creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

● Synergie alimentaire

 

synergie aliments.jpg

 

1465236_644490105592048_1280762566_n.jpg

 

C 'est surtout visuel, mais si besoin traduction, faites moi signe

 

 

 

Voir aussi : prenez-garde-aux-mauvaises-associations

 

 

 

 

COMBINAISON FAVORABLE OU DÉFAVORABLE 

combinaison favorable ou défavorable-1.jpg

Source et détails sur ce lien :  les-combinaisons-alimentaires-pour-une-bonne-sante

 

Pour une meilleure assimilation voici des info sur la synergie alimentaire. 

 

Interactions entre les nutriments 

 

Les aliments ont des degrés d'acidité variés, il est nécessaire de ne pas consommer trop d'aliments

acides durant le même repas. voir : L'équilibre acido-basique

Par exemple, il est vivement déconseillé de consommer viande et fromage durant le même repas.

Surtout avec la viande rouge. 

Par ailleurs, la durée de digestion varie selon les aliments, allant de 10 mn à quelques heures. 

Par exemple, les fruits se digèrent très rapidement (en quelques minutes) car ils passent par l’estomac

 sans y rester et sont digérés dans l’intestin grêle. Si on les consomme au tout début du repas ou en

dehors des repas, nous les digérons bien. Par contre, en fin de repas, il vont être ralentis par le bol

alimentaire et fermenter, et donc créer des ballonnements. Nous avons l'habitude de manger le melon

ou la pastèque, en début de repas, mais les autres fruits en fin de repas, et là,

c'est une erreur qui pèse sur notre digestion et l'assimilation des nutriments. 

 

Ensuite, les aliments ne se digèrent pas de la même façon, au même moment

du transite, ils sont destinés à différents organes selon leur nature.

 

Les pâtes et le riz ne devraient jamais être associées à la viande, on peut manger du poisson avec

des pommes de terre par contre, mais pas le steak avec des frites,

 il faut préférer la viande avec des légumes.  

 

_ La vitamine A améliore la biodisponibilité de la vitamine E,  du phosphore et de la choline.

Elle facilite l'absorption du calcium, du zinc et permet la mobilisation des réserves de fer,

tout en favorisant l'utilisation de la vitamine D.

 

_ Les vitamines du groupe B potentialisent la biodisponibilité de toutes les vitamines B, de l'acide

pangamique, du PABA, de la vitamine E, de la choline, de l'inositol ainsi que du soufre.

Elles sont nécessaire à l'absorption du fer et à la croissance de la flore intestinale.

Enfin elles contribuent à préserver les réserves de la vitamine A.

 

_ La vitamine B3 améliore la biodisponibilité de la proline.

 

_ La vitamine B6 améliore la biodisponibilité du magnésium, du potassium et de la tyrosine.

De plus elle est nécessaire au métabolisme du zinc et de l'alanine et favorise l'absorption de la lysine.

 

_ La vitamine B12 participe au métabolisme du fer.

 

_L'acide folique améliore la biodisponibilité du fer.

 

_ La vitamine C potentialise de l'acide pangamique du PABA, des bioflavonaïdes, des vitamines du

complexe B, de la vitamine E, du magnésium, du sélénium, de la proline et de l'inositol. Elle portège les

vitamines du complexe B contre l'oxydation et aide à prévenir la toxicité de la vitamine D. De plus elle

améliore l'efficacité de la cystéine et augmente l'absorption du fer, de la vitamine C, du zinc et

du calcium. Elle est, enfin, nécessaire à la synthèse de la carnitine.

 

_ La vitamine D stimule l'absorption intestinale du calcium, du magnésium, du

phosphore et de la vitamine K. De plus, elle favorise l'utilisation de la vitamine A.

 

_La vitamine E améliore la biodisponibilité de la vitamine C, de l'acide pangamique, du magnésium,

du manganèse et de l'inositol. Elle est nécessaire au métabolisme de la vitamine D.

Elle protège aussi les acides gras essentiels ( oméga-3 et oméga-6 contre l'oxydation ).

