creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

La Vitamine D prévient les cas sévères

soleil copie.jpg

 

La vitamine D, ou calciférol, joue un rôle majeur dans le métabolisme de notre organisme. Pourtant près de 80% de la population occidentale et même la majorité des personnes âgées souffrent d’une carence en vitamine D, selon un rapport de l’Académie de Médecine Française (AMF) alors même que la vitamine D est l’une des plus essentielles pour notre métabolisme osseux et notre immunité.  La vitamine D sert à réguler le récepteur ACE2, qui est la cible qui permet au SarsCov 2 (le virus qui donne le Covid) de rentrer dans les cellules. Elle serait aussi capable de limiter l’orage cytokinique qui caractérise les cas les plus sévères de Covid.

 

“Covid-19 : 73 experts lancent un appel pour qu’on donne de la vitamine D à la population française” (France-Inter, le 19 janvier 2021)

“Plusieurs associations de médecins appellent à utiliser la vitamine D face au Covid-19” (France24, le 21 janvier 2021)

“Des médecins appellent à prescrire de la vitamine D pour les tests positifs au Covid-19” (France-Info, le 21 janvier 2021).

“Santé : Pourquoi la vitamine D est utile pour lutter contre les formes graves de Covid-19”, (Europe 1, le 20 janvier 2020).

 Cédric Annweiler, chef du service de gériatrie au CHU d'Angers, qui est à l'origine de l'appel de ces 73 experts :

"La vitamine D peut être une arme de plus face au Covid, ce serait dommage de s'en passer. Des études françaises ont montré que chez les personnes âgées, celles qui reçoivent régulièrement des suppléments de vitamine D ont un risque diminué de 90 % de faire une forme grave si elles contractent l'infection. Vu la situation de l'épidémie, même si ça ne remplace ni les vaccins ni les gestes barrières, ce serait dommage de se priver de cette arme supplémentaire".

Cette opinion est contestée publiquement par le Pr Karine Lacombe, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Elle a déclaré sur RMC que “la vitamine D n’est pas un moyen efficace de prévention de la Covid-19”.

Son argument est que les études n’ont pas prouvé de rapport de cause à conséquence, mais seulement une corrélation entre niveau faible de vitamine D dans le sang et forme sévère de Covid.

Ce contre-argument est inexact sur le plan scientifique car l’absence d’étude démontrant une relation de cause à conséquence ne démontre pas que la vitamine D soit inefficace en prévention du Covid. Par ailleurs, sur le plan médical, le célèbre adage d’Hippocrate dit “D’abord ne pas nuire” (“primum non nocere”) ou plus exactement, en grec « ἀσκέειν, περὶ τὰ νουσήματα, δύο, ὠφελέειν, ἢ μὴ βλάπτειν » puisque Hippocrate était grec et ne parlait pas latin.

Sa sentence se traduit exactement en français par : “Face à la maladie, avoir deux choses à l’esprit : faire le bien, ou au moins ne pas faire le mal.

Donner de la vitamine D aux gens qui en manquent par ailleurs, c’est faire le bien, et c’est certainement “ne pas faire la mal”. 

 

 

Vitale pour la santé des dents et des os, elle améliore le taux de calcium sanguin tout en régulant l'absorption intestinale du calcium et du phosphore.

Essentielle pour favoriser la croissance osseuse et lutter contre le rachitisme de l'enfant, elle prévient l'ostéoporose (diminution de la densité osseuse augmentant le risque de fracture), en préservant le capital osseux, chez les personnes âgées,. Elle a égélement une action protectrice des neurones, les facultés intellectuelles peuvent parfois  décliner avec l'avancée de l'âge. La vitamine D stimule également l'immunité et améliore les performances musculaires. La vitamine D ne renforce directement les os, les muscles et le cœur. C'est son action au niveau des intestins et des reins qui permet au corps d’absorber plus facilement le calcium et le phosphore, et donc, indirectement de faciliter leur fixation sur les os (plutôt que dans les artères). C’est ainsi qu’elle favorise la croissance de l’enfant. 

