creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Vos os peuvent se régénérer jusque plus de 90 ans

osteopo.jpg

 

Nous avons mis un nom de maladie sur un processus naturelle. Avec l'âge, et du fait du dérèglement hormonal de la ménopause, le deficit de certaines hormones, les os ont tendance à devenir moins dense, mais ce n'est pas une fatalité. (Diminution de la masse osseuse et une altération de l’architecture du tissu osseux).

 

Avant de commencer un traitement contre l’ostéoporose, on mesure la Densité Minérale Osseuse (DMO) par un examen appelé « ostéodensitométrie ». Il permet de quantifier la perte osseuse par le « T-score. » Plus ce T-score diminue, entre -1 et -4, plus le risque de facture augmente.

 

La Densité Minérale Osseuse (DMO) correspond à la quantité de calcium dans un volume donné de matière osseuse. Cette mesure permet notamment d’évaluer le risque de fracture d’un os dans le cadre de maladies comme l’ostéoporose.

En fonction de cette DMO et des antécédents du patient, on détermine s’il faut ou non instaurer un traitement :

T score Fracture grave
(col du fémur, vertèbres, humérus, bassin)
Fracture non grave Absence de fracture
-1 < T score Avis d’un spécialiste Pas de traitement Pas de traitement
-2 < T score < -1 Traitement Avis d’un spécialiste Pas de traitement
-3 < T score < -2 Traitement Traitement Avis d’un spécialiste
T score < -3 Traitement Traitement Traitement

 

  1. Si la patiente a déjà eu une fracture du col du fémur : l’acide zolédronique.
  2. Si le patient a déjà eu deux fractures des vertèbres : le tériparitide.
  3. Si la femme a moins de 65 ans et une ostéoporose qui nécessite un traitement : raloxifène.
  4. Chez une femme de moins de 60 ans qui souffre de troubles secondaires à la ménopause (bouffées de chaleur, sécheresse vaginale,…) et d’une ostéoporose sans fracture sévère, on peut envisager un traitement hormonal pour corriger les symptômes désagréables.
  5. Si le T score est très faible, inférieur à -3, certaines thérapeutiques injectables peuvent être utilisées : acide zolédronique, dénosumab…   source

 

«Aucun médicament n'est anodin. En plus de ses effets bénéfiques existe un cortège d'effets indésirables qu'il convient de connaître pour mieux les gérer», rappelle le Pr Jean Calop, professeur de pharmacie clinique à la faculté de pharmacie de Grenoble.

 

Les médicaments utilisés contre l'ostéoporose ont des avantages et des effets secondaires.

Certains médicaments peuvent entraîner plusieurs complications, notamment des troubles ophtalmiques.

Depuis plus de quinze ans, les médicaments de la famille des biphosphonates sont de plus en plus prescrits pour prévenir l'ostéoporose.

Déjà connus pour provoquer des nécroses de la mâchoire et des fractures atypiques, ces molécules augmenteraient le risque de développer des uvéites et des sclérites, selon une étude canadienne publiée le 2 avril dans le Canadian Medical Association Journal(CMAJ).

L'uvéite correspond à une inflammation de l'uvée (tunique intermédiaire de l'œil). Cela concerne l'iris, les corps ciliaires et la choroïde. La sclérite touche la sclère qui est la tunique externe du globe oculaire formant le blanc de l'œil. «Cet effet indésirable est bien connu. Il est répertorié dans le résumé des caractéristiques produits, qui est le résumé de l'autorisation de mise sur le marché», précise au Catherine Deguines, responsable de l'unité de médicaments en rhumatologie de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.

 

Ces médicament solidifie les os mais n'empêchent pas les fractures et lorsqu'elles se produisent... 

Pour les biphosphonates destinés à éviter les fractures provoquées par l'ostéoporose, l'apparition de fractures atypiques du fémur a donné lieu l'année dernière à une mise au point de l'Afssaps.

En consolidant les os, ils les rendre plus durs, et complique la guérison dans le cas de certaines fractures (les médicaments diminuent le risque de fractures, mais ne les empêchent pas, malheureusement). 

La découverte d'effets indésirables possède aussi une autre vertu: cela permet aux médecins et aux malades de s'interroger sur le bien-fondé d'une prescription de médicament. «Les biphosphonates ont pris leur envol au moment où les traitements hormonaux substitutifs étaient sur la sellette. L'enthousiasme des années 1990 fait place aujourd'hui à plus de circonspection», constate François Chast.

Source 

Les alternatives aux médicaments contre l’ostéoporose

Il est plus judicieux de reminéraliser les os et réserver les médicaments aux cas les plus graves d’ostéoporose

Les comportements protecteurs et préventifs peuvent être d’une grande efficacité, si on s’y prend à temps.

Le mot d’ordre répété pour les antibiotiques vaut aussi pour les médicaments contre l’ostéoporose.

