creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

● Remèdes efficaces et naturels contre les mycoses vaginales

Communément appelées mycoses, les infections vaginales sont extrêmement fréquentes. Elles représentent 20 % des examens pratiqués par les laboratoires.

Bénignes dans la très grande majorité des cas, les mycoses vaginales n'en sont pas moins très difficiles à vivre. La gêne et la douleur sont telles qu'elles conduisent le plus souvent à consulter en urgence un médecin. 

 


 Le Candida albicans souvent en cause est capable d'affecter n'importe quelle partie de l'organisme : bouche, pharynx, oesophage, peau, intestin, (si vous aviez une candidose, elle se traite naturellement aussi, voir :  La candidose toucherait 75% de la population mondiale,  mais le plus souvent seul le vagin est touché. Dans certaines conditions propices un déséquilibre de la flore le candida albicans prend le dessus. Ils est normalement présents sur les muqueuses ou la peau, naturellement mais en quantité homogène avec les autres éléments constituant la flore, il ne pose pas de problème. 

 

Dans la majorité des cas, la mycose est causée par une modification de l'équilibre naturel qui prévaut la plupart du temps car nous baignons dans une flore, si elle est stable, pas de soucis, ça s'équilibre.
La composition du milieu vaginal repose sur une interaction complexe entre bactéries, champignons et autres micro organismes normalement inoffensifs. Mais si l'équilibre est rompu, l'un de ces hôtes se multiplie de manière incontrôlée et crée une infection. Ce peut être le cas avec le champignon Candida albicans.

Les micro-organismes naturellement inoffensifs deviennent un problème en période de déséquilibre. Lors de déséquilibre hormonale en premier lieu, au moment des règles ou en cas de grossesse par exemple.

Cette modification peut être liée à un bon nombre d'autres facteurs : diabète, maladies endocriniennes, acidité vaginale, prise d'antibiotiques, teneur accrue de sucre dans le sang, contamination de l'intestin, infection par un virus, agressions chimiques par des savons acides et par le chlore des piscines, (je porte une cup menstruelle désormais pour me baigner en mer ou piscine, ça fait office de bouchon !). Les frottement qui engendre des irritations sont souvent en cause, les culottes synthétiques etc...  Mieux vaut porter des culottes en coton et figurez vous qu'en cas de problème, il est même conseillé de ne rien porter, rester nu sous une jupe aide à venir à bout d'une mycose car les champignons n'aiment pas le contact avec l'oxygène ! 

A savoir, un terrain acide favorise les mycoses vaginales, voir :  listes-des-aliments-alcalinisants-et-acidifiants


Une fois l'infection déclarée, les symptômes ne trompent pas : sensation d'irritation d'abord puis démangeaisons de plus en plus permanentes de la vulve et de l'entrée du vagin, pertes blanches épaisses et crémeuses,  et si cela évolue encore on en arrive aux brûlures vaginales pendant les mictions, rapports sexuels de plus en plus douloureux, vulve rouge vif et gonflée. Autant de désagréments capables de vous empoisonner l'existence.

Je connais bon nombre de femmes qui sont entrées dans le cercle vicieux des traitements radicaux qui ont pour objectif d'éradiquer le champignon qui prolifère, certes mais du coup la flore n'est pas vraiment rééquilibré car il y a déficit de cet élément qui la constitue naturellement et la personne l'équilibre reste précaire du coup c'est mycose à répétition.

Candida albicans est l'un des nombreux champignons qui peut naturellement se développer dans l'intestin, contribuant à la digestion, mais pathogène s'il se sur-développe ou colonise d'autres organes

 

 


Il existe deux moyens usuels de traiter une mycose vaginale.
Un traitement avec la prise de capsules ou de comprimés à prendre oralement. En passant par le flux sanguin, le médicament antifongique atteint les muqueuses où il détruit les candidas albicant de façon ciblée ;
Plus généralement, un traitement local par des ovules vaginaux à introduire principalement le soir, y compris durant les règles. Il existe aujourd'hui des traitements monodoses, une seule ovule, ou de courte durée (3 jours), très efficaces. On vous prescrira aussi une crème ou une lotion à appliquer sur la peau et les muqueuses externes.

Le point noir : les récidives fréquentes ! Et pour cause, en détruisant radicalement les candidas albican, on déséquilibre aussi la flore et on prédispose à une rechute. C'est un cercle vicieux. 

Alors pour permettre au corps de se rééquilibrer, un petit coup de pouce. En lui apportant les bactéries naturelles en déficit pour rétablir l'équilibre sans éradiquer le majoritaire. 

Le risque avec les ovules qui exterminent un type de bactéries, c 'est de donner l'avantage à une autre. 

 

Gardnerella Vaginalis la seconde cause la plus répandue d'infections vaginales. 

