creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Tout savoir sur l'EAU Partie 1

10177902_10201026112970035_6027555829035291374_n.jpg

 

 

Nous sommes l'eau

 

L'eau est un élément essentiel à la vie qui compose une grande partie du corps humain. En effet un corps humain adulte est constitué de 60% d'eau équivalent à 42 litres d'eau chez une personne de 70 kg. Chez les femmes, en raison de la proportion plus importante des tissus adipeux, ce taux est de 55 %. À la naissance, pour le bébé ce pourcentage atteint même 78 % !

La répartition dans le corps : 

poumons : 90 % ;

sang : 83 % ;

cerveau : 70 % ;

muscle lisse : 75 % ;

os : 22 % ;

tissus adipeux : 10 %.

Chaque jour, notre corps élimine jusqu'à 2,4 litres d'eau à travers la respiration, la sueur, l'urine (Selon l'activité la chaleur etc...) pour éviter la déshydratation, ce volume d'eau est renouvelé par la boisson et l'alimentation.

 

Diffusé sur France 5   : ON A RETROUVE LA MÉMOIRE DE L’EAU !

Luc Montagnier et Marc Henry À LA TV dans un documentaire de 52’ réalisé par Christian Manil et Laurent Lichtenstein , Production Doc en Stock avec la participation de France Télévisions (2014)

Ce reportage de 45 mns  bouleverse les conceptions que l'on a de la biologie et de la médecine. Il y est démontré que l'on peut non seulement coder un ADN tout entier sur de l'eau liquide, mais aussi lire la trace électromagnétique mémorisée sur cette même eau liquide pour reproduire fidèlement l'ADN utilisé lors de la dilution... Selon Luc Montagnier, il serait même possible d'identifier des bactéries encore inconnues de la science et responsables de maladies graves par la simple trace électromagnétique qu'elles laissent dans le sang. Ce n'est pas de la science-fiction mais bel et bien une réalité et le réalisateur Christian Manil, souhaite qu'une publicité maximale soit faite au sujet de ce reportage.

Mort en 2004, Jacques Benveniste, chercheur à l’Inserm, disait avoir découvert la mémoire de l’eau. Après un contact avec une molécule, l’eau garderait en son absence ses propriétés. C’était contraire à tous les dogmes scientifiques, et Jacques Benveniste fut mis au ban. Mais le prix Nobel de médecine Luc Montagnier a repris ses recherches après avoir fait un constat surprenant. L’ADN du virus du sida, dont il est le découvreur, émettrait des ondes que l’eau enregistrerait et qu’elle serait capable de réémettre. L’eau aurait donc bien une mémoire !
Cette découverte remettrait en cause l’approche médicale actuelle, sur le plan du diagnostic, tout comme sur celui de la thérapie ………

Sachez que le micro onde rend l'eau MORTE, ainsi que l'eau et les nutriments de vos aliments....  Voici le fruit d'une expérience que vous pouvez reproduire facilement. Deux plantes, l'une arrosée avec de l'eau "purifiée", l'autre arrosée avec de l'eau passée au micro-onde. Ainsi, cessé déjà de chauffer les biberons au micro-onde.... 

 

eau micro onde.jpg

Pour en savoir plus voir :  effet-l'eau-passee-au-micro-ondes

Voir aussi :  les-aliments-cuits-au-micro-onde-perdent-leur-valeur-nutritive

 

 Une petite vidéo qui se rapporte à la mémoire de l'eau et à l’homéopathie

 

 

L'eau est le facteur le plus important au niveau de la santé.

Le corps humain est composé à peu près au même pourcentage d'eau que notre planète. Cela signifie que l'eau est un élément essentiel à la vie et cela se voit à l’importance de ce liquide dans la composition du corps humain.

