creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Quelle vitamine C choisir ?

vitC copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'acide ascorbique ou vitamine C intervient dans de grandes fonctions de l'organisme : défense contre les infections virales et bactériennes, protection de la paroi des vaisseaux sanguins, assimilation du fer, action antioxydante (capture des radicaux libres), cicatrisation.

La vitamine C favorise également l'absorption du fer. 

 

Tout le monde retient que ce sont des oranges qui étaient emmenées dans les navires pour éviter le scorbut, pourtant, en faisant des recherches je constate que c'est du citron, bien plus riche en vitamine C que l'orange, mais son acidité le rend moins populaire. 

La démonstration de l’efficacité du jus de citron, riche en vitamine C, dans le traitement préventif et curatif du scorbut a été faite en 1747 par un médecin de la marine anglaise, Lind, à partir d’une véritable expérimentation clinique comportant divers types de supplémentations alimentaires. Cette expérience conduisit à donner du jus de citron aux marins anglais qui, ainsi, n’ont plus souffert de scorbut.

L’identification vers 1910 du cobaye comme animal développant très facilement des manifestations de type scorbutique a facilité l’isolement de la vitamine C par Szent-Gyorgy en 1928.

Source 

Je suis toujours effarée de constater que la majorité des gens ont toujours du jus d'orange industriel dans leur frigo, persuadés que c'est un aliment santé. Il n'en est rien, il contient surtout de l'eau et du sucre. Aucun intérêt du point de vu de la vitamine C. 

Autant faire des jus frais, au blinder avec des fruits rouges, des kiwi et du citron. 

C'est le plus intéressant et le mieux assimilable. 

 

La vitamine C est une des vitamines les plus antioxydants. Elle est capable de piéger les divers radicaux libres et de réduire le radical tocophéryl, régénérant ainsi la vitamine E. Elle est immunostimulante et a un effet anti cancérigène. Elle augmente le HDL cholestérol (bon cholestérol) diminuant le risque des maladies cardio-vasculaires. 

Il faut savoir aussi que pour optimiser le taux d'absorption des antioxydants, de même que l’absorption de la  vitamine C un corps gras est nécessaire. Vous pouvez mixer un avocat avec le reste. Ou bien prenez une gélule d'omega 3 (fait à base de graisse de poisson).

 

A défaut, au lieu de la vitamine C prétendument naturelle mentionnée "acide L-ascorbique", choisir un vitamine C produite à partir d'extraits de fruits riches en vitamine C. L’acérola, le camu-camu et le cynorrhodon sont les fruits les mieux fournis en vitamine C. Regardez bien la composition, car, est souvent ajouté en plus, la vitamine de synthèse, pour avoir l'air plus dosé que les autres (alors que ça ne sert à rien de doser plus fort ,nous assimilons très peu à la fois, le reste part dans les urines) et les compléments contiennent souvent des excipients pas terribles....

 

Je précise aussi, la vitamine C L-ascorbique ne contient que la molécule synthétique isolée. Une telle molécule, au naturelle est assimilable en synergie avec d'autres molécules, telles que des flavonoïdes, dont les bioflavonoïdes ou citroflavonoïdes,  favorisent une meilleure absorption de la vitamine C par l’organisme. mais aussi d'autres principes actifs renfermés dans le matériel végétal d’origine, et nécessaire à une très bonne assimilation. L'assimilation d'un nutriment fonctionne toujours en synergie avec d'autres vitamines et oligo éléments !

C'est pourquoi il est TOUJOURS plus intéressant de consommer fruits ou légumes entiers pour bien assimiler les vitamines.

Mais ils sont aujourd'hui moins riches en vitamine C, un complément est donc nécessaire, surtout en hiver. Outre le fait que les aliments sont moins riches en vitamine C que dans le passé, du fait de l'agriculture intensive et la selection des espèces cultivées intensivement se base sur d'autre critères que leur apport nutritionnel hélas, il n'en reste pas moins, que vitamine C est la plus fragile de toutes les vitamines : elle est sensible à l'eau, à la chaleur à l'air et à la lumière. Par exemple à température ambiante, la moitié de la teneur en vitamine C d'un aliment peut être perdue en 24 heures. Les modes de cuisson et de stockage doivent donc être adaptés de manière à limiter les pertes. Il faut donc multiplier les apports !