 

_ Le bore améliore la biodisponibilité du silicium.

 

_ Le calcium favorise l'absorption de la vitamine D et facilite l'utilisation des vitamines A, C,

B5, B12, du phosphore, du silicium et du zinc.

 

_ Le cobalt améliore la biodisponibilité du cuivre et du fer.

 

_ Le cuivre améliore la biodisponibilité du cobalt et du zinc et est nécessaire à l'assimilation du fer.

 

_ Le fer favorise l'absorption de la vitamine B12 et améliore la biodisponibilité du cobalt,

cuivre et phosphore.

 

_ Le magnésium potentialise l'action des vitamines B6 et E. Il permet de convertir la thiamine en sa forme

active et facilite l'utilisation de la vitamine C, du calcium, du silicium et améliore

la biodisponibilité du potassium.

 

_ Le manganèse facilite l'utilisation des vitamines B1 et C ainsi que du fer et du silicium.

Il améliore la biodisponibilité du phosphore.

 

_Le molybdène est nécessaire à l'absorption du fer.

 

_ Le nickel améliore l'absorption du fer.

 

_ Le phosphore influence le métabolisme de la vitamine D , favorise l'utilisation de

la vitamine A, du manganèse et zinc. Enfin, il améliore la biodisponibilité du magnésium.

 

_ Le potassium améliore la biodisponibilité des vitamines B6, B12 et du silicium.

 

_ Le sodium améliore la biodisponibilité des vitamines B6, B12 et du potassium.

 

_ Le sélénium offre une protection contre l'oxydation de la vitamine E et facilite l'utilisation de la vitamine C.

 

_ Le soufre améliore l'efficacité des vitamines B1, B5 et de la biotine.

 

_ Le zinc est nécessaire au métabolisme de la vitamine A. Il est nécessaire à la biodisponibilité du nickel, du cobalt et du zinc.

 

_ Les acides gras essentiels améliorent la biodisponibilité de la choline et de l'inositol ainsi que du calcium et du phosphore. De plus, ils favorisent l'absorption des vitamines A, D, E, K, B6, du zinc et du coenzyme Q10.

 

_ Les acides aminés sont essentiels à la croissance de la flore intestinale.

 

_L'histidine améliore l'absorption du zinc.

 

_ La cystéine améliore l'absorption du zinc.

 

_ La cystéine protége la vitamine C comme l'oxydation.

 

_ La méthionine améliore l'absorption du zinc.

 

 _ Les bioflavonoïdes favorisent l'absorption de la vitamine C et en ralentissent l'élimination. De plus, ils facilitent l'utilisation des enzymes digestives.

 

_ La choline aide à prévenir la toxicité de la vitamine D et favorise l'absorption des vitamines A et B12, ainsi que l'inositol.

 

_ L'inositol améliore la biodisponibilité de la choline et favorise l'utilisation de la vitamine E.

 

_ Les anti-oxydants préviennent la peroxydation des acides gras essentiels ( améga 3, améga 6 ).

 

_L'acide chlorhydrique favorise l'absorption du fer et du calcium.

 

_ Les enzymes digestives améliorent l'absorption de tous les nutriments.

 

_ Les sels biliaires augmentent la solubilité du calcium.

 

_ Les fibres alimentaires servent de nourriture aux probiotiques et permettent d'améliorer la qualité de la flore intestinale.

 

_ Le lactose améliore l'absorption du manganèse et du zinc.

 

_ Les lipides favorisent l'absorption des vitamines liposolubles ( A, D, E, K ) et du coenzyme Q10.

 

 

interfer_miner.jpg

 Source image

 

Le tableau périodique des éléments contient au moins 104 éléments dont 81 sont assimilés à des minéraux. On sait également qu'au moins 70 de ces minéraux  sont indispensables au bon fonctionnement de la cellule animale. La source primaire de ces minéraux pour tout système biologique est le sol et l'on sait également que seuls certains microorganismes et certaines plantes sont capables d'extraire les ions du sol au moyen d'acides humiques qui ont pour rôle d'enrober ou de chélater les minéraux afin qu'ils puissent aisément franchir la paroi cellulaire qui est de nature hydrophobe et donc parfaitement étanche aux ions hydratés. 

