Paix, harmonie, génie, créativité prennent leur source dans l'hemisphère droit - Bien être, santé, relaxation, massage, stress, shiatsu, Qi Qong; phytothérapie, remède de grand-mère

creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Paix, harmonie, génie, créativité prennent leur source dans l'hemisphère droit

 cerveau droit-1.jpg

 

Dans la video suivante, on découvre que certaines victimes d'accidents ayant engendrés des dommages cérébraux dans l'hémisphère gauche développent des talents extraordinaires. 

Les pratiquants des états de conscience modifiée déconnectent le cerveau gauche... 

 

Notre cerveau est divisé en 2 hémisphères spécialisés, chaque côté à une manière différente de traiter l'information.

L'hémisphère droit traite ce qui concerne le moment présent, l'ici et maintenant, il perçoit les choses comme une unité, elles ne sont pas séparées, mais forment un tout où tout est connecté.

Le cerveau droit perçoit en image. 

L'hémisphère gauche lui, décompose le moment présent en détails à travers le langage qui lui permet de mettre des mots sur les choses, il perçoit les sons des mots et met un sens sur ces sons.  Parmi ces mots il y a "Je suis" l'individualisme qui nous coupe du monde perçu comme un tout, une globalité. La source de notre stress, nos appréhensions, notre anxiété, provient aussi du cerveau gauche ! 

Notre société privilégie la logique le langage, le matérialisme et l'individualisme, et comme le soulignait Einstein, au détriment de la créativité, mais pas seulement.

 

Résultat de recherche d'images pour "Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. Albert Einstein"

 

 

 Excellent documentaire étayant les faits cités en préambule. 

 


 

TESTEZ votre prédominance cérébrale 

 

Test Cerveau droit ou cerveau gauche ?

 

UN AUTRE TEST en video ci dessous

 

 

 

 

Synchroniser les 2 emisphères

 

 

 En savoir plus sur le cerveau droit 

 

 

Pourquoi votre cerveau gauche peut-il vous empêcher d’être heureux(se) ?

 

 

Stimuler le cerveau droit avec des exercices respiratoires 

 

 

Nous sommes préparés, dès la scolarité, pour le monde du travail. On développe notre logique, notre

cerveau cartésien, rationnel et c'est bien celui qui mène à la sacrosainte filière "S",  voie royale des

études supérieures... Les prédominants cerveau gauche, sont en apparence mieux adaptés à notre

société, fort de leur bagage académique et technique. Le cerveau droit lui, se forge à l’école de la

vie, par essai et erreur et ses représentants sont nettement avantagés en matière d’aptitudes

interrelationnelles, ils s’adaptent mieux au coup par coup et sont en mesure de gérer un

environnement chaotique. Ne faut-il pas être créatif pour s'adapter ? Etre créatif, c'est trouver

des solutions... Se reconnecter avec "tout", c 'est ré-apprendre à sentir, c'est se reconnecter

non seulement avec la nature mais aussi avec les autres, et éprouver la compassion. 

 

Si vous souhaitez stimuler votre cerveau droit voici quelques pistes

 

1- Sortez de votre zone de confort et prenez-y plaisir.

 

Vous hésitez à tenter une nouvelle expérience car vous pensez ne pas être doué pour cela ?

Raison de plus pour essayer !

Nul besoin d’être le meilleur, juste essayer d’être le meilleur de soi suffit.

La compétition ici, c’est contre vous-même et vos pensées limitatives. Ayez du plaisir.

Mordez dans la vie et partagez des moments inoubliables.

 

2- Essayez autant de sports que possible, et ou des activités artistiques et sociales.

et sentez-vous VIVANTS !

 

Vous n’avez pas pratiqué de sports, activités sociales et artistiques depuis longtemps?

Vous n’avez jamais pris part à une campagne de levée de fonds? N’attendez plus.

Réservez les activités intellectuelles pour les jour de travail et le temps gris.

