creer-son-bien-etre

creer-son-bien-etre

Des plantes et des graines précieuses

gtaines précieuses.jpg

 

On dénombre 9 espèces mellifères d'Echinacea. Plante reconnue pour ses vertues stimulantes du système immunitaire, c 'est une plante originaire d'Amérique du nord, de la famille du tournesol.

L'Echinacea est répandu dans la plupart des grandes plaines du centre du Canada et du centre des États-Unis, avec des populations supplémentaires dans les régions voisines,

elle fait partie de la pharmacopée amérindienne. 

 

En effet, c'est une des plantes médicinales majeures utilisées par différents peuples Indiens pour des indications allant des rhumes aux cancers.

Les peuples Omaha-Ponca utilisaient l’Echinacea angustifolia pour les maux de dent, les migraines, les brûlures, les morsures de serpents et autres insectes venimeux, les humeurs des chevaux.

Le peuple Oglala Dakota utilisaient les racines d’Echinacea pallia pour les maux de dents et les refroidissements.

Les guerriers du peuple Hidatsu mâchaient un morceau de racine d’Echinacea pallida comme stimulant lorsqu’ils voyageaient de nuit.

Les Cheyennes utilisaient des infusions de feuilles et de racines d’Echinacea pallida pour les inflammations bucales, des gencives ou de la gorge.

Ils utilisaitent également une infusion de racine pour soigner les rhumatismes, l’arthrite et la variole.

Le peuple Crow l’utilisait pour les refroidissements et les coliques.

Le peuple Meskwaki utilisait les racines pour les crampes d’estomac, l’eczéma.

Le peuple Sioux utilisait les racines fraîches d’Echinacea augustofolia pour les morsures de serpents, l’hydrophobe et les septicémies.

Le peuple Delaware utilisait Echinacea purpurea pour les maladies vénériennes.

Hartwell, en 1969, faisait référence aux registres de l’Institut National du Cancer, met en valeur que les peuples Indiens utilisaient Echinacea pallida et Echinacea purpurea pour soigner avec succès de nombreux cas de cancer du sein.

Source  kokopelli

 

On peut utiliser l'Echinacéa en extrait de racine, en extrait fluide, en jus, en capsules ou gélules, en infusions, décoctions, massération, en teinture mère ou macérat. 

 

Ses propriétés médicinales en utilisation INTERNE :

 

Stimulation du système immunitaire ; anti-inflammatoire respiratoire ; antibiotique naturel, anti-infectieux ; antigrippal, antiallergique.

 

En utilisation EXTERNE

 

Cicatrisante.

 

Les espèces cultivés à grande échelle pour les occidents sont essentiellement l'Echinacea purpurea et l'Echinacea angustifolia. 

 

Je vous conseille de planter ces jolies fleurs dans votre jardin et en attendant en prévention hiver, prenez des gélules !

 

echinacea anastore.jpg
echinacea purpurea/angustifolia

 

 

echina1.jpg

Echinacea pallida

Variété est majeure dans la pharmacopée Amérindienne, elle atteint jusqu’à 1 m de haut

et produit, de juin à juillet, des tiges fines et dressées portant une fleur

aux pétales rose à violet de 4 à 8 cm de long se recourbant vers la terre.

 

Echina-1.jpg

Echinacea paradoxa

Espèce très rare, pouvant atteindre jusqu’à 1,20 m de haut (tout comme Echinacea atrorubens).

Elle produit, de mai à juillet, des tiges fines et dressées portant une fleur au coeur bombé de

couleur pourpre et aux pétales jaune vif recoubés vers le sol (la seule espèce d'Echinacea à pétales

jaunes). Les feuilles et les tiges sont de couleur vert clair. La plante est glabre ou pubescente.  Elle

pousse dans les prairies rocailleuses, les bois, les clairières du Missouri et des Ozarks de l’Arkansas.

Une sous-espèce Echinacea paradoxa var. neglecta ne se rencontre que dans les montagnes

Arbuckle de l’Oklahoma. Elle se différencie par la couleur rose, pourpre ou blanche de ses pétales.

Source  kokopelli

 

Echinacea purpurea - Lot de 3 godets de 7 cm

Echinacea purpurea

Une autre espèce médicinale majeure dans la pharmacopée Amérindienne,

entre 60 cm et 1,50 m de haut elle produit, de juin à octobre,

des tiges fines, des fleurs aux pétales violets se recourbant légèrement vers le sol.

 

 

Echina-2.jpg

 

Echinacea tennesseensis

 

Cette variété vivace est assez rare et même en voie d'extinction, elle produit de mai à octobre,

ses fleurs ont aussi des pétales violets mais tournés vers le ciel.

 

 

Echina3.jpg

Echinacea angustifolia

Encore une espèce majeure dans la pharmacopée Amérindienne. Haute de 15 à 30 cm,

produit de mai à octobre une abondante floraison rose horizontales ou retombantes.

 

 

 

Vous trouverez les graines de toutes ces espèces sur  kokopelli-semences.fr

Pour ceux qui l'ignore, Kokopelli est une association renommée qui défend la vie et notre future, elle milite pour que les graines soient libres de droit et se bat contre les lobbies à la solde de Monsanto et autres grands groupes, qui voudraient que les graines utilisées par les agriculteurs soient stériles afin qu'ils dépendent de leur firme. 

