creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

L'herpès, soins naturels

 

L'herpès est une maladie virale provoquée par un virus : l'Herpes simplex virus de type 1 ou 2 (HSV1 ou HSV2). On parle d'herpès labial (ou de bouton de fièvre) lorsqu'il se manifeste au niveau de la bouche, mais il peut aussi se manifester autour des narines, à l'intérieur de la bouche, au fond de la gorge, sur les gencives, sur les joues, le front, l'appareil génital (herpès génital) ou encore sur les yeux (herpès oculaire).

 

Les boutons de fièvre sont en général bénins. Cependant, dans des cas très rares, l'herpès peut provoquer : l'encéphalite herpétique, dont l'incidence est plus élevée chez les enfants de moins de 3 ans ou chez les adultes de plus de 50 ans. Elle se caractérise par un début rapide (moins de 48 heures), avec fièvre à 40°C, des céphalées, des troubles du caractère, du langage et de la mémoire, des crises convulsives et peut entraîner le coma.

 

Le virus de l'herpès peut se retrouver dans les lésions mais aussi dans la salive, les sécrétions nasales et les larmes. La contamination se fait par contact direct avec les lésions ou des sécrétions contaminées. L'auto-contamination est également fréquente. La personne porteuse contamine une autre partie de son corps par l'intermédiaire de la main. Enfin, la contagion est possible dès les premiers symptômes et se termine lorsque les croûtes sèchent.

Précision : l'herpès génital et l'herpès labial ne sont pas exactement les mêmes virus. Donc la contamination d'une zone à l'autre est rare. Le virus de l'herpès génital est transmis seulement par le contact avec les organes génitaux, même sans pénétration, ou par contact avec des sécrétions génitales contaminées.

 

La contagion étant maximale au moment de l'éruption, il est alors recommandé de :
• n'embrasser personne,
• éviter de toucher les vésicules,
• éviter un contact rapproché avec des enfants en bas âge ou atteints d'eczéma,
• se laver les mains et le visage,
• se laver le bouton et le sécher avec un sèche-cheveux tiède ou une feuille de papier absorbant,
• ne pas partager son linge (serviettes, gants de toilette, oreillers ou autres) avec l'entourage,
• ne pas humidifier les lentilles de contact avec la salive,
• s'abstenir de sport de contact jusqu'à la guérison.

 

Quelque soit le type de virus de l'herpès,  il s'introduit dans l'organisme par une lésion de la peau ou d'une muqueuse et infecte les cellules nerveuses de la région touchée. Durant sa phase de latence, il se loge dans le ganglion lymphatique. Il est réactivé par des facteurs de stress, un choc émotionnel, de grande fatigue ou un moment de vulnérabilité en raison d'une infection, au moment des règles, ou encore lors d'une exposition au soleil ou encore lors de la prise de certains médicaments. Ou moment de la récidive, il se multiplie et traverse les fibres nerveuses jusqu'à la surface de la peau, où il créé des lésions visibles.

 

La crise d'herpès comporte plusieurs étapes. D'abord une démangeaison et une tension se font sentir sur un point de la lèvre, avec parfois des maux de tête et de la fatigue. Après un ou plusieurs jours, des vésicules contenant un liquide chair se forment (vésicules herpétiques). Rapidement, celles-ci deviennent opaques, s'ouvrent et une croûte apparaît. Au bout de dix à quinze jours, la lésion guérit sans laisser de cicatrice.

 

Durée d'un crise d'herpès


Herpès labial : l'apparition de croûtes après 4 à 10 jours signale la cicatrisation de la lésion.


Herpès génital : Après l'exposition au virus, les premiers symptômes peuvent apparaître entre 2 à 20 jours (infection initiale primaire). Il est possible de ne jamais développer de symptômes ou d'avoir des symptômes atypiques, mineurs, et donc ignorés. Après une première crise d'herpès génital, 50 à 70 % des patients ne souffriront pas de manifestations ultérieures. Les récidives se présenteront sous forme de vésicules sur le pénis, la vulve, le col de l'utérus, mais parfois également sur les fesses ou les jambes. Elles sont annoncées par une douleur locale facilement reconnaissable. Si la cicatrisation des lésions peut prendre plusieurs semaines lors de la première infection, la guérison lors des rechutes s'obtient plutôt entre 7 et 10 jours. L'herpès est très contagieux. Les rapports sexuels (cunnilingus et fellation inclus) doivent être protégés pendant toute la durée du traitement. Il faut également se laver les mains après avoir touché des lésions d'herpès. Pas de traitements locaux mais oraux. 


Herpès oculaire : aussi appelé kératite herpétique, cette atteinte oculaire est due au virus de l'herpès labial. Lorsqu'elle est de forme récidivante, elle peut généralement se guérir en une dizaine de jours avec le traitement approprié, d'après le Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof).

 

Source science et avenir

 

 

Soins naturels

 

Dès les premiers signes, veiller à nettoyer scrupuleusement la zone infectée à l’eau et au savon ou avec un antiseptique afin d’éviter que le virus ne se propage d'une part mais aussi pour ne pas vous auto-contaminer en d'autres endroits. Il faudra le nettoyer tous les jours et éviter de l'exposer au soleil. Ne pas le toucher avec les doigt, essayer de le percer ou le tripoter, ni même enlever les peaux mortes. Attendez qu'il se résorbe naturellement. Vous veillerez aussi à jeter ou désinfecter tous ce qui a été en contact avec le bouton de fièvre ( brosse à dents, rasoir ou encore les produits cosmétiques).

 

Pour éviter prolonger la présence du virus, dès les premiers signes, stopper la consommation des aliments qui contiennent de l'arginine tels que le chocolat, les boissons à base de cola ou encore la bière. Consommez de la levure de bière tous les jours car elle contient de la lysine. Cet acide aminé a pour vertu de retarder la croissance du virus, ainsi que de prévenir les poussées récurrentes, comme l’affirme cette étude réalisée par l’Université de l’Indiana (États-Unis)

 

L’ail et ses multiples propriétés antiviral, antiseptique etc. est un bon remède naturel et très accessible pour soigner l’herpès. Il suffit de couper une gousse d’ail et frotter un morceau fraichement coupé sur le bouton de fièvre durant quelques secondes.

 

Le lait contient de la lysine apte à inhiber l’action de l’arginine, un acide aminé à l’origine des boutons de fièvre. Vous pouvez donc frotter le bouton de fièvre avec un coton imprégné de lait.

 

Si la chaleur et le soleil favorise l'apparition du bouton de fièvre, le froid d'un glaçon aura l'effet inverse dès les premiers picotements. 

 

Autre ingrédients ayant un effet thérapeutique:

le citron

le sel

le miel

le thé noir

la pulpe de tomate rouge ou verte avec du bicarbonate 

l'aloe vera

le propolis

Certaines huiles essentielles voir la fiche

Source

 HE 75 herpes.jpg

 

voir toutes les fiches

 



20/11/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2576 autres membres