Sortez, mélangez-vous, et par dessus tout, exprimez-vous.

 

3- Trouvez la discipline que vous aimez parmi celle qui sollicitent le cerveau droit et 

investissez-y temps et énergie.

 

Parmi toutes les activités à pratiquer en loisir, choisissez un passe-temps.

Deux c’est encore mieux. Cela pourrait être de l’art visuel, l’art de la scène, un sport,

le jardinage ou encore du bénévolat.

Consacrez-y 10 heures ou plus par semaine. Si vous êtes peu en forme ou en surpoids,

choisissez  la gym , la marche ou la natation.

Si vous êtes aisé mais seul, aidez les autres. Si votre travail consiste à de longues heures seul

à regarderet fixer la même chose, découvrez le théâtre, le psychodrame,

la danse ou le mîme. Si vous travaillez dans un

 environnement cacophonique, tentez les arts plastiques ou visuels.

Pourvu que vous vous adonniez à un passe-temps contrastant, voir s’opposant

à votre occupation principale, il vous sera hautement bénéfique.

  

4- Fréquentez des personnes qui fonctionnent davantage avec le cerveau droit, les créatifs

ou les sportifs en recherche d'adrénaline par exemple.

 

Commencez en prenant part à une activité d’adrénaline.

Allez-y en groupe avec d’autres personnes qui n’y sont jamais allés non plus, tel que le rafting,

le parachute, escalade etc. Vous aurez la chance de tisser des liens d’amitié avec ces gens et vous

constaterez la présence d’individus particulièrement enjoués et vivants.

Connectez vous avec eux. Renouvelez l'expérience du fun avec vos nouvelles connaissances,

cultivez les moments exaltants.

Les neurodroitiers sont habituellement peu snobinards et vous prendront sous leur aile à la minute

où vous vous joignez à eux.

 

5- Dépaysez-vous

 

Vous n'êtes pas sociable ? Tout au moins, partez pour l’inconnu, en voyage,

loin de chez vous ou pas, mais dans un univers qui ne vous est pas familier.

Vous pouvez même partir pour un périple à pied ou à vélo !

 

6- Connectez ou reconnectez-vous avec la nature.

 

Il est ressourçant et revivifiant de passer du temps dehors, encore plus dans les espaces

sauvages encore vierges. Juste entendre le vent et observer les nuages peut suffire. Idéalement,

les citadins devraient passer leurs fins de semaine à la campagne. Car cerveau droit et nature ne font qu’un.

 

7- Cuisinez et faites pousser votre propre nourriture.

 

Il est tentant de commander de la nourriture au resto en revenant du boulot, mais on devrait se pousser à cuisiner

malgré tout, même quand le frigo est à moitié vide. Ceci nous oblige à inventer des recettes et nous force

à user de créativité. C’est une excellente façon de stimuler la créativité. Faire pousser sa nourriture

est encore mieux. Le jardinage vous permettra de renouer avec les énergies terrestres.

Le jardinage journalier est un gage de succès pour un équilibre entre cerveaux gauche et droit,

puisqu’on est en contact avec la nature en tout temps.

 

8- Visualisez votre cœur et tentez de ressentir ce qu’il a à vous dire.

 

Notre cœur nous parle constamment. En mode cerveau gauche, nous avons tendance à ne pas l’écouter,

surtout si notre personnalité est déséquilibrée. Certaines occupations demandent un effort constant du

cerveau gauche, gardant ainsi notre cœur à l’écart, comme le travail, la conduite ou la surveillance d’enfants.

Prenez un moment au travail pour rire avec les collègues, contribuer à un atmosphère de détente où vous

vous sentez chez vous, décorer votre bureau afin qu’il reflète votre personnalité.

En conduisant, mettez de la bonne musique, dites-vous des choses positives. En surveillant des enfants,

essayez d’intégrer des activités ludiques et créatives comme le dessin, ou le chant, ainsi vous pourrez

laisser s'exprimer votre cerveau droit autant qu’eux.