 

Alors que la loi Egalim avait autorisé la vente de semences libres ou paysannes, le Conseil Constitutionnel a purement et simplement annulé cette autorisation avec d’autres articles de la loi, au prétexte qu’ils sont « anticonstitutionnels ». Un véritable déni de démocratie. Cette censure est un coup terrible porté à la biodiversité et la protection de notre environnement. Cet article doit faire l'effet du bombe.

Kokopelli fut poursuivit, un procès avec  "Graines Baumaux" : Après presque 10 ans de procédure, la Cour d’Appel de Nancy avait enfin donné raison à Kokopelli !

La Cour à rejeté l’essentiel des demandes de la société Graines Baumaux, et en particulier celle fondée sur une prétendue faute de concurrence déloyale liée à l’absence d’enregistrement des variétés distribuées par Kokopelli. 

C'est gràce à cette association que les variétés anciennes ou rares peuvent être diffusées ! Sans quoi nous perdrions progressivement la majorité des espèces ! Elles ne sont pas toutes mises en vente et justement, Kokopelli à relancé certaines expèces qui n'étaient déjà plus répertoriées dans le catalogue officiel des semences. 

 

Kokopelli milite activement pour sauver les semences de variétés anciennes vouées à disparaître, l'association lutte contre l'hégémonie du cartel des semenciers qui réduisent gravement la biodiversité en limitant les variétés potagères à quelques hybrides F1 non reproductibles. Le but inavoué de cette manœuvre étant d'assurer la main mise sur la population mondiale en la rendant dépendante de son alimentation. C'est du reste exactement ce que fait Monsanto avec les semences OGM qui donnent des céréales que les agriculteurs ne peuvent pas ressemer, et qu'ils doivent payer au prix fort ; sans parler de la toxicité potentielle des OGM. 

 

Kokopelli fut condamnée par la loi française en 2005 en première instance, Kokopelli s'était alors pourvue devant la cour européenne de justice. L'avocat général de la cour européenne, Mme Kokott, estimait elle-même que Kokopelli était dans son bon droit de commercialiser des variétés anciennes de semences potagères. Pourtant en 2012 la cour a bel et bien donné raison aux semenciers en interdisant à Kokopelli de poursuivre son activité, et en condamnant l'association à 100 000 € de dommages et intérêts ! Bien entendu le lobbying a fait son oeuvre puisque cette décision va à l'encontre de toute logique démocratique. Les instances européennes menacent ainsi l'avenir des futures générations et c'est intolérable.

Alors citoyens, semez des graines anciennes ou conservez des graines, elles deviendront précieuses ! Et surtout achetez vos graines à Kokopelli qui défend nos intérêts et celui des générations à venir ! 

 

 

Kokopelli revendique le droit de semer librement - et sans restriction aucune - les semences du Domaine Public. Elles doivent être accessibles à tous, sans modération !

Kokopelli revendique l’utilisation libre - et sans restriction aucune - des plantes médicinales utilisées depuis des millénaires, mais interdites par une poignée de criminels.

Kokopelli revendique l’utilisation libre - et sans restriction aucune - des préparations fermentées à base de plantes, des micro-organismes, des poudres de roche, etc, pour l’agriculture.

Kokopelli revendique l’abolition pure et simple de toutes formes d’agriculture et de médecine fondées sur la mort, sur les produits chimiques et sur les chimères génétiques.

 

 

Kokopelli dénonce fermement les multinationales de l’agro-pharmaco-pétro-industrie qui détruisent sans scrupules et sans états d’âme l’intégralité de la biosphère.

 

Kokopelli dénonce la corruption des États de toutes nations, trop souvent complices (ou totalement à leur solde) des industriels.

Kokopelli dénonce les syndicats agricoles, au mieux, passifs face au drame écologique généré par l’agriculture et, au pire, totalement complices du processus mortifère.

Kokopelli dénonce les industriels de l’agriculture bio, qui laissent la solution se noyer dans le problème…

Kokopelli dénonce les consommateurs et les agriculteurs qui se bercent d’illusions sans vouloir prendre conscience que c’est à eux d’agir !

 

Chacun peut faire sa part, aussi petite soit-elle.

 

Kokopelli invite à boycotter drastiquement tous les produits issus de la grande distribution.

Kokopelli invite à consommer local, bio, sans hybride F1 et sans chimères génétiques.

Kokopelli invite à faire son propre jardin à la campagne et, pour la ville, à transformer les parcs paysagers inutiles en véritables garde-mangers citadins (cela va de pair avec la lutte contre la surpollution en ville, afin d’éviter, à minima, les métaux lourds dans le potage !)

Kokopelli invite à faire du lobbying auprès des agriculteurs et maraîchers locaux pour les sensibiliser à l’agriculture biologique et surtout aux semences libres et reproductibles

Kokopelli invite à faire du lobbying auprès des distributeurs bio locaux afin de les responsabiliser face à la montée dramatique de la bio-industrielle.

Kokopelli invite à informer et alerter toujours plus les concitoyens de la gravité et de l’urgence de la situation environnementale induites par notre mode de vie et particulièrement par notre agriculture.

Kokopelli invite à soutenir les acteurs, de plus en plus nombreux, de cette révolution fertile que nous proposons.

 

Et surtout, tel le personnage Kokopelli, Kokopelli invite à semer dans les consciences et dans les cœurs, les semences d’une révolution fertile et vivante !

 

 

immunite-spiruline.jpg

Voir aussi  Renforcer l'immunité

 

 

 

 

 

 



24/11/2018
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8226 autres membres