En effet, près de 60 % du corps humain d’un homme adulte est constitué d’eau, ce qui correspond à peu près à 42 litres d’eau chez une personne de 70 kg. Chez les femmes, en raison de la proportion plus importante des tissus adipeux, ce taux est de 55 %. À la naissance, ce pourcentage atteint même 78 % chez le bébé !

Cette eau n’est pas répartie uniformément dans le corps, certains organes en contiennent plus que d’autres :

poumons : 90 % ;
sang : 83 % ;
cerveau : 70 % ;
muscle lisse : 75 % ;
os : 22 % ;
tissus adipeux : 10 %.


Chaque jour, le corps humain élimine 2,4 litres d’eau à travers la respiration, la sueur, l’urine… Il faut donc remplacer ce volume d’eau par la boisson et l’alimentation pour éviter la déshydratation.

 

La maladie est un produit de deux facteurs, pour qu'il y ai maladie il faut une attaque définie et un terrain qui permette à cette attaque définie de s'installer. Si le terrain n'est pas propice au développement de la maladie, il y a échec. Donc certains individus ne peuvent pas tomber malade.


 medecine1b.jpg

 

 

Le terrain c'est aussi ce que nous ressentons, les émotions, voir l'article : 

Nos pensées agissent sur notre système immunitaire

 

Article PDF  Intérêt de boire de l'eau chaude le matin à jeun

 

 

 Ces eaux ne sont pas des eaux de source, ni des eaux minérales, mais des eaux qui ont subit des traitements et auxquelles on a rajouté des minéraux. Ce sont des eaux marketing. C'est très courant aux Etats Unis, mais la bas en plus, bien entendu, c'est très SOUPLE, c'est le propre du libéralisme, toujours souple concernant le commerce, l'appellation eau de source comprend ce type d'eau. D'ailleurs seul en Europe les appellations eaux de source et eau minérale sont strictes.

 

10262195_642242589192987_6697405428931187548_n.jpg

 

Lorsqu’on fait ses courses au supermarché du coin, très rares sont ceux qui prennent le temps de vérifier si la bouteille est conforme aux standards d’hygiène internationaux. Pourtant, il en va de la santé de tous ! En effet, il faut s’assurer que les lettres HDP, HDPE ou PP figurent en bas de la bouteille. Cela signifie qu’elle ne représente aucun danger pour les consommateurs.

 

Attention toutefois, si ces lettres figurent en bas de la bouteille:

  • PC: Ce plastique non étiqueté est la matière la plus déconseillée par les experts car particulièrement toxique et cancérigène.
  • PEDB: Même si elle ne libère pas des particules chimiques au contact de l’eau, cette matière n’est pas destinée à être utilisée pour les bouteilles.
  • PS: Des études ont prouvé la toxicité de cette matière qui libère des substances cancérigènes au contact de l’eau.
  • PET: Il porte également l’appellation PETE. Au contact de l’eau, cette matière libère des métaux lourds et des particules qui peuvent engendrer un déséquilibre hormonal.
  • PVC: Egalement appelé 3V, cet élément est particulièrement toxique et est déconseillé pour la fabrication de plastique alimentaire.

Source :  eddenya.com

 

Sur ce lien, une étude en partenariat avec l'association France libertés, sur les eaux minérales contenaient des traces de médicaments et de pesticides :

Enquête 50 M de consommateur : les eaux en bouteille, polluées  

Suite à la publication de cette enquête dans le numéro 481 du magazine 60 Millions de consommateurs, la société Nestlé Waters France réaffirme qu'il n'y a aucun résidu de médicaments ni de pesticides dans ses eaux Hepar et Vittel. Nestlé Waters France précise : "L'enquête « 60 Millions de consommateurs » de 2013 avait déjà été officiellement démentie par les industriels concernés.  Des contre-expertises réalisées par un laboratoire "indépendant' (vraiment ? ) spécialisé dans l'analyse d'ultra-traces (celui du CNRS au sein de l'Université de Bordeaux) avaient confirmé l'absence de résidus médicamenteux dans les eaux visées et plus généralement dans les eaux minérales naturelles".