 

mendeleiev.gif

Cliquez sur l'image pour voir plus grand

 

Croire qu'il suffit de boire de l'eau minérale pour avoir sa ration quotidienne de minéraux et d'oligo-éléments est un leurre total entretenu par les vendeurs d'eau en bouteille qui ignorent superbement les lois de la physico-chimie colloïdale pour justifier le prix très élevé de l'eau qu'ils vendent. Avoir une nourriture saine et équilibrée nécessite que l'intestin absorbe six groupes principaux de nutriments: des protéines, des carbohydrates, des lipides, des vitamines, des minéraux et de l'eau. Sans la trilogie (eau, minéraux, vitamines) il serait totalement impossible de faire fonctionner nos enzymes pour gérer et transformer l'autre trilogie (protéines, glucides et lipides). Toute carence en eau, en minéraux ou en vitamines doit donc être corrigée dans les plus brefs délais pour maintenir un organisme vivant en bonne santé. Pour ce qui concerne les minéraux, ils exercent trois fonctions de base:

 

- Ils assurent tout d'abord la croissance et la maintenance des tissus corporels durs (Ca, P, Mg) ou mous (P, S, Zn, Mg). Le zinc (Zn) et le silicium (Si) sont nécessaires pour former les protéines et les lipides du corps. Les minéraux préservent aussi l'intégrité cellulaire en maintenant un gradient d'activité d'eau entre les milieux intracellulaires et extracellulaires. Ils permettent également d'atteindre un équilibre acido-basique et rédox et régulent la perméabilité membranaire ou l'irritabilité des tissus. Rappelons pour mémoire qu'une bactérie comme Escherichia Coli peut doubler de taille en 20 minutes dans un milieu ne contenant que de l'eau, des minéraux et du glucose en synthétisant durant ce laps de temps au moyen de réactions biochimiques très complexes environ 2500 protéines différentes, une grande gamme d'acides nucléiques et plus de 1000 composés organiques non protéiques.

 

- La deuxième fonction de base des minéraux est la régulation des processus biologiques et physiologiques de la cellule. Ainsi le calcium est indispensable non seulement au développement du tissu osseux mais aussi au fonctionnement normal du système nerveux, à la coagulation du sang, à la régulation de la perméabilité des membranes cellulaires, à la contraction du muscle cardiaque, etc... Le vanadium (V) pour sa part est un élément trace essentiel pour réguler la synthèse du cholestérol et des phospholipides. Le cuivre (Cu) permet la synthèse de l'hémoglobine et régule par voie de conséquence les processus oxydatifs de toute cellule. Pour jouer leur rôle de régulation des processus corporels, les minéraux essentiels servent de catalyseurs dans tout système enzymatique ou hormonal via des métalloenzymes qui chélatent les minéraux. Tout retrait des minéraux des ces métalloenzymes entraîne automatiquement l'arrêt complet de l'activité enzymatique.

enzymes.jpg

Source image

 

- La troisième fonction des minéraux est liée à la génération d'énergie en raison de leur participation à des cofacteurs essentiels dans les réactions enzymatiques qui transforment la nourriture en divers métabolites, libérant ainsi de l'énergie pouvant être utilisée dans de nombreuses fonctions. C'est ainsi que pour fabriquer de l'ATP, il faut disposer de calcium (Ca), de magnésium (Mg), de phosphore (P), de manganèse (Mn) et de vanadium (V). Pour ce qui concerne le phosphore, tout événement physiologique impliquant un gain ou une perte d'énergie, c'est toute forme d'échange de l'énergie implique la fabrication ou la rupture d'une liaison P-O-P, ce qui implique la présence du phosphore à chaque étape.