 

 

Traitement-médicament-ostéoporose.jpg

Source

 

Donc les médicaments contre l’ostéoporose sont INUTILES dans de très nombreux cas :

  • Si vous avez des os solides (T-score > -1), en l’absence de fracture sévère (c’est évident, bien sûr!) ;
  • Si vous avez une ostéopénie peu avancée (T-score compris entre -1 et -2), en l’absence de fracture et en l’absence de risques importants.

Ces mêmes médecins estiment que les médicaments ne sont PAS forcément NÉCESSAIRES dans de nombreux cas :

  • os normal, même en présence d’une fracture sévère,
  • ostéopénie peu avancée, en présence d’une fracture non sévère,
  • ostéopénie avancée ou faible ostéoporose, en l’absence de fracture et de risques importants de chute (en particulier).

Dans ces cas, il s’agit que le spécialiste (rhumatologue) analyse les risques spécifiques du patient pour déterminer s’il vaut mieux attendre avant de commencer un traitement.

 

La prévention a un grand rôle à jouer !

 

Le rôle de la vitamine D

 

S'exposer à la lumière du jour et au soleil permet de favoriser la synthèse de la vitamine D, celle-ci aide à fixer le calcium sur les os. Outre maintenir des os et des dents en bonne santé, elle joue un rôle essentielle dans la croissance des enfants, le fonctionnement du cœur, du système nerveux, des reins, et sur la qualité de la peau. Elle permet assimilation du fer, zinc, magnésium,  du calcium et autres minéraux

 

Certains aliments sont riches en vitamine D, tel que l'huile de foie de morue, les poissons gras, le jaune d'œuf, les huîtres... 

 7-signes-de-carence en vitamine D

Yeux injectés de sang, os cassants ou poussant de travers, insomnie, nervosité, digestion difficile, stress, psoriasis, conjonctivite, migraine...

Les laxatifs, les huiles minérales, et l'air pollué entrave son assimilation. 

 

N'oubliez pas la synergie entre les micro éléments nutritionnels. 

 

vitamines.jpg

 

Voir absorption-des-mineraux

 

interaction entre oligo.jpg

Si je perturbe le calcium, je perturbe tous les ions liés à son fonctionnement. Les ions dans la cellule, c'est extrêmement compliqué. Un effet en chaîne...
Dans la cellule il y a aussi les enzymes. La plupart sont des métralonenzymes, c'est à dire qu'elles ont besoin d' un ion et d'un co-facteur : les vitamines. Si on altère le mouvement d'un ion, on n'absorbe plus la vitamine associée ! Pour qu'une protéine fonctionne, il faut la combinaison, protéine, ion et vitamine. 
Prendre plein de vitamines si les ions ne sont pas synchro on ne va pas les absorber, mais les éliminer.

 

Veillez à vous préserver de l'acidose

 

Si le corps est acidifié, il doit puiser dans vos os les minéraux qui permettent de lutter contre cette acidité du corps en le basifiant. Voir  l'equilibre acido-basique

et  listes-des-aliments-alcalinisants-et-acidifiants

 

L'activité physique

Favorisant certaines hormones, l'activité physique contribue grandement à augmenter la résistance des os, des tendons, de la qualité de la peau, du système cardiovasculaire etc....

C'est un facteur de santé à ne surtout pas négliger.

 

Les antioxydants

Ils  favorisent le renouvellement de la masse osseuse tout en apportant du calcium : épinard, choux, cresson, haricot blanc, soja et tous les fruits.

 

Les poissons gras

Ce sont les poissons des mers froides. Ils sont riches en vitamine D, liposoluble et en omega-3 : saumon, maquereau, hareng, sardine... mangez-en plusieurs fois par semaine.

 

L'huile d'olive

Elle renforce la densité osseuse de par sa richesse en acide oléique (oméga-9), .

 

Le miel

Utile aussi car il est riche en calcium et en phosphore.

 

Le thé vert

Tel que le thé japonais sencha, il aide à lutter contre la déminéralisation et l'acidité de l'organisme.

 

 

Les algues

 Tel que la spiruline, mais pas que, contiennent des acides aminés, du fer, des vitamines et des minéraux.

 

Limitez les produits laitiers

Contrairement à la propagande de l'industrie laitière, ils ne sont pas bons pour la vie ! Le calcium du lait est faiblement assimilable pour le corps humain (le lait de vache est fait pour les veau) et ils acidifient le corps et favorise les inflammations. Éliminez le lait et surtout n'en abusez pas du yaourt et du fromage. Ne jamais prendre fromage et viande dans un même repas, préférez les légumes verts avec la viande. Mais limitez la viande et le fromage quoi qu'il en soit, surtout pas tous les jours !

 

 

calcium végétal.jpg
 

Merci de partager cet article 

Pour ceux qui voudront encourager et soutenir le blog

DON
Prix : 2.60 €

 

 

 

 

 

 



15/02/2020
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2927 autres membres