creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

L'outils de jugement par excellence !

faute.jpg

 

 

 A la base c'est justement un moyen de discrimination élitiste... Et ce sont des linguistes qui le dénoncent, en soulignant, qu'étrangement, il n'y a aucun linguiste à l'académie française, non, c'est un peu comme si il n'y avait aucun mécanicien au contrôle technique.... Académicien est un titre honorifique... 

 

Nous, français, pour la grande majorité, et en dehors des linguistes qui ont de réelles connaissances sur l'origine de l'orthographe, nous sommes formatés à sacraliser l'orthographe...

Mais en regardant cette vidéo, vous découvrirez que l'orthographe est un prétexte royal pour critiquer,

discriminer, discréditer, voir cataloguer.  De la même façon que l'on pourrait juger un homme au port de la cravate ou s'il conduit une "BELLE VOITURE". 

 

 

Et oui, hier comme aujourd'hui, le français est élitiste, et d'ailleurs il ne donne le pouvoir qu'à des élites ! Les autres ne sont pas capables de "gouverner" à ses yeux. Même si nous sommes un des pays dans lequel la population est des plus instruites, même si, de tout temps, un véritable "bon chef" n'était pas forcément le plus instruit ou le plus riche, mais sans doute le plus sage ! 

 

Avant le XVIII il n'y avait aucune règle et les écrivains écrivaient comme ils voulaient !  L’obsession contemporaine débute à l'époque de Richelieu qui réalise que la langue est un POUVOIR, il crée alors l'Académie Française qui aura pour mission de rédiger un dictionnaire pour FIXER LA NORME. Au XIX la bourgeoisie montante donne à l'orthographe ses lettres de noblesse. L'orthographe française est délibérément compliquée, on y introduit des mots écrits de façon illogique, voir les exemples dans la video).

 

La maîtrise de l'orthographe va devenir un outils de discrimination à une époque ou tout le monde n'a pas accès aux études. D'autre part, celui qui s'y plie est bien formaté, bien docile, il se plie à la règle.

Il est écrit dans les textes d'époque préparatoires à l'élaboration du premier dictionnaire par l'académie française (1694) : "L'orthographe servira à distinguer les gens de lettre, des ignorants et des simples femmes"...

  

On  peut aimer les mots pour leur son, pour leur sens, comme outils d'expression et d'échange... Pas forcément pour leur orthographe ! Et en quoi des fautes d'orthographe discréditerait la personne ? Si vous lisiez Montaigne ou Molière dans leur jus d'origine vous seriez sidérés ! Mais il ne faut pas confondre Molière et son orthographe n'est-ce pas ! 

 

D'un point de vu psychologique, il faut savoir que parmi les réfractaire à l'orthographe, bon nombre sont simplement réfractaires à la règle, réfractaire à l'autorité. A l'origine une autorité paternelle abusive. 

Etre fâché avec les règles est un état d’esprit et c’est le propre de beaucoup d’artistes, car pour créer, innover, il faut pouvoir bousculer, faire fi des règles ou les transgresser.

 



17/09/2019
26 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8886 autres membres