 

Si les interactions entre minéraux peuvent interférer avec l'absorption intestinale des cations, la présence ou l'absence de vitamines peut aussi influencer fortement l'absorption des minéraux. Par exemple, il est bien connu que la vitamine D est nécessaire pour pouvoir absorber le calcium, tandis que la vitamine C influence l'absorption du fer. En cas de carence en vitamines C et D l'absorption de calcium et de fer diminue donc de manière significative. Par contre l'excès d'une autre vitamine comme la niacine (vitamine B3) peut inactiver la vitamine D qui est nécessaire à l'absorption du calcium. Un excès de niacine peut donc provoquer une hypocalcémie même si les niveaux de calcium et de vitamine D sont suffisants. La figure suivante montre les relations synergiques entre vitamines ayant déjà été élucidées.

 

vitamines.jpg

Source image

 

La quantité de graisse dans l'alimentation peut aussi affecter le niveau d'absorption d'un minéral donné. Une alimentation riche en graisses favorise ainsi la formation de savons insolubles impliquant acides gras et calcium. Un autre point qui peut affecter l'absorption des minéraux est la quantité de fibres non digestibles dans l'alimentation. On a ainsi pu s'apercevoir qu'un excès de fibres diminuait l'absorption du calcium, du magnésium, du zinc, et du phosphore qui restaient liés aux fibres se retrouvant dans les fèces au lieu de passer la barrière intestinale. La présence d'acide phytique et d'acide oxalique dans des aliments très riches en fibres peut réduire encore plus l'absorption des ions métalliques par réaction de précipitation.

De manière générale, plus le lumen est alcalin, plus l'absorption des minéraux se trouve réduite. Tout manque d'acidité au niveau de l'estomac peut donc se traduire par l'apparition de carences minérales. La consommation d'eau très fortement alcaline est aussi un pur non sens du point de vue de l'absorption des minéraux et ne devrait se faire que sur une très courte période et en aucun cas de manière régulière sur une longue durée. Rajouter à cette alcalinité un très bas potentiel rédox est le meilleur moyen pour rajouter à la carence minérale possible, une inactivation des défenses immunitaires par neutralisation des radicaux libres nécessaires pour éliminer des agents infectieux pathogènes. On ne le redira donc jamais assez: buvez une eau la plus neutre et la moins minéralisée possible, car les cations hydratés ne peuvent pas être absorbés par l'intestin et peuvent provoquer par leur présence une co-précipitation d'autres minéraux essentiels empêchant leur absorption. Une autre conséquence est que l'on veut corriger une carence apparente en minéraux ou en vitamines, il est crucial d'apporter tous les minéraux de manière simultanée et de préférence sous une forme déjà chélatée, par exemple sous la forme d'eau de mer ou d'eau "noire" obtenue en ajoutant des acides fulviques à une eau minéralisée. Par exemple, vouloir corriger une anémie en prescrivant du fer peut très bien être un pur non sens si l'anémie est liée au métabolisme du phosphore, du zinc, du manganèse, du cuivre ou du plomb.  Il est donc important de bien saisir toute la complexité du problème de l'absorption des minéraux pour comprendre que la prise non réfléchie et systématique de complément alimentaires variés à base de minéraux ou de vitamines n'amenant qu'un seul minéral ou une seule vitamine est un jeu très dangereux. Une longue pratique thérapeutique et une prescription systématique de compléments naturels (mélanges) plutôt que synthétiques (produits purs) doit donc être la règle d'or en ce domaine.

Référence:
DeWayne H. Ashmead, H. Zuzino, «The role of aminoacid chelates in animal nutrition», Noyes Publ.: Westwood, New-Jersey, 1993, pp. 21-46.

 

Source article et pour en savoir plus : absorption-des-mineraux

Facteurs réduisant la biodisponibilité des nutriments

 

 

_La vitamine C possède une action antagoniste sur le cuivre.

 

_Un excès de vitamine E peut réduire l'absorption de la vitamine K.

 

_Un excès de calcium interfère avec la synthèse de la vitamine K et/ou avec son absorption. De plus, il réduit l'absorption de la vitamine B2, du fer, du magnésium et du zinc.

 

_Le chlore a une action antagoniste sur la vitamine E.

 

_Le cuivre a une action antagoniste sur la vitamine C et peut réduire l'absorption du molybdène et du zinc lorsqu'il est trop présent.