La société explique que "les eaux minérales naturelles sont par ailleurs parfaitement conformes aux normes en vigueur en France. Ces eaux vont même au-delà de ce qu'exige la réglementation et peuvent être consommées par tous sans aucun risque pour la santé". 

Idem, la société des Eaux de Mont Roucous réaffirme qu'il n'y a aucun résidu de médicaments dans son eau Mont Roucous.

 

Pourtant voici ce que révèle l'enquête de 50 Millions de Consommateur : 

 

Les eaux plates

Hépar (source Hépar) : Buflomédil (médicament, vasodilatateur)

Mont Roucous (source Mont Roucous) : Tamoxifène (médicament, hormone de synthèse contre le cancer du sein)

Saint Amand (source du Clos de l'abbaye) : Tamoxifène et Naftidrofuryl (médicament, vasodilatateur)

Vittel (Grande source) : Hydroxyatrazine (pesticide)

Volvic (source Clairvic) : Atrazine (pesticide)

 

Les eaux gazeuses

Carrefour discount (source Céline Cristalline) : Tamoxifène

Cora (source Saint-Pierre) : Atrazine

Cristalline (source Louise) : Oxadixyl (pesticide)

La Salvetat (source La Salvetat) : Tamoxifène

Saint Yorre (Source Royale) : Tamoxifène

 

 

En faveur depuis la Haute Antiquité pour ses vertus diverses l' eau minérale est aujourd'hui un produit de consommation de masse. Jouissons de ces vertus, mais sachons choisir les eaux que nous pouvons boire sans restriction.

  l'eau bouteille contient plus de 24-000-produits-chimiques-y-compris-perturbateurs-endocriniens'

 

LA QUASI TOTALITÉ DES RÉSERVES D’EAU FRANÇAISES CONTAMINÉES PAR LES PESTICIDES

carte-pesticides-cours-eau.png
Pour en savoir plus :  la-quasi-totalite-des-reserves-deau-francaises-contaminees-par-les-pesticides
 

 Voir aussi :  L'eau-potable-est-bourree-de-medicaments

 

Qu' est-ce qu' une eau minérale ? 


Toutes les eaux sont minérales, seule l' eau distillée est pure. Une eau est dite " minérale naturelle " , si elle est d' origine souterraine naturellement pure (sans polluant) sans avoir subi de traitement, si sa composition physico-chimique est constante ainsi que l' ensemble des critères de qualité telle la température, l' aspect visuel, le goût, le débit, si ses qualités thérapeutiques ont été reconnues par l' Académie Nationale de Médecine et si l' administration au public en a été autorisée par le Ministère chargé de la Santé.
Ce n' est pas la teneur totale en sels minéraux, ni la température qui confère à une eau le titre " d' Eau Minérale " . Par exemple l' eau de Volvic n' a que 102 mg/l de sels minéraux alors que l' eau du robinet peut en contenir jusqu' à 1 500 mg/l. Une eau minérale peut être exploitée en usage externe ou interne dans un établissement ther-mal, ou seulement mise en bouteille.

 

Quelles différences y a t-il entre une eau minérale, l' eau du robinet et une eau de source ?


L' eau dite du " robinet " est celle délivrée dans les agglomérations par un réseau de distribution. Cette eau a des origines diverses et subit généralement un traitement qui assure sa potabilité, mais qui peut donner un goût ou une odeur qui altèrent son appétence. L' eau du robinet a la réputation populaire de ne pas être naturelle, ni pure.
Pourtant, elle répond à des normes physico-chimiques et bactériologiques strictement indiquées par des directives européennes (cfréférences officielles en bas de page).


L' eau de source a une origine souterraine ; elle est naturellement pure, ne subit aucun traitement, mais doit se conformer aux mêmes normes de potabilité que pour l' eau du robinet. Elle peut provenir de sources différentes et de régions éloignées.


