creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

La dépression peut être causée par un déficit ou un déséquilibre interne.

dep.jpg

 

La dépression peut être causée par un déficit ou un déséquilibre interne.

Voir un manque de lumière. 

La dépression a surpassé l’asthme et arrive maintenant au premier rang des problèmes de santé qui touchent les adolescents du Canada et des États-Unis.

C’est ce qu’indique une étude publiée dans The Lancet par une équipe de l’Université du Washington à Seattle. De 1990 à 2010, le fardeau de la dépression (calculé en « nombre d’années perdues pour cause d’incapacité ») a augmenté de 13 % chez les jeunes âgés de 10 à 14 ans.

« Une part de cette hausse est probablement due au fait que la dépression est mieux diagnostiquée, nuance le Dr Mohsen Naghavi, auteur principal de l’étude. Chose certaine, il est urgent d’innover et de trouver de meilleures façons de traiter les problèmes de santé mentale chez les jeunes. » http://www.lactualite.com/sante-et-science/sante/depression-triste-premiere-place/

 

 Bien entendu une dépression a souvent des causes traumatiques, liées à des événements présents ou passés.  Peut être saisonnière (voir :  capitaliser l'énergie de l'été)

Mais l'alimentation est pourtant souvent en cause !

medecine1b.jpg

Mais un déséquilibre de la flore intestinale,  une acidité interne, une alimentation déséquilibrée qui dure, peut entraîner un manque de sérotonine vous savez, cette hormone du bien être….. voici un lien vers un article qui fait état d'un lien établit entre flore intestinale et dépression, le sucre est votre pire ennemie. Une alimentation riche en sucre favorise certaines bactéries au détriment d'autres indispensables pour optimiser votre production de sérotonine et celle ci est indispensable à votre sentiment de bien-être, votre joie de vivre, votre capacité d'aller vers les autres et de vous adapter. Elle joue un rôle dans le sommeil et la détente, un déficit entraîne anxiété et dépression, voir  : 

 

decouverte-d-lien-entre-flore-intestinale-et-depression (cliquez)

 

Voir :  Comment booster sa sérotonine sans anti-dépresseur 

  et :             Symbiotique

  et :  Préserver l'équilibre digestif

    

Un manque de magnésium (attention les compléments de synthèse ne servent pas à grand-chose, mieux vaut prendre du magnésium marin ou mieux, du plasma marin) un manque de vitamine B12 ou d’acide folique, acide gras essentielles, calcium, magnésium, vitamines B complexe…

Les symptômes sont multiples. Sans aller jusque la mélancolie, sentiment intense de désespoir,  de l’insomnie ou la difficulté d’endormissement (justement, une bonne dose de sérotonine permet de s’endormir comme un bébé) perte de confiance en soi, (la sérotonine joue aussi sur ce sentiment).

La forme physique est toujours en cause, on se sent  à bout, à plat, sans énergie, sans envie, sauf peut-être de manger, on rumine, on a des pertes de mémoire, on ne parvient plus à se concentrer, on  voit tout en noir, manque de volonté, et physiquement, tout se dérègle, on grossit ou on maigrit, on ne dort plus ou on dort trop... Trop lent ou trop speed…. Tout cela dépend de votre façon de réagir.

Certains personnes sont sujettes à la dépression saisonnière, dû au manque de luminosité de l’hiver, il est alors précieux d’investit dans une lampe appropriée qui reproduit la lumière naturelle (on en trouve des petites pas très chères) ou bien, partir 15 jours au soleil au cœur de l’hiver. Toujours est-il quelque soit la saison, vous devez sortir au moins 20 mn par jour pour voir la lumière du jour. Notre glande pinéale en a impérativement besoin pour se recharger et se synchroniser, elle est garante de notre horloge interne, entre autre.  Pour en savoir plus : Glande pinéale

 

Pour les compléments alimentaire naturels qui aident à lutter contre la dépression et retrouver la bonne humeur :  Régulateur d'humeur

 

Approches naturelles contre la dépression

- Le 5-htp, la bacopa monieri,

- le millepertuis,

- le SAMe (S-adenosyl methionine),

- les oméga-3,

- le fer,

- le magnésium (que l'on dépense plus quand on est stressé ou anxieux)

- le safran,

- le ginseng,

- la camomille 

- l’huile essentielle de lavande.

Les aliments à privilégier sont les poissons gras, les noix et graines de lin, le chocolat noir, les légumes à feuilles, l’avoine, l’œuf et les agrumes. 

Les cures de luminothérapie, visant à rétablir l’horloge biologique, peuvent être salvatrices.

 

Attachez vous à connaître la CAUSE avant de prendre un traitement surtout !


Un médecin se base sur des critères précis, pensées morbides,  perte de sommeil et d'appétit, retrait social volontaire, manque d'entrain et d'envie, dont celle se lever le matin...

Mais ça se sont des symptômes ! La cause peut être une carence, mais aussi la réaction à un deuil ou événement déstabilisant. Le deuil ce n'est pas seulement la perte d'un être cher,  il nous faut faire le deuil d'une perte de toute nature. Quitter un logement, un emploi, une personne proche qui déménage, la perte de votre style de vie, de votre jeunesse, un divorce, un accident, un abandon, une faillite, un procès ! Les renoncements nécessaires passent par une phase de deuil. Il faut faire un travail mental, les médicaments ne font pas ce travail, ils ne font qu'atténuer les symptômes ponctuellement et la dépendance s'installe tant que le processus n'est pas mental n'est pas abouti pour permettre de s'adapter. La réaction est normale, et le temps d'adaptation est plus ou moins long. L'être humain est fait pour surmonter cela. 

La dépression devient une maladie lorsqu'elle ne s'explique pas par une phase réactionnelle à une perte, que l'environnement est normal et pourtant la personne voit tout en noir. Il existe un décalage flagrant entre la réalité relativement normal sans problème majeur et le ressenti de la personne. Ou bien si l'état dépressif réactionnel perdure indéfiniment. 

Personne n’a jamais une vie parfaite ou ne rencontre jamais d'accident de parcours. Dans la vie on a des hauts et des bas. C'est la normalité. 
Celui qui déprime parce qu'il a perdu son emploi, retrouvera le moral lorsqu'il aura retrouver un emploi. 

Si vous rencontrez un obstacle sans solution (deuil, maladie incurable, perte irréversible), la solution ne sera pas non plus dans les médicaments. Une psychothérapie vous aidera à regarder votre vie sous un autre angle, prendre de la distance sur un évènement et retrouver le goût de vivre malgré la perte. (Rien ne change, mais notre façon de regarder change tout). Certaines thérapies sont de courte durée telle que l'approche PNL, l'hypnose, l'EMDR


Carl G. Jung dans“Psychology and the East”:

“Vous êtes comme une personne prise dans une tempête au fond d’une vallée. Vous devez découvrir le chemin pour monter en haut de la montagne, au-dessus de la tempête. Comme l’être humain est à la fois vallée et montagne, cela ne fait pas cesser la tempête. Mais, au moins, une autre partie de vous sera en haut de la montagne et pourra contempler le fait que la vie ne se limite pas à cette tempête.
 
 

 

 



04/09/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2837 autres membres