 

_Le fer empêche l'absorption de la vitamine E, s'il est ingéré en même temps. De plus, il a une action antagoniste sur la vitamine A, et nuit à l'absorption du zinc.

 

_Le manganèse nuit à l'utilisation et à la mise en réserve de fer, lorsqu'il est présent en excès.

 

_Un excès de phosphore provoque la perte urinaire de calcium.

 

_Un excès de sodium favorise la perte urinaire du calcium, du magnésium et du potassium.

 

_Un excès de soufre a une action négative sur le molybdène.

 

_Un excès de zinc bloque l'absorption du cuivre.

 

_L'alanine a une action antagoniste sur la lysine.

 

_L'arginine a une action antagoniste sur la lysine.

 

_L'ornithine a une action antagoniste sur la lysine.

 

_Les suppléments d'enzymes pancréatiques peuvent se lier à l'acide folique pour former des complexes insolubles, ce qui réduit son métabolisme.

 

 

Médicaments et médecine réduisant la biodisponibilités des nutriments

 

_Les agents hypolipidémiants réduisent l'absorption de la vitamine E et ont une action antagoniste sur les vitamines B12 et D.

 

_Les antiacides nuisent à l'action de l'acide pangamique, de la vitamine A, des vitamines du complexe B, ainsi que du fer, du calcium et du phosphore.

 

_Les antibiotiques détruisent la flore intestinale ( probiotiques ) et ainsi nuisent à la synthèse de plusieurs vitamines du complexe B et de la vitamine K. De plus, ils ont une action néfaste sur l'acide pangamique, l'inositol, le cobalt, le manganèse, le zinc, ainsi que su les vitamines C et E.

 

_Les anticoagulants bloquent le cycle de la vitamine K et de la vitamine A.

 

_Les anticonvulsivants ont une action antagoniste sur les vitamines A, B et D, sur le zinc et la carnitine.

 

_Les antihistaminiques ont une action antagoniste sur la vitamine C.

 

_L'aspirine nuit à l'action de l'acide pangamique du calcium et du phosphore, ainsi qu'à celle des vitamines A, B, C et K.

 

_Les barbituriques ont une action antagoniste sur les vitamines A, C et D.

 

_Les contraceptifs oraux ont une action antagoniste sur les vitamines A, B, C, D, E et le zinc.

 

_Les corticostéroïdes ont une action antagoniste sur les vitamines A, B, C et D, ainsi que sur le calcium, le magnésium, le phosphore et le zinc.

 

_Les diurétiques nuisent à l'action de l'acide pangamique, des vitamines B et C et à celle du fer, du magnésium, du phosphore et du zinc.

 

_Les extraits thyroïdiens ont une action antagoniste sur le calcium, les vitamines A, D, E et K.

 

_Le lithium nuit au métabolisme de l'iode.

 

_Les oestrogènes ont une action antagoniste sur les vitamines A, D, E et K.

 

_Les somnifères ont une action antagoniste sur la vitamine B12.

 

_Une gastrectomie également.

 

_Le chirurgie réalisée au niveau du tube gasro-intestinal nuira à la sécrétion des enzymes digestives et donc à l'absorption des nutriments.

 

_La malabsorption des lipides nuira à l'absorption des vitamines liposolubles ( A,D,E,K ).

 

_Une peau très pigmentée ou kératinisée nuit à l'activation de la vitamine D au niveau de la peau.

 

 Source de cette liste :  medorth.free.fr

 

 

D'une manière générale, en matière de source de vitamine, oubliez les jus de fruit industriels. Nous en consommons 7 plus qu'il y a 30 ans, mais contrairement à ce que nous vente les industriels, il n'apporte pas grand chose d'autre que du sucre rapide. 

Si vous voulez des vitamines, faites vos jus !!! Au blender vous pouvez tout mixer. Et à consommer le plus rapidement possible, les vitamines n'ont pas une durée de vie très longue. 