Méditez et visualisez votre cœur et ce à quoi il ressemble.

Voyez le grand, scintillant et rayonnant d’amour pour vous et les autres.

 

9- Aidez les autres avec vos habiletés et ou vos moyens, de façon désintéressée. 

 

Quand vous aidez quelqu’un, vous créez une connexion au niveau du cœur.

C’est là une bonne occasion d’exercer vos talents en réseau. N’aidez pas uniquement

les plus démunis, aidez également ceux qui ont des idées mais ne savent pas les matérialiser.

Ils deviendront des membres indispensables dans votre réseau de connaissances.

 

10- Souriez systématiquement quand vous croisez quelqu’un du regard.

 

En se levant le matin, nous devrions prendre l’habitude d'éprouver de la gratitude au lieu de souffler...

 Remercier l’univers, le sort ou ce que vous voulez, pour être là, vivant, en santé et ne pas manquer.

Prenez le temps d'observer le ciel, entendre les petits oiseaux. Tout de suite après avoir remercié,

et ressenti physiquement la gratitude, mettez votre cœur en mode sourire.

Vous n’avez pas besoin d’accrocher votre sourire en

permanence, mais simplement développer le réflexe de l’afficher une fraction de seconde

en croisant le regard de quelqu’un. Vous constaterez que peu de gens sont en mode

sourire, mais un sourire est souvant contagieux, et même si ce n'est pas le cas,

répandez cette belle vibration sans attendre en retour.

 

Source  conseils-pour-cerveau-gauche-afin-de-developper-le-cerveau-droit

 

Autre façon de stimuler son cerveau droit 

Betty Edwards s'est rendu célèbre avec sa méthode pour prendre, en quelques sortes, un raccourcis de 10 ans, en terme de progrès en dessin. En effet, il se trouve que l'artiste chevronné utilise, par expérience acquise le cerveau droit, et voit l'essentiel lorsqu'il dessine. Tandis que le débutant se perd dans les détails, c'est le cerveau gauche qui prend les commandes... Son procédé vise à forcer le cerveau droit à prendre la main ! 

Résultat de recherche d'images pour "dessiner grace au cerveau droit"

 

Quelques exercices résumés ici 

1/ Le visage et le vase

– D’abord, dessinez un visage de profil. C’est-à-dire les contours ou le tracé extérieur du visage. Commencez par le profil gauche si vous êtes droitier, et droit si vous êtes gaucher.

– Une fois ce premier dessin effectué, tracez deux lignes horizontales aux extrémités de votre tracé (une en haut du front et l’autre en bas au niveau du cou).

– Puis, en suivant le tracé de haut en bas avec votre crayon, nommez les différentes parties du visage (front, nez, lèvre supérieure… etc ).

-Dessinez ensuite le profil symétrique à celui que vous venez de dessiner. Visuellement, ces deux profils forment un vase à eux deux.

Pourquoi cet exercice?
Pour résumer, il s’agit de comprendre la différence entre ce qui sollicite l’hémisphère gauche de notre cerveau et ce qui sollicite l’hémisphère droit.
Pour dessiner le premier profil, vous avez sûrement sollicité l’hémisphère gauche.
Pourquoi ? Parce que vous dessinez un profil, une silhouette, quelque chose que vous connaissez et que vous pouvez nommer, car vous avez déjà vu des milliers de visages de profils dans votre vie. Pour dessiner, la partie gauche de votre cerveau analyse et tente de reproduire ce qu’elle connaît, et pas ce que vous avez réellement devant vous.
Pour le second profil, vous avez sans doute fait appel à l’hémisphère droit, car vous vous êtes basé sur le premier profil comme repère, pour être le plus juste et symétrique possible. À ce moment-là, vous avez tracé une ligne en vous concentrant sur la première, et votre cerveau a cessé de visualiser un visage de profil.
Vous commencez à comprendre ?

