creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Rhino-pharyngite : remèdes naturels et acupression

ORL.jpg

 

Rhinopharyngite

 

 

La rhinopharyngite (appelée rhume banal dans le langage courant) est une affection très fréquente chez l'enfant. Une rhinopharyngite correspond à une inflammation de l'étage supérieur du pharynx.

Elle représente environ 18,6% des diagnostics, ce qui la positionne devant l'angine (10,2%), la bronchite aiguë (7,5%), ou encore l'otite (6,8%).

 

Symptômes :


Fièvre : Une rhinopharyngite démarre généralement par une augmentation de la température
Ecoulement nasal : il peut être purulent et alterner avec une obstruction nasale donnant une sensation de nez bouché. Il est translucide au début puis devient progressivement plus épais en s'infectant
Eternuements
Toux ..

 

N'oubliez jamais que, dixite Pasteur lui-même, le microbe n'est rien, le terrain est tout... Hippocrate : "Fait de ton aliment ton médicament". Une alimentation saine nous permet de lutter contre toutes les affections. Les déséquilibres internes, un terrain acide causé par une alimentation industrielle ou mal équilibrée, la consommation de trop de produits laitier, favorisent les inflammations. 

1)  Les inhalations sont indispensables. Utilisez un bol ou une casserole d'eau chaude, ou bien inhalateur_gm.jpg 

mettez du thym dans l'eau chaude et quelques gouttes d'huiles essentielles. (comme menthe poivrée, eucalyptus ou pin sylvestre). La gorge a impérativement besoin d'être humidifiée, vous serez plus vite guéri. 

 

Ou encore, les préparations toutes faites : En pharmacie : Balsolène®, Balsofumine®, Perubore®

 

 

2) Le matin à jeun, "Or, cuivre, argent" (Oligosol) en sublinguale, à garder sous la langue une bonne minute. 

 

3) Nettoyer le nez avec du Stérimare (eau de mer en spray), de l'Oligorhyne (Or - cuivre - argent) et du jus de citron, et oui, c'est très efficace !
-  Pressez un peu de citron ( une cuillère à café ) dans un petit bol d’eau tiède.

-  Aspirer avec une paille dans le nez un peu de liquide par une narine tout en bouchant l’autre par un doigt puis rejeter l’eau par la même narine.  Ou bien injectez avec une seringue. 

-  Refaire la même chose avec l’autre narine

- Recommencer l’opération 2 à 3 fois

- Un petit picotement dans les muqueuses ne vous gênera pas

- Si un peu d’eau vous passe dans la gorge ce n’est pas grave

 

Si vous ne supportez pas l’acidité du citron faite la même opération avec du gros sel dilué dans de l’eau chaude

C’est très efficace pour décongestionner le nez .

 

4) Boissons chaudes : laissez bouillir des morceaux de gingembre dans l'eau. Ensuite infusez le thym quelques minutes, en coupant le feu.

Versez dans la tasse en passant le tout. Ajoutez du jus de citron et du miel. Le mieux, 3 fois par jours.  

 

 

 J'ai trouvé un excellent sirop dans un magasin bio : Sirop de sapin Biover composé d'échinacée, tyhym, eucalyptus, propolis.  

Acupression 

 

En crise de sinusite aiguë : 4GI, 11 GI, 20 GI, 12V, 13 V

 

Pour ouvrir le nez : 4GI, 11 GI, 20 GI 

 

Le Qi du poumon ne descend plus et il y a stagnation dans les liquides entraînant une sinusite chronique  7P

 

meridien-poumon 7P.jpg

 

14DM chasse la chaleur. entre les épineuses de la septième dorsale et de la première thoracique. Ce point est le croisement de tous les méridiens Yang. Ce point est également omnipotent, il permet surtout d'équilibrer le Yang, donc le système orthosympathique.

 

DU Mai.gif

 

1V (coin interne de l'oeil) et 2V

 

0- Vessie oeil.jpg

 

Le 20 GI : quatre fois par jour en massage. 

 

meridien-Gros-Intestin.jpg
G1.png

 

 

 

 

 

desemcombrer nez.jpg

effectuer une légère pression sur quatre points du visage pour vous aider à déboucher votre nez.

Instructions :

Effectuez une légère pression avec vos doigts. Faites des mouvements circulaires. Vous ne devriez pas ressentir de douleur. A répéter 3 fois.