 

Vitamine

FONCTIONS

Sources naturelles

Signes de carence

Anti- vitamine

A

Rétinol, bêta-carotène

Bonne pour les os et les cheveux, la peau, les gencives, la thyroïde, les glandes surrénales

Carottes légumes verts ou jaunes, oranges (dt épinards), choux frisé, persil, fruits (spécialement abricot), produits laitiers, œuf,  poisson, foie, huile de foie de poisson,

Fatigue, acné, psoriasis, allergie, héméralopie, peau sèche et rugueuse, vulnérabilité aux infections, mauvaise vue, ulcères buccaux et gastrique 

Alcool, sucre, café, tabac, cortisone, laxatif, carence en vitamine D, temps froid, infection

B

Complexe

Nécessaire au métabolisme, système nerveux, tonicité musculaire, yeux, peau, cheveux

Céréales complètes, algues, légumes verts feuillus, légumineuses, lait, yaourt très digeste, viande, abats, œufs, levure de bière

Anémie, mauvaise circulation, problèmes digestifs, insomnies, nervosité, acné, peau sèche et rugueuse, fatigue, dépression

Alcool, sucre, café, infection, stress, somnifères, antibiotiques, pilule contraceptive

B1

Thiamine

Nécessaire à l’absorption des nutriments, digestion, activité intellectuelle, yeux, cœur, tonicité musculaire, système nerveux, appétit, atténue la douleur. Indispensable à la production d’énrgie

Céréales complètes, riz complet, flocons d’avoine, légumes, noix et graines, légumes secs, levure alimentaire, jaune d’oeuf, poisson, porc, et abats

Nervosité, perte de mémoire ou d’appétit, fatigue, irritation, insomnie, dépression, herpès, zona, épilepsie, névralgie du trijumeau et neuropathie sensitive dans le diabète.

Alcool, sucre, thé, café, tabac, stress, fièvre, diurétique, intervention chirurgicale

B2

Riboflavine

Action renforcée par la Vitamine A

Bonne pour le système glandulaire, améliore la qualité des tissus cutanés, les yeux, poils,  peau,  nerfs, anticorps et globules rouges

Foie surtout, les oeufs, les fruits secs, les champignons, les produits laitiers, les asperges, les épinards et légumes verts à feuilles, les petits pois,  la viande, les avocats, le pain complet, les bananes le riz et céréales complètes, levure de bière, produits du soja (miso trempé, lait de soja…) organes, poulet, légumes verts à feuilles, les légumineuses,

Les yeux qui brûlent, hypersensibilité à la lumière, cataracte, peau abîmée, acné rosacée et autre pb dermato, syndrome du canal carpien, fatigue, troubles de la croissance, peau grasse, peau rouge et rugueuse sur les ailes du nez, mauvaise digestion, les coins de la bouche qui retombent, une dermite séborrhéique (ailes du nez rouges, lèvres sèches) peut révéler un état de carence.

Alcool, sucre, thé, café, tabac

 

Manque vitamine A et magnésium indispensable à la formation des enzymes de la vitamine B2

B3

PP

Niacine

Elle protège la peau de la lumière et participe à la transformation des lipides, des glucides et des protéines. Bon pour le métabolisme, la peau, les hormones sexuelles, le foie, les nerfs et le cerveau

Dans le foie, le poulet, les poivrons, le lait, le thon, la dinde, le saumon, céréales complètes, légumes secs, et légumes verts, avocat, pruneaux, dates et figues séchées, levure de bière, graines de tournesol. A un degré moindre, dans les autres viandes et poissons, les champignons, le foie de boeuf et de poulet, le veau, le poisson, les oeufs, le mouton, le fromage.

Une peau sèche de mauvaise qualité (dermite avec rougeurs) peut traduire un déficit.

Manque d’appétit, dépression, fatigue, insomnie, mauvaise mémoire, muscle sans tonicité, nervosité, bouche sèche, pb de peau, règles irrégulières, migraines, pb circulation, hypertension, vertige, ulcère buccal, asthme

Alcool, sucre, thé, café, tabac

antibiotique

B5

Acide pantothétique

Favorise la croissance et la résistance de la peau et des cheveux. Nécessaire à l’équilibre des capsules surrénales, pour prévenir le stress, pour un bon éveil mental

Céréales complètes, légumes, viande, abats, poisson, produits laitiers.