Les eaux minérales n'obéissent pas aux normes de potabilité appliquées aux eaux de sources et du robinet. Dans la législation, il n' existe pas de taux maximum de minéralisation. Une eau se caractérise par ses vertus médicinales, " ses caractéristiques sont de nature à lui apporter des propriétés favorables à la santé " .

 

 

Selon cette analyse, puisque nous ne sommes pas des végétaux,  nous ne pouvons assimiler directement et correctement les minéraux à travers l'eau, comme les plantes. Ces excès de minéraux non assimilables, qui passent dans l'organisme peuvent provoquer des désagréments par contre, voir des dommages à long terme.

MAIS, précisons, qu'il n'empêche que nous avons BESOIN des minéraux et pour les assimiler il nous faut consommer des végétaux, qui eux, ont synthétisé les minéraux et ils sont alors assimilables pour nous, les bactéries ont aussi cette fonctions, par exemple, certains éléments du lait ne sont pas assimilables ou très mal pour notre organisme, mais lorsqu'on ajoute des bactéries, comme dans le yaourt, et bien celles-ci cassent certaines molécules et alors ces éléments deviennent assimilables pour nous. Je précise qu'on nous rabat les oreilles avec le calcium du lait, mais dans le lait il est très mal assimilé, il est mieux assimilé, lui aussi, en mangeant des végétaux qui en contiennent.

 

Quelle est l' origine des eaux minérales ? 


La quasi-totalité des eaux minérales a une origine météorique* : l' eau de pluie s' infiltre dans le sol, emprunte des fissures et s' en-fonce profondément sous terre. Elle chemine très lentement et revient vers la surface pour émerger. Avant d' émerger, l' eau d' Evian est restée sous terre 14 ans, 50 ans pour l' eau de Contrexville et 1 400 à 5 000 ans pour les eaux des Pyrénées (Cauterets Luchon). 
Au cours de ce long périple souterrain, l' eau dissout les terrains traversés et se charge en minéraux. 
Il a fallu jusqu' à 5 000 ans, pour que la nature élabore une eau minérale
.

 

Les composants des eaux minérales 


Toutes les eaux contiennent trois éléments de base : les bicarbonates, les sulfates et les chlorures.
Les bicarbonates proviennent de la dissolution des roches calcaires ou d' émanations du magma* profond.
Les sulfates sont issus du lessivage de gisements salifères (gypse) d' âge secondaire ou tertiaire.
Les chlorures sont abondants dans les dépôts d' évaporites*, le plus connu étant le chlorure de sodium (sel de cuisine).

Ces trois éléments de base sont associés avec du calcium, du magnésium et du sodium et du potassium. 
Mais il existe un grand nombre d' éléments mineurs qui font la particularité de chaque eau: Brome, Iode, Fluor, Li-thium, Strontium, Baryum, Silicium... et des éléments sous forme de traces (oligo-éléments*) : Fer, Manganèse, Cuivre, Vanadium, Arsenic, Molybdène, Sélénium, ainsi que des éléments radioactifs. 
Tous ces éléments secondaires jouent un rôle capital dans le cycle des réactions biochi-miques de l' organisme humain.

Les dégagements gazeux provenant des zones profondes facilitent la remontée des eaux. Les gaz sont en relation avec le magma, le volcanisme (Massif Central) et les zones faillées (Pyrénées). 
Le gaz carbonique est le plus fréquent, avec des traces d' azote, d' hélium, d' argon et de radon. 
Le dégagement du gaz carbonique provoque en surface des dépôts spectaculaires de bicarbonates comme les fontaines incrustantes ou pétrifiantes.

Classification des eaux minérales
Les eaux minérales ont des caractéristiques très nuancées, résultant des multiples alchimies survenues au cours de leur vie souterraine.
Nous proposons une classification simplifiée qui résume les grandes catégories d' eaux minérales.

