creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Le somnifère naturel par excellence

 inserm-62741-stadessommeil-plargeur.jpg

 

On dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, mais il semblerait que le sommeil, oui !

En effet des chercheurs anglais avancent que : Le sommeil et l'échange affectif sont les facteurs prépondérants dans la quête du bonheur.  

Dans cette étude d’Oxford Economics il est souligné que des revenus multipliés par quatre n’apportent qu’une hausse très légère de votre niveau de bonheur, tandis que ce qui se passe dans votre chambre à coucher a un impact beaucoup plus grand.

Ainsi bien dormir, et avoir des moments de tendresse et de complicité de qualité, sont de loin les deux facteurs qui augmentent le plus le bonheur dans la vie selon ces chercheurs. 

Sur une échelle allant de 0 à 100, les 8000 personnes interrogées se situent en moyenne à 62,2. 

Les personnes qui dorment bien sont à 15 points au-dessus de celles qui dorment mal. Celles qui font de bons câlins sont à 7 points au-dessus 7 points au-dessus de celles qui n’en ont pas. 

Et pour les revenus multipliés par quatre le niveau de bonheur ne progresse que de… 2 points !! 

 

 

sommeil-1.jpg

 

 

Source visuels et complément informatif (cliquez)

 

sommeil2.jpg

Le sommeil lent profond est la phase la plus réparatrice pour l'organisme. Pendant cette phase, le corps récupère le plus de la fatigue physique accumulée pendant la journée. 

C'est pendant le sommeil paradoxal que les rêves sont les plus abondants, les plus riches et les plus imagés.

 

En une nuit, notre cerveau est plongé dans quatre cycles de sommeil différents. Chacun d'entre eux dure entre 1h30 et 2h.

Cycle 1 : la période durant laquelle notre cerveau s'endort : somnolence et l'assouplissement, le cerveau toujours actif, réveil facile, dérangé par les stimuli externes. respiration plus lente et constante.

Cycle 2 : le sommeil dit léger : Cette étape succède la phase précédente d'endormissement et amène celle du sommeil plus profond. La encore,  notre cerveau peut se réveiller très facilement dès lors qu'il est stimulé sensoriellement.

Cycle 3 : le sommeil lent et profond : Notre cerveau s'endort et n'est plus actif, si ce n'est lors de nos rêves. C'est un stade très important pour notre cerveau et notre corps puisqu'il permet à nos cellules de se régénérer et à notre corps de se revitaliser.

Cycle 4 : période du sommeil paradoxal : C'est le dernier stade de notre sommeil. Notre cerveau est totalement endormi, bien qu'actif, et est très difficile à réveiller. Notre respiration est ici irrégulière et notre corps plus agité. REM  (mouvements oculaires non rapides)

 

Le sommeil profond est la clé de la santé physique et cognitive.

Le manque de sommeil profond expliquerait l’apparition de nombreuses maladies et dysfonctions cognitives. 

Un manque de sommeil profond ne peut pas être réglé grâce à des somnifères, qui n’agissent pas en faveur d’un sommeil profond et réparateur.

 

Les personnes anxieuses ou stressée ou âgées ont un taux de sommeil profond inférieur. 

 

Alors que faire pour favoriser le sommeil profond !

 

Le somnifère naturel : le GABA

 

  •  Le GABA est  «l'agent calmant naturel du cerveau». C'est un acide aminé naturel agissant comme un neurotransmetteur dans le cerveau. Il bloque ou inhibe certains signaux cérébraux et diminue l'activité du système nerveux. En fait, il  favorise la relaxation et soulage la tension du système nerveux. Il permet au corps de se reposer, de dormir et de maintenir un rythme régulier et harmonieux dans le corps et l'esprit. Un faible taux de GABA se traduit par de l'insomnie, de l'irritabilité, des maux de tête, une perte de concentration, de l'anxiété et des spasmes musculaires.  

 

 

La sérotonine et la dopamine sont bien plus connues que le GABA (acide gamma-aminobutyrique). Pourtant c'est l'Inhibiteurs le plus efficient de notre système nerveux central. Ralentit ou inhibe l'action de certains neurotransmetteurs.

