creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Vous reprendrez-bien... un verre ou un câlin ?

calin ou verre-1.jpg

 

Dans un article paru dans Neuroscience and Biobehavioral Reviews, des chercheurs de l'université de Birmingham ont comparé les études qui existent sur l'ocytocine et l'alcool.

L’alcool, comme l’ocytocine agissent tous les deux sur la transmission du GABA dans certaines régions du cerveau (les deux ciblent différents récepteurs dans le cerveau, mais causent des actions communes sur la transmission du GABA dans le cortex préfrontal et les structures limbiques ) et favorisent la confiance, la générosité, la prise de risque, voire l'agressivité. L'ocytocine augmente les comportements sociaux comme l'altruisme, la générosité et l'empathie, elle nous rend plus susceptibles d'accorder notre confiance aux autres. Comme l'explique Ian Mittchell, l’auteur de l’étude : « Les circuits neuronaux impliqués contrôlent la façon dont nous percevons le stress ou l'anxiété, en particulier dans des situations sociales comme des entretiens ou peut-être même quand on a le courage de demander un rendez-vous à quelqu'un. » Alcool et ocytocine suppriment des freins comme la peur et le stress.

 

Il est parfois d’usage de boire un verre d’alcool fort pour se donnent du courage ou dissiper peur et angoisse, il vaudrait mieux demander un câlin, puisque l'ocytocine produite dans ce cas de figure semble procurer les mêmes effets que ceux de l'alcool. En effet, l'administration intranasale du neuropeptide est associée avec une augmentation de l'altruisme, de la générosité, de l'empathie et de la confiance, tout en diminuant peur, anxiété et stress.

Vous aurez aussi remarqué que parfois l’alcool a des effets négatifs tels que des comportements agressifs, de la colère. Si on met en parallèle le fait que parce que les mères sont instinctivement très agressives pour protéger leur progéniture, il est fort à parier que l’alcoolisé, agressif se sent quelque part en danger ou revis un sentiment de danger inscrit en lui.

L'ocytocine pourrait être une solution pour traiter certaines situations psychiatriques ou psychologiques. Mais plutôt que la prise d'hormones, faire un câlin, embrasser un proche ou caresser un animal est plus naturel et moins risqué.  

 

 

 

Ocytocine (hormone)

Elle est surtout synthétisée par le cerveau, mais plusieurs autres types de cellules que celles du système nerveux sécrètent de l'ocytocine. La synthèse se fait en continu, mais avec des périodes de synthèse plus importante. 

L'ocytocine est une hormone (peptide) produite par l'hypothalamus et sécrétée par l'hypophyse postérieure. Présente en plus grande quantité chez les femmes que chez les hommes.

L'ocytocine intervient aussi dans l'attachement qui se crée lors des relations amoureuses ou non, et de manière générale dans le lien social avec des proches.

 

Sa production est augmentée lors du rapport sexuel, de la grossesse et des relations sociales.  Elle est libérée en grande quantité après la distension du col de l'utérus et de l'utérus pendant le travail (d'où un attachement plus fort à l'enfant lorsqu'il naît par voie basse et non par césarienne), ce qui facilite les liens à la naissance et après stimulation des mamelons, lors de l'allaitement.

Des études récentes démontrent que l'ocytocine pourrait avoir un rôle dans différents comportements, comme l'orgasme, la reconnaissance sociale, l'empathie, l'anxiété, les comportements maternels, etc., d'où son appellation abusive d'« hormone du plaisir » ou « hormone du bonheur » par les médias.

 

Elle est stimulée par le contact chaleureux.

 

Le langage du toucher explique l’essence même de la vie humaine, les émotions et la créativité. Chaque cellule émet et reçoit; chaque cellule répond et résonne. Et la main interprète le flux perpétuel des impulsions et des transmissions de connaissances et se fait réconfort.

Ainsi parvenons-nous au bien-être, au bonheur tant convoité qui nous habite depuis toujours.  (Pierre Buron)

 

Nous prenons conscience d'exister par le touché ! 

 

Les personnes qui n'ont pas accès aux câlins sont légion, se faire masser peut compenser. C'est le touché, l'intention bienveillante qui l'accompagne, le contact corps à corps qui provoque les décharges d'ocytocine. 

 

La durée moyenne d'un câlin entre deux personnes est de 3 secondes. Mais les chercheurs ont découvert quelque chose de fantastique. Quand un câlin dure 20 secondes, il y a un effet thérapeutique sur le corps et l'esprit. En effet un câlin sincère produit de "l'ocytocine",  l'hormone de l'amour en quelques sortes. Cette substance présente de nombreux avantages pour notre santé physique et mentale, et nous permet, entre autres, de nous détendre, de se sentir en sécurité et de calmer nos craintes et notre anxiété. Ce merveilleux apaisement est offert gratuitement chaque fois que nous avons une personne dans nos bras, qu’on berce un enfant, ou que nous chérissons un chien ou un chat, ou que nous dansons avec notre partenaire, ou que nous nous rapprochons de quelqu'un ou que tout simplement tenons le bras d’un ami.
Source  

 

Dysfonctionnements :

Dans certaines situations, l'ocytocine pourrait aussi induire des comportements « radicaux », voire violents pour la défense du groupe, par exemple face à un tiers refusant de coopérer. Elle deviendrait alors une source d'agressivité défensive (et non offensive).