 

Les eaux oligo-minérales à très faible minéralisation sont caractérisées par un élément spécifique : l' eau Charrier, la moins minéralisée de France (36 mg/l) est riche en cuivre (qui est un élément indésirable pour une consommation permanente). Volvic (102 mg/l) est riche en silice et en vanadium.
Ces eaux sont utilisées pour les biberons, pour les régimes sans sel et comme détoxicant*.

 

Les eaux faiblement minéralisées souvent oligo-minérales ont une teneur en sels minéraux inférieure à 500 mg/l généralement du type bicarbonaté calcique, leur rôle essentiel est d' éliminer les toxines de l' organisme.
Elles ne représentent pas de contre-indication.
Citons : Aix les bains, Evian, Luchon, Perrier, Thonon.

Les eaux minérales bicarbonatées sodiques et calcosodiques: la teneur en bi-carbonates est supérieure à 600 mg/l et leur minéralisation totale est élevée.
A part Badoit, ces eaux sont sodiques avec une teneur en sodium supérieure à 200 mg/l. Elles conviennent pour réduire les affections de l' appareil digestif, les troubles hépatiques et des voies biliaires.
En raison de la forte teneur en sodium, elles sont déconseillées en cas de régime sans sel, ainsi qu' aux sujets hypertendus.
Toutes les eaux citées sont gazeuses : Arvie, Badoit, Chateldon, Quézac, Vernière, St Yorre, Vichy Célestins, Arcens, Chateauneuf Auvergne, Hydroxydase ( seule eau vendue en pharmacie). Nombreuses sont les eaux riches en magnésium (plus de 50 mg/l) ; cet élément est un régulateur impliqué dans tous les métabolismes mettant en jeu, le calcium et le phosphore.

 

Les eaux minérales sulfatées calciques, pauvres en sodium sont embouteillées.
La teneur en sulfates est supérieure à 200 mg/l. Elles sont utilisées pour leur action diurétique, dans le traitement des maladies des voies digestives, des affections intestinales et hépatiques.
Citons : Contrexéville, Hépar, Talians, riches en magnésium et en sels totaux, Vittel, St Amand. San Pellegrino, la plus célèbre des eaux minérales italiennes est sulfatée, calcique, magnésienne et gazeuse.
Ces eaux ne sont pas gazeuses, sauf St Amand par addition de gaz.

 

Les eaux minérales chlorurées: une eau est qualifiée chlorurée si la teneur en chlorures est supérieure à 200 mg/l.
Cette qualification s' applique à des eaux déjà citées comme bicarbonatées sodiques. Leur teneur en sels totaux est très élevée.
Citons : Hydoxydase, Arvie, St Yorre, Vichy Celestins.
Les eaux Chlorurées sodiques sont prescrites en cure dans les affections de l' appareil respiratoire (Balaruc-les-Bains).

 

Les eaux minérales sulfurées: elles sont riches en soufre et prescrites en cure seulement.
Le soufre joue un rôle important dans les processus de digestion et de détoxication.

 

Les eaux minérales gazeuses: elles sont appelées carbogazeuses en raison de la présence de gaz carbonique.
A part Perrier qui est bicarbonatée calcique, toutes les autres eaux gazeuses sont du type bicarbonatée sodique.
Les eaux pétillantes apportent une sensation de fraîcheur, une note de gaieté ou de festivité, elles libèrent les arômes de certaines boissons.
L' eau qui pique, qui fait des bulles est souvent trop riche en sels minéraux et en sodium ; elle est déconseillée pour les jeunes enfants, surtout les nourrissons sujets à l' aérophagie et dont les reins sont immatures. 
Le gaz et l' eau sont généralement captés séparément puis rajoutés.
Les eaux gazeuses représentent le 1/5 des eaux minérales commerciales.