Par exemple, en cas d'anxiété ou de stress, au moment de faire un discours public par exemple, notre corps produit de l'adrénaline. Cependant, il produit également du GABA, qui empêche le taux d'adrénaline d'être trop haut, sans quoi nous perdrions nos moyens ! Comme le GABA inhibe l'adrénaline, nous sommes capables de nous calmer et de monter sur scène malgré l'angoisse et le stress. 

 

Dans le cas de figure décrit au-dessus, le GABA s'est fixé à nos neurones afin de les contraindre à ignorer le message de l'adrénaline. Sans pour autant annuler totalement l'adrénaline (stimulante) elle produit toujours son effet, mais dans une moindre mesure. GABA veille à ce que nos neurones ne soient pas surchargés et ne soient pas surexcités.

 

En inhibant les neurotransmetteurs favorisant l'éveil et en réduisant la tension musculaire, le GABA prépare notre corps à s'endormir. En plus du sommeil, le GABA favorise la santé mentale, la force immunitaire et la relaxation générale. L'augmentation du GABA nous donne un sentiment de bonheur.

 

A SAVOIR

Chaque neurone a des récepteurs sur lesquels les neurotransmetteurs se fixent. Il existe un récepteur pour chaque type de neurotransmetteur. GABA a deux - GABA (A) et GABA (B).

 

Les récepteurs GABA (A) sont responsables de notre sommeil, de la sédation et de notre aptitude à la relaxation. L'alcool en petites quantités peut aider à se sentir détendu, car il imite le GABA et se lie à nos récepteurs GABA (A). Cela peut expliquer pourquoi certaines personnes préfèrent le `` bonnet de nuit '' juste avant le coucher, MAIS,  l'alcool avant de dormir, tout comme les somnifères, empêchent votre cerveau d'atteindre le sommeil profond (le plus réparateur, celui qui préserve la jeunesse).

 

Les récepteurs GABA (B) vous aident également à détendre votre esprit et vos muscles, mais ils n'affectent pas votre cerveau aussi fortement que les récepteurs GABA (A).

 

Il existe également des récepteurs GABA dans notre intestin, dans une moindre mesure que dans le cerveau. Des études ont démontrées que les nutriments conditionnent le microbiote intestinale et donc notre humeur. ET AUSSI, plus vous favorisez les bonnes bactéries, plus le GABA est libéré dans votre cerveau. C'est l'une des façons dont une alimentation saine peut conduire à un sommeil sain. Alors favorisez les aliments fermentés et lactofermentés !

 

 

Depuis environ un demi-siècle, des médicaments activant le GABA sont utilisés pour favoriser le sommeil. Oui mais on ne vous précise pas quel type de sommeil...

Ces médicaments sont connus sous le nom de barbituriques. Ces médicaments agissent comme des suppresseurs de GABA favorisant l'éveil et le sommeil paradoxal, tout en supprimant le sommeil profond, qui est très important en raison de sa fonction réparatrice.

Concernant les benzodiazépines, ils agissent aussi en bloquant les récepteurs GABA. Les personnes qui utilisent ces drogues déclarent avoir beaucoup plus de cauchemars.

 

Des niveaux élevés de GABA peuvent:

 

- Raccourcissez la latence du sommeil. (S'endormir plus rapidement) 

Une étude menée au Japon a constaté que la consommation d'aliments riches en GABA peut entraîner un meilleur sommeil et un sommeil plus long.

- Induire un sommeil profond. Le même groupe d'auteurs a observé une corrélation entre un taux de GABA élevé et une période plus longue de sommeil profond - l'un des Etapes NREM. Une durée plus longue de ce sommeil réparateur conduit à un meilleur système immunitaire, à une mémoire améliorée, à une inflammation réduite, à un risque moindre de maladie d'Alzheimer et à un meilleur apprentissage.

Gardez vos rêves agréables.