La carence est assez rare, car cette vitamine se trouve dans la plupart des aliments courants. Le cas échéant, on peut observer des troubles de la cicatrisation, notamment des petites plaies et des sensations de brûlure.

Fatigue, maux de tête, crampes musculaire, mauvaise coordination

Alcool, sucre,  café

B6

Pyridoxine

Indispensable à l’assimilation des protéines, favorise l’action des globules rouges, nourrit le système nerveux central, bon pour les muscles, la peau : elle régule la production de sébum

Céréales complètes, son d’avoine, choux et légumes vert, Dans le foie, la viande, le mouton, le jambon et le poulet. Egalement dans la farine de blé complète, le lait, les fruits secs et les avocats, la banane, levure de bière, poisson, abats

Mollesse, anémie,  insomnie, assoupissement, malaise, perte de Une Une peau très grasse, avec eczéma séborrhéique, peut être le signe d'un déficit.

L’appétit, irritabilité, nervosité, dépression, rétention d’eau, syndrome pré-menstruel

Alcool, sucre,  café, tabac, rayon X

B12

Cobalamine

Indispensable à la formation des globules rouges, au fonctionnement du système nerveux et à nos défenses immunitaires. Bonne pour le foie, contre l’anémie et pour la digestion.

La vitamine B12 participe au métabolisme du fer.

Dans tous les produits d'origine animale, en particulier : viande, abats, poisson, yaourt, rognons

La carence en vitamines B12 ou B9 est particulièrement courante chez les

personnes de plus de 75 ans. Les carences s'observent aussi surtout chez les végétariens, les végétaliens (consommant uniquement des végétaux) et leurs enfants, ainsi que chez les personnes qui suivent des régimes trop riches en fibres.

Signes : une inflammation de la langue, une pigmentation anormale de la peau, une alopécie (chute des cheveux) et l'apparition de cheveux blancs. Dépression, confusion, manque d’appétit, nervosité, irritabilité, anémie pernicieuse, hypoglycémie.

Alcool, café

Tabac, laxatifs

B9

Acide folique

 

Améliore la biodisponibilité du fer.

Participe à la multiplication des cellules sanguines, cérébrales et cutanées. Bonne pour le sang, glandes et foie, la peau, bon effet analgésique, recommandée en cas de grossesse et allaitement.

Dans les carottes et les choux crus. Dans les asperges, les épinards, les haricots verts cuits rapidement et autres légumes verts. Elle est également présente dans les viandes, les oeufs et le foie (elle est moins sensible à la cuisson que la vitamine B9 apportée par les légumes).légumes verts, agrumes, produits laitiers, poisson, noix, levure de bière, légumineuses, tauguè

La carence en vitamines B12 ou B9 est particulièrement courante chez les

personnes de plus de 75 ans mais la carence en cette vitamine est l'une des plus fréquentes dans nos pays, où l'on consomme peu de légumes frais et de crudités. Cette insuffisance est à l'origine de nombreux troubles cutanés. La cuisson la détruit, partiellement ou en totalité suivant les aliments. Signes : anémie, insomnie,  pb nerveux, troubles de la mémoire, cheveux grisonnants, troubles menstruels, stress

Alcool,  café, tabac, fièvre, aspirine, cuisson des aliments

B8

(ou H)

Biotine

elle intervient dans la production d'énergie nécessaire à la vie cellulaire.  Bonne pour glandes, poils, métabolisme, muscles, peau

Dans la levure de bière, le chou-fleur, le champignon, le poulet, le jaune d’oeuf, les haricots frais et les pois secs, céréales complètes, légumes, noix, abats, produits laitiers

Son absence provoque une perte des cheveux, avec raréfaction des cils et des sourcils. On peut aussi observer une inflammation de la peau autour des orifices naturels et des ongles. Anémie, douleurs musculaires, problèmes de peau, insomnie, nervosité, manque d’appétit, malaise

Le blanc d'oeuf cru s'oppose à son absorption et favorise l'apparition de carences.