Sur la pureté des eaux minérales
La pureté est une qualité essentielle pour les eaux minérales. Sont-elles à l' abri de toute pollution ? 
De par leur origine profonde et la température élevée à ces profondeurs, les eaux minérales sont à l' abri de la pollution.
Les risques existent en surface, dans les zones d' émergences qui sont souvent localisées en fond de vallée.
Le griffon* est situé sur une fracture et recouvert par des sédiments récents pouvant contenir une nappe phréatique alimentée par la pluie ou par les rivières. Par suite, l' eau captée peut être un mélange difficile à protéger.
L' eau minérale est captée en profondeur par forage, chaque fois que c' est possible, afin d' éviter la pollution de surface et les mélanges supe-ficiels.

La notion de gîte hydrothermal, qui est l' aire où l' eau minérale présente toutes ses caractéristiques, permet de multiplier les points de captage et d' accroître les volumes prélevés. Les teneurs en nitra-tes sont faibles à nulles, toujours bien inférieures de la limite de 50 mg/l (15 mg/l pour les jeunes enfants).
Les grandes sources protègent leur environnement en définissant un vaste périmètre de protection en concertation avec les institutions locales et régionales.

Une fois captée, l' eau minérale conserve-t-elle ses propriétés ?
La mise en bouteille doit se faire sur le lieu du captage et dans les conditions d' émergence. Mais comme pour le lait ou le vin,toute manipulation altère le produit.
Les grandes marques fabriquent les bouteilles sur place, en verre comme en plastique. On préfère souffler et dépoussiérer les bouteilles, plutôt que de les laver. Le remplissage se fait à l' abri de l' air.

La qualité d' une eau minérale se retrouve-t-elle chez le consommateur ? 
Comme pour toute denrée alimentaire, il faut respecter des règles, en évitant de secouer le produit, de cogner les emballages qui se fissurent et deviennent perméables, en conservant les bouteilles à l' abri de la lumière, de la chaleur, du soleil, en ne mettant pas les flacons dans le coffre ni sur la plage arrière de la voiture.
Les eaux doivent être stockées dans un endroit propre, sec et frais, loin de toute odeur. Eviter la congélation qui fragilise le PVC et déforme les bouchons favorisants des fuites et des entrées microbiennes.
La bouteille une fois ouverte, conserver l' eau dans le réfrigérateur et la boire dans les 48 heures. Ne pas boire au goulot et refermer la bouteille.
Il faut éviter de faire bouillir une eau minérale, qui se dénature, perd ses qualités avec concentration des éléments indésirables.

Les eaux minérales à boire avec discernement
La législation des eaux minérales ne répond pas aux normes de potabilité des eaux destinées à la consommation permanente des humains (cf références officielles en bas de page). 
L' eau du robinet et les " eaux de source " doivent s' astreindre impérativement aux normes de potabilité indiquées par le décret.
Les " eaux de source " embouteillées peuvent être bues sans restriction d' une façon permanente.
Si l' on applique les directives du décret aux eaux minérales, à quelques exceptions près, ces eaux ne sont pas destinées à une consommation permanente.

 

 

L' abus de ces eaux peut être dangereux pour la santé.


Citons quelques eaux connues, qui répondent aux normes du décret et qui peuvent êtres bues d' une façon permanente. Aix, Alet, Evian, Luchon, Mont Roucous, Perrier, Salvetat, Thonon, Valvert, Volvic (Perrier et Salvetat ont toutefois un pH trop faible).

Ces eaux font essentiellement partie du grand groupe des eaux minérales bicarbonatées calciques faiblement minéralisées et dont le rôle est " d' éliminer les toxines de l' organisme ". Ce sont des eaux très proches des eaux de source et du robinet.

Que risque-t-on si on boit régulièrement, d' une façon permanente certaines eaux minérales ? 
Peu d' eaux minérales sont de potabilité permanente. Leur consommation devrait être faite en connaissance de cause, après lecture des étiquettes ou renseignement près d' un pharmacien ou d' un médecin. 