 

Pistes thérapeutiques

Chez l'être humain, l'inhalation d'ocytocine permettrait de majorer un état de confiance vis-à-vis d'autrui.
L'administration intranasale d'ocytocine pourrait améliorer le comportement social de patients souffrant d'autisme de haut niveau (HFA) ou du syndrome d'Asperger (SA). Une étude d'octobre 2010 a également suggéré l'efficacité de tels vaporisateurs sur les symptômes de la schizophrénie en association avec un traitement antipsychotique. D'autres études doivent être menées pour confirmer ces résultats.

Les calins, le touché, les massages, et l'orgasme stimule la libération de l'ocytocine.  Mais en plus grande quantité chez la femme. 

Concernant les massages, notez qu'il est très important de ne pas simplement appliquer l'huile sur la peau, mais d'y mettre de l'intention, du coeur, afin d'impliquer de l'émotion, y mettre du coeur tout simplement. 

guerir par l'amour.jpg

 

 

Le langage du toucher explique l’essence même de la vie humaine, les émotions et la créativité. Chaque cellule émet et reçoit;

chaque cellule répond et résonne. Et la main interprète le flux perpétuel des impulsions et des transmissions de connaissances et se fait réconfort.

Ainsi parvenons-nous au bien-être, au bonheur tant convoité qui nous habite depuis toujours.  (Pierre Buron)

 

Les personne qui n'ont pas accès aux câlins sont légion, se faire masser peut compenser. C'est le touché, l'intention bienveillante qui l'accompagne, le contact corps à corps qui provoque les décharges d'ocytocine. 

 

La durée moyenne d'un câlin entre deux personnes est de 3 secondes. Mais les chercheurs ont découvert quelque chose de fantastique. Quand un câlin dure 20 secondes, il y a un effet thérapeutique sur le corps et l'esprit. En effet un câlin sincère produit une hormone appelée "l'ocytocine", aussi connue comme l'hormone de l'amour. Cette substance présente de nombreux avantages pour notre santé physique et mentale, et nous permet, entre autres, de se détendre, de se sentir en sécurité et de calmer nos craintes et l'anxiété. Ce merveilleux apaisement est offert gratuitement chaque fois que nous avons une personne dans nos bras, qu’on berce un enfant, ou que nous chérissons un chien ou un chat, ou que nous dansons avec notre partenaire, ou que nous nous rapprochons de quelqu'un ou que tout simplement tenons le bras d’un ami.
Source 

 

Effets des câlins sur la santé

 

une-neuropsychologue-explique-pourquoi-les-calins-sont-indispensables

 

Calinothérapie.jpg

 

La câlinothérapie n'existe pas en réalité, mais pourtant, elle serait fort utile. Ainsi j'ai décidé de proposer des stages.  

Il existe les stages de rire, pourquoi les stages câlins ! On sait aujourd'hui que les câlins sont efficaces contre l'anxiété, la dépression, le stress, et ont milles vertus curatives. Le contacts entre être, humains, animaux est apaisant, le bercement, le touché, le regard, tout cela nous rend vivant. L'être prend conscience d’exister en étant "touché" ! Certains d'entre nous en manquent cruellement de tendresse et de contact, pourquoi ne pas nous en donner mutuellement.

 

Boris Cyrulnick décrit la particularité, des enfants en privation affective, qui sont plus petits de taille et avec une tête plus petite qui est expliqué par une carence en hormones sexuelles et hormones de croissance (STH). Elle stimule le développement de l'organisme et préserve la jeunesse pour les moins jeunes en raffermissant le corps et apportant du tonus, de l'énergie de la résistance, ainsi qu'une bonne récupération (une bonne dose rend infatigable). Développe le nez et le menton, les mâchoires, les muscles des épaules et du bassin. Par son action anabolisante elle favorise la masse musculaire au détriment de la masse graisseuse. Elle réduit les risques d'ostéoporose et décompensation cardiaque.

 On surnomme cette hormone "l'hormone du dirigeant" car un individu, femme ou homme, bien pourvu en STH est un chef idéal. (voir plus bas) 

 

 

 

Source partiel : l'amour rend ivre

 

 

 Voir aussi :  EVALUEZ vos taux d’hormones - TEST



04/04/2019
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8651 autres membres