La première est la mycose vaginale, qui correspond à une prolifération du micro-organisme appelé Candida Albicans. La seconde est la vaginose bactérienne, qui correspond à une prolifération du micro-organisme Gardnerella Vaginalis. On peut facilement basculer de l'une à l'autre si les traitements sont mal équilibrés.  Donc je préfère être soft dans ma façon d'attaquer le problème, vouloir être radicale engendre une escalade de problème dans ce domaine et dans bien d'autres d'ailleurs. 

 

En cas de mycose, sachez que le meilleur antifongique naturel, c'est l'ail ! Oral et local, c'est efficace. En gélule ou dans l'alimentation pour la voie orale. Pour la voie interne, et bien il suffit d'introduire une gousse scarifiée dans le vagin, ça parait curieux, mais sachez que les femmes procédaient ainsi avant l'arrivée des gélules. 

 

Pour calmer l'inflammation et aider au rééquilibre après coup, les gélules vaginales au calendula de Welada sont très bien. 

 

Ma technique à moi, qui a fait ses preuves, sur moi et auprès de mes amies.                          
Déjà j'utilise très régulière du gel d'aloé vera en prévention et d'autant plus à la moindre irritation. Si nécessaire j'ajoute une crème à base de cuivre (dermo cuivre ) si l'irritation est un degré au dessus. Et si j'en arrive aux démangeaison alors sans tarder j’achète du lait ribo (c'est un lait fermenté Breton, on en trouve dans les Monoprix par exemple).  L. acidophilus et L. fermentum produisent des biosurfactants de type surfactine, qui aurait un effet inhibiteur sur l'adhésion initiale de E. faecalis , E. coli , C. albicans et la plupart des germes responsables d'infections urogénitales. D'autres biosurfactants produits par la flore ont un effet antibiotique, antifongique et antiviral. En particulier la biosurfactine produite par Bacillus subtilis a une forte activité sur l'enveloppe lipidique de l'herpès, des virus et rétrovirus (Source :  Microbiote_vaginal)  Soit vous imbibez un tampon hygiénique dans le lait, en une minute il se dilate, et vous l'introduisez dans le vagin. Vous le gardez quelques heures, comme un tampon. Voir la nuit. Mais comme les tampon sont irritants et contiennent des pesticides, je préconise d'acheter une seringue, pas trop petite, pas trop grosse non plus...   Aspiré le lait ribo et injectez dans le vagin quand vous êtes dans la douche. Portez un protège slip, ça va couler un peu. Imbibé la vulve aussi avec le lait.  Ou portez une cup menstruel pour retenir le liquide.
Par ailleurs j'applique fréquemment de l'huile de noix de coco, c'est curatif et préventif, elle a des propriétés anti fongiques.                                                                                                     
 Le matin et le soir ça suffit en général, sans quoi renouvelez si nécessaire jusqu'à plusieurs jours et deux fois par jour et entre deux,  badigeonnez dehors et dedans (au bord) avec de l'huile de coco.  Si c'est très irrité, alternez aussi crème au cuivre et la crème  bépanthène. 
Et si vraiment vous êtes très infecté, cela peut être le cas si votre flore intestinale est acidifiée, elle engendre la prolifération de candidas albicant, Dans ce cas, prendre Cleanse candida (laboratoire Solaray) un complément naturel qui contient de l'acide caprylique, du lapacho, des graines de pamplemousse, de l'HE d'arbre à thé et de l'ail. et là c'est réglé. 

 

AUTRE REMEDE NATUREL mais plus contraignant, et plus long semble t-il je n'ai pas essayé, mon remède me convient parfaitement. 

  Ce traitement est assez fort et provoque parfois des picotements, l'odeur est forte. Il faut le faire de préférence pendant les vacances car l'ovule coule le matin et le soir. 
Voici la recette à faire préparer par votre pharmacien : petits ovules contenant 10 gouttes du mélange "candidose cutanée" par ovule
- huile essentielle GERANIUM ROSAT OU EGYPTE : 3 gouttes
- huile essentielle LAURIER NOBLE : 2 gouttes
- huile essentielle PALMAROSA : 3 gouttes
- huile essentielle THYM CT THUJANOL : 2 gouttes
1 ovule matin et soir pendant 18 jours

 

J'ai trouvé ce lien aussi :  remedes-naturels-contre-les-infections-vaginales

 

L'huile essentiel de Tea Tree et de thym (3 gouttes de chaque dans une cuillerée à soupe d'huile d'olive ou dans de l'huile de noix de coco, encore mieux, elle est antifongique).  

on peut aussi appliquer localement huile de coco 

- vinaigre mélangé à l'eau en application locale
- gousse d'ail entaillée à insérer dans le vagin (l'entourer d'une ficelle comme un tampon) 

 

Perso, j'alterne en interne, gousse d'ail par période de 12 h puis injection de lait ribo le jour suivant 

avec une seringue

entre deux, en externe contre irritation ou démangeaison, un jour homeoplasmine, un jour dermo cuivre. 