Donnons quelques exemples d' effets indésirables :


   - Le fluor en excès fait apparaître des taches brunes sur l' émail des dents et favorise les maladies osseuses.
   - Le silicium peut provo-quer la silicose.
   - Le sodium favorise les ìdèmes, l' hydropisie et l' hypertension artérielle.
   - Le potassium en excès a des effets néfastes sur le système neuro musculaire, les contractions cardiaques. 
   - L' absorption du calcium est inhibée par les ions sulfate.

 

 

D' une façon générale, les eaux minérales sont... trop minéralisées! 

 

Il sera hautement déconseillé de faire boire de façon courante Vichy Célestins (3.378 mg/l) ou St Yorre (4.647 mg/l) à un bébé, immature sur un plan digestif (spasme) et rénal. Comme tout produit ayant des propriétés thérapeutiques, les eaux minérales peuvent avoir une contre-indication.

 

 

Est-il conseillé de varier les marques des eaux minérales ? 
C' est un moindre mal, à condition de changer de type d' eau.


Un amateur d' eau gazeuse risque de ne boire que des eaux bicarbonatées sodiques fortement minéralisées et riches en sodium.
Mêmes inconvénients pour les buveurs recherchant les eaux " goûteuses " car salées. (Arvie, Badois, Quézac, St Yorre, Vichy Célestins, Vals...).
De toute façon, les eaux minérales qui ne respectent pas les normes de potabilité permanente, ne devraient pas être consommées régulièrement, même en alternance de marques.

Comment lire l' étiquette d' une bouteille d' eau minérale ?
Comme il n' existe pas de normes maximales de potabilité pour les eaux minérales, la lecture d' une étiquette est du domaine des initiés.
Certaines bouteilles révèlent des indications d' usage, mais rarement des contre-indications.
L' analyse physico-chimique de l' eau permet de connaître les concentrations des éléments majeurs
   - La salinité de l' eau est indiquée par le résidu sec (RS) ou la teneur totale en sels, ou la minéralisation totale, ou l' extrait sec, indiqués en mg/litre. Eviter la boisson si plus de 1 500 mg/l.
   - La teneur en sels peut s' exprimer avec la résistivité. Choisir une eau dont la résistivité est supérieure à 1 500 ohms/cm
   - Le pH permet de savoir si l' eau est acide, agressive (pH 7). Rester dans la fourchette 6,5 à 9.
   - Eviter les eaux dont la teneur en bicarbonates est supérieure à 600 mg/l, celle des sulfates, chlorures, sodium, supérieure à 200 mg/l et celle du magnésium supérieure à 50 mg/l. Pour une cure organisée, ces valeurs peuvent être dépassées. Mais pour une consommation permanente, elles sont déjà élevées.

 

Sur l' étiquette, vérifier les dates de conservation, lire les recommandations d' utilisation en particulier pour les nourrissons ou pour les régimes sans sel.

 

Le BOOM des eaux minérales 


Comment peut-on expliquer le formidable engouement pour les eaux minérales ?
Par l' incroyable adaptation d' un produit médicinal, à usage limité, qui se retrouve comme produit de consommation de masse.
Les eaux embouteillées envahissent les rayons des grandes surfaces après une antériorité glorieuse durant laquelle, les Grands de ce monde " allaient aux eaux " et fréquentaient les stations de cure.
La publicité massive, joue sur le Naturel d' un produit non traité, non pollué, sur les bulles du champagne des eaux de tables, le calcium qui fortifie, sur la taille fine, le dynamisme, le fluor qui donne de belles dents, le magnésium qui déconstipe.

Inutile d' aller à Evian, Vichy, Vittel... on peut faire sa petite cure chez soi, en passant par le supermarché.
Les étiquettes ( et la publicité ) mettent en avant les éléments chocs mais relativisent le côté médical : l' eau minérale n' est plus un remède, elle est banalisée.
On peut la vendre à tout le monde, sans retenue, sans précaution ni avertissement affiché. Si vous voulez être informé sur le produit, essayez de traduire l' étiquette !