 

La forme acide L-ascorbique est parfois appelée bio-identique. Si cette vitamine C de synthèse est identique à la forme naturelle, l’acide L-ascorbique est tout de même un acide synthétique fabriqué à partir de fermentation de céréales (maïs le plus souvent). Il est donc bien d’origine naturelle. Mais on ne peut pas dire pour autant que c’est un acide ascorbique naturel puisqu’il est issu de diverses transformations qui utilisent la chimie.

 

Inutile de prendre des doses fortes, le corps ne pourra assimiler qu'une petite quantité à la fois, le reste partira dans les urines, observez votre urine après la prise, vous constaterez qu'elle sera très jaune.... voir jaune vif.

De plus, les fruits utilisés dans les compléments de vitamine C, sont des fruits acides et acidifiants quand ils sont pris en grande quantité. Ainsi, il ne faut surtout pas consommer plus de 2 grammes d’acérola par jour pour éviter l'acidification.

Ce qui signifie qu'il faut éviter des doses supérieures à 340 mg de vitamine C, pour les compléments à base d’Acerola et autres fruits. 

 

Mieux vaut répartir une petite dose à chaque repas. Et ce repas dois comporter un corps gras. 

 

Attention, certains fabricants font volontairement la confusion entre quantité d’acerola et quantité de vitamine C. Il n’y a donc pas 500 mg de vitamine C dans l’Acerola 500 !

Vérifiez toujours la composition, vous remarquerez que dans de la vitamine C de synthèse est fréquemment ajoutée dans les complément à base d'Acerola et autres extraits de fruits naturels.... (chercher la mention acide L-ascorbique = vitamine de synthèse). De plus, les formules en comprimés regorgent souvent d’excipients. En plus, il y a systématiquement du sucre. Les vegans sont réputés exigeant, donc souvent les compléments qui leur sont destinés sont sans excipients. 

 

 Vitamine C liposomale

 

On trouve aujourd'hui de la vitamine C liposomale, une forme très plébiscitée par de nombreux blogs et naturopathes. 

 

vit C lipo.jpg

Source illustration

Une meilleure biodisponibilité et assimilation intestinale

 

La vitamine C liposomale aurait une biodisponibilité plus élevée que les autres formes :

 
  • Mieux absorbée par les intestins, pour une concentration plus importante dans le sang
  • Elle subit moins l’élimination rénale par les urines
  • Elle serait mieux assimilée par les cellules de part sa nature soluble dans les graisses (les cellules ont une enveloppe constituée de lipides)
 

La vitamine C est hydrophile  (soluble dans l’eau). Son absorption a toujours posé problème.

 

La prise à doses importantes, la vitamine C classique pose des problèmes d’absorption. A partir d’un seuil dont le consensus est établi entre 200 et 400 mg1 2, il y a une saturation qui s’opère au niveau du sang. On ne pourrait dépasser le palier de concentration à 220μMol/L de vitamine C dans le plasma. D’autres études montrent que ce plateau est obtenu à 130μMol/L.

 

Grâce à la petite taille des liposomes qui sont à la fois hydrophiles et lipophiles, la forme liposomale a une grande capacité à traverser la barrière intestinale pour passer dans le sang. En fonction du type de produit, on obtient une absorption supérieure de 1,5 à 2,4 fois la vitamine C classique.

 

Avec la vitamine C liposomale, ce palier de saturation sanguine est franchi. Une étude suggérait que la forme liposomale permettait d’obtenir une concentration sanguine 2 fois supérieure à la vitamine C classique. Une autre étude a montré une absorption 1,5 fois supérieure. Une 3ième étude en 2019 a montré que pour une dose de 1 gramme on pouvait atteindre 282.3 μM/L de vitamine C sanguine contre 119 μM/L pour la vitamine C classique (soit 2.4 fois plus). Une autre étude6 se basant sur 10 grammes de vitamine C a obtenu 303 μM/L pour la liposomale contre 180 μM/L pour la classique.

Les doses trop importantes de vitamine C créent acidité, diarrhées, gaz. On n’observe pas ce phénomène lors de prise de vitamine C liposomale. C’est une observation clinique qui valide en partie l’assimilation, comme c’est le cas avec les différentes  formes de magnésium (voir l’article consacré aux différents types de magnésium et les mieux assimilés) .

 

 La vitamine C de forme liposomale est la plus appropriée pour tirer partie du potentiel antioxydant de la vitamine C. Sa différence sur le plan galénique lui permet d’intervenir avec plus d’efficacité sur le terrain où le risque d’oxydation est le plus marqué, à savoir sur celui des cellules. La vitamine C liposomale, encapsulée au sein d’une enveloppe lipidique, possède trois principaux avantages : elle résiste davantage aux acides présents dans le système digestif, elle est plus facilement transportée jusqu’aux cellules et elle est beaucoup mieux assimilée en vertu de son enveloppe lipidique, la membrane cellulaire étant constituée de phospholipides (acides gras) qui s’attirent mutuellement.