Et en absorbtion bucale, en plus d'un régime strict :

 

Un complément très utile, mélange de différentes substances qui erradiquent le candida 

je l'utilise depuis de nombreuses années en cure lorsque le besoin se fait sentir

Il permet d'agir de l'intérieur en plus de l'extérieur,

c 'est une aide précieuse pour rééquilibrer plus rapidement

 

candidas.jpg

Cleanse Candida

 



Au niveau alimentation:
- éviter le sucre ( aliment favori des mycoses)
- manger quotidiennement du yahourt bio qui est un probiotique naturel ou mieux encore, consommer du kefir du chou fermenté ou du lait fermenté ou lait ribo.

Et beaucoup de légumes vert et des fruits car un probiotique n'a aucun effet sans les prébiotiques qui son en fait les fibres de la chlorophylle. Manger de l'ail cru ou prendre des gélules d'ail. 

- boire beaucoup d'eau
- boire du jus de cranberry (antiseptique)
- éviter pain sauf au levain (surtout pas de levure chimique ni d'amidon) 
- faire une cure de légumes et de fruits

 

 

 

Quelques conseils permettent de limiter ce risque :


Préférez des sous-vêtements en coton, lavables à 60°C car ces champignons ont la vie dure ;
Pour votre toilette intime et quotidienne, supprimez les bains désinfectants, douches vaginales, savons parfumés et autres sprays intimes ;
Utilisez éventuellement des lubrifiants pour prévenir les lésions mécaniques lors des rapports sexuels ;
Après un bain en piscine, rincez-vous immédiatement à l'eau courante et ne gardez pas un maillot de bain humide ;
Enfin, évitez les excès de sucreries qui nourrissent en même temps vos champignons (ils adorent ça) et vous font prendre ces fameux kilos en trop, éviter les levures (pain, gâteaux).

Ne mangez pas trop acide. voir :  Equilibre acido-basique

 

 

Contre une cystite : 

25 g de feuilles de bouleau
30 g de racine de réglisse
45 g de feuille de raison d'ours
mélanger et conserver dans un bocal bien fermé.

Une cuillère à café du mélange pour une tasse, verser de l'eau bouillante dessus laisser infuser 10 minutes.
boire 3 tasses par jour. 

Si l'inflammation ne se résorbe pas rapidement surtout consultez un médecin. 

 

 

 Attention, le déséquilibre de la flore ne vient pas systématiquement du candida En effet la flore est normalement consitituée de multiples bactéries. 

 

Vaginite.jpg

Composition du microbiote vaginal chez des femmes porteuses d'une vaginose : flore normale (Controls) , flore intermédiaire (Intermediate), flore en cas de vaginose bactérienne (BV)

Source  Microbiote_vaginal

Le second cas très répendu est 

 

VOUS POUVEZ IMPRIMER 

Bouton d'impression en bas à votre droite, AU DESSUS DE LA ZONE COMMENTAIRE

 

Comme vous l'avez constatez, le site  est très prolixe en articles,

ces articles demandent beaucoup de recherches , de recoupements et de synthèses.

Pour maintenir la qualité et la quantité, il faut bien choisir ses priorités, si le site

rapporte un peu d'argent, ce sera viable, sans quoi je vais devoir y consacrer

moins de temps.  Ce ne sont pas les pub qui rapportent vu que les gens ne

cliquent pas beaucoup non plus ! 

Vous pouvez soutenir le blog en faisant un don de 2,50€.

L'argent est versé sur un compte paypal qui me servira à commander des livres,

avec ces livres, je nourri ma soif de connaissance et je vous en fais profiter

en faisant des synthèses pour le site !

  

lit livre.jpg

 

 

ATTENTION ! Je m'en sert comme ARME D'INSTRUCTION MASSIVE

POUR LUTTER CONTRE L'IGNORANCE ... 

SOUTENEZ MON ACTION !

arme d'instruction massive.jpg

La médecine officielle a dénaturé la notion de santé et de maladie en s'appropriant le pouvoir de guérir. Elle désinforme, infantilise, déresponsabilise Les gens courent chez le médecin pour un oui pour un non... et font une confiance aveugle aux médecins et à l'administration sanitaire qui, pourtant, sont complètement influencer respectivement, par les lobbies et les industriels. Exemple pour le lait, ils ont réussit à faire entrer dans la caboche de tout le monde, que le lait est indispensable à la santé, hors, à la base, c'était pour des raisons purement économique, il fallait écouler la surproduction laitière ! Le lobbying existe depuis longtemps.  Si nos grands mères avaient leurs remèdes, la génération qui suit devient complètement ignorante de tout ce que la Nature a mis à notre disposition pour nous soigner le plus sainement possible, sans contre effets dus aux molécules chimiques de synthèse.  

Il existe des scientifiques et des médecins qui ne se laissent pas manipuler et  possédant suffisamment de conscience pour nous informer correctement au lieu de nous désinformer. Nous sommes les artisans de notre santé, cette santé dont on nous a dépossédé. 

 

DON
Prix : 2.50 €



30/10/2013
64 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8132 autres membres