 

 

Liens entre GABA, paralysie du sommeil et autres troubles du sommeil

 

Une étude publiée au Journal of Neuroscience a fourni des preuves plausibles que les irrégularités des récepteurs GABA (A et B) et des récepteurs de la glycine sont étroitement liées à la paralysie du sommeil chez la souris.

 

Ils ont découvert que l'atonie du sommeil paradoxal est liée à ces trois types de récepteurs dans le cerveau. On sait que la paralysie du muscle REM est une occurrence normale du sommeil, cependant, une panne neurale dans ce système peut entraîner des troubles. Après avoir bloqué les récepteurs GABA (A), GABA (B) et de la glycine, ils ont réussi à inverser la paralysie du sommeil paradoxal.

 

Après cette découverte, des recherches supplémentaires doivent être effectuées dans le domaine des autres troubles du sommeil liés au REM comme le trouble du comportement paradoxal (RBD), la cataplexie et la narcolepsie. Maintenant que nous savons que le GABA joue un rôle dans le mouvement du sommeil paradoxal, cela pourrait inspirer de futures recherches sur le GABA et le REM.

 

Une autre étude publié au Journal de recherche sur le sommeil a rapporté que les patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil (AOS) ont de faibles taux de GABA et des niveaux élevés de glutamate. Le glutamate est un neurotransmetteur qui joue un rôle dans l'apprentissage et la mémoire. Cependant, il peut surexciter une cellule nerveuse et l'endommager ou même la tuer. Par conséquent, le glutamate a un bon et un mauvais côté, et quand il cause des dommages cellulaires, on parle de excitotoxine.

 

Avec de faibles niveaux de GABA autour, les cellules nerveuses ne sont pas protégées contre la surexcitation. Cela signifie qu'en raison de niveaux élevés de glutamate et de faibles niveaux de GABA, les patients OSA vivent et travaillent avec un niveau de stress élevé et ressentent de l'anxiété, de l'agitation et de l'incapacité de se concentrer.

 

Symptômes et conséquences d'un faible GABA

Les scientifiques ont découvert que les insomniaques ont des niveaux de GABA significativement plus bas que ceux qui n'ont aucun problème à s'endormir. Un faible GABA est également associé à un réveil plus précoce.

 

La dépression, l'anxiété et la panique sont des symptômes de taux de GABA insuffisants et peuvent être atténués par les aliments qui augmentent le GABA, ou un complément alimentaire adapté et fiable (taux d'assimilation). 

 

Le GABA semble être lié à la toxicomanie - la consommation d'alcool et de drogues qui favorisent le GABA augmente les chances de devenir dépendant. Les patients qui tentent d'arrêter de consommer de la drogue se voient souvent prescrire des médicaments favorisant le GABA qui, bien que facilitant les transferts, créent eux-mêmes une dépendance.   Source

 

Comment augmenter le GABA naturellement ?

Nous savons que l'alcool et le cannabis peuvent augmenter le GABA, mais leur inconvénient est qu'ils perturbent la sensibilité de nos neurones et conduisent à un déséquilibre dans la production naturelle de GABA dans notre corps. Cela entraîne souvent une dépendance par ailleurs.

 

Certains scientifiques affirment que le GABA véhiculé par le sang ne peut pas atteindre le cerveau à cause de la barrière hémato-encéphalique. Il s'agit d'un mécanisme de défense naturel qui protège notre cerveau des produits chimiques nocifs. Il existe un certain nombre d'études qui soutiennent cette affirmation, cependant, certains scientifiques insistent sur le fait qu'une petite quantité de GABA est néanmoins capable d'atteindre le cerveau.

 

Il a été démontré que le GABA par circulation sanguine, lorsqu'il est pris avec la L-Arginine, est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique et d'augmenter les niveaux de GABA dans le collecteur cérébral. Ceci est dû à l'oxyde nitrique qui est produit après la consommation de L-Arginine.

 

Il existe différentes façons naturelles d'augmenter le GABA dans notre cerveau - que ce soit des aliments ou l'activité physique :

 

Aliments favorisant le GABA:

 

Aliments fermentés.