Point 1:

Le point 1 se situe dans la cavité au coin des narines : c’est la partie inférieure de vos narines.

Poussez doucement les narines l’une vers l’autre avec un mouvement de rotation. Au moment où elles se rapprochent, ouvrez les narines.

Effectuez ce mouvement 10 fois.

Assurez-vous de ne pas pousser sur le cartilage du nez. Vous devez seulement appuyer sur la partie inférieure des narines.

Point 2:

Le point 2 est situé juste en dessous du coin des yeux, où les larmes sortent.

Effectuez un mouvement circulaire au niveau de ce point 10 fois. Ne soulevez pas vos doigts, déplacez juste la peau.

Point 3:

Le point 3 est derrière votre lobe d’oreille, au niveau de la partie inférieure de l'oreille, dans la cavité sous le cartilage.

Presser et relâcher ce point 10 fois, sans appuyer sur le cartilage. Le mouvement circulaire que vous faites ne doit pas être large.

Point 4:

Le dernier point est le lobe de l'oreille lui-même. Massez doucement le lobe de l'oreille 10 fois. (source :  comment-vous-desencombrer-le-nez-en-1-minute

 

How to clear your nose in 1 minute

How to clear your nose in 1 minute

healthyandnaturalworld.com

 

 

rein.jpg

 

 

STIMULEZ LE 1R
Pressez avec la pulpe du pouce, le point peut être douloureux au départ mais très vite la douleur va passer. 
Le rein est l'organe gouverneur en hiver selon la théorie des 5 éléments de la Médecine Chinoise. Le 1 du rein (appelé la Fontaine jaillissante ) à beaucoup d'effets sur l'organisme, permet un recentrage et un enracinement, permet aussi de lutter contre certains types d'asthme et même contre l'insomnie.

1R.jpg

 

 

 

Approche psycho-émotionnelle : 


Partie du très long article d'Olivier Soulier

Les rhino-pharyngites représentent un moyen de base de l'enfant pour s'adapter aux variations de son environnement.

C'est aussi un excellent moyen de former son immunité et ses systèmes de défense.
Le nez correspond à ce que je ressens, au niveau des odeurs mais aussi au niveau instinctif, aspect hérité de l'animal. Le « comment tu le sens... ça, je ne le sens pas...».
L'enfant, surtout petit, aborde tous les jours un nombre considérable de nouvelles choses qu'il doit intégrer. Certaines sont faciles, d'autres plus difficiles. Parfois aussi, il peut être simplement à saturation de nouveautés. Il peut encore être dans une situation de tension et d'angoisse au-delà de ce qu'il peut supporter. L'enfant, comme l'adulte, perçoit le monde par ses organes des sens. En cas de tensions excessives, ils peuvent en quelque sorte disjoncter, pour protéger l'intérieur, pour laisser le temps à l'organisme d'intégrer et de s'adapter. En quelque sorte le protéger d'une tension trop forte en mettant une sourdine.
La plus simple de ces disjonctions, c'est la rhino-pharyngite et le nez bouché. En un seul mouvement, l'organisme se coupe ou plutôt met en sourdine trois organes des sens les plus instinctifs, les plus ancestraux : l'oreille et l'ouïe, le nez et l'odorat, la bouche et le goût. Il épargne deux organes des sens beaucoup plus subtils : la vision et le toucher.
Ce temps d'adaptation est à respecter pour que l'enfant puisse grandir au monde et à lui-même, pour former son système immunitaire et sa personnalité. Mais souvent, pour des raisons pratiques, on coupe l'infection... et la maturation.
On sait maintenant que les rhînopharyngites de l'enfant protègent des allergies, qui ne sont souvent que les seules expressions restantes après un processus de rhino-pharyngites supprimées.
Les rhino-pharyngites représentent un risque minime, pour un bénéfice majeur. Alors laissons se dérouler la vie en se contentant d'aider les défenses.
Le cuivre est d'un bon apport. C'est un excellent conducteur. C'est l'oligoélément symbole de la communication, il aide nos enfants à intégrer la vie dans la communication. Cuprum (la dilution homéopathique du cuivre) est aussi le remède de celui qui ne se sent pas à la hauteur dans une situation. Comme le petit qui fait une rhino-pharyngite parce qu'il se sent dépassé. Beaucoup de nos enfants vont en faire à la rentrée. La nouveauté de la crèche, ou de l'école, va mettre leur personnalité à l'épreuve.
Les changements de temps sont aussi, autant d'adaptations à intégrer. On évoque souvent le froid humide dans le déclenchement des rhino-pharyngites. Regardons cela dans un code symbolique.
Imaginez, vous dormez la nuit collé(e) tout contre votre conjoint. Vous avez chaud, particulièrement aux points de contact. Il ou elle se lève pour boire un verre d'eau. Ce chaud se transforme en une sensation de froid qui est perçue par l'organisme comme synonyme de séparation. Le symbole rejoint la réalité où il prend sa source.
Revenons à nos dormeurs. Si le contact donne vraiment très chaud, voire trop chaud, les surfaces de contact vont se mettre à transpirer. Quand un des dormeurs se lèvera, l'autre ressentira un froid qui sera humide.
Le froid humide correspond à une séparation qui suit un contact excessif (dans le sens : plus que l'organisme n'en a besoin, ni ne sait le supporter).
C'est la situation des enfants qui sont trop couvés et qui tombent malades à chaque épisode de froid humide. A travers ces exemples concrets, on voit que l'organisme réagit sur des bases codées. Il réagit de la même manière sur un fait ou sur son équivalent.
L'interaction réciproque des éléments