Antibiotiques, café, alcool

 

Biotine

Indispensable à la synthèse des graisses et des protéines,.

Viandes, produits laitiers, foie, jaune d’œuf, noix, noisettes, amandes, riz complet

Dépression, eczéma grave , dermatose, perte chevaux, grisonnement prématuré, anorexie

 

Choline

Régulation du foie et de la vésicule biliaire, bonne pour cerveau, cheveux, thymus, transformation des graisses et du cholestérol

Œufs, poisson, viande, légumes verts, haricots frais levure de bière, fruits secs, noix, céréales complètes

Problème de fois, de reins, ou du cœur, maux de tête, hypertension, mauvaise digestion des graisses, eczéma

Alcool, sucre,  café

Inositol

Bon pour cerveau, cheveux, peau, cœur, reins, fois, muscles, digestion

Céréales complètes, légumes verts, agrumes, noix et graines, abats, levure de bière, lécithine

Eczéma, problème de vue, perte de cheveux, hypoglycémie, excès de pois

Alcool, café, eau, préparation des aliments

PABA

Acide paraaminobenzoïde

Protège (en crème) des rayons solaires, atténue la douleur des brûlures, favorise une peau saine et la pigmentation des cheveux

Céréales complètes, oeuf, abats, levure de bière, riz blanc, molasse

Dépression irritation, fatigue, cheveux blancs prématurés, digestion difficile

Alcool, café

C

Acide ascorbique

Antioxydant, synthèse du collagène, antistress, guérison des plaies, synthèse des globules rouges, résistance contre les infections et le rhume

Légumes et fruits frais surtout entiers et de culture biologique

Scorbut (carence extrême), anémie, saignement des gencives, respiration courte, peu de résistance aux infections, guérison lente des blessures

Pratiquement tous les médicaments allopathiques

P

Bioflavonoïdes

Aide à l’absorption de la vitamine C et à son assimilation

Fruits et pelures de fruits

Voir Vit C

Pratiquement tous les médicaments allopathiques

D

Calciférol

 

 Stimule l'absorption intestinale du calcium, du magnésium, du phosphore et de la vitamine K. De plus, elle favorise l'utilisation de la vitamine A.

 

Maintien des os et des dents, croissance des enfants, fonctionnement du cœur, système nerveux, reins, peau. Permet assimilation du fer, zinc, magnésium,  calcium et autres minéraux

Lumière solaire, produits laitiers, poisson, viande, poudre d’os, huile de foie de morue, jaune d’œuf

Yeux injectés de sang, os cassants ou poussant de travers, insomnie, nervosité, digestion difficile, stress, psoriasis, conjonctivite, migraine

Laxatif, huile minérale, air pollué

E

Tocoférol

Ralentit le vieillissement,  modère les effets de la pollution, régularise la pression sanguine, neutralise les poisons, stimule la guérison des plaies, prévient le syndrome prémenstruel et les kystes mammaires et pb de fetilité

Céréales complètes de qualité supérieure, huile de première pression à froid, légumes verts foncés (brocolis), beurre, œufs, abats, germes de blé, avoine, amandes, tournesol

Hypertrophie de la prostate, problèmes de digestion, impuissance, fausse couche, maladie du cœur, allergie

Pollution de l’air, pilule contraceptive, laxatifs, huile ou beurre rance, chaleur ou froid

F

(Acide gras non saturés, acide linoléique, acide arachique)

Empêche le durcissement des artères, régularise la pression sanguine, neutralise le cholestérol, stimule l’activité glandulaire, la régénération des cellules, la peau, les cheveux

La plupart des huiles végétales de 1ière pression à froid, huile de foie de morue, lécithine

Peau séche, eczéma, calcule biliaire, diarrhée, problème d’ongle, excès ou manque de poids

Acides gras saturés, laxatifs, rayons X

 

 

 

 

 

 

synergiealimentaire.com

 

Voir aussi  le-sucre, un poison



10/12/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7994 autres membres