L' eau minérale ne se vend plus en pharmacie depuis 1950 sauf l' Hydroxydase. Les médecins ne les prescrivent plus sauf en cure.
L' eau minérale dénature le palais avec sa minéralisation excessive, l' eau de source ou du robinet, sans saveur, est devenue " plate ", fade et pour peu qu' elle ait des relents de chlore, elle n' est pas " bonne ".

 

Les minéraux de l'eau sont assimilés grâce aux acides humiques qui sont des transporteurs de minéraux : acides-humiques-et-acide-fulvique

www.vivrenaturel.com- produit-details

 

 

En conclusion, quels conseils pour les buveurs d' eau ?


Les eaux minérales ont des vertus thérapeutiques indéniables, leur usage aurait du rester sur avis et sous surveillance médicale comme cela se pratique en cure dans les stations thermales.
Pour la consommation permanente d' eau qui répond aux besoins humains, utilisons en toute simplicité, l' eau du robinet. Mais compte tenu de sa contenance en éléments toxiques, un procédé de neutralisation de l'eau serait souhaitable, c'est le sujet de la seconde partie de cette étude. 


Si elle a un goût de chlore, buvons la fraîche entre 10° et 16° (jamais à plus de 20°).
Suivant où l' on habite, on peut avoir 1 000 l d' eau du robinet pour le prix d' un pack de 6 bouteilles d' eau minérale. 
On peut se rabattre sur " l' eau de source " qui coûte 2 à 4 fois moins cher que l' eau minérale.
Mais rien n' empêche de jouir des vertus des eaux minérales, en sachant les choisir parmi celles qui sont de potabilité permanente.
Les écarts sont permis, mais à consommer avec modération ! 

GLOSSAIRE

Appétence *: qui éveille l' appétit, le dÚsir.
Détoxicant *: élimine les substances toxiques, supprime les effets nocifs.
Evaporites *: roches provenant de la concentration des minéraux consécutive à ' évaporation.
Griffon *: point où l' eau sort du sol.
Magma *: Couche profonde de la terre où les pressions et les températures élevées provoquent la fusion des roches.
Météorique *: eau d' origine atmosphérique (pluie-neige).
Oligo-élément *: élément chimique présent en très faible quantité.

Maurice Engalenc

Ingénieur hydrologue  sur :  http://www.effervesciences.com/s_sites/h2o/H2o_arti/a_sante/mineral.htm

 

 

 

La transformation de la matière en énergie à été expérimentée.  
On ne retrouve pas les métaux car il est établi que, sur une échelle qui va de l'état "énergie pure" à une extrémité et l'état de "matière stable" à l'autre extrémité, il existe différents états énergétiques différents qui vont en dégradant l'énergie , passer par une frontière bien nette ou la molécule de matière passe de l'état de molécule à l'état naissant (c'est à dire de molécule vivante) à l'état de molécule à l'état née (c'est à dire morte). 
Cette frontière se situe à 63 ° C qui surprime toute vie, température de pasteurisation, la frontière ou l'on supprime toutes vies, la frontière entre la vie et la mort, la frontière entre l'énergie et la matière stable;

Lorsque l'on fait absorber un poison mortel à des rats, ceux qui ont pris de l'eau dynamisée survivent. Un kyste va emprisonner le poison. 3 mois plus tard le kyste disparaît par lui-même.

Des études ont démontrées que la consommation d'eau dynamisée (énergisée en quelque sorte) renforce immunité, renforce et dynamise, donne du tonus. 

 

A PROPOS DU PLASMA MARIN source de vie cliquez sur ce lien : le-plasma-marin

 

LA SUITE DE CET ARTICLE "COMMENT OBTENIR UNE EAU SAINE POUR ENTRETENIR LA SANTE"

 

Sur ce lien :  tout-savoir-sur-l-eau-partie-2



15/05/2014
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7693 autres membres