Les aliments contenant des lactobacilles sont riches en GABA. Certains d'entre eux sont le kéfir, le yogourt, le kimchi (chou aigre fermenté coréen), la choucroute, le miso et le tempeh. Comme vous avez déjà des récepteurs GABA dans votre intestin, vous pourriez vous sentir mieux peu de temps après avoir mangé certains de ces aliments.

 

Aliments riches en glutamine.

Votre corps utilise la glutamine pour produire du GABA, vous bénéficierez donc des produits animaux suivants - boeuf, poulet et œufs, et des plantes comme le chou rouge, les betteraves et les haricots.

 

Aliments riches en flavonoïdes. Le thé, le cacao et les fruits comme les pommes, les poires, les agrumes et les baies sont riches en flavonoïdes qui peuvent améliorer la fonction du GABA dans votre cerveau.

 

Magnésium, Zinc et vitamine B6

 Les épinards,  amandes,  noix de cajou et les légumes contiennent beaucoup de magnésium, tandis que le poisson, les pommes de terre, les carottes, les pois et les graines sont riches en B6. Le zinc peut être trouvé dans la viande, les produits laitiers, les graines, les légumineuses et les noix.

 

 L'exercice : 

 L'exercice physique quotidien aide à améliorer vos niveaux de GABA, s'il est régulier. 

L'exercice peut aider à résoudre la plupart des problèmes de sommeil et fait partie d'une bonne hygiène de sommeil.

Un autre type d'exercices est profitable, la méditation et les exercices de respiration, de relaxation. En apprenant à vous détendre, vous permettez à votre corps de rééquilibrer tous vos neurotransmetteurs, y compris le GABA.

GABA n'est pas le seul somnifère naturel. Il existe de nombreux autres aliments, suppléments et habitudes que vous pouvez adopter pour passer une bonne nuit de sommeil. Si vous optez pour des aliments ou des suppléments favorisant le GABA, assurez-vous qu'ils contiennent de la L-Arginine ou ajoutez le à la prise simultanée sous forme d'aliment ou de supplément. 

 

Il existe deux principaux types de suppléments de GABA - PharmaGABA et le supplément synthétique de GABA (Phenibut). PharmaGABA est le GABA obtenu à partir de la nature, c'est-à-dire du lactobacille qui le produit. Phenibut est un GABA synthétiquement modifié ou, plus précisément, un bêta-phényl-GABA.

 

Bien que les suppléments obtenus naturellement semblent produire de meilleurs effets, les effets exacts de tout supplément de GABA ne sont pas encore tout à fait clairs pour les chercheurs. Il faut faire plus de recherches pour parvenir à des conclusions claires sur l'apport de GABA et ses effets réels.

 

Si vous choisissez de prendre des suppléments de GABA, assurez-vous de bien connaître leurs effets secondaires et les risques possibles. Consultez votre médecin avant de prendre des décisions importantes.

 

Attention ! Trop de GABA n'est pas bon non plus ! Le trop est l’ennemi du bien…

Vous pourriez parvenir à une réaction paradoxale (opposée à l'effet recherché). Il y a un risque d'effets secondaires physiologiques et psychologiques possibles. Par exemple l'aggravation de l'anxiété !

 Voir des crises de panique et ressentir une altération de votre humeur générale. Une incapacité à vous détendre et à s'endormir.

Essayez toujours par de petites doses de GABA.

L'effet du GABA sur votre système nerveux peut entraîner une sensation sur ou sous la peau.   Des rougeurs peuvent également apparaître avec ou sans ces sensations. Ces possibles problèmes de peau  bénins sont ponctuels.

Une incapacité à inhaler complètement peut résulter de la nature inhibitrice du GABA. Par exemple, le rôle de l'adrénaline est d'augmenter la respiration pendant une marche rapide ou en raison du stress, cependant, comme le GABA l'inhibe, une personne peut ressentir le besoin d'une respiration plus rapide mais éprouver une incapacité à le faire, ce qui entraîne un essoufflement.