2/ Dessiner à l’envers

– Isolez-vous une heure au calme. Ne soyez pas dérangé car il vous faut éviter de parler, le mode verbal sollicitant directement l’hémisphère gauche.

– L’exercice est simple : choisissez un modèle et dessinez-le à l’envers. Mais attention !
Il est très important de ne retourner ni le modèle, ni votre dessin, avant d’avoir complètement terminé.

– Vous pouvez commencer votre dessin par n’importe quelle partie, mais petit conseil : évitez de commencer par tracer le contour.

Pourquoi cet exercice?
Le fait de dessiner à l’envers permet à votre cerveau de voir les parties du modèle qu’il peut nommer et reconnaître habituellement comme de simple formes (mains, visages, chaise … etc), Sur le même principe que l’exercice précédent, cela vous fait travailler ce fameux « mode D » ou hémisphère droit de votre cerveau.
Pour vous aider à voir les choses de manière abstraite, vous pouvez cacher l’ensemble de votre dessin (avec votre main ou une feuille) à l’exception de la ligne que vous êtes en train de tracer. Vous progresserez ainsi de formes adjacentes en formes adjacentes.

3/ Dessiner une chaise ou dessiner les espaces

– Tracez d’abord un rectangle ou un carré sur votre feuille pour délimiter le format de votre dessin. De même taille ou à la même échelle que l’image qui vous sert de modèle ( si vous dessinez d’après une image)

– Tracez ensuite une ligne verticale et une autre horizontale qui se croisent au centre de votre format. Si vous dessinez d’après nature (une chaise dans votre salon), vous pouvez, comme les élèves de Betty Edwards, utiliser un cadre réticulé transparent avec les mêmes repères horizontaux et verticaux pour cerner et délimiter le modèle.

-Puis, concentrez-vous et observez bien les espaces vides ou négatifs de votre modèle (espaces entre les barreaux, espaces autour de l’objet)

– Servez-vous de votre croix ou cible pour dessiner le premier espace négatif appelé « unité de base », car c’est sur lui que nous nous baserons pour dessiner les autres. Cette étape est la plus importante, vérifiez qu’elle soit correcte.

– Dessinez ensuite progressivement chaque espace vide qui vont s’assembler comme les pièces d’un puzzle.

-Vous pourrez, à la fin seulement, ajouter des ombres portées et travailler l’intérieur de l’objet.

Pourquoi cet exercice ?
Prendre conscience des espaces vides vous aide à mieux observer ce qui vous entoure et également à mieux comprendre l’importance de la composition en dessin. Bref, avoir une vision globale vous permet de ne pas vous focaliser uniquement sur l’objet à dessiner, mais sur l’harmonie et l’ensemble de votre dessin.

J’espère que le petit aperçu de ce grand livre vous aura donné envie d’aller plus loin et de découvrir la méthode révolutionnaire de Betty Edwards. Car c’est avec ce type d’exercice que vous développerez votre observation et votre sens artistique. À lire et à mettre en pratique d’urgence!!

 

4/ Dessiner des croquis ultra rapides

– Demandez à quelqu'un de prendre des pauses très courtes de quelques mn, et changer toutes les 3 mn par exemple.

Vous l'aurez compris le cerveau gauche se focalise et se perd dans les détails, en réduisant les temps de pose, vous le forcer à voir l'essentiel, les grandes lignes, le mouvement.

 

 

 Stimulez le cerveau droit par la pratique des états modifiés de conscience 

Les états modifiés de conscience pt.jpg

 

 

Pour plus de précisions sur ce domaine, 

 

Voir aussi 

le-cerveau-dans-tous-ses-etats-de-conscience

 

les-etats-modifies-de-conscience

 

Certaines victimes de dommages cérébraux développent des talents extraordinaires

 

 

 

 

 

DON
Prix : 2.50 €

 

 

 



08/05/2018
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8189 autres membres