 

En plus de stimuler les défenses immunitaire elle réduit les réactions allergiques et maladies auto-immunes (en calmant les sur-réactions du système immuitaire), souvenez-vous aussi que l'on soignait les tuberculeux avec des bains de soleil  (le but était de leur faisaient synthétiser de la vitamine D).

La vitamine D est intéressante aussi pour prévenir la dépressions saisonnières en hiver et elle aide à perdre les kilos superflus. 

Elle a aussi une action préventive de la maladie d’Alzheimer et des risques d’AVC, et de rupture d’anévrisme.

 

La vitamine D est une vitamine liposoluble, votre organisme peut la stocke. Il importe que votre alimentation vous apporte suffisamment de vitamine D parce qu’elle aide l’organisme à absorber et à utiliser le calcium et le phosphore nécessaires pour avoir des os et des dents solides.

La vitamine D a besoin de l'action des rayons ultraviolets du soleil sur la peau et de certains apports nutritionnels, notamment ceux des poissons gras, oeufs et huiles enrichies, pour se synthétiser.  foie de morue, les champignons (de Paris, cèpes, morilles) sont les légumes qui ont la plus forte teneur en vitamine D (environ 1.2 µg/100g). Vient ensuite l'avocat (5 µg/100g).

 

L'hiver, ou dans les régions peu ensoleillées,  une couverture nuageuse et la pollution atmosphérique diminuant sa faculté de production. Pour pallier ce manque et le corriger, la prise de compléments alimentaires de vitamine D peut s'avérer indispensable pour les adultes, notamment les personnes fragilisées (personnes âgées, femmes enceintes), comme pour les enfants. En comprimés ou poudre à dissoudre, ils renforcent la santé osseuse pour limiter les risques d'ostéoporose et de fractures en augmentant significativement la densité minérale des os, améliorent les performances musculaires et fonctions cognitives.

 

vitamine-d-lumiere.jpg

 

Source de vitamine D

vitamine D.jpg

 

La vitamine D est sensible à la lumière et à l’oxydation. Pour la préserver, il est important de conserver les aliments dans un contenant opaque, à l’abri de l’air et de la chaleur. 

 

Une exposition deux à trois fois par semaine d’avril à octobre, des mains, des avant-bras et du visage, pendant 10 à 15 minutes entre 11 heures et 14 heures, suffirait à assurer une large part des besoins d’un adulte en bonne santé. Néanmoins, la capacité à produire de la vitamine D est diminuée en cas de pollution atmosphérique ou de couverture nuageuse. Elle est moindre chez les personnes âgées, ainsi que les personnes à peau pigmentée.  source

 

UI = Unité Internationale 

On trouve peu d’aliments renfermant des quantités significatives de vitamine D.  Légumes et fruits  et produits céréaliers contiennent très peu de cet élément nutritif.

Huile de foie de morue 5 ml (1 c. à thé) 427 UI

Foie de morue en boite 100 g  2160 UI

Avocat 200 UI /100g.

Saumon rouge 75 g 394 – 636 UI

Saumon, rose 75 g 392 – 447UI

Maquereau 75 g  343 UI, en conserve 219 UI

Saumon, Atlantique, 75 g 206 – 245 UI

Hareng, Atlantique, mariné 75 g 202 , cuit 75 g  161 UI 

Truite,  75 g 148 – 208 UI

Thon, albacore 75 g 99 – 106 UI, Thon, blanc, en conserve dans l’eau 75 g  60 UI

Rogue (oeufs de poisson), cru 30 g 145 UI 

Flétan cuit 75 g 144 UI

Sardines en conserve 75 g 144 UI

Lait  pour 1 tasse ou 250 ml  autour de 103 UI

2 Œufs, entre 57 – 88 UI

Emmental  100 g                 72 UI

Porc,  75 g de 6 à 60 UI

Charcuterie  75 g / 3 tranches 30-54 UI

Foie, boeuf,  75 g 36 UI

Champignons (de Paris, cèpes, morilles), environ 48 UI /100g.