Mais le plus intéressant, c'est l'interaction réciproque des éléments. Je m'explique. Un enfant trop couvé pourra plus facilement tomber malade au froid humide. Mais réciproquement, le fait pour son organisme de s'adapter par une rhino-pharyngite à un épisode de froid humide permet à l'enfant d'apprendre psychologiquement à mieux vivre la séparation dans un contexte trop couvé. Concrètement, pour un enfant trop couvé, il y a deux moyens d'évoluer :
- Soit ses parents changent d'attitude, travaillent sur leurs peurs, modifient leur éducation.
- soit il fait une rhino-pharyngite.

Cliquez ici pour voir l'article d'Olivier Soulier sur  Le sens des maladies

 

 

Sirop de radis noir :

couper une rondelle de radis noir, mettre dans une coupelle, le recouvrir de sucre ou de miel le soir, et on récupère un sirop contre la toux le matin.

 

Sirop de carotte :

alterner une couche de carotte coupée en longueur, une couche de miel, etc, laissez agir et récolter un super sirop contre la toux.

 

Sirop de thym :

dans un bocal mettre une couche de thym frais, une couche de sucre roux, recouvrir d’eau, mettre 1h au bain marie et remplissez une bouteille de ce sirop très efficace contre la toux. Prendre 5 cuillères à soupe par jour.

 

 

dans un bocal mettre une couche de thym frais, une couche de sucre roux, recouvrir d’eau, mettre 1h au bain marie et remplissez une bouteille de ce sirop très efficace contre la toux. Prendre 5 cuillères à soupe par jour.

 

Sans danger, naturels, très efficaces, pas chers et faciles à faire

 

merci à *Jean-luc Thiébe > Thérapies traditionnelles, énergétiques, naturelles de santé*

 

 Voir aussi :  symbolique-decodage -grippe-

____________________________________________________________________

 

 

Voici une autre recette, tout aussi facile et qui fonctionne à merveille :

 

Infusion Thym-Romarin-Miel-Citron

 

- 1 cuillère à café de thym (de cuisine, ou si vous avec du "vrai" dans le jardin c'est mieux! une petite branche suffira)

- 1 cuillère à café de romarin (idem que le thym : de cuisine ou du jardin)

 - du miel

- du jus de citron

 

Faire bouillir de l'eau. Eteindre le feu et y faire infuser le thym et le romarin une dizaine de minute (l'eau va foncer).

Servir dans une tasse en passant au chinois pour éviter les 'impuretés'.

Agrémenter d'une ou deux cuillères de miel, selon votre goût.

Y ajouter du jus de citron, à votre goût également.

 

ANANAS Toux.jpg

 

medoc.jpg

www.allodocteurs.fr

 

"Un rhume traité dure une semaine, un rhume que l'on ne traite pas dure sept jours". Ce proverbe populaire n'a jamais été aussi vrai, puisque la revue Prescrire a confirmé l'inutilité de tous les médicaments anti-rhumeUn rhume ne se traite pas et il n'existe aucun médicament qui en réduit la durée ! Tous les comprimés, sirops ou autres inhalations vendus en pharmacie sont donc à proscrire. A l'exception du paracétamol, qui soulage les maux de tête ou de gorge, ainsi que la fièvre, y compris chez les femmes enceintes, selon la revue qui a publié ces recommandations le 1er décembre 2014.