 

Vitamine C non acide enrichie en bioflavoides et à libération différée

Ce type est dit vitamine C estérifiée, tamponnée ou ascorbate, ces trois termes étant équivalents. Cette vitamine C non acide car sous forme ascorbate "basique" est indiquée pour un estomac ou des lintestins sensibles à l'acidité. De plus la vitamine C se trouve dans une gélule gastrorésistante ce qui diffère sa libération pour une assimilation au moment ou elle se trouve dans les intestins. Sans quoi la vitamine C risque de ne pas ou mal être assimilée.  Enrichie en bioflavonoïdes comme l'hespéridine; elle contient des fruits naturellement riches en bioflavonoïdes comme l'acérola et le cynorrhodon. Ensemble ils renforcent l'assimilation et la biodisponibilité de la vitamine C pour un meilleure efficacité. 

 

 Non acide, cette vitamine C délivre ses bienfaits sans remettre en cause le bien-être de l’estomac. Légèrement différents des autres produits à base de vitamine C, ces compléments alimentaires dénués de toute acidité sont, en fait, formulés à base, non pas d’acide ascorbique mais d'ascorbate de calcium.

 

Vitamine

Dose

/J

FONCTIONS

Sources naturelles

Signes de carence

Anti- vitamine

qui entrave son absorbtion

C

Acide

ascorbique

60 mg

 

Compl recommandé pr fumeur et personne stressée

Assure croissance et  dévt du  corps. Vitamine anti-rhume et infection. Participe à la synthèse du collagène, protéine essentielle à tous nos tissus (peau, cartilage, os, vaisseaux sanguins, dents…). Puissant anti-oxydant, bloque dommages causés par excès de radicaux libres.  Contribue au fctt du syst immunitaire. Favorise absorption du fer et contribue au bon fctt du syst nerveux.  Antistress, influe sur la guérison des plaies, synthèse des globules rouges

Légumes et fruits frais surtout entiers et bio

Champions toute catégorie l’Acerola  avec  + de 4% en  C ( teneur 30 à 40 fois élevée que celle de l’orange ! Le citron, Suivie de près par la baie d’églantier, cassis, fraises, agrumes,  papaye… Du côté des légumes, poivrons en tête avec 162 mg/100g  puis choux (32 à 58,2 mg/100g). Les abats,: 21 mg/100g pour le foie de veau et 10,5 mg/100g pour le foie d’agneau.

 

 

Scorbut (carence extrême), anémie, saignement des gencives ou ramolissement, respiration courte, peu de résistance aux infections, guérison lente des blessures

Susceptibilité aux infections, ecchymoses, manque d'énergie

Pratiquement tous les médicaments allopathiques

 

 

Le cuivre a une action antagoniste sur la vitamine C et peut réduire

l'absorption du molybdène et du zinc lorsqu'il est trop présent.

 

 

Les besoins en vitamine C sont accrus dans certaines situations pathologiques (fracture, infections, traitement anticancéreux) mais également en fonction des modes de vie (activité physique intense, consommation excessive d'alcool, tabagisme). 

Chez les adultes, les références nutritionnelles pour la population (RNP) ont été mises à jour en 2016. Elles sont de 110 mg / jour pour les hommes comme pour les femmes.

 

Risque de déficience et d’excès d’apport

 Les études épidémiologiques (notamment SU.VI.MAX) ont estimé la concentration plasmatique optimale de vitamine C à 60 µmol/L chez le jeune adulte. En effet, celle-ci correspond à la concentration qui permet d'atteindre le pouvoir antioxydant maximal nécessaire à la protection vis-à-vis des risques de maladies cardiovasculaires et neurodégénératives, de cancers, de cataracte.

La pathologie spécifique liée à la carence en vitamine C est le scorbut. Elle se manifeste par des œdèmes (gonflement des tissus lié à leur hydratation excessive), des hémorragies et peut entraîner la mort si elle dure plusieurs mois. Les situations de carence modérée, encore fréquentes, sont responsables de perte d'appétit, d'amaigrissement et de fatigue.

La vitamine C est éliminée dans les urines. Toutefois un excès de vitamine C peut entraîner des maux d'estomac, des diarrhées, des calculs rénaux.

 source 

 

Teneur en vitamine C (en milligrammes) pour 100 grammes d'un aliment.

