qui fait de nous des humains supérieurs c'est davantage ce que nous faisons de notre potentiel, la façon de l'utiliser pour contribuer à faire évoluer le monde dans lequel nous vivons. 

 

Il existe beaucoup de lieux communs sur le sujet des surdoués et ils servent surtout à alimenter les articles de presse très prisés par des parents dont l'ego est gratifié et valorisé indirectement en parlant de leur enfant supposé surdoué, comme si le merite leur revenait directement. Combien de parents entent-on s'enorguellir sous couvert d'inquiétude, de la précocité de leur enfant, alors même que "précocité" est un anomalie de developpement au même titre que le retard ! Avance ou retard, c'est en dehors de la norme ! Aspirer secrétement à ce que son enfant soit HPI, ou précoce ou surdoué, peut aussi tout simplement rassurer sur ses chances de "réussir", au sens courant, mais n'a pas de fondement dans la mesure où, être HP n'implique pas forcément la réussite, contrairement à ce que l'on pourait penser. Monique de Kermadec nous l'explique dans la dernière video en fin d'article. 

A quoi cela sert-il de sauter une classe ?

D'aller plus vite que les autres ?

Pour arriver, immature à un objectif qui sert à rassurer l'inquiétude des parents.

Et comme dit le vieil adage, souvent, on provoque ce que l'on redoute. 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "peur de l'échec"

 

 

Résultat de recherche d'images pour "les vrais surdoués"

 

 

Le titre est provocateur, car le contenu vise se débarrasser des idées reçues sur le sujet, l'ouvrage est d'une grande richesse, abordant de façon positive le vécu et les spécificités des personnes surdouées, adultes et enfants.

Si vous êtes surdoué, vous avez tout pour être heureux ! Vous êtes plus résilient que les autres, moins anxieux, plus mature et réfléchi, votre empathie est plus forte et vous vous adaptez mieux au changement ! Contrairement à ce qu’on croit, la souffrance n’est pas un critère de précocité, mais le signe que, comme tout le monde, vous traversez des hauts et des bas… Trop d’idées fausses circulent sur les surdoués. Béatrice Millêtre remet les pendules à l’heure et explique tout ce qu’il faut savoir. S’appuyant sur les dernieres études scientifiques (référencées dans le livre), elle aborde concrètement tous les aspects du fonctionnement cérébral et de la vie quotidienne des surdoués, qu’ils soient enfants ou adultes, en amitié, en couple, en famille, à l’école, au bureau, et prouve qu’il est possible de conjuguer bonheur et différence ! Avec un test pour savoir si votre enfant ou vous-même êtes surdoués.

L'auteur différencie les "Haut Potentiel", surdoués avec un fonctionnement intuitif aux personnes ayant un QI elevé sans intelligence intuitive.  

L'ouvrage coûte 18€

 

D’un abord facile, rédigé de façon claire et directe, il permettra aux parents un peu inquiets devant le diagnostic de haut potentiel de leur enfant de relativiser cette inquiétude.

 

 

Comment reconnaître un surdoué ou HPI en image 

 


 

Vous en déduirez que l'on est plus du côté de l'hémisphère droit, pour ceux qui ont visionné cet article et la video qu'il contient 

paix-harmonie-et-genie-creativite-prennent-leur-source-dans-l-emisphere-droit

 

On sait aujourd'hui que l'outils de mesure classique du QI est orienté sur certains critères qui visent une certaine forme d'intelligence, en particulier l'intelligence logico mathématique. Celle-ci concerne la zone du néocortex. Les tests de type QI concernent essentiellement l'intelligence abstraite. Mais il existe une autre forme d'intelligence, qui est de type intuitive. Comme développé dans l'article  aix-harmonie-et-genie-creativite-prennent-leur-source-dans-l-emisphere-droit , notre cerveau est divisé en 2 hémisphères spécialisés, chaque côté à une manière différente de traiter l'information.

L'hémisphère droit traite ce qui concerne le moment présent, l'ici et maintenant, il perçoit les choses comme une unité, elles ne sont pas séparées, mais forment un tout où tout est connecté.

Le cerveau droit perçoit en image. 

L'hémisphère gauche lui, décompose le moment présent en détails à travers le langage qui lui permet de mettre des mots sur les choses, il perçoit les sons des mots et met un sens sur ces sons.  Parmi ces mots il y a "Je suis" l'individualisme qui nous coupe du monde perçu comme un tout, une globalité. La source de notre stress, nos appréhensions, notre anxiété, provient aussi du cerveau gauche ! 

Notre société privilégie la logique le langage, le matérialisme et l'individualisme, et comme le soulignait Einstein, au détriment de la créativité, mais pas seulement.

 

Aujourd'hui le test de QI classique est dépassé, et les spécialistes à la page, parlent plutôt d'intelligences multiples. Voir  les-differents-types-d-intelligences

Des nouvelles recherches font état d'une intelligence différente à chaque âge de la vie

Non seulement les capacités du cerveau ne déclinent pas systématiquement avec l'âge, mais elles peuvent même s'améliorer au long de l'existence.

 

Ce qu'on appelle l'intelligence, conçue comme un tout, est en réalité le résultat de nombreuses facultés mentales superposées. Il est courant de penser qu'elles évoluent selon une même courbe tout au long de la vie, avec un pic atteint entre 20 et 30 ans, à la manière des aptitudes physiques.

Mais le cerveau n'est pas un muscle, et selon une étude du Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux États-Unis, parue mi-mars dans la revue Psychological Science, les facettes de l'intelligence ne «vieilliraient» pas de la même façon, certaines ne faisant même que s'améliorer au fil des années. Aujourd'hui on mesure le QE (Quotien Emotionnel) et figurez-vous que l'intelligence émotionnelle culmine à 48 ans !

L'intelligence émotionnelle ne semble pas non plus dépendre des autres capacités intellectuelles. Mesurée dans cette étude par la faculté de reconnaître l'émotion d'un individu en ne regardant qu'une photo de ses yeux, elle culmine à 48 ans et ne décroît ensuite que très lentement.

Source :  intelligence-differente-chaque-age-vie

Vidéo interessante sur le sujet de HPI

 

  

 

 



02/06/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7987 autres membres