 

Je nuancerais en disant qu'un tout début de rhum peut être enrayé avec Oligorhyne (or cuivre argent) et inhalation de thym.  Une fois que les secrétions sont colorées, trop tard. 

Les médicaments à proscrire

Comme rien ne fonctionne, inutile de se ruer chez le pharmacien au premier éternuement. La revue médicale met en avant des traitements à éliminer de son armoire à pharmacie :

  • Les solution nasales en spray chez les nourrisson, car ils peuvent causer des fausses routes ou des risques d'arrêts cardiorespiratoires, réflexes à cet âge.
  • Les décongestionnants vasoconstricteurs, type Dolirhume® ou Humexrhume®. Composés d'éphédrine, ces traitements peuvent provoquer des effets indésirables sur le système cardiovasculaire et neuropsychique.
  • Les antibactériens et les antiseptiques par voie nasale, qui irritent les parois du nez et peuvent provoquer des allergies.
  • Les antihistaminiques H1 dit "sédatifs" comme ceux contenant de la chlorphénamine (Actifed® états grippaux, DrillRhume®, etc.).
  • Les médicaments à base de terpène, comme le Dolirhume® aux huiles essentielles, ou le Balsolène®(inhalation à l'eucalyptus). Ce composé végétal peut provoquer des convulsions, notamment chez les plus jeunes.
  • Les sirops contre la toux contenant des opiacés, comme le Clarix®, le Drill® ou le Toplexil®.
  • Les expectorants.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme ceux à base d'ibuprofène par exemple. Cela vaut aussi pour les pastilles à sucer en contenant.

Que faire alors en cas de rhume ?

Pas de bisous pour les enrhumés. Une fois le rhume installé, il n'y a plus rien à faire si ce n'est d'éviter de contaminer l'entourage. Les virus du rhume se disséminent par le biais de gouttelettes projetées par des personnes infectées, provoquant ainsi l'inflammation de la muqueuse du nez. La paroi du nez gonfle alors, augmentant la sécrétion, et entraînant avec elle son lot d'éternuementsmouchages incessants et maux de tête. La réaction virale provoque aussi des frissons et parfois de la fièvre.

Les virus se retrouvent dans la salive, le mucus nasal, mais aussi sur les mains et tous les objets touchés (poignée de porte, téléphone, barre du métro,…). La priorité est donc d'éviter au maximum de répandre ces gouttelettes, grâce à des mesures simples : se laver les mains fréquemmentlimiter les contacts directs avec d'autres personnes, comme se serrer la main ou faire la bise et utiliser uniquement des mouchoirs à usage unique, à jeter systématiquement après chaque utilisation.

Médecin ou pas ?

Pour une personne en bonne santé, inutile de consulter en cas de rhume, et ce même s'il s'agit d'un enfant ou d'un nourrisson. Généralement, un rhume se résorbe spontanément au bout d'une à deux semaines, mais certains facteurs comme le tabagisme peuvent retarder sa guérison. Passé ce délai, il est conseillé de consulter un généraliste.

En fragilisant les muqueuses, le rhume peut aussi favoriser l'entrée de certaines bactéries, ce qui créé unesurinfection bactérienne. Un rhume qui dure longtemps, ainsi que des écoulements plus épais, sont les signes avant-coureurs de cette infection. Dans certains cas, ces bactéries peuvent provoquer des otites chez l'enfant, des sinusites ou des bronchites chez l'adulte. 

Une consultation médicale s'impose en cas d'apparition d'une fièvre élevée (>38,5°C), de douleurs d'oreille, de violents maux de tête, de douleurs au niveau des yeux, du front et des joues, d'apparition ou de persistance d'une gêne respiratoire, d'une toux rauque, de signes d'allergie, d'écoulement nasal d'une seule narine et douleur de la face, de persistance des symptômes sans amélioration au-delà de 10 jours.