 

Zinc - Magnésium 

  • L-THÉLANINE & VITAMINE B6 : La L-Théanine est l'un des principaux ingrédients actifs du thé vert, avec  les catéchines du thé vert. Elle augmente la production de GABA et sa biodisponibilité. Pour optimiser la synergie.

 

Autre article sur le Gaba

 

 

6 - hormone GABA.jpg  7 - hormone GABA-2.jpg

 

 

 

Magnésium.jpg  Magnésium2.jpg

 

 

Oligo-zinc.jpg  vitamines B.jpg

 

 

Pour recevoir ces 6 fiches par mail

+

2 PDF sur le sommeil (celui-ci inclut)

 

 

Sommeil
Prix : 5.25 €

 

 

N'oubliez pas, 

A tous ceux qui commanderont 2 agendas, 

    j'offre toutes les fiches (plus de 300 fiches) 

         Pensez aux cadeaux de noel; 

   agenda 2023

 

S'il vous plait, compensez le déréférencement induit par la monétisation quasi obligé de Google et FB 

(pour être visible) en partageant ! Le site reçoit de moins en moins de visites au fil des mois.

Alors que ceux qui lisent les articles les trouvent intéressants. S'ils sont intéressants, ils doivent être

vus par un plus grand nombre de personnes. 

Vous êtes les ambassadeurs ! Et visitez le site autant que possible pour le maintenir en vie et lui

permettre de ne pas tomber dans les oubliettes en terme de référencement dans les moteurs de

recherche. 

Arrivé à un certain seuil, je vais finir par me décourager;  

Likez et  partagez !

 

En passant, j'ai lu un ouvrage "Dans le Google du Loup" et si vous en connaissiez le contenu (voir le

petit résumé sur la Fan page Face Book, vous choisiriez un autre moteur de recherche !

Qwant ou  Duckduckgo respectent les utilisateurs. Vous n'êtes pas traqués, entre autre, sur ces

moteurs de recherche.

A force de se laisser faire et de continuer d'utiliser certains acteurs hégémoniques, alors même que 

leurs agissements sont de plus en plus border line, quand cela aura dépassé le stade de non retour, 

il ne faudra pas se plaindre. 

 

 

Le livre de Christine Kerdellant dans la Google du loup : un inquiétant voyage dans un monde

formaté par Google, nous laisse entrevoir dans un future proche, une fracture possible entre

deux mondes. Celui des privilégiés, augmentés et adeptes de high-tech ultra connectée avec

une espérance de vie doublée par des co-enzymes révolutionnaires et puis les autres, les

conservateurs par conviction, ou simplement ceux qui n'ont pas les moyens...
Le monde que « big G » nous prépare, est subtilement comparé à celui d’Orwell dans 1984.
« Google sera inclus dans le cerveau des gens par un implant, et quand vous vous penserez

à quelque chose G vous donnera automatiquement la réponse » Larry Page en 2004 lors d’une

interview avec Steven Levy.
Le livre adopte une construction originale. L’essai documenté, alterne avec un récit d’anticipation

en écho à 1984 d’Orwell Le but d'Orwell était de dénoncer le totalitarisme stalinien.

Celui de l’auteur ici est de mettre en garde contre le monde fantasmé par Google, et les adeptes du transhumaniste de la Silicon Valley, à ses yeux tout aussi totalitaire.

Un monde où la vie privée n’existe plus, où l’eugénisme est banalisé, où l’homme est augmenté

et peut préserver sa jeunesse grâce à des co-enzymes révolutionnaire. Un monde où la technologie

et la science sont au-dessus de tout, en particulier de la morale et de l’éthique.

Dans la Google du loup offre une plongée étourdissante dans un monde qui n’a rien à envier

à Bienvenue à Gattaca, Matrix, Minority report, 1984 ou Le Meilleur des mondes et qui pourrait

bientôt être le nôtre.
Le monde de la transparence, voire de la surveillance en temps réel est en marche,

d'où le surnom donné « Big G »...

 

 



28/11/2022
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2133 autres membres