Margarine 5 ml (1 c. à thé) 25 – 36 UI

Beurre       100 g                 40 UI 

 

 

L'huile de fois de morue est riche en oméga-3, vitamine A, et vitamine D.  Les Vikings utilisaient l’huile de foie de morue pour rester forts tout l’hiver et pour soulager les rhumatismes. 

Pour  la petite histoire, l'intérêt de l'huile de foie de morue ait été redécouverte à l'époque de la Révolution Industrielle. Elle était alors largement utilisée pour entretenir les machine et se répandait dans les égouts de Londres. Les enfants abandonnés étaient nombreux et il fut remarqué qu'ils ne souffrait pas de rachitisme très courant en Angleterre à l'époque (conséquence du manque de vitamine D par manque d'exposition au soleil) car il buvaient l'eau des égouts. L'huile de foie de morue fut alors administrée à tous les enfants dans le cadre scolaire et aussi aux femmes enceinte et le rachitisme fut éliminé en Europe. 

 

L’huile de foie de morue est une des sources d’acides gras oméga-3 de types EPA et DHA (les formes les plus faciles à assimiler). Ces deux acides gras sont dits « essentiels », car ils ne sont pas produits par l’organisme et qu’il faut les apporter par l’alimentation car ils remplissent plusieurs fonctions vitales en permettant de lutter contre le vieillissement prématuré, prévenir les inflammations, permettre une concentration optimale en triglycérides dans le sang, maintenir une pression sanguine saine et d’un cœur solide  préserver une bonne vue plus longtemps, renforcer la solidité des ongles et des dents. Les acides gras essentiels sont aussi indispensables pour la femme enceinte, en permettant le développement du cerveau du fœtus, puis du nourrissons pendant sa croissance. 

 

MAIS ATTENTION

Si votre alimentation est déjà riche en apport en vitamine A (beurre, abats...), dans les pays riches les carrence en A sont rares, considérant que l'huile de foie de morue est riche en vitamine A, c'est une vitamine intéressante, qui contribue au fonctionnement optimal de la vue et à la santé de la peau et stimule la production de mélanine. Mais au delà d'une certaine dose journalière, le foie sature et elle devient toxique pour le corps. (idem pour la vitamine D). 5% de la population américaine serait déjà en hypervitaminose en vitamine A, ce qui accroît le risque d’infections, elle entraîne des anomalies du foie (pouvant aller jusqu'à la cirrhose) et provoque à contrario une réduction de la densité osseuse pouvant conduire à l'ostéoporose, croissance désordonnée des os, pertes capillaires, sécheresse excessive de la peau / desquamation et pour les femmes enceintes des maladies congénitales. Pendant la grossesse, ne pas dépasser une dose journalière de 800 µg / jour de vtamine A car il y a un risque tératogène, c'est à dire de déformation du fœtus.

 

 

 ZYMAD 80 000 est un médicament sans ordonnance,  utilisé pour prévenir et traiter les carences en vitamine D.

Attention le surdosage est dangereux pour la santé !

 

 


 

 


vitamines D.jpg Souffre copie.jpg 

manganese copie.jpg zinc copie.jpg

Recevoir la fiche recap vitamine D par mail 

+ 3 fiches sur les bienfaits protecteur du souffre, du manganèse et du Zinc pour l'immunité

et lutter contre les infections

Pour 3 € seulement et encourager ainsi la création des fiches 

Vitamine D + soufre et zinc
Prix : 3.00 €

Avoir toutes les fiches (178) et recevoir toutes les prochaines fiches jusque fin dec 2021, ainsi que tous les PDF que vous souhaitez, ça vous dit ?

toutes-les-fiches

 

 

 



10/11/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2550 autres membres