 

Source vitamine C.jpg

 

Consulter les tables de composition des aliments sur ce lien  

 

tab vitC-1.jpg

J'insiste sur le fait que prendre un complément en gélule n'aura jamais le même effet qu'une alimentation équilibrée, pour les vitamines, mieux vaut cibler les nutriments riches en telle ou tel vitamine ou oligo-élément. Mais un bon complément en vitamine C me semble nécessaire, idem pour le  magnésium. ( voir comment choisir le bon complément)

 

Vitamine C solution  injectable directement dans le sang

 

La Solution injectable en ampoule est destiné à prévenir la carence en vitamine C lorsque l'alimentation par voie orale est impossible. Il existe des video et article qui préconise les injections pour traiter le cancer. La vitamine C est par nature anticancérigène, à savoir si elle soigne le cancer...  Chacun est libre de se faire son opinion. J'ai regardé quelques video sur le sujet sur You tube. 

La substance active de l'ampoule est donc l'acide ascorbique, dosé à haute d'1 g pour 1 ampoule de 5 ml. 
Ses autres composants sont l'hydroxyde de sodium, le parahydroxybenzoate de méthyle (E218), le parahydroxybenzoate de propyle (E216), et de l'eau pour préparations injectables. 

Son administration s'effectue par voie parentéale. 

La posologie recommandée est d'1 ampoule injectable par jour pourles personnes carencées, dans le cas de cancer, la dose est supérieure. 

MAIS, il faut savoir, que consommé à fortes doses (supérieures à 2 grammes par jour), l'acide ascorbique peut interférer avec les tests biologiques suivants : dosage de la créatinine et du glucose sanguin et urinaires (contrôle du diabète par tigette à la glucose oxydase). 
Après l'administration de fortes doses d'acide ascorbique (c'est à dire plus d'1 gramme par jour chez l'adulte), des cas d'hémolyse aiguë ont été observés chez les sujets déficitaires en G6PD.

CONTRE-INDICATIONS À L'UTILISATION DE SOLUTION INJECTABLE

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'hypersensibilité à l'un des composants, notamment le parahydroxybenzoate de propyle ou de méthyle, mais aussi en cas de calcul rénal. 

Il est recommandé de ne pas administrer la vitamine C en fin de journée, en raison de son effet légèrement stimulant. 
Les autres médicaments contenant de la vitamine C ne doivent pas être associés à l'administration de  solution injectable IV en ampoule, afin de ne pas aller au delà des doses maximales conseillées.

 

A savoir

Avant d’être surgelés, les légumes sont blanchis à l’eau ou à la vapeur à une température de 80 à 100 °C ; ils perdent ainsi environ 15 % de leurs vitamines C et B9.
Certains ont plus d’intérêt que les produits frais
Toutefois, les surgelés préparés juste après la récolte des fruits et légumes peuvent présenter plus d’intérêt que des produits frais, qui, à température ambiante, perdent jusqu’à 15 % de vitamine C par jour. Quant à la perte en minéraux, elle est variable : la teneur en fer des haricots verts surgelés, par exemple, est mieux préservée que celle des épinards.
Le fait de cuire vos légumes en les faisant bouillir va entraîner la perte de plusieurs vitamines. Toutefois, vous pouvez les récupérer en réutilisant l’eau de cuisson pour faire cuire du riz ou encore préparer une base de bouillon. De plus, il est préférable de favoriser une cuisson al dente (tendre, mais encore croquant) plutôt que de trop cuire vos légumes. Pour vous assurer de conserver un maximum de nutriments, la cuisson à la vapeur est le meilleur choix.

 

Un fruit peu connu, intéressant

 

Le jujube est très calorique et riche en glucides. Il constitue un aliment de grande valeur qui mériterait d’être plus répandu. De plus, il peut être facilement exporté.  Il contient des vitamines B1, B2, B3, B6 et C (il en est même une excellente source), et des minéraux tels que du calcium, du manganèse, du phosphore, du potassium (bonne source), du sodium et des traces de cuivre, fer, magnésium, niacine. On peut utiliser le jujube en bouillon pour soigner la constipation et l’infection du sang. Le bouillon de jujube et sa boisson peuvent être utilisés comme laxatifs. Pour la préparation du bouillon : tremper 10 jujubes pendant 8 heures dans ¼ de litre d’eau froide (1 verre), porter à ébullition et boire chaud.

 



29/09/2020
16 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2959 autres membres