 

Voir aussi :  troubles-liees-aux-dents-levres-nez-parole-et-les-approches-corps-esprit

 

 

Partie du très long article d'Olivier Soulier

 

Les rhino-pharyngites représentent un moyen de base de l'enfant pour s'adapter aux variations de son environnement. C'est aussi un excellent moyen de former son immunité et ses systèmes de défense. 
Le nez correspond à ce que je ressens, au niveau des odeurs mais aussi au niveau instinctif, aspect hérité de l'animal. Le « comment tu le sens... ça, je ne le sens pas...». 
L'enfant, surtout petit, aborde tous les jours un nombre considérable de nouvelles choses qu'il doit intégrer. Certaines sont faciles, d'autres plus difficiles. Parfois aussi, il peut être simplement à saturation de nouveautés. Il peut encore être dans une situation de tension et d'angoisse au-delà de ce qu'il peut supporter. L'enfant, comme l'adulte, perçoit le monde par ses organes des sens. En cas de tensions excessives, ils peuvent en quelque sorte disjoncter, pour protéger l'intérieur, pour laisser le temps à l'organisme d'intégrer et de s'adapter. En quelque sorte le protéger d'une tension trop forte en mettant une sourdine. 
La plus simple de ces disjonctions, c'est la rhino-pharyngite et le nez bouché. En un seul mouvement, l'organisme se coupe ou plutôt met en sourdine trois organes des sens les plus instinctifs, les plus ancestraux : l'oreille et l'ouïe, le nez et l'odorat, la bouche et le goût. Il épargne deux organes des sens beaucoup plus subtils : la vision et le toucher. 
Ce temps d'adaptation est à respecter pour que l'enfant puisse grandir au monde et à lui-même, pour former son système immunitaire et sa personnalité. Mais souvent, pour des raisons pratiques, on coupe l'infection... et la maturation. 
On sait maintenant que les rhînopharyngites de l'enfant protègent des allergies, qui ne sont souvent que les seules expressions restantes après un processus de rhino-pharyngites supprimées. 
Les rhino-pharyngites représentent un risque minime, pour un bénéfice majeur. Alors laissons se dérouler la vie en se contentant d'aider les défenses. 
Le cuivre est d'un bon apport. C'est un excellent conducteur. C'est l'oligoélément symbole de la communication, il aide nos enfants à intégrer la vie dans la communication. Cuprum (la dilution homéopathique du cuivre) est aussi le remède de celui qui ne se sent pas à la hauteur dans une situation. Comme le petit qui fait une rhino-pharyngite parce qu'il se sent dépassé. Beaucoup de nos enfants vont en faire à la rentrée. La nouveauté de la crèche, ou de l'école, va mettre leur personnalité à l'épreuve. 
Les changements de temps sont aussi, autant d'adaptations à intégrer. On évoque souvent le froid humide dans le déclenchement des rhino-pharyngites. Regardons cela dans un code symbolique. 
Imaginez, vous dormez la nuit collé(e) tout contre votre conjoint. Vous avez chaud, particulièrement aux points de contact. Il ou elle se lève pour boire un verre d'eau. Ce chaud se transforme en une sensation de froid qui est perçue par l'organisme comme synonyme de séparation. Le symbole rejoint la réalité où il prend sa source. 
Revenons à nos dormeurs. Si le contact donne vraiment très chaud, voire trop chaud, les surfaces de contact vont se mettre à transpirer. Quand un des dormeurs se lèvera, l'autre ressentira un froid qui sera humide. 
Le froid humide correspond à une séparation qui suit un contact excessif (dans le sens : plus que l'organisme n'en a besoin, ni ne sait le supporter). 
C'est la situation des enfants qui sont trop couvés et qui tombent malades à chaque épisode de froid humide. A travers ces exemples concrets, on voit que l'organisme réagit sur des bases codées. Il réagit de la même manière sur un fait ou sur son équivalent.

L'interaction réciproque des éléments

Mais le plus intéressant, c'est l'interaction réciproque des éléments. Je m'explique. Un enfant trop couvé pourra plus facilement tomber malade au froid humide. Mais réciproquement, le fait pour son organisme de s'adapter par une rhino-pharyngite à un épisode de froid humide permet à l'enfant d'apprendre psychologiquement à mieux vivre la séparation dans un contexte trop couvé. Concrètement, pour un enfant trop couvé, il y a deux moyens d'évoluer : 
- Soit ses parents changent d'attitude, travaillent sur leurs peurs, modifient leur éducation. 
- soit il fait une rhino-pharyngite.



13/05/2014
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8132 autres membres